Manteau Mackintosh Faguo : Test & Avis

Lundi, 7h30. On est en plein mois de novembre, la pluie frappe contre le carreau comme on tape sur un clavier d’ordinateur, et on a bien compris que dans une heure, on serait dehors, marchant comme un dératé sous le crachin automnal. Au moment de s’habiller, on jette notre regard sur cette vieille parka d’un vert délavé, qu’on déteste mais qui s’avère être bien pratique les jours de pluie. Et puis au moment de partir au travail, dans l’entrée, on aperçoit ce manteau beige, qui ferait très bien le job tout en donnant à notre tenue un esprit beaucoup plus travaillé que cette guenille kaki. Un mackintosh, on avait presque oublié qu’on l’avait ! Faguo a décidé de mettre cette pièce en avant, en nous proposant sa version en coton camel le modèle « Seillon ». Cette marque, créée en 2009 par deux amis encore étudiants après un voyage en Chine (« Faguo » veut d’ailleurs dire « France » en chinois), développe une mode simple, responsable et résolument actuelle, en partant du principe qu’à chaque achat effectué, un arbre est planté. Une succes story comme on en rencontre de moins en moins de nos jours !

Mackintosh Faguo EtiquetteMackintosh Faguo Taille

Fiche technique

  • Manteau Mackintosh camel « Seillon »
  • 100% coton
  • Doublure 100% polyester
  • Fausse poche poitrine supriquée
  • Coup droite
  • Poche intérieure
  • Fabriqué en chine

Mackintosh Faguo Matiere

Boots Pied de Biche | Chino Paname Collections | Pull Paname Collections

Test

Le Mackintosh… À tort, cette pièce ne m’est pas du tout familière au quotidien, c’est la raison pour laquelle je me suis précipité dessus au moment de la tester. Il s’agit là d’une pièce minimaliste, originellement conçue en coton enduit, qui ne possède ni ceinture, ni boutonnage croisé, c’est d’ailleurs ce qui le distingue du trench. Même si de nombreuses marques se sont emparé du Mackinstosh et l’ont revisité, Faguo a décidé de partir sur un modèle assez basique, et d’y distiller son identité par petites touches. Ce type d’imperméable, né en 1824 et fabriqué par dissolution du caoutchouc, est la pièce que l’on porte les jours de pluie. Une pièce à visée pratique donc, qui n’est pas sans délaisser un certain esprit esthétique ici. En effet, on le voit tout de suite, avec ce modèle, Faguo essaie de participer au renouveau d’un modèle ancestral, notamment avec la « non-poche » extérieure sur la poitrine, dont la surpiqure noire apparente contraste avec le (très réussi) camel du coton. On retrouve un col rond classique pour ce type de manteau, et des boutons estampillés « Faguo » qui sont, à mon sens, perfectibles au niveau de la solidité du point. Il en va de même pour les surpiqûres, dont pas mal de fils dépassent de part et d’autre du manteau. Une ombre au tableau, sur une pièce qui est pourtant très agréable à voir.

Mackintosh Faguo Porte

Toujours à l’extérieur, on retrouve deux poches plaquées arrondies, qui garantissent un côté pratique, sans toutefois dénaturer l’esthétique du manteau. Sur l’une d’entre elle, on retrouve le logo de la marque, le fameux petit arbre. Au dos, on retrouve une fente d’aisance centrale, assez longue pour pouvoir mettre les mains dans les poches, s’asseoir sans enlever son manteau, ou faire un marathon en toute détente (cochez la réponse incorrecte). En se penchant sur l’assemblage, c’est un petit signe distinctif que l’on retrouve au niveau de l’omoplate, et qui contribue à actualiser le modèle.

Mackintosh Faguo Omoplate

Passons donc à l’intérieur de ce petit manteau. La doublure, en polyester, est étanche, et comporte des motifs au niveau du haut du corps. On retrouve l’étiquette « Faguo », tout à fait basique, qui laisse apparaître une petite bride de suspension, de sorte à pouvoir accrocher son manteau où on le souhaite sans en déformer l’arrière. La petite poche intérieure me fait plaisir, car le côté pratique est toujours celui qui m’interpelle.

Mackintosh Faguo Impermeable

Mackintosh Faguo Poche

Essayage

Je porte cette veste dans ma taille habituelle (M). Ce qui m’interpelle de suite, c’est le confort qu’apporte cette doublure. Un Mackintosh est une veste d’entrée de saison, pas vraiment chaude, et pensée pour être associée à un pull. Précisément, c’est dans cette optique que je me sens tout de suite bien, libre de mes mouvements, avec toutefois une coupe qui change, et me donnerait presque envie d’y associer une chemise et des mocassins. Le coton est plutôt agréable au toucher, et la petite poche intérieure me permet d’y ranger mon portefeuille, juste comme il faut !

Mackintosh Faguo Saison

Avis

Vendu 180€, ce Mackintosh regroupe bon nombre de points positifs, que les finitions viennent un peu ternir. Alors que tout n’est pas parfait, on ne peut décemment pas en demander autant qu’on aimerait à Faguo, qui développe une pièce classique à un prix compétitif. Même si certains points sont perfectibles, il s’avère que le confort et l’aisance procurée par ce type de veste est au rendez-vous, alors même que la coupe respecte le modèle de base. Des petits éléments (comme la surpiqure extérieure ou le petit logo sur le haut du dos) viennent nous signifier qu’on a bien affaire à un manteau contemporain, qui pense la mode masculine comme une évolution, non pas une transformation.

Plus d’infos sur https://www.faguo-store.com

les plus

  • La coupe
  • Le confort

les moins

  • Les finitions perfectibles

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
Mackintosh Faguo Saison
Chez Faguo

180€