Trench River Island : Test & Avis

Quand on fait la liste des pièces que l’on peut considérer comme étant des basiques de la garde-robe masculine, on couche vite le mot « trench » sur sa feuille. Comme de nombreux autres vêtements que l’on porte aujourd’hui, ses origines sont militaires et son usage a été détourné à des fins civiles. Généralement, le trench fait partie de ces manteaux qui fascinent de part sa riche histoire et de ses porteurs les plus célèbres, mais aussi pour sa versatilité lui permettant de se fondre dans tous les contextes. Car il est difficile de trouver des modèles qui tiennent la route pour pas très cher, voici le test d’une de mes dernières acquisitions : le trench coat de chez River Island.

trench-river-island-avis

La marque

Comme certains d’entre-vous je suppose, j’ai connu River Island à Londres, constatant à cette époque en arpentant les rues de la ville qu’ils étaient aussi présents que des concurrents à la renommée internationale. Véritable institution au Royaume-Uni existant depuis 1948, ce n’est qu’en 1982 que la marque s’est mise à la création de vêtements pour homme. Alors qu’on attend encore l’annonce de l’ouverture d’une boutique en France, leur site en .fr propose l’intégralité de la collection (qui se base sur le modèle « fast fashion ») et on a tout le loisir de profiter de leurs prix bas et de nombreuses promotions. Les retours sont par contre au frais de l’acheteur. En consultant les nouveautés pour me trouver un manteau de mi-saison, je suis tombé sur ce trench dont la coupe avait l’air réussie. Voyons ce qu’il en est.

river-island-crochet-trench

Fiche technique

Le trench-coat River Island est disponible dans quatre coloris : beige, kaka, marine et noir. Il se présente comme un classique du genre avec ses bavolets (empiècements anti-pluie sur le devant et dans le haut du dos), son boutonnage croisé, son col comportant un crochet et bien évidemment sa ceinture. Il est également pourvu de deux poches à revers, d’épaulettes boutonnées et d’une fente d’aisance au niveau des fesses. L’extérieur est en 100% coton qui selon toute vraisemblance doit avoir subi un traitement imperméabilisant.

A l’intérieur, c’est une doublure 100% polyester que l’on trouve. Sont également présentes deux poches disposées de part et d’autre, puis juste au dessus de l’étiquette, une bande de tissu pour accrocher son manteau. Le tout est fabriqué en Chine.

trench-river-island-test

epaulette-trench-river-island

poches-trench-river-island

boutons-trench-river-island

ceinture-trench-river-island

fente-trench-river-island

doublure-trench-river-island

Test

Estimant que mon style quotidien n’est pas assez chic pour porter un trench dans une couleur basique qui pourrait s’accorder avec un costume, j’ai décidé de choisir ce modèle en kaki, renforçant ansi son côté casual et militaire (en plus, c’est tendance ! cf notre article Tendances automne-hiver 2015). Tiré à quatre épingles, ceinturé et boutonné de toutes parts, le trench semble fidèle à sa fiche dès le premier coup d’oeil. D’entrée, j’aime beaucoup sa couleur qui semble changer légèrement selon son exposition à la lumière. En se rapprochant, on constate un tissu de coton twill avec ses traits diagonaux. Au toucher, il est plutôt rigide ce qui est un bon présage quant à sa tenue. Le niveau de finition général semble plus qu’acceptable et malgré de petits fils dépassant de temps à autres, tout est bien en place et les coutures sont nettes. Point crucial qui est si cher à Joe et aux amateurs de trenchs : les boutons. Ils sont en plastique effet nacré, leurs coutures semblent solides et les points bien exécutés (on peut les observer dans le revers).

trench-coat-river-island

poche-trench-river-island

details-trench-triver-island

bouton-trench-river-island

rabat-trench-river-island

rabat-pluie-trench

trench-river-island-dos

Plus on l’observe, et plus on se rend compte que c’est du beau travail. Le crochet au col en métal argenté est solidement fixé. Le col est doublé par une bande de tissu choisie de couleur différente. La doublure est bicolore, ajoutant une touche cachée toujours appréciable. La bande de suspension a été choisie en faux cuir : dans les faits c’est pas très reluisant mais ça apporte visuellement du cachet. Les passants de ceinture sont multiples (j’en compte sept) ce qui est toujours un avantage pour son maintien. En somme, ce trench donne une fort belle première impression, passons désormais à l’essayage.

crochet-trench-river-island

passants-ceinture-trench-river-island

Essayage

Alors, ça taille comment ?

Pour ce test, j’ai choisi le trench River Island dans ma taille habituelle, à savoir M (je mesure 1m88 et pèse 80kg). J’estime qu’il me va correctement : les épaules tombent pile et il n’y a pas de bâillement excessif. Le manteau descend juste au dessus du mi-cuisses mi-raisin, c’est donc un modèle mi-long qui me convient parfaitement. Le tissu est assez rigide ce qui confère au trench de la tenue au niveau des épaules, du bas et évite qu’il ne se froisse excessivement. Les bras ne sont pas trop larges, ni trop serrés et les manches arrivent pile poil au début de la paume de ma main. A l’intérieur, c’est doux mais pas spécialement chaud. De toute manière, ce n’est pas le but premier d’un trench. Pour finir, le test du seau d’eau (dans ma face) est passé avec brio et aucune goutte ne pénètre le tissu.

trench-river-island-test-avis

Avis

En commandant un manteau chez une telle marque, on ne peut pas s’attendre à trouver la meilleure matière, la meilleure doublure, la finition parfaite etc. Quoi qu’il en soit, ce trench coat de chez River Island fait bien mieux que tenir la route, il avale les kilomètres ! Le tissu est de qualité, les finitions sont plus que correctes, la coupe est réussie, autant de points qui font de cette pièce un bon achat. De plus, il est proposé au tarif de 100€, ce qui constitue un excellent rapport qualité/prix. Testé et approuvé.

river island
prix conseillé  
100€

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles