Commander aux Etats-Unis

Parce qu’on y trouve des produits et des marques non disponibles en France, ou tout simplement des prix attractifs, il est parfois tentant de commander aux États-Unis. C’est encore plus vrai depuis la baisse importante du Dollars !

Cas pratique

Le mois dernier, j’ai passé une commande sur le site d’Hollister (une marque qui appartient à Abercrombie & Fitch qui vous parle peut-être plus). Montant de la commande : $138.50 (frais de port compris), soit 88,26€ pour un boxer, un polo, et un sweat. 10 jours plus tard, je recevais mon colis par Fedex. Nickel ! Fin de l’histoire pensez-vous ?

Et bien, non ! J’ai depuis reçu un courrier de Coface Services m’informant que FedEx Express leur avait confié la gestion de ma facture. Et ils me réclament 40,96€ supplémentaires.

Taxes douanières ?

Et bien, oui. Les commandes sur Internet n’échappent pas à la réglementation. Et FedEx a du régler des taxes d’importation (droits de douane, TVA…) qu’elle me facture à mon tour. Les droits de douanes sont calculés sur la valeur des produits (+ une partie des frais de port). Le taux des droits de douane est déterminé par la nature des marchandises. La TVA est calculée sur la valeur des marchandises (+ la totalité des frais de port + le montant des droits de douane). Vous pouvez me croire, je recopie stricto census le document qui m’a été adressé par FedEx !

Ajoutez à cela des frais de dossier, soit un montant minimum de 10€ ou 2,5% du montant des droits de douane (+ TVA), justifiés par la gestion du dossier auprès de la Douane, l’avance de fonds et le risque prix par FedEx en tant que commissionnaire en Douane.

Pourquoi ne paie t-on pas avant ?

Et bien tout simplement parce que le transporteur ne connait pas le montant exact des droits et taxes réclamés par la Douane au moment de la commande. Il règle donc et émet ensuite une facture.

Exonération de taxation ?

Cependant, 2 cas de figure donnent droit à une exonération. 1. Pour les cadeaux. Les documents accompagnant le colis doivent alors porter la mention “unsolicited gift“, et la valeur déclarée doit être inférieure à 45€. 2. Pour les effets personnels. On utilise alors la mention “personal effects” mais la Douane peut évidemment réclamer la facture originale ou autre document.

Bilan

Mathématiquement, ma commande m’est donc revenue à 88,26€ + 40,96€, soit 129,22€

Si je reprend ma commande d’origine, j’avais $93.50 de marchandises et $45 de frais de port, soit un total de $138.50. Donc globalement, $138.50 contre 129,22€, on ne peut pas dire que j’y ai beaucoup gagné. Disons que la faiblesse du Dollars à compenser les frais de port et taxes de douane. Reste ce qui n’a pas de prix : des produits introuvables en France ! “-Priceless, comme disent nos cousins ricains…”

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles