fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Dernière balade

Le titre de ce look peut sembler inquiétant mais il n’en est rien. Il y a cependant un sens donné à cette formulation un poil dramatique. Non ce n’est pas mon dernier article pour le camion, loin de là ! En revanche, c’est mon dernier look de cette saison automne/hiver. Une saison très influencée par la mode américaine et par le vintage, toujours plus présent dans notre garde-robe. C’est également la dernière balade dont j’ai eu la chance de profiter avant d’attraper la covid et de devoir m’isoler quelques jours pour ne contaminer personne. C’est donc, depuis mon canapé, un vieux pull sur les épaules et chaussé de Birkenstock de contrefaçon que j’écris ces lignes. Et quand je ressortirai, peut-être, j’enfilerai la tenue de ma dernière balade.

Cette année l’hiver n’est franchement pas des plus rudes dans la capitale. Je n’ai pas parcouru l’intégralité des villes de France, mais tout semble indiquer que nous avons – pour le moment – affaire à un hiver assez doux. L’occasion parfaite pour vous proposer une tenue à la croisée entre le workwear et le casual.

Look workwear casual homme

Pour commencer ce look, j’ai choisi un jean brut de chez Asphalte, le sixième du nom ! Cela faisait longtemps que je n’en avais pas porté. Depuis plusieurs mois, je me suis essentiellement tourné vers des pantalons en coton ou en laine pour partir à la découverte de nouveaux territoires et me détacher du style workwear dans lequel j’étais un peu trop enfermé. Chassez le naturel hein.

Look workwear casual homme

En tout cas, ce pantalon est une bonne base pour ma tenue. C’est un selvedge en tissu japonais et réalisé dans les règles de l’art au Portugal. Bon, ici il est neuf, mais imaginez la même tenue avec une ou deux années de patine. Ça claque hein ?

Look workwear casual homme

Deuxième élément de ma tenue : un pull, bien chaud. L’hiver est clément, mais je sais que je ne vais pas mettre de gros manteau non plus, alors j’assure mes arrières avec un pull marin. Celui-ci vient de chez Royal Mer, une marque basée à Dinard et qui confectionne des vêtements depuis 1946.

Look workwear casual homme

Le pull en question est fabriqué en France, et existe en plein d’autres couleurs. Ici, le gris fonctionne très bien avec notre jean brut, c’est pour cela que je l’ai choisi. Et pour ceux qui se poseraient la question : non, ce pull ne gratte pas ! J’ajouterais enfin un point bonus pour le logo de Royal Mer, un peu anachronique mais qui fait réellement son charme et transpire la sincérité, personnellement ça me touche.

Maintenant que je suis vêtu, j’ai la nécessité de me chausser. Ce que je n’ai pas fait depuis plusieurs jours dans la vraie vie, puisque je suis isolé dans mon clapier parisien. Je me raccroche donc aux souvenirs de cette balade ensoleillée. Je me vois dans le parc, avec les Derby Gavino de chez Bocage. Simplicité, légèreté et esthétique.

Look workwear casual homme

Ce qui fait certainement leur originalité, c’est leur semelle. Faite en élastomère (de la mousse mais vraiment plus stylée), elles ne pèsent presque rien. Moi qui ai l’habitude de porter des chaussures assez lourdes, c’est très agréable de se libérer de temps à autre de ce poids. À noter que cette paire est actuellement en réduction !

Il ne me reste plus qu’à enfiler ma veste. Elle vient de chez Iron & Resin, une marque californienne dans un univers americana – workwear. En plus des vêtements, ils proposent des plaids vraiment magnifiques que je vous conseille. En ce qui concerne ma veste, c’est une cruiser jacket qui rappelle les grands espaces, les chercheurs d’or et les bucherons du nouveau monde.

Look workwear casual homme

Faite dans un coton canvas waxé de 14,75 Oz, on peut le dire : c’est une veste très épaisse. Sur les photos, elle est encore neuve, mais c’est le type de vêtements qui accompagne son porteur pendant de longues années. Parce que c’est increvable et que la toile va s’adapter à notre morphologie. Au bout de quelques semaines, il devient vraiment dur de s’en séparer tant elle nous va comme un gant. La doublure dans le pur style de la marque a définitivement fini de me convaincre. Attention, ça taille un peu grand.

Côté accessoires, j’en ai trois à vous proposer. Tout d’abord un bonnet. Parce que c’est l’hiver, mais aussi puisqu’il y a une grosse hype autour des bonnets cette année. Plus que d’habitude je vous assure ! Celui-ci vient de chez Montlimart, il est fabriqué en France et à partir de matières recyclées. À la question comment le porter, deux écoles s’affrontent : au-dessus ou en dessous des oreilles. Cette année, la tendance pousse à faire remonter le bonnet au-dessus des oreilles, je vous laisse en juger par vous-même en photo.

Évidemment je porte une montre au poignet. Je dis évidemment parce que ceux qui me connaissent personnellement savent que depuis l’achat de ma première montre Flik Flak, je ne passe pas un jour sans porter une tocante.

Look workwear homme casual

Aujourd’hui, je porte une Orient Bambino à fond noir qui n’est pas sans rappeler L’Omega Seamaster De Ville black dial de Don Draper dans la série Mad Men. Proposée à moins de 200€, c’est une très chouette montre automatique japonaise. On en parle d’ailleurs dans notre top des montres automatiques à moins de 500 euros.

Look workwear homme casual

Pour terminer, laissez-moi vous présenter mon sac à dos. C’est un Ateliers Auguste, une marque française (encore et toujours !) qui fait de la maroquinerie de très grande qualité. Je cherchais un sac assez fin, qui soit à la fois suffisamment chic pour le travail tout en n’étant pas « too much ». Je crois qu’on est pile poil dedans. Il a un compartiment spécial ordinateur et une grande poche pour tout le reste. Le cuir grainé est irréprochable, la doublure des lanières est top et le format idéal. En bref, c’est le sac que j’attendais depuis quelques années, sans rire !

Look workwear homme casual

Veste Iron & Resin
Pull Royal Mer
Jean Asphalte 
Chaussures Bocage
Montre Orient
Sac à dos Ateliers Auguste
Bonnet Montlimart
 

Crédit photos : Émeline Hamon

Rencontre au village

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles