S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Sneakers : Qu’est ce qu’une raffle ?

Le monde de la sneaker est un marché en plein essor depuis des années. Pour comprendre cet engouement, il faut revenir dans les années 80. Le monde du sport, avec l’émergence du basket-ball et du running, fait exploser la consommation de sneakers. Ces chaussures qui plaisent autant pour leur esthétique que leur confort, entrent de plus en plus dans notre quotidien, et ne sont plus seulement dédiées à la pratique sportive. L’influence du hip-hop dans ces mêmes années, va également contribuer à l’émergence de la sneaker dans son rôle d’objet du quotidien. Notamment grâce aux MC qui portent fièrement les marques avec lesquelles ils ont des contrats. La combinaison de ces deux grands mouvements culturels hisse les sneakers au sommet des chaussures les plus consommées au monde aujourd’hui. Bien évidemment, ce mouvement est régi par tout un code. Le lexique, avec des mots bien particuliers, en fait entièrement partie. Sneakers addicts, cop, rock, dead stock, unds ou encore raffle… Tous ces mots sont utilisés par les fans de sneakers ! Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la raffle. Mais une raffle, quésaco ?

Sommaire :

1. Une raffle, qu’est-ce que c’est ?
2. Comment participer à une raffle ?
3. La spéculation

1. Une raffle, qu’est-ce que c’est ?

Si nous traduisons littéralement le mot raffle, celui-ci signifie tombola. Et c’est bien le même principe, puisqu’une raffle est un tirage au sort. Enfin pas tout à fait, puisque si nous la gagnons, nous « gagnons » juste le droit d’acheter la paire ! Nous ne gagnions pas directement le produit ! Nous avons uniquement l’accès au paiement pour pouvoir se procurer ces baskets. Ce système de tirage au sort est mis en place depuis des années pour avoir accès à des sneakers exclusives, en quantités très limitées. Prenons un exemple : une paire de chaussures sort en 20 000 exemplaires dans le monde. Elles vont être, dans un premier temps, réparties dans certains magasins du monde entier. Ces magasins ont, par conséquent, très peu de stock sur cette paire, disons 15 par magasin.

Yeezy 700 « Wave Runner »

Nous, en tant que consommateurs, pour accéder à une de ces paires, nous devons nous inscrire à une raffle et gagner le droit de l’acheter. La demande est tellement forte pour ce genre de modèle, que des milliers de personnes sont inscrites sur ces raffles. Il faut compter sur notre bonne étoile pour être tiré au sort. D’ailleurs, avant ce système d’inscription en ligne, nous devions faire ce qu’on appelle des « camp out ». Cela signifie que les clients faisaient la queue devant les magasins pour être les premiers et pouvoir se procurer le Saint Graal ! Premier arrivé, premier servi ! Certains faisaient la queue plusieurs jours pour être sûrs d’avoir une paire au moment de sa sortie ! Ils campaient littéralement devant le magasin ! Certaines boutiques fonctionnent encore avec ce système, mais c’est de plus en plus rare, elles se mettent toutes à utiliser l’inscription en raffle.

2. Comment participer à une raffle ?

Pour participer à ces tirages au sort, il nous faut un minimum de patience et de temps. Tout se passe en ligne ! Et savoir jongler entre plusieurs sites est primordial. D’ailleurs, ils ne demandent pas tous les mêmes informations pour s’inscrire à ces fameuses raffles. Mais généralement, nous devons créer un compte client et renseigner des informations classiques telles que notre nom, notre prénom, notre adresse, notre email, notre numéro de téléphone et nos coordonnées bancaires pour être directement débité si nous sommes tirés au sort. Nous devons donc nous diriger vers le produit concerné et commencer l’inscription.

inscription raffle sneaker

Quelques jours plus tard lorsque le tirage au sort est effectué, nous recevons un email pour nous annoncer un « W » comme win si nous gagnons ou un « L » comme loose si nous perdons. De plus en plus de raffles sont également faites sur les réseaux sociaux, et notamment sur Instagram. « Suivez notre compte, likez le post puis commentez la publication en taguant des amis et tentez de gagner votre paire. » Voilà la promesse qui est faite sous leurs posts ! Ce sont plus souvent des indépendants qui utilisent ce système via les réseaux sociaux. Pour terminer, les marques elles-mêmes organisent des raffles. Notamment avec les applications « SNKRS » pour Nike ou « Confirmed » pour Adidas. Il nous suffit de créer un compte et nous pouvons participer aux différents tirages au sort en un clic !

telephone main sneaker raffle appli

Quelques sites de raffles :

  • END : inscription sur le site dans la catégorie « Launches »
  • SNS : inscription sur leur application en créant un compte dans la catégorie « Prochaines sorties »
  • BSTN : inscription sur le site via un formulaire dans la catégorie « Upcoming »
  • Foot Patrol : inscription sur le site dans la catégorie « Launches »
  • Slam Jam : inscription sur le site depuis la catégorie « Drops »
  • Nike : application « SNKRS »
  • Adidas : application « Confirmed »

3. La spéculation

Ce mode de consommation a pas mal changé le regard que portent les gens sur le marché de la sneaker. Avec ce système de raffle, n’importe qui peut avoir accès à une sneaker exclusive ! Tandis « qu’avant » (oui j’ai l’impression d’être un ancien en disant ça) pour obtenir ces modèles, il fallait batailler et donner de sa personne pour acquérir un précieux sésame ! Chercher quel magasin allait avoir telle ou telle paire, à quelle date la sortie était prévu, s’organiser pour être présent le jour du lancement… Bref, il fallait donner de sa personne ! Aujourd’hui, tout est accessible en quelques clics. Certes, cela facilite grandement les choses, mais cela donne lieu à beaucoup de spéculations ! Énormément de personnes veulent avoir une part de ce gâteau très prolifique. Ce marché, qui était destiné à une clientèle de passionnés, l’est de moins en moins. Cela a ouvert les portes à un marché parallèle qui est celui du resell. Celui-ci est complètement dingue avec des prix qui s’envolent une fois les stocks épuisés !

basket jordan montante mocha tendance raffle

Air Jordan 1 « Dark Mocha »

Prenons un exemple concret : la Air Jordan 1 « Dark Mocha », que je portais lors de mon test de la Casio G-Shock GA-2100, est sortie à 160€ en prix retail (prix magasin). Maintenant que tous les stocks sont épuisés, nous retrouvons cette même Jordan, en resell à un prix entre 400€ et 600€ ! Les prix varient également en fonction de la pointure que nous choisissons, car certaines possèdent plus ou moins de quantité et sont donc plus ou moins rares. Nous pouvons voir que les profits en resell sont assez importants, ce qui attire pas mal de monde uniquement pour le business de ce marché florissant. Il existe même une application de la « bourse de la sneaker », Stock X ! Cette application, ou site, nous renseigne sur les cours des prix des sneakers. Nous pouvons acheter ou revendre nos sneakers sur ce site, en respectant certaines conditions. Comme l’authenticité ou le fait que la paire soit neuve et jamais portée. Certains prix dépassent même l’entendement.

stockx variation bourse sneaker raffle

Stock X « la bourse de la sneaker »

Pour conclure, je dirais que je suis mitigé sur le mode de fonctionnement en raffle. Évidemment, c’est une bonne chose car cela permet à n’importe qui dans le monde d’avoir accès à des produits très limités sans bouger de chez soi. Mais je suis aussi tiraillé par la spéculation que cela engendre et le profit que cela peut générer. À ce niveau-là, cela devient uniquement du business et non plus une passion. Mais bon, c’est cela maintenant le « sneakers game » !

Baskets

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux baskets l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs baskets préférées !

Découvrez nos articles baskets

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles