S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Conseils en mode masculine




Plaine de Baud

Pour ce dernier look de la saison, on se retrouve aux plages de Baud. Situées à l’est de Rennes (non loin de mon appartement), ce poumon vert du quartier de la Plaine de Baud a vu le jour il y a tout juste un an. C’est un lieu de promenade et de détente très agréable. Même si le quartier n’est pas encore à son apogée, on imagine qu’il va rapidement se développer pour devenir un véritable lieu de vie. À l’approche des beaux jours, j’ai souhaité m’orienter vers un look intermédiaire, à mi-chemin entre le printemps et l’été. C’est donc à bord de mon deux roues que j’ai rejoint Noémie pour ce shooting (avant l’orage attendu) :

Look homme printemps

Look homme vélo urbain

Look gurvan plaine de baud

À la mi-saison et lors de mes déplacements à vélo, je porte souvent une veste sans manches. J’apprécie cette pièce pour son côté fonctionnel, mais aussi parce qu’elle tient chaud tout en laissant une entière liberté de mouvement aux bras. Celle-ci est de teinte navy et est réalisée à partir d’un drap de laine assez fin. Je porte cette veste Carhartt WIP depuis plus d’un an, et je l’ai tout simplement portée pour rejoindre le lieu du shooting (et hop, elle s’est retrouvée dans mon look).

En prévision de cet été, je cherchais un sac-à-dos qui soit à la fois fonctionnel, robuste et sobre. Très rapidement, je me suis orienté vers le modèle Harald de la marque suédoise Sandqvist. Je l’ai déniché sur l’e-shop nantais Échoppe Sauvage. Avec une capacité de 21 litres, ce sac-à-dos est idéal pour y loger tout ce qu’on souhaite, en voyage comme pour un usage quotidien. Il est fabriqué en polyester recyclé Cordura® EcoMade, dispose de nombreuses poches et est conçu à partir de matériaux de qualité. J’apprécie la marque pour ses sacs durables et son style très épuré !

sac-à-dos sandqvist harald

sac sandqvist harald noir

Pour habiller et accessoiriser la tenue, je suis parti sur le modèle de montre Himalaya de chez Lip (un classique, vous me direz). Cette montre nous a été gentiment prêtée par le shop Horel situé au plein cœur de Bordeaux. Ayant un poignet relativement fin, j’apprécie les tocantes au petit boîtier. Bien que le modèle soit décliné dans un diamètre de 40 mm et avec un mouvement automatique, je me suis tourné vers un modèle de 35 mm et un mouvement à quartz. Pour moins de 200€, on a une montre aux lignes vintage, une pièce fabriquée en France (à Besançon) et un beau bracelet en cuir (rare dans cette gamme de prix). Sur cette déclinaison de l’Himalaya, j’apprécie tout particulièrement ce cadran bleu nuit qui change de teinte en fonction de la luminosité. Jugez par vous-même :

Montre lip Himalaya

Parlons à présent du sweatshirt ! Pour ce look, je souhaitais en trouver un de couleur écru. Après plusieurs recherches, je me suis arrêté sur la marque française Maison Cornichon. On la connait et on l’apprécie pour ses t-shirts qui ont pour particularité d’être tricotés en Dordogne sur des machines des années 50. Si ces dernières sont certes plus lentes, la matière est plus belle et le tomber quasi-parfait. Le tissu est dense et épais (entre 195 et 290 g). J’étais donc curieux de tester son sweat ! La matière est à la hauteur de mes attentes : épaisse, confortable et robuste. Il s’agit d’un molleton texturé non gratté de 350 g tricoté sur de vielles mailleuses. J’aime particulièrement les manches raglan et la couleur de ce sweat ! Certainement une pièce qui va m’accompagner au-delà de ce shooting !

Look street heritage homme

sweat molleton maison cornichon

Look homme maison cornichon

En bas, je porte un fatigue pant d’une marque également française et originaire du sud-ouest : Champ de Manœuvres. Malgré ce qu’on pourrait penser, ce pantalon d’origine militaire (voici un lien qui parle de son histoire : 10 pièces d’origine militaire à connaître) est vraiment très facile à porter. J’en possède déjà un du label japonais orSlow et je ne m’en lasse pas ! Sur la version de CDM, on retrouve les deux poches avants et les deux poches arrières fermées à l’aide d’un rabat et d’un bouton. Ici, la coupe a été revisitée puisqu’on n’est clairement pas sur une coupe droite, loose, mais plutôt sur une coupe slim, voire légèrement tapered. Ainsi, on a de l’aisance au niveau des cuisses et l’ouverture cheville y est plus étroite, ce qui donne une coupe plus dynamique que l’original. Sur ce modèle, l’irrégularité de la toile et ses reliefs apportent un certain caractère à la pièce. J’aime bien le fait que la toile soit déjà patinée et délavée puisqu’on obtient un beau résultat dès le premier port ! Bref, une pièce abordable à qui souhaite acquérir un fatigue pant sans dépenser plusieurs centaines d’euros.

fatigue pants champ de manoeuvres

Et on termine ce look par une paire de souliers sneakers signée du swoosh blanc. Il y a quelques semaines, je me suis plongé dans les archives de Nike pour vous présenter l’origine et l’histoire de la Nike Blazer. En fin d’article, on avait alors évoqué le retour de la Blazer vintage au travers du modèle Mid 77 décliné en bleu, rouge et noir. Aux pieds, j’ai l’une des dernières déclinaisons du modèle. Légèrement plus discrète, la paire est réalisée dans un cuir blanc et dans un suède gris. La Blazer Mid 77 est l’un de mes modèles favoris de chez Nike, j’apprécie son côté intemporel et le fait qu’il s’accorde autant avec un denim qu’ici avec un fatigue pant. C’est aussi une très bonne alternative aux Chuck Taylor 70 ! ;)

Nike blazer mid 77 full white

Look plaine de  baud gurvan


Veste sans manche Carhartt WIP
Sweatshirt Maison Cornichon
Montre Lip
Fatigue Pant Champ de Manœuvres
Sac-à-dos Sandqvist
Sneakers Nike
Singlespeed Jitensha

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles