S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Conseils en mode masculine




Comment travailler efficacement en télétravail ?

Vous avez remarqué ? Depuis une semaine seulement, notre quotidien a légèrement changé (oh, ça va). Si certains en profitent pour rattraper leur retard dans les dizaines de séries qu’ils regardent en même temps, d’autres se découvrent des talents (jongler avec un rouleau de papier toilette, trop balaise !). Pour nous, la réalité est toute autre, car notre activité nous permet de continuer à travailler. Forcément, cette période de télétravail forcé nous a amené à repenser notre organisation. Et comme on est certains que nous ne sommes pas les seuls dans ce cas, on vous a listé une liste de règles à respecter si on veut bosser au mieux durant cette période de confinement. Ce n’est sûrement pas l’unique méthode mais elle a déjà fait ses preuves, lorsque l’équipe ne travaillait qu’à la maison ! N’hésitez pas d’ailleurs à nous dire en commentaires comment vous gérez cette situation. C’est parti !

1. Garder une routine quotidienne

Et oui, qui dit confinement, ne dit pas forcément farniente. Pour notre productivité, le mieux est alors de garantir une certaine routine quotidienne quasi similaire à celle que l’on a en temps normal. Cela dit, personne ne nous reprochera d’être un peu plus laxiste, l’important est de respecter des principes de base.

A. Se lever à heure fixe

C’est sans aucun doute la notion la plus importante. Ici, plusieurs points rentrent en compte. Le premier est notre situation familiale. Vous vivez seuls chez vous ? Parfait ! À aucun moment vous ne serez déconcentrés. À l’inverse, si votre toit abrite plusieurs personnes, mieux vaut se lever plus tôt que ces dernières, histoire de profiter de quelques heures/minutes de silence. Autre point, la phase de réveil. Vous arrivez à vous réveiller naturellement et relativement tôt, pas de problème pour continuer dans ce sens. Si par contre, vous avez besoin d’un réveil, activez-le. Allez, une demie-heure plus tard qu’en semaine classique mais pas plus hein !

dormir dans le noir

Pyjama FIGARET | Parure de lit Bonsoirs

10 astuces pour mieux dormir

B. Se préparer un vrai petit-déjeuner

L’excuse du « j’ai pas le temps, je suis déjà à la bourre ! » ne tient clairement plus ! Prenez le temps (on en a beaucoup désormais), pour vous faire un vrai petit-déjeuner. On l’oublie assez souvent mais le petit-déjeuner est l’un des repas les plus importants de la journée et pour cause, il couvre entre 20 et 25% des besoins énergétiques quotidiens. Aussi, il a été démontré qu’il permet de mieux réguler les apports caloriques sur la journée. L’absence de petit-déjeuner peut également entraîner des carences en micronutriments. L’idéal est alors de préconiser une boisson chaude (café ou thé en limitant si possible le sucre) ainsi que des fibres et céréales présentes par exemple dans le pain complet, de campagne, etc. À cela, on ajoutera un fruit (pour les vitamines C) ou une compote ainsi que des fruits secs.

Max

« Pour plusieurs raisons, je fais en sorte de ne jamais sauter le petit-déjeuner. La première est qu’il m’aide en partie à « entrer » dans ma journée mais aussi et surtout à me donner l’énergie nécessaire pour arriver jusqu’à l’heure du déjeuner sans qu’une faim de monstre ne viennent perturber ma matinée. Pour cela, peu importe l’heure de mon réveil, je me fais rapidement quelques crêpes à la farine de patate douce accompagnées de framboises et/ou d’une banane, de compote sans sucre ajouté, d’un grand verre d’eau et de quelques vitamines. J’évite tout ce qui est jus d’orange ou source de glucides à assimilation trop rapide afin de ne pas faire monter inutilement ma glycémie pour au final avoir un coup de barre quelques heures plus tard »

Petit Dejeuner Confinement

C. Prendre une douche et s’habiller

Malheureusement non, passer ses journées en slip, ça ne va pas le faire (vraiment pas). Déjà parce qu’il faut se respecter un minimum dans la vie mais surtout car c’est le meilleur moyen de prendre de mauvaises habitudes (on aura l’air malin en slop quand tout va repartir). Après le petit-déjeuner, on file donc sous la douche. À partir de là, on vous laisse faire, on part du principe que vous savez vous servir d’un savon ou d’un gel douche !

Douche salle de bain Max

Bien entendu, s’habiller reste un impératif. Évidemment, pas besoin de porter un costume et une cravate mais l’important est d’avoir une tenue que l’on mettrait en temps normal au bureau. La première raison est toute simple : garder le moral. Rester en pyjama toute la journée finira forcément par jouer sur notre motivation et, de fait, notre productivité. Aussi, c’est toujours mieux de répondre à un appel vidéo inopiné avec une chemise sur le dos plutôt que torse nu !

Le dressing de Joe

2. Se (re)créer un espace de travail

Bien mangé ? Yep. Bien lavé ? Normalement oui. Habillé ? Oui. Bien réveillé ? Mouais. Ces quatre points vus, passons maintenant aux choses sérieuses. L’idée ici est de se créer un cocon professionnel, une zone destinée (et uniquement destinée) au télétravail. On le conçoit, ce n’est pas forcément donné à tout le monde dans le sens où tout dépend de notre habitation ! Mais mieux vaut tout faire pour que l’on ait un poste de travail digne de ce nom.

A. Ce qu’il nous faut

Pour commencer, il nous faut un bureau, ou du moins, une table qui s’en rapproche fortement. Dessus, les besoins varient mais, globalement, la liste sera plus ou moins la même pour chacun : un ordinateur, de quoi écrire, un agenda, un range-courrier et une chaise. Cela paraît idiot dit comme ça mais mieux vaut bien la choisir, car on est parti pour rester dessus un bon bout de temps. De ce strict minimum peuvent venir s’ajouter plusieurs autres matériels plutôt utiles comme une paire de lunettes anti-lumière bleue ou un casque réducteur de bruit (si vous ne pouvez pas travailler dans un espace confiné, enfin encore plus confiné) par exemple. Si vous pouvez travailler avec un fond sonore, une petite enceinte peut avoir sa place sur votre bureau, pour diffuser les informations par exemple. Ce qui en est banni : son téléphone (sauf si nécessaire au travail) et toutes autres formes de distractions. L’idée est de se dire « cet espace est fait pour travailler, et uniquement pour travailler ».

Bureau Teletravail

Rody

« Étant donné que j’ai un enfant et que je ne suis pas totalement un monstre, la seconde chambre de mon T3 ne peut servir de bureau. Ma cuisine et mon salon ne forment qu’une seule et même pièce et même si celle-ci est confortable, je n’ai pas la place de me faire un vrai coin travail. Pour le confinement, j’ai donc monté deux tréteaux de la cave ainsi qu’une petite planche en bois. C’est spartiate, mais j’y ai tout mon nécessaire pour travailler : mon ordinateur (évidemment), un bloc-note, un crayon, mes lunettes anti-lumière bleue, mon casque anti-bruit et c’est tout (ah et certains des jouets que mon cher et tendre bambin vient m’apporter) ! Bien entendu, j’utilise ma vieille chaise de bureau, indispensable pour passer des heures devant un écran. »

Comment choisir ses lunettes anti lumière bleue ?

B. Ordinateur fixe vs ordinateur portable

C’est sûrement le point le plus sujet à débat. Personnellement, je pense que travailler sur un ordinateur fixe permet d’avoir une position de travail plus confortable et, ainsi, gagner en productivité. Qui plus est, on ne peut pas le transporter partout ! Comme dit précédemment, l’intérêt est de physiquement représenter son espace de travail afin de bien séparer les moments professionnels des moments personnels. Avec un ordinateur portable, on peut être tenté d’aller sur sa terrasse ou dans son jardin « parce qu’il fait beau et que ce sera plus agréable ». Si certains pourront effectivement bien s’y concentrer, il y a quand même de fortes chances qu’on y soit moins productif. Bien entendu, un ordinateur portable posé sur un bureau et uniquement destiné au télétravail sera tout aussi utile qu’un fixe.

José

« En ce qui me concerne, je préfère travailler sur un ordinateur fixe car il est généralement plus adapté au contexte professionnel (il est plus puissant, avec un plus grand écran). J’utilise mon ordinateur portable pour les activités personnelles, ce qui me permet de bien délimiter temps de travail/temps de repos. Lorsqu’il m’est arrivé de travailler sur mon ordinateur portable, j’ai fait en sorte d’utiliser un autre navigateur que celui que j’utilise d’habitude, pour ne pas être tenté de divaguer pendant le travail, ou de travailler sur mon temps personnel. »

3. Organiser son temps de travail

C’est sans aucun doute le plus gros point fort du travail à la maison : pouvoir adapter son agenda quotidien comme bon nous semble. Le mieux ici est de diviser chaque jour, voire chaque semaine, en différentes parties et de s’en servir pour faire des activités bien précises (et ainsi ne pas tomber dans une sorte de lassitude). Là encore, plusieurs points sont à respecter si l’on veut que cela soit efficace.

A. Travailler moins mais mieux

Inutile de se leurrer : difficile de tenir une semaine de 35h (ou plus) en télétravail si on ne le fait pas en temps normal. Le mieux est alors de définir des plages horaire réduites mais plus productives. Vous n’êtes pas du matin ? Pas de soucis, commencez à travailler après avoir déjeuné. L’idée est de ne travailler que quelques heures, mais des heures de concentration maximale. Aussi, le fait de segmenter ses journées permettra de se donner plus facilement des objectifs journaliers/semi-journaliers. Pour ceux qui auront du mal à fonctionner ainsi, il est aussi possible de minuter nos différentes actions : organiser sa journée : 20 min, répondre aux mails : 15 min, chercher des informations supplémentaires, 30 min, etc.

Agenda Teletravail

B. Pas de distractions

C’est là que l’on va voir qui sont les plus assidus ! Travaillant sur Internet, il m’arrive facilement de « décrocher » et d’aller papillonner sur mes sites préférés (et qui n’ont pas de rapport avec mon travail, bien entendu). Si, comme moi, il vous arrive d’avoir du mal à vous concentrer longuement, le mieux est de prendre le taureau par les cornes et d’adopter les grands moyens ! Sur mon ordinateur, j’ai deux sessions : une pour le travail et l’autre pour le reste. Sur la première, tout y est tourné pour faciliter mon activité : logiciel de traitement de texte, suite pro, onglets en rapport avec Comme un camion etc. Sur l’autre, Steam, Netflix et Youtube ! L’idée est de tout cloisonner afin de ne pas être tenté ! Autre technique que j’utilise fréquemment lorsque je dois absolument me concentrer : passer mon téléphone en mode Avion. Pas de notifications, pas d’appels, je peux ainsi rester focus sur mon travail. Et si on doit me contacter, ma boîte mail est toujours active. Enfin, un casque réducteur de bruit permet de réduire drastiquement les bruits alentours, facilitant ainsi la concentration.

Concentration Teletravail

C. Garder son « rituel » professionnel

Ce n’est pas parce qu’on est à la maison que notre mode de fonctionnement doit complètement changer ! Et même si il y a de fortes chances pour que l’on diminue nos heures de travail quotidiennes, certaines pauses doivent être conservées. Considérées comme légitimes, elles permettent de modifier le rythme de la journée et d’éviter de tomber dans la monotonie. Vous aviez l’habitude de boire un café à 11H ? Faites-le aussi à la maison. Vous vous dégourdissez les jambes tous les jours à 16h au bureau ? Faites de même dans votre salon. Elles vous permettront de souffler un moment et de reprendre le travail de plus belle. Là encore, il ne faudra pas en abuser : pas plus de 15 minutes par pause !

4. Garder du temps pour soi

Là encore, c’est un point qui mérite une certaine importance. Pour la petite histoire, j’ai passé un an en temps qu’auto-entrepreneur, je travaillais donc de chez moi. Durant cette période, ma journée complète était dédiée au développement de mon activité. De 9h à 18h, j’étais donc devant mon ordi, à tenter de travailler. Clairement, ça n’a pas du tout été bénéfique ! De cette période, j’ai quand même appris deux trois petites choses, que je vous livre ici :

A. Faire des pauses

C’est la base ! Car c’est bien beau de rester 9 heures devant un écran, si c’est pour ne travailler qu’une heure ou deux, ça n’a pas de sens ! Le mieux est donc de s’imposer quelques pauses. Deux possibilités s’offrent à nous : les régler via le timer de notre téléphone, ou en prendre lorsque l’on sent que l’on est plus à 100% concentré sur ce que l’on fait. Attention cependant à ne pas trop s’en octroyer. Personnellement, je m’en accordais trois dans la journée : une en milieu de matinée, une à midi, plus longue que les autres, et une autre en milieu d’après-midi.

Gouter Teletravail

Cafe Teletravail

Chemise Atelier Privé | Lunettes Moski

B. Prendre le temps de souffler, de prendre l’air

Autre point qui risque fortement d’arriver : l’abscence totale de motivation/concentration. Inutile de forcer, ce serait complètement contre-productif ! Le mieux qu’il nous reste à faire est de se vider la tête, de penser à autre chose. Si vous avez un jardin/une terrasse, profitez-en et prenez un temps pour vous y reposer. Faire du sport peut également être une très bonne solution. Le confinement peut être une très belle opportunité de pratiquer une activité que l’on a pas l’habitude de faire en temps normal. Le yoga ou la méditation en sont le parfait exemple.

Joe

« J’ai travaillé seul chez moi pendant 3 ans puis en télétravail avec d’autres personnes lorsque j’ai commencé à recruter. Se mettre à son compte nécessite de travailler beaucoup. J’ai rapidement eu cette expression d’ailleurs : « -Maintenant je suis libre de travailler tout le temps ! ». Mais même si c’est un travail que l’on aborde avec plaisir lorsqu’on l’a pleinement choisi, il faut arriver à garder du temps pour soi et pour sa famille. Ce qui est loin d’être évident, surtout au début lorsqu’il faut mettre les bouchées doubles pour arriver à se verser un salaire ! Mais je me suis imposé des pauses. La pause café du matin qui permet de décrocher ne serait-ce que 5 minutes. La pause repas du midi qui a toujours été pour moi sacrée. Et en cas de coup de mou, je peux m’octroyer également une sieste de 20 minutes. Surtout, j’ai très vite compris l’intérêt de faire du sport. Faire une pause vers 17h, pour courir ne serait-ce que 30 minutes, me permettait de faire le vide et d’attaquer la fin de la journée en pleine forme. Le sport est également une excellente manière de réguler son stress. Ce pour quoi on en a tant besoin lorsque l’on est entrepreneur ou en confinement comme actuellement. »

conseils sport sommeil

Boxer Pétrone

C. Faire une séparation nette entre semaine et week-end

Tous ceux qui travaillent sur le Net (mais pas seulement !) vous le diront, il est parfois difficile de s’arrêter franchement de travailler lorsqu’arrive le week-end. À la rédaction, il n’est d’ailleurs pas rare que l’on continue d’assurer un service minimum en répondant aux commentaires mais aussi en publiant les articles de fin de semaine et en animant nos réseaux sociaux. Si, en temps normal, cette mauvaise manie est plutôt acceptable, elle l’est beaucoup moins durant cette période de confinement. Afin de garder une santé mentale plutôt correcte, il est donc important de marquer une fracture nette entre la semaine et le week-end. Bien entendu, ce conseil est également à appliquer en fin de journée. Passée l’heure habituelle à laquelle vous quittez habituellement le travail, vous êtes sur votre temps libre !

10 séries à connaitre

Bien entendu, il y a d’autres points que nous n’avons pas mentionné dans cet article et qui fonctionneront particulièrement bien. Gardez en tête que ce que nous avons abordé ici a été testé et approuvé par notre équipe ! Nous n’avons pas la prétention d’avoir la meilleure façon de télétravailler mais elle a fait ses preuves, on s’est donc dit qu’il serait intéressant de vous la partager. Si vous avez d’autres routines de travail à la maison, n’hésitez pas à nous le faire savoir en nous les partageant en commentaires !

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles