Qu’est-ce que l’intolérance au gluten ?

Pour être beau comme un camion, il faut aussi surveiller son assiette. Raison pour laquelle nous avons depuis les débuts du blog une petite rubrique consacrée à l’alimentation. Elle fait aujourd’hui son retour avec une invitée : Cécile Gleize, créatrice du site « Because Gustave », un site dédié aux intolérants au gluten. Ce phénomène prend de plus en plus d’importance et je suis sûr que tout comme moi vous connaissez des personnes que cela concerne (-ah mince, tu ne peux pas manger de pâtes ?). Nous avons donc souhaité au travers cet article faire le point sur ce qu’est le sans gluten et pourquoi on en parle tant ? Zoom sur cette protéine ainsi que sur des spots où partir en week-end gluten free si pendant l’été vous trouvez l’âme sœur sans blé !

gluten

©Nitin Bhosale

Le gluten, notre pire ennemi ?

Avant de savoir si c’est l’incarnation du mal, revoyons les bases. Le gluten est une protéine que l’on trouve dans le blé, mais aussi le seigle, l’avoine, l’orge et l’épeautre. Si aujourd’hui on trouve de plus en plus de produits sans gluten dans les rayons c’est parce que d’après l’AFDIAG (l’Association Française des Intolérants au Gluten http://www.afdiag.fr) on retrouve cette protéine dans plus de 70% des produits industriels… pas facile de l’éviter au quotidien ! Et ça les industriels l’ont bien compris… avec un marché qui croit de plus de 30% par an en France et qui aux Etats-Unis pèse 8,8 milliards de dollars en 2015, d’après The Economist (voir article), il y a de quoi bénir les intolérants !

Alicja Colon

©Alicja Colon

Qui sont ces fameux gluten free ?

Il y en a de deux sortes. Tout d’abord, les cœliaques. Ce sont eux qu’on appelle les « vrais » malades. Pourquoi ? Parce que leur intolérance au gluten est dûe à la maladie cœliaque. Pour faire simple, lorsqu’ils ingèrent du gluten, leur système immunitaire réagit (comme lors d’une allergie, mais on parle ici d’intolérance) et attaque leur paroi intestinale, faisant parfois de très gros dégâts (cancer). Les symptômes sont variables : diarrhée, ballonnements, fatigue… bref le même cocktail que la gastro ou la turista, ce qui explique pourquoi il n’est pas facile de la déceler. Pour l’instant pas de remède miracle… à part un régime strict sans gluten.

Puis viennent les sensibles. Ils ont les mêmes symptômes que les cœliaques, mais quand on leur fait une prise de sang : pas de maladie cœliaque ! Ils se sentent mieux en arrêtant le gluten, mais parce que les médecins n’arrivent pas à l’expliquer, ils ont beaucoup de mal à obtenir un diagnostic ou à être pris au sérieux. Phénomène qu’on retrouve même aux Etats-Unis, pays pourtant plus en pointe sur le sans gluten, comme le témoigne la blogueuse Megan Lierman, interviewé par « Because Gustave » (voir l’interview)

Gluten free

©Bao Qwan Nguyen

Pourquoi en parle-t-on tant ?

Parce qu’on a encore du mal à comprendre pourquoi les sensibles ne le digèrent pas, le gluten a fait l’objet de beaucoup de fantasmes et d’idées reçues. Parmi elles : manger sans gluten fait maigrir… certes c’est un régime, mais alimentaire, pas amincissant ! Les gâteaux industriels sans gluten ne sont pas plus sains que leurs cousins avec gluten, comme le prouve l’étude du Professeur Jason Wu qui a comparé les calories des produits avec et sans gluten !

Même topo pour l’argument santé. Trop souvent le raccourci est fait entre aller mieux et manger sans gluten. Si vous digérez bien le blé, l’arrêter n’aura aucun effet sur vous ! Certains vous recommandent tout de même de l’arrêter… après c’est vous que ça regarde (voir article à ce sujet)

Brandon Morgan

©Brandon Morgan

 

Un week-end en amoureux et sans gluten ?

L’avantage avec tout ce battage médiatique, c’est que l’offre de produits et de services sans gluten s’est considérablement accrue ces dernières années. Certes ce n’est pas encore la panacée, mais si l’envie vous vient de convoler avec un ou une gluten free, voici quelques adresses pour vous dépanner !

L’hôtel Côté Parc

Hotel Coté Park

©Nathalie Carnet

 

Le tout premier hôtel 100% sans gluten en France est né dans le Perche ! Ce sont deux sœurs, Adra et Zouleikha, qui l’ont monté, avec aux fourneaux, Yazid, dont le fils est cœliaque. A moins de deux heures de Paris, l’endroit est idéal pour déconnecter le week-end. Entre campagne et vie de village, on s’y fait bichonner au spa Clarins et on y mange sans prise de tête. Que demander de mieux ?!

http://www.cote-parc.fr

L’hôtel du Breizh Café

Breizh café

©Breizh Café

 

Pour les amoureux de la Bretagne, il est possible de passer un week-end sans gluten à l’Hôtel du Breizh Café de Cancale. Le fondateur, Bertrand Larcher, est un breton, feru du japon, qui de retour en France a décidé de travailler le sarrasin, céréale locale et sans gluten. Petit détail technique, l’endroit est mixte, donc peut comporter des traces. Pour être accueillit dans les meilleures conditions, précisez lors de la résa que vous êtes gluten free !

http://breizhcafe.com

L’hôtel 3,14 Cannes

Hotel 3 14 Cannes

©3,14 Cannes

 

Vous préférez la French Riviera ? On a aussi ce qu’il vous faut à Cannes ! Le 3.14 est un luxueux hôtel engagé. On peut être sur la croisette et travailler avec des petits producteurs locaux, en bio, respectueux de l’environnement et à l’écoute des besoins de chacun. C’est tout naturellement que la carte a été élaborée pour accueillir à table les gluten free !

http://www.314cannes.com

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles