Boots Wolverine : Test & Avis

Lorsqu’on est sensible aux produits gravitant autour de l’univers workwear ou motard et que l’on cherche une bonne paire de boots, il est quasiment impossible de ne pas tomber sur Wolverine. Les produits de cette marque américaine jouissent d’une excellente réputation (même plus) auprès des amateurs. Ayant des affinités avec le style qu’ils présentent, il fallait un jour que je franchisse le pas de tester une de leurs paires pour en avoir le coeur net. En partant d’un a priori positif : bon cuir, belle fabrication et style affirmé, nous avons testé un modèle de leur gamme « 1000 Mile » :

boite-wolverine

La marque

Wolverine est une de ces marques dont l’histoire pourrait tenir dans un livre bien épais. Elle fut créée en 1883 par G.A Kause dans le Michigan, à une époque ou l’Amérique est en pleine mutation industrielle, requérant alors de solides vêtements pour ses travailleurs acharnés. En 1903, la Wolverine World Wide fabriquait déjà plus de 300 paires de chaussures par jour (qu’elle vendait, évidemment) et le succès de cette entreprise familiale est allé croissant en quelques 120 ans d’existence. Fort de nombreuses innovations au niveau du confort, des cuirs utilisés et des processus de fabrication, Wolverine est devenu un leader en matière de chaussures de travail à usage professionnel.

wolverine-1000-mile-burgundy

Si durant un moment Wolverine tanné soi-même les cuirs, la marque travaille depuis longtemps (plus de 50 ans) avec les tanneries Horween à Chicago. En 2009, ils ont décidé de relancer la gamme « 1000 mile » qui a fait la légende des bottes Wolverine. « 1000 mile » c’est en fait la promesse que l’on peut porter un produit de cette gamme et marcher au minimum 1000 miles avec.

Fiche technique

Au banc d’essai aujourd’hui, le modèle W 05299 de la gamme « 1000 mile ». Sa tige est réalisée dans un cuir chrome excel. Il est donc tannée au chrome et traité durant plusieurs jours avec différentes huiles pour l’assouplir, permettant ainsi un confort quasi-immédiat et une belle patine dans le futur. Son aspect est lisse et le procédé lui offre des propriétés d’étanchéité. Pour le reste, on trouve des lacets en coton ciré ainsi que des oeillets en métal. Détail : niveau de la cheville est gravé le nom de la marque. Enfin, niveau semelle ; qui est épaisse par ailleurs, on pouvait s’en douter, c’est un cousu Goodyear qui vient assurer la solidité et les options de ressemelage infinies. Le talon quant à lui est taillé dans une matière caoutchouc Vibram afin d’éviter au porteur toute glissade.

wolverine-1000-mile-w05299

wolverine-boots-arriere

Test

Dans cette gamme « 1000 mile », j’ai choisi le modèle 5299 dans une couleur bordeaux très sombre, tendant limite vers le marron. Elles sont livrées dans leur belle boite rouge et sont accompagnées du traditionnel sac en tissu destiné à les protéger. Si on pouvait déjà humer l’odeur du cuir à travers la boite, c’est encore plus criant au déballage, miam ! Elles ne sont évidemment pas légères et respirent la solidité. Le niveau de finitions est irréprochable. Les coutures sont solidement réalisées et sont même doublées à plusieurs endroit. Sous la semelle, on constate la même chose, mis à part que la couture est légèrement trop proéminente ce qui peut laisser penser qu’elle risque de s’user à ces endroits, mais la pose d’un patin pourra effacer ce léger défaut. A première vue, deux mots viennent à l’esprit : beauté et robustesse.

lacets-wolverine-1000-mile

wolverine-1000-mile-details

Aux pieds

« Alors, ça taille comment ? »
Les tailles chez Wolverine sont décalées, ainsi j’ai pris une pointure inférieure à d’habitude (je chausse du 45 et mes Wolverine sont en 44). Le chaussant est vraiment confortable mais demeure légèrement large, le pied n’y flotte pas excessivement pour autant. Les bottes sont massives, mais c’est ici le style recherché. J’apprécie énormément cette semelle épaisse venant souligner le bout rond du modèle. Aux premiers pas, on se sent déjà à l’aise et après une journée de port comme dans des pantoufles. Après quelques semaines de port, la semelle ne s’est pas détériorée au niveau des coutures comme je le craignais et le talon en vibram est vraiment efficace en jour de pluie (mais je compte quand même faire poser des patins). J’aime les porter avec un jeans brut qui a vieilli et un bon blouson en laine ou de manière plus risquée avec un pantalon coloré.

talons-bottes-wolverine

semelles-wolverine-1000-mile

wolverine-bottes-semelles

talon-vibram-wolverine

Avis

Evidemment avec un tel niveau de prix (entre 350 et 400€ selon les revendeurs européens, la qualité se doit d’être irréprochable à tous les niveaux. Les boots Wolverine « 1000 mile » sont à la hauteur de leur réputation, tout est réalisé à la perfection. Si l’on compare à la concurrence, la seule différence qui peut faire pencher la balance est sans nul doute l’image et le degré d’affection pour telle ou telle marque. Car le niveau de prestations ; le design des chaussures (qui reste celui de bottes de travail traditionnelles), la qualité de fabrication ainsi que les prix sont sensiblement égaux. Toujours est-il que ces bottes sont conçues pour durer des décennies si l’on en fait un usage casual (en opposition à professionnel) et nul doute qu’elles tiendront toutes leurs promesses. Testé & approuvé !

wolverine-1000-mile-bottes

Logo Wolverine

Disponible chez Revolve Clothing au tarif de 285€

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques