La chemise à fleurs

Dans la culture commune, la chemise à fleurs est symbole de plage, de surf et entre autre de Magnum. Ce ne sont pas forcément des mauvaises choses, cela dépend évidemment de quel usage on en fait. Si l’on voulait faire un rapprochement historique, notamment en ce qui concerne les deux derniers points, on rattacherait la période faste de la chemise à fleurs à partir de la moitié des années années 80 jusqu’à mi-90. C’est d’ailleurs une des grandes thématiques de la saison printemps-été 2014. Vous l’aurez compris, la chemise à fleurs est tendance, seulement la porter peut s’avérer être casse-gueule. Voici donc un dossier pour éviter la faute de gout si redoutée.

Un peu d’histoire

Cette histoire peut prendre deux directions selon vers quel style de motif on souhaite s’orienter. Il y a d’un côté les imprimés liberty, ces tissus soyeux et légers inspirés des motifs traditionnels indiens qui sont la spécialité de la célèbre boutique Liberty à Londres depuis son ouverture en 1875.

Puis de l’autre, celle héritière du Kapa, qui était alors une étoffe de tissu qui servait de monnaie dans le Pacifique Sud dont les plus belles provenaient de Hawaï. Elle fut à l’origine de nombre de vêtements traditionnels de toutes les îles peuplant cet océan. Parmi ceux qui ont le plus influencé la chemise à fleurs, on peut citer le paréo tahitien, ce grand morceau de tissu orné de fleurs couvrant le bas du corps qui fut porté dès la moitié du 19ème siècle. C’est au cours des années 30 à Honolulu, capitale de Hawaï, que naquit celle que l’on connait sous le nom de “Aloha shirt”. Dans cette période d’entre-deux-guerres où les premiers touristes orientaux arrivèrent sur l’île, inspirant ainsi les boutiques hawaïennes à utiliser pour la fabrication de chemises des symboles picturaux de l’Orient.

Lexique

Aloha
En hawaïen, ce mot est multifonction et exprime une flopée de sentiments comme l’amour, la compassion, l’affection (il sert même à dire bonjour et au-revoir). C’est ce mot qui est devenu générique pour la chemise hawaïenne à travers le monde.

Liberty
Liberty, c’est une célèbre boutique londonienne qui a ouvert ses portes en 1875 et qui dès ses touts débuts a créé ces motifs floraux inspirés d’anciens motifs indiens. Cela a fait la renommée de cette boutique qui n’a jamais déménagé. Elle est reconnaissable à son architecture particulière laissant apparaître des poutres de bois.

motif liberty

Paisley
Motif originaire d’Iran historiquement imprimé sur des foulards et châles. Au fur et à mesure du temps, il est arrivé en Europe et a habillé de nombreuses pièces vestimentaires. Les formes qui le composent peuvent être apparentées à des fleurs.

motif paisley

Tom Selleck
Acteur américain notamment célèbre pour avoir joué le personnage principal de la série Magnum de 1980 à 1989. Son personnage a contribué au succès de la chemise hawaïenne durant les années 80 et 90.

tom selleck magnum chemise hawai

Porter la chemise à fleurs

Nous l’évoquions en introduction, la chemise à fleurs est largement mise à jour par les marques cette saison, pas structurellement mais dans la manière de l’associer dans ses tenues. Si au fond, les a priori de féminité pour les modèles élégants et ceux de décontraction pour les chemises à motifs plus imposants sont toujours présents, la chemise à fleur est aujourd’hui moins connotée. Du moins, c’est en essayant de la fondre dans un style plus actuel qu’on vous conseille de la porter.

L’élégante

Avec un costume
La chemise à fleurs élégante reste colorée. Elle arbore un motif régulier et à une échelle très basse, créant une jolie mosaïque. La plupart du temps, on parle de motif liberty. Très élégante mais aussi efféminée, la chemise liberty a toujours une dominance de couleurs (pour la percevoir il faut la regarder de loin). C’est ce point qu’il faudra examiner le plus pour associer votre chemise dans une tenue chic. Avec un costume sombre, on fera attention à ce qu’elle soit plutôt claire, dans ce cas là on pourra même porter une cravate sombre et unie par dessus. Si on veut jouer l’originalité, quoi que la chemise le soit bien assez, une cravate en tricot pourrait être une très bonne option. Sur un costume clair, on optera pour une chemise foncée avec cravate en ton-sur-ton. Si on veut la jouer dépareillé le risque est que la tenue soit trop chargée, rester dans les tons de sa veste semble parfois être une bonne option alors (veste marine, chemise à fleurs sombre, pantalon beige), seulement il n’y a pas vraiment de règle établie pour ce cas précis. Ainsi, si vous doutez, n’osez pas le diable.

ted baker ss14 05

Ted Baker printemps-été 2014
Dans une tenue casual
Dans une tenue casual, voire casual-chic, la chemise à fleurs peut vraiment donner à l’ensemble un côté original sans rogner sur l’élégance. Avec un bemuda et un blazer par exemple, on aura souvent tendance à la jouer dépareillé. Le but sera de garder une certaine harmonie de couleurs et se limiter à trois maximum.

ted baker ss14 02

Ted Baker printemps-été 2014
Pour les tenues plus urbaines, il n’y a encore là pas de règle bien définie si ce n’est de ne pas se risquer à un jeu de couleurs trop vastes. Préférez associer votre chemise avec d’autres pièces unies, car la porter avec d’autres motifs surchargera le tout. Elle peut se mettre avec tout : parka, chinos, jeans, etc.

paul smith jeans ss14

Paul Smith Jeans printemps-été 2014
shades of grey ss14

Shades of Grey printemps-été 2014

La chemise hawaïenne

Celle qu’on appelle “aloha shirt” en V.O, on vous en contait l’histoire plus tôt, on la connait plus souvent sous le nom de “chemise hawaïenne”. Elle arbore de larges motifs composés de fleurs, de palmiers et de plein de trucs qui proviennent de pays ensoleillés aux plages paradisiaques. Ses porteurs les plus illustres restent Tom Selleck dans Magnum ou encore Kelly Slater quand il n’a pas sa combinaison en néoprène, seulement les choses ont changé depuis.

Il est inimaginable de porter ce type de chemise avec une tenue chic, elle n’est réservée qu’aux tenues casual (seulement estivales, on aurait presque envie de rajouter). Elle est souvent très colorée et comporte des motifs imposants. Limite il faudrait la porter seule, sans pantalon ni même chaussures. Mais décence oblige (mis à part dans un camps de nudistes), c’est une chose impossible. Alors on essaiera de la marier à des couleurs qui ne soient pas vives et de se contenter des habituels noir, marine, beige, gris afin de garder un ensemble qui ne soit pas trop tape-à-l’oeil.

Carhartt-WIP-SpringSummer-2014-Lookbook-2

Carhartt printemps-été 2014

edwin ss14

Edwin printemps-été 2014

La casual

Toutes celles dont le motif à tendance florale ne peut être rangé dans les deux catégories précédentes sont rangées ici. Elles comportent des fleurs plus ou moins grosses, des motifs qui s’en rapprochent comme le paisley, plus ou moins de couleurs et sont à prendre en compte. Ici, c’est à votre appréciation personnelle que cela se joue. Cette chemise est-elle élégante ? Le mieux est de se fier à la taille du motif, plus l’échelle est petite et sa répétition grande, plus elle sera adaptée à des looks élégants. Une dernière fois, se contenter de garder une tenue comportant un minimum de couleurs est la chose la plus importante à garder en tête.

massino dutti ss14 02

Massimo Dutti printemps-été 2014
Hartford SS14

Hartford printemps-été 2014
menlook-spring-summer-2014-lookbook-03

Menlook printemps-été 2014
Monsieur-Lacenaire-Spring-Summer-2014-Lookbook-03

Monsieur Lacenaire printemps-été 2014

    ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

    Voir plus d'articles