Doc Martens : histoire d’une icône du rock

L’histoire de « Dr. Martens » commence en 1946 lorsque le Docteur « Klaus Maertens » se blesse en skiant. C’est pour pouvoir marcher qu’il imagine une semelle fabriquée dans un vieux pneu (-j’adore cette histoire…). Pour plus de confort, il améliore au fur et à mesure le concept en réalisant une véritable semelle avec coussin d’air. Il dépose le brevet. Les « Docs Maertens » sont nées. Reste à les faire connaitre…

Dr Martens

Les premiers à les chausser sont des ouvriers d’usine et des dockers qui les adoptent pour travailler en sécurité. L’histoire s’accélère en 1959 lorsqu’un fabriquant anglais, « R. Griggs Company », achète la licence de fabrication de la semelle. Le nom est anglicisé pour devenir « Dr. Martens ».

dr-martens-rougeEt le 1er avril 1960, le premier modèle sort des chaines de fabrication. En référence à cette date, il sera nommé la « 1.4.60 » (dénomination toujours d’usage). La première « Dr. Martens » était rouge cerise avec une semelle cousue Goodyear. Elle équipera principalement la police, les postiers et d’autres agents de services publics. C’est donc avant tout une « chaussure de travail ».

La « Dr. Martens » va être véritablement popularisée par le cinéma. Le plus marquant est sans aucun doute « Orange Mécanique » de Stanley Kubrick qui sort en 1972. Un film ultraviolent (surtout pour l’époque) où Alex et sa bande, Dr. Martens aux pieds, errent en ville à la recherche d’un mauvais coup. Un film qui deviendra culte tout comme les « Docs ». 4 ans plus tard, c’est Elton John qui interpréta un rôle de musicien de rock dans le film « Tommy » en chaussant également des « Docs ». La romance entre le rock et les « Docs » était née !

orange-mecanique

Au fil des années, les « Docs » seront adoptées par les groupes (les Who, Sex Pistols, The Clash, The Cure, Red Hot Chili Peppers…) et par leurs fans. Les « Docs » deviendront un véritable mode d’expression, un culte sur plusieurs générations… Que j’ai moi-même porté au lycée et que de nombreux porteront sans doute encore !

Dr Martens Mome

Et depuis quelques années, avec le renouveau du mouvement rock, « Dr Martens » revient en force ! Dans le monde de la musique mais aussi de la mode. Et « Dr. Martens » s’affiche comme sur cette campagne avec « Daisy Lowe », jeune anglaise fille d’une ex-mannequin et du batteur du groupe Supergrass.

daisy-lowe

Mais on peut également déplorer que depuis 2003, les « Docs » ne sont quasiment plus produites dans l’usine anglaise d’origine de Wollaston. D’après les informations présentes sur la page Wikidépia de la marque, on apprend d’ailleurs que « seulement » 1,000 paires par semaine y seraient encore produites. Le reste de la production se faisant à présent bien loin de là : au Vietnam et en Indonésie !

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles