Doc Martens : histoire d’une icône du rock

L’histoire de “Dr. Martens” commence en 1946 lorsque le Docteur “Klaus Maertens” se blesse en skiant. C’est pour pouvoir marcher qu’il imagine une semelle fabriquée dans un vieux pneu (-j’adore cette histoire…). Pour plus de confort, il améliore au fur et à mesure le concept en réalisant une véritable semelle avec coussin d’air. Il dépose le brevet. Les “Docs Maertens” sont nées. Reste à les faire connaitre…

Dr Martens

Les premiers à les chausser sont des ouvriers d’usine et des dockers qui les adoptent pour travailler en sécurité. L’histoire s’accélère en 1959 lorsqu’un fabriquant anglais, “R. Griggs Company”, achète la licence de fabrication de la semelle. Le nom est anglicisé pour devenir “Dr. Martens”.

dr-martens-rougeEt le 1er avril 1960, le premier modèle sort des chaines de fabrication. En référence à cette date, il sera nommé la “1.4.60” (dénomination toujours d’usage). La première “Dr. Martens” était rouge cerise avec une semelle cousue Goodyear. Elle équipera principalement la police, les postiers et d’autres agents de services publics. C’est donc avant tout une “chaussure de travail”.

La “Dr. Martens” va être véritablement popularisée par le cinéma. Le plus marquant est sans aucun doute “Orange Mécanique” de Stanley Kubrick qui sort en 1972. Un film ultraviolent (surtout pour l’époque) où Alex et sa bande, Dr. Martens aux pieds, errent en ville à la recherche d’un mauvais coup. Un film qui deviendra culte tout comme les “Docs”. 4 ans plus tard, c’est Elton John qui interpréta un rôle de musicien de rock dans le film “Tommy” en chaussant également des “Docs”. La romance entre le rock et les “Docs” était née !

orange-mecanique

Au fil des années, les “Docs” seront adoptées par les groupes (les Who, Sex Pistols, The Clash, The Cure, Red Hot Chili Peppers…) et par leurs fans. Les “Docs” deviendront un véritable mode d’expression, un culte sur plusieurs générations… Que j’ai moi-même porté au lycée et que de nombreux porteront sans doute encore !

dr-martens-momes

Et depuis quelques années, avec le renouveau du mouvement rock, “Dr Martens” revient en force ! Dans le monde de la musique mais aussi de la mode. Et “Dr. Martens” s’affiche comme sur cette campagne avec “Daisy Lowe”, jeune anglaise fille d’une ex-mannequin et du batteur du groupe Supergrass.

daisy-lowe

Mais on peut également déplorer que depuis 2003, les “Docs” ne sont quasiment plus produites dans l’usine anglaise d’origine de Wollaston. D’après les informations présentes sur la page Wikidépia de la marque, on apprend d’ailleurs que “seulement” 1,000 paires par semaine y seraient encore produites. Le reste de la production se faisant à présent bien loin de là : au Vietnam et en Indonésie !

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles