Conseils en mode masculine
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Voyage à Copenhague

L’année dernière, j’ai passé 24h à Copenhague en revenant d’un voyage presse à Malmö et ça m’avait donné envie de découvrir plus longuement la ville. C’est ce que j’ai fait la semaine dernière en prenant 5 jours de vacances, du lundi soir au vendredi après-midi. En revenant, j’ai forcément eu envie de partager cette expérience et je me suis demandé ce qu’on pouvait apporter de plus, en tant que Comme un camion, par rapport aux nombreux guides de voyage déjà existants. Ayant surtout une expertise en mode, la première idée qui m’est venue, fut d’aborder la question « Que mettre dans sa valise ? », que l’on se pose systématiquement lorsque l’on part. En ayant le soucis de prendre des vêtements adaptés à notre destination, d’optimiser la place qu’ils vont prendre dans la valise, et sans que cette dernière excède un certain poids. Ce fut donc le point de départ de mon sujet et il m’est également apparu évidemment de traiter de « bonnes adresses shopping ».

Copenhague valise samsonite

Valise cabine Samsonite

Que mettre dans sa valise pour Copenhague ?

Direction donc le Danemark où le climat est évidemment un peu plus rude qu’en France. Si vous partez en hiver, il fera donc froid, parfois même sous 0 ; il faut alors prévoir de se couvrir en conséquence. A moins d’opter pour une grosse valise que vous mettrez en soute, tout devra tenir dans une valise cabine. Un objectif largement atteignable puisque Copenhague peut se visiter en 2-3 jours comme la plupart des capitales européennes. Pour préparer au mieux sa valise, je vous invite à (re)découvrir un article que nous avons précédemment écrit sur « Comment ranger sa valise ? » et j’ai illustré ici la manière dont j’ai préparé la mienne pour ce séjour.

Boots Paraboot | Jean Octobre | Chemise Paname collections | Pull Asphalte |
Parka Knowledge Cotton Apparel | Bonnet Hopaal

La plus grosse pièce est évidemment le manteau. Plusieurs options sont envisageables comme le pardessus (le plus urbain), le caban (pour le côté marin danois), ou encore la parka qui est sans doute ce qui se fait de plus efficace et de plus pratique. La plupart des parkas offrent une protection efficace contre le froid et le vent, et sont équipées de plusieurs poches ; un plus toujours appréciable lorsqu’on voyage. Je vous suggère ensuite de prévoir deux pulls. J’ai pour ma part opté pour un pull en laine qui tient bien chaud et un sweat relativement épais. Et j’ai pris autant de chemises que je suis parti de jours (5). Evidemment, on n’oublie pas les sous-vêtements, un de rechange par jour (en principe), ainsi qu’une paire de chaussettes pour chaque journée.

Baskets Clae | Pantalon en velours L’Exception | Chemise JAQK | Sweat Paname collections |
Parka Knowledge Cotton Apparel | Bonnet Les Vilains Parisiens | Sac Ecoalf

Lorsqu’on visite une ville, on le sait, on marche toujours beaucoup (bien souvent plus de 10 km par jour). Le choix des chaussures est donc très important (surtout lorsqu’on ne sait pas dire « pansements » en danois). J’ai là aussi prévu 2 options : une légère en embarquant une paire des baskets et une « plus couvrante » avec des boots. Pour des raisons d’optimisation de place évidentes, j’ai mis les baskets dans la valise. Préalablement, j’ai placé deux paires de chaussettes dans chacune pour optimiser l’espace, puis j’ai rangé les baskets dans des blisters en plastique pour que les semelles potentiellement sales ne soient pas en contact avec le reste des vêtements. Et je suis donc parti avec les boots aux pieds ! Mon conseil : privilégiez des boots équipées d’une semelle en gomme, c’est beaucoup plus confortable dès les premiers ports, et ça isole mieux de l’humidité. Pour cette même raison, le cousu Goodyear est préférable au Blake. Le top : un cousu Norvégien comme c’est ici le cas sur les Paraboot que j’ai embarquées.

Dans ma valise (pour 5 jours)

1 manteau
1 bonnet
1 écharpe
2 pulls
5 chemises
2 t-shirts
2 pantalons
5 sous-vêtements
5 paires de chaussettes
1 paire de baskets
1 paire de boots
1 trousse de toilette transparente

Quels sites touristiques visiter à Copenhague ?

Le port de Nihavn me parait être le site incontournable. Il s’agit d’un canal dans lequel on peut admirer des maisons avec différentes façades colorées. Les pêcheurs peignaient ainsi leur habitation pour mieux les reconnaître lorsqu’ils rentraient de mer les jours de brume. Ce qui est assez courant dans ces contrées du nord ! J’ai eu la chance d’admirer Nihavn aussi bien par temps gris, que caressé par de timides rayons de soleil ; les deux éléments offrent un véritable décor de carte postale.

Copenhague Nyhavn

Les amateurs de contes et légendes iront admirer La Petite Sirène malgré le fait qu’elle soit relativement éloignée du centre ville. Il faut longer les quais pendant 15-20 minutes, parfois sous le vent et la plue, mais cela fait aussi partie des charmes de Copenhague ! Au final, vous serez sans doute surpris de découvrir qu’il s’agit d’une statue de taille modeste mais ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme « La Petite Sirène » ;). C’est en tout cas une très élégante sculpture et si vous n’avez pas cédé à ses chants, vous pourrez regagner les terres pour poursuivre votre balade notamment du côté du Château de Rosenborg et admirer les toits de la ville du haut de la Tour Ronde (Rundetårn).

Quelles boutiques voir ?

Alors évidemment, je vais avant tout vous parler de mode. Le climat fait que les danois sont en recherche de vêtements qui tiennent chauds et qui protègent efficacement du froid. Les marques d’outdoor sont donc relativement présentes. Internationales et nationales ! Citons notamment la marque Rains que nous évoquons souvent pour ses imperméables et sacs monocolores et au style minimaliste. Le Danemark est un pays très sensible à l’environnement et cela se ressent aussi dans ses créations. Knowledge Cotton Apparel est une marque danoise précurseuse dans l’utilisation de coton bio, et aujourd’hui très en avance dans la conception de vêtements éco-conçus. La marque a même été labellisée « marque vegan ». Citons également Mads Norgaard, Norse Projects, Samsoe Samsoe.

Copenhague shopping Stroget

Comme dans la plupart des capitales, on trouve également de nombreuses enseignes de luxe. Elles sont notamment regroupée chez Illum qui est un grand magasin comparable aux Galeries Lafayette. A l’opposé, on trouve aussi des marques de mode abordables comme Jack & Jones et Selected, ou Vero Moda pour les femmes, qui font toutes parties du groupe danois Bestseller. Copenhague est également une ville où on peut chiner en se rendant par exemple chez Wasterland. La plupart de ces adresses se situent en centre-ville, le long de Stroget, qui est la plus grande rue piétonne d’Europe.

Mes adresses mode

Knowledge Cotton Apparel : plusieurs adresses en ville
Illum : Østergade 52
Mads Norgaard, Amagertorv 13 – 15
Norse Projects, Pilestræde 39
Guns & Gents : Skindergade 31
Rains : plusieurs adresses en ville
Wasterland : Studiestræde 19

Copenhague shopping Illums Bolighus

On dit de Copenhague qu’elle est la Capitale du design et ce n’est pas usurpé lorsqu’on découvre la ville ! On retrouve ce goût du design dans à peu près tous les endroits où on se rend : bars, restaurants, hôtels, et évidemment boutiques. Parmi celles-ci, Illums Bolighus est incontournable. Ce temple de la décoration d’intérieur s’étend sur 4 niveaux. Le lieu est en soi un plaisir pour les yeux, mariant habillages en bois clair et surfaces blanches. Je vous recommande également de vous rendre chez Paustian pour la décoration d’intérieur. Le Danemark est également le pays d’origine de Flying Tiger et Søstrene Grene où on trouve des idées déco et de nombreux gadgets pour flâner. Et la patrie des fameux Légo ! Je suis d’ailleurs reparti du Légo Store avec une figurine personnalisée en souvenir de Copenhague.

Mes adresses déco/design

Dora : Værnedamsvej 6
Flying Tiger : Frederiksberggade 11B
Illums Bolighus : Amagertorv 10
Paustian : Kalkbrænderiløbskaj 2
Søstrene Grene : Amagertorv 24

Où manger à Copenhague ?

Copenhague est une ville où on mange bien. Au petit déjeuner, les danois apprécient le pain de seigle et le pain blanc. Il peut être accompagné de fromage, de charcuterie ou de confiture. On trouve également du muesli, des flocons d’avoine, de maïs, etc. Et on boit du jus d’orange, du jus de pomme, du thé ou du café. Bref, on n’est pas trop dépaysé ! Et de nombreux restaurants proposent de très bons brunchs comme illustré ci-dessous avec des photos prises chez « Café Feel Good ».

Le déjeuner est plutôt rapide, les danois ont pour habitude de se préparer des sandwichs pour midi et la cuisine de rue est relativement présente dans leur culture. Le Smørrebrød peut être considéré comme le plat national. Il s’agit d’un sandwich ouvert, constitué d’une tranche de pain de seigle beurré, que l’on va garnir avec de la viande froide, du pâté de foie, des tranches de saucisses, de poissons, d’oeufs durs, etc. Idéalement le Smørrebrød, tel qu’on le voit en vitrine, est joliment décoré avec des ingrédients fins. Les photos ci-dessous ont été prises lors d’un déjeuner chez « Mad & Kaffe ». – Saurez-vous reconnaître le Smørrebrød ? Attention il y a un piège !

Le dîner est le repas le plus important de la journée. Celui que l’on prend en famille. La nuit tombant plus tôt, les danois dinent dès 18h. Il se présente sous la forme d’un plat uniquement, souvent à base de porc ou de viande hachée, et de pommes de terre ou de riz. Le Danemark étant entouré de la mer du Nord et la mer Baltique, et constitué de nombreuses îles, la pêche fait partie des traditions. On y mange donc également souvent du poisson et des fruits de mer. Ci-dessous, le fameux Lobster roll de chez « Hooked », où j’ai mangé deux soirs (autant dire que j’ai beaucoup aimé).

Mes adresses pour manger

Bowl Market : CopenhagueGasværksvej 3
Café Feel Good : Nørre Farimagsgade 55
Hooked : Nørrebrogade 59 Halmtorvet 34
Torvehallerne : Frederiksborggade 21
Mad & Kaffe : Sønder Blvd. 68
Reffen : A, Refshalevej 167

Voilà pour l’essentiel. Évidemment, bien d’autres adresses mériteraient sans doute d’être citées, mais même en 5 jours je n’ai pas eu le temps de toutes les faire. Je suis parti relativement longtemps pour aussi avoir des moments « sans objectif de visites ». N’hésitez pas à me demander conseil si vous envisagez de visiter Copenhague et à nous partager à votre tour vos bonnes adresses si vous connaissez déjà la ville. Et plus largement, j’espère que ce format d’article vous aura plu. Comme à chaque retour de voyage, je n’ai qu’une envie : repartir aussitôt ! Pour joindre l’utile à l’agréable, je réfléchis d’ailleurs à organiser début juin un road-trip en Andalousie, qui nous permettrait d’illustrer certains articles pour cet été.

Merci à Leica pour le prêt d’un appareil Leica Q2 que j’ai pu tester au cours de ce voyage (toutes les photos illustrant cet article ont été réalisé avec cet appareil). Si vous vous intéressez à la photographie, sachez que j’ai prévu de revenir sur ce test dans un prochain article.

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles