Quel dressing pour quel homme ?

Il y a quelques jours, nous avons réalisé un nouveau dossier sur les basiques pour homme à posséder. Accompagnés de pièces plus originales au gré des tendances et des humeurs, ils constituent notre garde-robe que l’on organise plus ou moins bien en fonction de l’espace que l’on peut lui accorder, de notre ingéniosité et de notre budget. En partenariat avec Houzz qui propose une belle source d’inspiration notamment pour réaliser son dressing idéal, nous avons sélectionné des idées qui correspondent à différents types d’hommes et différents intérieurs. En espérant que cela vous inspirera à votre tour pour (ré)organiser votre dressing !

1. L’étudiant

Lorsqu’on est étudiant, on doit bien souvent s’accommoder d’un espace de vie réduit ou partagé. La bonne nouvelle est qu’entre les cours, les apéros et les soirées étudiantes, on est rarement chez soi ! Néanmoins, il faut bien trouver une solution pour ranger ses vêtements. Mamie a bien insisté pour nous refourguer prêter sa grande armoire mais elle ne passe pas dans la cage d’escalier ! Et elle occuperait la moitié des 15 m². Il va donc falloir faire preuve d’ingéniosité en adoptant un  dressing facilement modulable en fonction de l’agencement de son studio. Avec une tringle, quelques planches et un tournevis, on peut facilement le monter soi même et à moindre coût. Après avoir installé un coin penderie, on fixe quelques étagères en dessous pour ranger ses piles de linge ou ses chaussures. Cette organisation permet d’optimiser la place et elle se fond plutôt pas mal dans le décor (si on reste relativement ordonné).

2. Le sportif

On se souvient tous de ces séries américaines des années 1990 et de ces acteurs adolescents dopés à la testostérone refermant leur casier en métal coloré après l’entrainement de baseball. Nous sommes plutôt fans de ces éléments rétro qui ont animé notre jeunesse, il nous fallait donc obligatoirement évoquer ce type de rangement adapté aux sportifs que nous sommes (ou pas). C’est la solution déco permettant de ranger nos équipements sportifs et, accessoirement, l’occasion de faire un peu de place dans le dressing conjugal. Il fait son grand retour dans les magasins d’ameublement actuellement. On peut donc le trouver facilement, mais pour les plus puristes d’entre nous rien ne vaut l’achat d’un casier vintage en brocante !

3. Le méticuleux

Tout simplement parce que l’on ne mélange pas les torchons avec les serviettes et encore moins les chaussettes avec les chemises, il semble évident de devoir consacrer une place attitrée à chacun de nos vêtements au sein de la penderie. Dans un vrai dressing de maniaque, rien n’est laissé au hasard. On en rêve tous et même si la place manque, il est possible de rivaliser d’ingéniosité pour y parvenir dans les plus petits espaces. Sous un escalier, dans une sous-pente, dans un recoin de pièce, tout est possible. On insiste bien sûr sur les aménagements spécifiques à nos habitudes : une grande longueur de penderie pour nos costumes (vestes, pantalons) et chemises, quelques étagères pour les chaussures. Il faut que tout puisse être suspendu, sans pli et impeccablement repassé pour les plus méticuleux d’entre nous.

4. Le minimaliste

Au sein de chaque appart/maison, il y a toujours une entrée alambiquée, bizarrement conçue et difficile à agencer. C’est typiquement l’occasion d’intégrer des rangements dans un petit renfoncement. Notre préférence va pour des coloris blanc et bois, c’est sobre, classe et intemporel. De quoi suspendre quelques vestes, ranger nos paires de chaussures préférées et en profiter pour intégrer un banc (avec du rangement), pour prendre le temps d’enfiler ses chaussures, assis. On en profite pour rappeler que le chausse pieds est quasi indispensable pour ne pas les déformer, alors trouvez lui une place ! ;)

5. L’acrobate

L’avantage dans les pièces bénéficiant d’une belle hauteur sous plafond, c’est la possibilité d’y intégrer des rangements encore plus fournis. C’est un gain de place non négligeable permettant d’optimiser l’espace et un peu notre rêve à nous le dressing qui n’en finit pas. Pour encore plus de classe on met en scène la fameuse échelle qui glisse de part et d’autre de la penderie pour nous permettre d’atteindre toute la hauteur. Pratique pour les changements de garde robe en fonction des saisons, il suffit de permuter les bermudas contre les cols roulés : « Hop toi tu descends, toi tu remontes, etc. ».

6. Le narcissique

Même si ce n’est pas vraiment notre préféré, ce dressing nous a étonné. Dans une pièce entièrement peinte en blanche, on peut dire que l’accumulation de miroirs donne de la profondeur et surtout beaucoup de luminosité. Un petit effet « Galerie des glaces » qui a quand même des avantages certains : pouvoir se mirer de la tête aux pieds afin de repérer le moindre faux pli ou la moindre tache. Rien ne sera laissé au hasard avec l’installation d’un tel dressing ! Puis ça claque ! Attention tout de même aux traces de doigts, il vaut mieux être maniaque pour son entretien.

7. Le collectionneur

Si certains peuvent hésiter de longues heures entre une chemise bleu pétrole ou bleu roi, le collectionneur a une vision plus pragmatique : dans le doute, il prend les deux ! Si un produit lui plait, il peut même l’acheter en 3 ou 4 exemplaires en élargissant la palette de couleurs. Evidemment, encore faut-il avoir les moyens d’avoir ce type de comportement impulsif puis la place pour organiser une penderie qui peut rapidement devenir XXL. L’idéal est alors d’avoir une pièce dédiée à cela. Ce dressing dispose d’un espace penderie très important permettant d’ordonner de manière précise ses vêtements. Il permet de visualiser en un coup d’oeil sa garde robe et de trouver rapidement une pièce en particulier !

8. Le raffiné

Celui qui a le soucis de s’acheter relativement peu de pièces mais de grande qualité recherchera un écrin à la hauteur. En amateur de jolies choses, il y a fort à parier qu’il appréciera également un beau meuble en bois pour son aspect chaleureux et son élégance. Associé à des parois vitrés, ce dressing digne d’un grand magasin permet de valoriser sa garde-robe et de pouvoir composer sa tenue d’un seul coup d’oeil ! Il faut pour cela disposer d’une pièce suffisamment grande pour réaliser ce type de dressing le long d’un mur. Et évidemment, mieux vaut être un homme bien organisé pour opter pour ce principe de transparence !

9. L’atypique

Cette forme de dressing s’impose bien souvent à nous lorsque nous devons composer avec un espace de vie réduit et optimiser le moindre m². C’est notamment le cas pour les parties sous combles qui nécessitent d’être ingénieux pour imaginer des solutions de rangement appropriées. Preuve en est, qu’il est néanmoins possible de réaliser un dressing dans un espace biscornu, avec cet exemple dans lequel des étagères ont été réalisées dans la sous-pente. Un premier meuble étroit a permis de disposer l’une au dessus de l’autre, deux barres de penderie. Enfin, un meuble plus large accueille une nouvelle barre de rangement et deux grands tiroirs. Seul bémol, un dressing atypique se réalise quasiment exclusivement sur-mesure. Donc mieux vaut être bricoleur ou avoir un budget relativement important !

10. Le Trump

Pour ceux qui ont la folie des grandeurs et qui souhaitent un dressing qui soit ni plus ni moins l’équivalent des plus luxueuses boutiques de mode, nous vous proposons « Le Trump ». Réalisé dans un bois exotique rare, dont la coupe a nécessité la déforestation de plus de 36 hectares, ce dressing est extrêmement confortable et robuste. Vous n’aurez aucun mal à y disposer une trentaine de costumes, une bonne cinquantaine de chemises et pulls et de très nombreux accessoires : chaussures, cravates, pochettes, tubes de gomina, etc. Chaque pièce trouvera sa place sur sa petite étagère, son petit tiroir, son petit casier, dans une organisation quasi militaire. Reste évidemment à trouver l’espace nécessaire pour réaliser un tel dressing ! A moins que vous disposiez vous même de votre propre « Trump Tower » ?

Article réalisé en collaboration avec Houzz, découvrez d’autres exemples de dressing dans le dossier « Le dressing idéal vu par l’équipe de Comme un camion »