Boots Wolverine : Test & Avis

On a testé le 7 novembre 2014 par Romano Garagerocker

Lorsqu’on est sensible aux produits gravitant autour de l’univers workwear ou motard et que l’on cherche une bonne paire de boots, il est quasiment impossible de ne pas tomber sur Wolverine. Les produits de cette marque américaine jouissent d’une excellente réputation (même plus) auprès des amateurs. Ayant des affinités avec le style qu’ils présentent, il fallait un jour que je franchisse le pas de tester une de leurs paires pour en avoir le coeur net. En partant d’un a priori positif : bon cuir, belle fabrication et style affirmé, nous avons testé un modèle de leur gamme “1000 Mile” :

boite-wolverine

La marque

Wolverine est une de ces marques dont l’histoire pourrait tenir dans un livre bien épais. Elle fut créée en 1883 par G.A Kause dans le Michigan, à une époque ou l’Amérique est en pleine mutation industrielle, requérant alors de solides vêtements pour ses travailleurs acharnés. En 1903, la Wolverine World Wide fabriquait déjà plus de 300 paires de chaussures par jour (qu’elle vendait, évidemment) et le succès de cette entreprise familiale est allé croissant en quelques 120 ans d’existence. Fort de nombreuses innovations au niveau du confort, des cuirs utilisés et des processus de fabrication, Wolverine est devenu un leader en matière de chaussures de travail à usage professionnel.

wolverine-1000-mile-burgundy

Si durant un moment Wolverine tanné soi-même les cuirs, la marque travaille depuis longtemps (plus de 50 ans) avec les tanneries Horween à Chicago. En 2009, ils ont décidé de relancer la gamme “1000 mile” qui a fait la légende des bottes Wolverine. “1000 mile” c’est en fait la promesse que l’on peut porter un produit de cette gamme et marcher au minimum 1000 miles avec.

Fiche technique

Au banc d’essai aujourd’hui, le modèle W 05299 de la gamme “1000 mile”. Sa tige est réalisée dans un cuir chrome excel. Il est donc tannée au chrome et traité durant plusieurs jours avec différentes huiles pour l’assouplir, permettant ainsi un confort quasi-immédiat et une belle patine dans le futur. Son aspect est lisse et le procédé lui offre des propriétés d’étanchéité. Pour le reste, on trouve des lacets en coton ciré ainsi que des oeillets en métal. Détail : niveau de la cheville est gravé le nom de la marque. Enfin, niveau semelle ; qui est épaisse par ailleurs, on pouvait s’en douter, c’est un cousu Goodyear qui vient assurer la solidité et les options de ressemelage infinies. Le talon quant à lui est taillé dans une matière caoutchouc Vibram afin d’éviter au porteur toute glissade.

wolverine-1000-mile-w05299

wolverine-boots-arriere

Test

Dans cette gamme “1000 mile”, j’ai choisi le modèle 5299 dans une couleur bordeaux très sombre, tendant limite vers le marron. Elles sont livrées dans leur belle boite rouge et sont accompagnées du traditionnel sac en tissu destiné à les protéger. Si on pouvait déjà humer l’odeur du cuir à travers la boite, c’est encore plus criant au déballage, miam ! Elles ne sont évidemment pas légères et respirent la solidité. Le niveau de finitions est irréprochable. Les coutures sont solidement réalisées et sont même doublées à plusieurs endroit. Sous la semelle, on constate la même chose, mis à part que la couture est légèrement trop proéminente ce qui peut laisser penser qu’elle risque de s’user à ces endroits, mais la pose d’un patin pourra effacer ce léger défaut. A première vue, deux mots viennent à l’esprit : beauté et robustesse.

lacets-wolverine-1000-mile

wolverine-1000-mile-details

Aux pieds

“Alors, ça taille comment ?”
Les tailles chez Wolverine sont décalées, ainsi j’ai pris une pointure inférieure à d’habitude (je chausse du 45 et mes Wolverine sont en 44). Le chaussant est vraiment confortable mais demeure légèrement large, le pied n’y flotte pas excessivement pour autant. Les bottes sont massives, mais c’est ici le style recherché. J’apprécie énormément cette semelle épaisse venant souligner le bout rond du modèle. Aux premiers pas, on se sent déjà à l’aise et après une journée de port comme dans des pantoufles. Après quelques semaines de port, la semelle ne s’est pas détériorée au niveau des coutures comme je le craignais et le talon en vibram est vraiment efficace en jour de pluie (mais je compte quand même faire poser des patins). J’aime les porter avec un jeans brut qui a vieilli et un bon blouson en laine ou de manière plus risquée avec un pantalon coloré.

talons-bottes-wolverine

semelles-wolverine-1000-mile

wolverine-bottes-semelles

talon-vibram-wolverine

Avis

Evidemment avec un tel niveau de prix (entre 350 et 400€ selon les revendeurs européens, la qualité se doit d’être irréprochable à tous les niveaux. Les boots Wolverine “1000 mile” sont à la hauteur de leur réputation, tout est réalisé à la perfection. Si l’on compare à la concurrence, la seule différence qui peut faire pencher la balance est sans nul doute l’image et le degré d’affection pour telle ou telle marque. Car le niveau de prestations ; le design des chaussures (qui reste celui de bottes de travail traditionnelles), la qualité de fabrication ainsi que les prix sont sensiblement égaux. Toujours est-il que ces bottes sont conçues pour durer des décennies si l’on en fait un usage casual (en opposition à professionnel) et nul doute qu’elles tiendront toutes leurs promesses. Testé & approuvé !

wolverine-1000-mile-bottes

prix conseillé   285€

sur Revolve Clothing

Plus d’infos 10 commentaires

Le pull à col roulé, la tendance de l’hiver ?

Tendances le 4 novembre 2014 par Jimmy dit la "Patrouille"

Le pull à col roulé est aussi connu sous l’appellation contrôlée de “col roulé” en France, voire de sous-pull quand il est utilisé comme sous-vêtement. Aux Etats-Unis, il s’agit d’un turtleneck, en Grande-Bretagne d’un polo neck ou encore d’un skivvy en Australie. Vous l’aurez compris, ce pull doit son nom à… son col ! Ce dernier remonte pour couvrir le cou, voire plus haut car à l’origine il est assez long pour le rabattre, le rouler. Enfant, nous y avons tous eu droit avec ou sans notre consentement mais toujours avec celui des parents car il est avant tout pratique ! Le col roulé a une bien mauvaise image puisqu’il est immédiatement associé à la garde-robe des nerds ou encore à celle d’un mec coincé qui n’a pas encore goûté aux joies des étreintes amoureuses ! L’hiver approche, les températures dégringolent, notre cou demande de la chaleur et nous ne voulons pas finir la goutte au nez alors une question nous traverse l’esprit : le pull à col roulé est-il has been ?

col-roule-has-been

L’histoire du col roulé

Il semblerait que le col roulé ait vu le jour à la fin du 19ème siècle et vraisemblablement aux alentours de la dernière décennie. A l’origine, ce type de pull était confectionné pour les sportifs pratiquants en extérieur, en milieu froid puisque son col atypique permettait de maintenir le cou des athlètes au chaud. Ainsi, il est vite devenu indispensable pour les joueurs de hockeys, de baseball, de football américain…

col-roulé-joueur-hockey

Après les sportifs, ce sont les marins qui se sont emparé du fameux col. Il était alors très épais et ses mailles très serrés ce qui empêchait le vent de pénétrer et par conséquent de conserver la chaleur. Autrement dit, le vêtement idéal à porter sur un bateaux, c’est pourquoi il devint incontournable pour tous les habitués de la mer. Le capitaine Haddock et le commandant Cousteau aussi.

col roulé tintin capitaine haddock

col-roulé-commandant-cousteau

Au fil des années, le pull à col roulé s’est transformé en un vêtement de mode identitaire. Il devient en premier lieu le symbole vestimentaire du mouvement beat et hippie constitué d’artistes qui refusent la société de consommation et la bourgeoisie durant les années 60 et 70. En France, dans les années qui suivent, les féministes se parent du col roulé blanc comme signe de ralliement. Puis dans les années 80 ce sont les intellectuels et les politiques de gauches qui vont s’en vêtir. C’est à partir des années 90 que la cote de popularité du col roulé va dégringoler.

col-roulé-simon-garfunkel-beatnik

Simon et Garfunkel

col-roulé-steeve-jobs

Steeve Jobs, grand génie, ne quittait que rarement son col roulé noir

Le retour du col roulé ?

Tuons le suspense immédiatement quand à la question du retour ou non du col roulé. Il est bien de retour ! En effet, après une forte vague de popularité dans les années 70 et une période creuse dans les années 90, il n’a au final jamais subi de boycott total. Si cela était déjà vrai auparavant, l’image d’un col roulé rattaché à toute une génération de geeks et d’intello s’est vue renforcée à l’aube du 20ème siècle et jusqu’au milieu des années 2000. On pourrait alors penser que le come-back du col roulé se résume au fait d’assumer d’en porter un sans avoir peur d’être ringard. En quelque sorte, cela va de paire avec la tendance normcore qui est souvent raillée mais bien réelle. La seule différence est que le col roulé n’est pas présenté aujourd’hui comme une pièce ringarde mais plutôt chic, s’inspirant de porteurs célèbres l’ayant adopté tels que les Beatles, Marilyn Monroe, Andy Warhol ou encore Steeve McQueen. On le retrouve également dans les collections de haute-couture de cette saison dans lesquelles il est amplement mis à l’honneur.

col-roulé-marylin-monroe

col-roulé-beatles

col-roulé-steeve-mcqueen

Pourquoi porter un col roulé ?

Qu’est ce qui fait la particularité de ce pull ? Son col ! En effet, on choisit de porter un col roulé en premier lieu pour son col, protégeant le cou du froid. Ainsi, il n’est plus nécessaire de porter une écharpe qui camoufle et grossit votre cou afin d’avoir chaud. De plus, le col roulé, à ne pas choisir trop épais, épousera le cou et sublimera ainsi l’ensemble du visage. Il soulignera notamment de manière gracieuse les traits de votre mâchoire et de votre menton. Toutefois, on aurait tendance à déconseiller le col roulé à tous ceux qui ont un large tour de cou et/ou un cou trop peu allongé, car l’effet créé serait alors inverse.

col-roulé-matinique-14

Comment porter le col roulé ?

Pour tous les sceptiques et qui pensent qu’en 2014 le col roulé est encore réservé au premier de la classe ou aux films des années 70 nous allons vous prouver le contraire et démontrer à quel point il peut se trouver être une pièce élégante. Comme dans ce cas les images valent mieux qu’un long discours, regardons plutôt ces quelques looks qui sauront donner envie d’acquérir un beau col roulé pour l’hiver.

Le col roulé avec un costume

Avec juste une veste ou le costume en entier, le col roulé qu’il soit près du corps ou non remplacera le côté formel du combo chemise/cravate tout en apportant une touche décontractée. Un bon compromis pour un look chic-détente.

col-roulé-costume-marc-jacobs-fall-winter

col-roulé-costume-calvin-klein-fall-winter-14-15

Le col roulé avec une veste en cuir

Le mariage du col roulé avec un perfecto ou une veste en cuir sera forcement une bonne idée en pratique. La veste en cuir cassera l’aspect classique et solennel du pull à col roulé pour apporter une touche rock et rebelle à votre look.

col-roulé-veste-cuir-reiss-automne-hiver

col-roulé-veste-cuir-aquascutum

Le col roulé avec un long manteau

Sous un manteau long, type caban, duffle-coat ou pardessus, pensez à ne pas totalement fermer le manteau pour laisser entrevoir le col roulé et non pas juste le col.

col-roulé-superdry-long-coat-manteau

colr-roulé-ami-coat-manteau-fall-winter

Sélection de 5 pull à col roulé

Il est aujourd’hui facile de trouver des pulls à col roulé. Fins, en coton vous pourrez vous en servir comme sous-vêtements et plus épais, en laine par exemple, ils remplaceront vos pulls classiques. Voici une petite sélection qui vous aidera à trouver ce qui deviendra peut-être un des must-have de votre hiver.

selection col roule homme

(1) Asos : 50€
(2) Ben Sherman : 80,50€
(3) Montagut : 115€
(4) NN07 : 160€
(5) Bleu de Paname : 209€

Plus d’infos 12 commentaires

Commande Groupée #14 : Cravates The Nines

Bons plans le 3 novembre 2014 par Max dit "le chauffeur"

Dans la continuité des précédentes commandes groupées, et dans la suite logique des ceintures Cavalier Bleu, puis des costumes Hèdus, nous ne pouvions passer à côté de l’accessoire indispensable à tout jeune (ou moins jeune) cadre dynamique qui se respecte : j’ai nommé la cravate ! Que cela soit dans le milieu professionnel ou pour toutes autres occasions nécessitant le port d’un costume, la cravate est un essentiel du vestiaire masculin. Le choix ne manque pas en la matière et il y a aujourd’hui pléthore de longueurs, largeurs, tissus et motifs. Fidèle à notre état d’esprit, nous sommes partis en quête d’un modèle au design sobre, réalisé dans un tissus de qualité supérieure et produit en Europe. Pour l’avoir vu de près et déjà testé, nous sommes tous tombés d’accord sur ce modèle en grenadine de soie de chez The Nines.
Cravate Bleu

Cravate The Nines

The Nines qui regroupe aujourd’hui en une seule entité la Maison du Bouton de Manchette/la Maison de la Cravate/l’Atelier de la Ceinture/le Chaussetier/le Comptoir du Foulard et la Maison de la Chemise, est une société que l’on suit depuis longtemps. Nous parlions déjà de leurs cravates en 2011. Plus que de simples distributeurs, les deux amis Erwan et Renaud proposent également leur propre gamme d’accessoires s’articulant autour du “Costume-Cravate”. Ils mettent un point d’honneur à sélectionner des tissus de qualité soigneusement dénichés en Europe (essentiellement en Allemagne, en Angleterre, en France, en Italie et en Suisse).

costume-bleu-buste

Pour cette commande groupée nous avons opté pour leur modèle de cravate en grenadine de soie. La grenadine de soie est reconnue comme étant une des matières les plus prestigieuses de par sa finesse de tissage qui lui confère tenue et légèreté. Le tissus est originaire d’Italie, un des seuls pays qui possède aujourd’hui les rares métiers à tisser permettant cet effet nids d’abeilles caractéristique de la grenadine de soie. Point non négligeable, les cravates The Nines sont également fabriquées à la main à Côme en Italie.

cravate-the-nines-bordeaux-pliee

Nous avons opté pour 2 couleurs sobres qui puissent s’associer facilement avec le plus grand nombre de modèles de costumes et chemises. Le bleu marine et le bordeaux se sont donc imposés très rapidement. Nous voulions également proposé 2 coupes différentes, une “standard” d’une largeur de 7,5cm mais également une coupe slim de plus en plus répandue d’une largeur de 6cm. Les cravates sont en 100% soie et mesure 148cm en longueur.

Cravate Bordeaux

Commande groupée

Au delà du fait qu’il est toujours agréable de posséder une belle cravate dans son dressing, c’est également l’occasion de pouvoir faire un beau cadeau à l’approche des fêtes. Ces cravates sont habituellement proposées au tarif déjà très raisonnable de 59€. Dans le cadre de cette 14ème commande groupée nous avons réussi à les négocier au prix de … 39€ l’unité ! Pour des cravates de cette qualité c’est une remise exceptionnelle. Cela implique évidemment un minimum de 100 commandes pour pouvoir profiter de cette offre. Les cravates seront livrées sous 4 semaines, délai nécessaire à leur production. Soit deux semaines avant Noël. Le tissus étant difficile à trouver d’autant plus à cette période de l’année nous serons limités au niveau des stocks.

composition-3

Planning

A partir du Lundi 3 Novembre
Inscription à la vente via le formulaire

Mercredi 5 Novembre
Ouverture de la vente

Caractéristiques

  • Cravate en grenadine de soie 100% soie
  • Fabriquée à la main à Côme en Italie
  • 2 Coloris: Bleu marine ou Bordeaux
  • 2 Largeurs: Standard 7,5cm ou Slim 6cm
  • Prix unitaire: 39€ au lieu de 59€

Commander

Vous pouvez dès à présent commander votre ou vos cravates en cliquant ici :

Cravate bleu marine:
>http://www.commeuncamion.com/boutique/produit/cravate-en-grenadine-de-soie-bleu-marine/
Cravate bordeaux (épuisées)
>http://www.commeuncamion.com/boutique/produit/cravate-en-grenadine-de-soie-bordeaux/

________________________________

Mise à jour du 12/11/14: Toutes les cravates bordeaux ont été réservées mais comme nous avions assez de tissu pour la production de cravates bleu marine nous avons fait produire une petite centaine de cravates supplémentaires afin de penser aux éventuels retardataires :) Il est donc toujours possible de commander les cravates en grenadine de soie bleu marine

Plus d’infos 25 commentaires

Soirée des 10 ans de comme un camion

On the road le 1 novembre 2014 par Joe dit le "démonte-pneu"

On vous en parle depuis le début de l’année, et cette fois-ci, nous y sommes presque : Comme un camion va avoir 10 ans ! Ce sera très précisément mardi prochain puisque j’ai déposé le nom de domaine le 4 novembre 2004 après quelques semaines de préparation. Pour l’occasion on vous propose de venir fêter ça jeudi 6 novembre à partir de 19h au Gossima Bar Ping Pong en compagnie de toute l’équipe !

Il était une fois

Si tu nous suis depuis quelques années, je t’invite à passer directement à la partie suivante (“Une belle soirée”). Dans le cas contraire, assis toi, prends un café ou une bière, je vais te raconter une petite histoire… Il y a 10 ans, c’était un peu la zone : il n’y avait aucun site qui traitait de mode masculine et très peu de boutiques en ligne. On trouvait seulement en kiosque des magazines qui parlaient de belles choses bien trop chères pour le jeune travailleur que j’étais.

—————————————-

Comme un camion 2004

Comme un camion en 2004
 

—————————————-
A cette même époque, commence à apparaitre en France le principe du blog. Techniquement, le blog, c’est un peu le “site du pauvre” qui permet facilement et à moindre coût de s’exprimer en ligne. Sur mon carnet préféré (je dis toujours ça pour faire plus classe mais en vérité c’était une feuille Word), je note quelques idées de contenu et j’imagine ce que pourrait être le blog masculin idéal : on y trouverait des t-shirts cool, des conseils sur la couleur des vêtements à porter, des tests de cosmétiques, des meufs à poil (ok j’avoue il y en avait aussi) et ça s’appellerait “Comme un camion”.

Aussi étrange que cela puisse paraitre, ce nom résumait bien le positionnement du blog : le fait d’évoquer une mode abordable, de proposer des conseils, sans se prendre au sérieux. Et un soir (en pyjama), le 4 novembre 2004 pour être précis, je décide donc de déposer le nom de domaine. Mon “.com” comme on dit, dans le milieu ! L’aventure commence ainsi avec quelques mini articles publiés après ma journée de travail et surtout pendant le week-end.

—————————————-

Comme un camion 2005

Comme un camion en 2005. Apparition du camion sous sa forme actuelle (modèle réduit d’un camion américain des années 50 appartenant à mon grand-père)
 

—————————————-
Au début, forcément, le blog n’est pas connu alors au plus fort de la journée il y a parfois 4 voire 5 lecteurs ! Si bien que pendant longtemps j’avais pour slogan “Un blog testé & approuvé par un échantillon représentatif de 2 lecteurs”. Puis un jour, le compteur a commencé à s’agiter et il y a eu 10, 100, 1000, 10000, 100000 lecteurs… C’était dingue ! Je m’imaginais seul au milieu d’un stade avec mon ordi et ma souris : “Vous êtes prêts les gars ? Ce soir je publie un sujet sur les calbuts ! Youhouuu”

Le succès du blog fut tel qu’en 2007 j’ai quitté mon job pour m’y consacrer à temps complet. Je vais alors me forger une véritable culture de la mode en visitant des ateliers, des salons, en allant à la rencontre d’artisans et de créateurs. D’anciens lecteurs devenus rédacteurs m’aident à proposer un contenu toujours plus riche. Le blog affirme sa vocation à faire découvrir de nouvelles marques, proposer des tests, des conseils, de bonnes adresses, etc.

—————————————-

Comme un camion 2008

Comme un camion en 2008 avec son look vintage
 

—————————————-
10 ans plus tard, Comme un camion continue d’évoluer comme vous avez pu le constater ces derniers mois encore. Nous sommes heureux de voir que vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre. Si Comme un camion est devenu ce qu’il est aujourd’hui, et qui fait qu’il peut souffler ses 10 bougies, c’est évidemment grâce à vous qui nous suivez depuis si longtemps ou à peine quelques jours (ça compte aussi). Alors pour fêter ça on vous donne tous (enfin presque) rendez-vous la semaine prochaine !

Une belle soirée

Fidèles à nous même, nous vous proposons une soirée sans chichi, sans fioritures, sans carré VIP. Nous avons remarqué votre passion pour les jeux de boules lors de la soirée Comme un Camion x Faguo alors nous vous proposons cette fois de venir prendre un verre et d’éventuellement disputer quelques parties de ping-pong au Gossima Bar le Jeudi 06 Novembre prochain à partir de 19h dans le 11ème arrondissement de la capitale (4 Rue Victor Gelez 75011 Paris).

Gossima Flyer V1

Au programme :

  • De quoi s’hydrater
  • Ping-pong (bière-pong?)
  • La présentation de nos dernières collaborations
  • L’équipe de Comme un Camion au complet

Amis pongistes, préparez-vous car pour l’occasion un petit tournoi sera prévu et pour son anniversaire c’est Comme un Camion qui offrira des cadeaux à l’équipe gagnante ! Pour bien faire, constituez des équipes de 3 personnes et les vainqueurs de chaque table affronteront une autre équipe gagnante et ainsi de suite…

Pour ceux que ça intéresse inscrivez-vous dès maintenant via le formulaire en fin d’article et pour les autres, venez juste avec votre bonne humeur pour partager un verre avec nous ! D’ailleurs, 1er arrivés 1er servis : les plus rapides d’entre vous à nous rejoindre auront la chance de boire à l’oeil (dans la limite des stocks disponibles).

Nous vous attendons nombreux pour venir fêter cet anniversaire en bon et due forme !

Voir le compte-rendu de la soirée

Plus d’infos 6 commentaires

Vie souterraine

Looks le 31 octobre 2014 par Romano Garagerocker

Au cours de cette balade dans le plus urbain des cadres, entre deux passages de train, flânant dans les bas-fonds, je me suis pris à m’imaginer être un prince de la vie souterraine. Cette face cachée du monde ou ne pénètrent que les malfrats, les renégats et les rejetés de la société. Un lieu reculé, accessible et inaccessible à la fois dans lequel les gens normaux n’osent pas pénétrer. Sur mes terres obscures mais sous un beau soleil d’automne, la marche fut aussi agréable que l’endroit désertique. Au milieu des rails de trains en fonctionnement, j’alterne les moments d’actions à escalader des grillages avec les pauses durant lesquelles je fais un signe amical aux voyageurs s’en allant vers la Côte d’Azur. C’est à l’image de cette partie de la ville, entre agitation et moments de calme absolu.

rail de trains mode homme

rails de train

mode homme raie cote

homme street loook

h by hudson derbies

mode look homme

montre charlies watch

hunting jacket man

chasse urbaine

sangle chasse homme

look veste chasse homme

Veste Ben Sherman
Cardigan Hircus
Chemise Our Legacy
Chino Bexley
Derbies H by Hudson
Lunettes Sunpocket
Sac Bleu de Chauffe
Montre Charlie’s Watch
Chaussettes Just Socks

Photos par Riad. Retrouve Romano sur Instagram

Plus d’infos 10 commentaires
  1. Pages:
  2. 1
  3. ...
  4. 6
  5. 7
  6. 8
  7. 9
  8. 10
  9. 11
  10. 12
  11. ...
  12. 610