fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

A L’O, concept-store historique dédié au workwear, s’installe dans le Marais

Créé en 1905, une centaine d’années avant l’apparition du terme concept-store n’entre dans le langage courant, A L’Ouvrier, devenu A L’O, rassemble la fine fleur du vêtement de travail fabriqué en France : Vétra, Le Glazik, Danton, Orcival. Ces Avengers du workwear français, cumulent 359 années d’existence et ont équipé la Marine Nationale, la RATP, les pêcheurs bretons ainsi que les ouvriers partout dans l’Hexagone. A L’O était, depuis son inauguration, installée sur le Boulevard de la Villette. Mais son bâtiment d’origine a été détruit par la mairie de Paris et la boutique change d’adresse, en plein cœur du Marais. Quartier branché, rendez-vous des modeux, des créatifs et des touristes, il agrège les nouvelles cibles du workwear. La nouvelle adresse A L’O ouvrira donc ses portes le 22 septembre au 92 rue de Turenne, dans le 3e arrondissement de Paris. Et Comme un camion est partenaire de l’inauguration ! Une évidence pour nous lorsqu’on jette un œil à la liste des marques présentées, toutes en accord avec nos valeurs.

boutique à l'o 1905 vêtements de travail - comme un camion

Danton

Rien à voir avec le guillotiné de 1794. Danton a vu le jour en 1935, fondée par Gabriel Danton à Châtres-sur-Cher dans le Loir-et-Cher. Sa clientèle est alors constituée d’ouvriers locaux, mais aussi de quelques Parisiens (employés de la mairie et agents de la RATP), grâce à de la vente de gros réalisée au centre de la capitale. Aujourd’hui, l’usine est installée entre Le Mans et Angers et la marque a réussi, tout en conservant l’ADN robuste et bien conçu de ses vêtements de travail, à élargir son horizon. Son logo vintage, le savoir-faire français et les coupes rétro séduisent notamment, sans surprise, les clients japonais.

boutique à l'o 1905 vêtements de travail - comme un camion

Le Glazik

Pantalons de marins, pulls rayés, vareuses et cabans, bienvenue en Bretagne ! Le Glazik, traduit en français par “le petit bleu”, référence à la couleur des gilets typiques de la région, est installée à Quimper depuis près d’un siècle. Pensée pour équiper les marins, elle a réussi, notamment grâce à la qualité de sa toile, à les convaincre d’investir dans des vêtements de travail plutôt que de les fabriquer eux-mêmes. Depuis 30 ans (!), Le Glazik utilise du coton biologique certifié Oeko Tex, et propose désormais une gamme élargie de “produits authentiques et de bord de mer“, des t-shirts, bermudas et… des parapluies ! Une vraie marque bretonne.

boutique à l'o 1905 vêtements de travail - comme un camion

Orcival

Encore une marque chargée d’histoire(s). Le MoMA, prestigieux musée new-yorkais, devait choisir 111 pièces pour une rétrospective sur l’Histoire de la mode. Quand il a fallu sélectionner une marinière, c’est une Orcival qui a remporté la timbale. Considérée comme le fabricant originel de ce vêtement iconique, la firme est lancée en 1939 par Charles Bert à Paris. Mais l’invasion allemande va pousser le patron à déménager très vite à Lyon pour mettre à l’abri sa femme et son chef d’atelier, de confession juive. De son atelier situé en plein cœur de la capitale des Gaules, elle fabrique ses marinières en tissu “Rachel” et la Marine Nationale va jeter son dévolu sur le savoir-faire des artisans d’Orcival afin d’habiller ses conscrits. Surfant sur cette prestigieuse collaboration, la marque a depuis développé une gamme complète de marinières, alors déclinées en plusieurs formes et coloris.

boutique à l'o 1905 vêtements de travail - comme un camion

Vétra

Le nom de la marque est un dérivé littéral de VEtements de TRAvail. Depuis 1927, dans son usine de la Sarthe, elle confectionne un vestiaire workwear complet, de manteaux robustes en pantalons légers mais solides, en passant par des chemises, vareuses et même un gilet pour jouer les contremaîtres. Mais “la” pièce phare, c’est la veste de travail. Chez Vétra, elle reste fidèle à l’originale : bleue, en coton ou moleskine. Cette marque centenaire a tout de même pris le train de la tendance workwear moderne en raccourcissant son modèle originel de 5 cm, utilisant du velours, du drap de laine et du lin, ou proposant sa pièce en plusieurs couleurs plus détonnantes (jaune, bordeaux ou vert bouteille).

boutique à l'o 1905 vêtements de travail - comme un camion

Rendez-vous donc, dès le 22 septembre, au 92 rue de Turenne, pour une plongée dans l’histoire du vêtement de travail français, chez A L’O.

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

boutique à l'o 1905 vêtements de travail - comme un camion
Chez A L'O

-

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles