fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Blouson aviateur Olow : Test & Avis

J’ai peur en avion. Voilà, c’est dit. À peine ai-je mis un pied dans le terminal de l’aéroport que mes mains deviennent moites. Je ne vois pas d’autre issue que la mort. Oui, je sais que l’avion est le moyen de transport le plus sûr. Je sais qu’il y a beaucoup plus de chances que je me fasse renverser par une voiture en traversant la route. Mais tous ces arguments entrent par une oreille et ressortent immédiatement par l’autre. Mais, puisqu’il faut soigner le mal par le mal, j’ai décidé de reprendre mon destin en main. Commençons tout doucement. Avec un blouson d’aviateur ! Parfait pour prendre de l’altitude sans quitter la terre ferme. Cette pièce a, historiquement, été fabriquée en cuir. Mais, depuis qu’il n’est plus l’apanage des pilotes militaires de la Seconde Guerre mondiale, la composition de ce blouson s’est diversifiée. La preuve avec cette pièce en coton, réalisée par les français d’Olow. Cette marque, aux inspirations streetwear et workwear, est coutumière du site tant elle nous a habitué à de la qualité tant côté design que composition. Il ne reste plus qu’à voir si c’est bien le cas ici. Ladies and gentleman, welcome on board. Décollage imminent pour le test de ce blouson.

Blouson aviateur Olow etiquette

Fiche technique

  • Modèle : Ernie
  • Coloris : gris
  • Matière : 98% coton et 2% élasthanne
  • Intérieur : 100% coton
  • Doublure des manches : polyester recyclé
  • Col : aviateur en fausse fourrure (polyester recyclé) à fermeture pression
  • Fermeture blouson : boutons en corozo
  • Coupe : droite
  • Poches extérieures : 2 passepoilées
  • Poche intérieure : 1 avec bouton (et avec une étiquette à message)
  • Bords-côtes : aux poignets
  • Accroche porte-manteau : oui
  • Tailles : du XS au XXL
  • Fabrication : Portugal

Comment choisir un blouson ou une veste de mi-saison ?

Blouson aviateur Olow montre poche

Design

A-1, A-2, B-3, G-1. Non, il ne s’agit pas d’une partie de bataille navale mais bien des différents types de blousons aviateurs existants ! Comme expliqué en introduction, ce blouson est originellement conçu en cuir. Ici, la création d’Olow est faite en coton mais conserve les éléments incontournables du design de cette pièce historique. Ce vêtement est inspiré du blouson aviateur G-1, avec le fameux col en fourrure (je reviendrai sur sa composition dans quelques lignes). Mais je lui trouve également une inspiration de la « Deck Jacket » N1. Cette veste de l’US Navy (Marine Américaine) que l’on peut fermer au niveau du col.

Blouson aviateur Olow port col ferme

Ici, la –faussefourrure est légèrement plus grise que le beige qui compose l’ensemble de la pièce. Le rendu est moins badass que le cuir mais plus doux au regard ! Et d’autant plus pratique qu’une fois fermé, le col pourra nous protéger en cas de vent. Comme souvent chez Olow, la différence se fait dans les détails. On trouve ainsi une belle doublure à motifs pied de poule. Sur la poche intérieure un message est brodé. C’est la marque de fabrique d’Olow ! La couleur noire des boutons en corozo leur permet de ressortir. Tant mieux, puisqu’ils sont beaux ! Tout comme les manches passepoilées qui se situent de chaque côté de la fermeture. On trouve des bords-côtes sur les poignets mais ceux-ci sont -en partie- dissimulés sous les manches.

Blouson aviateur Olow details bords cotes manches

Blouson aviateur Olow details bouton corozo

Conception

Exit le cuir pour ce blouson aviateur. Place au coton ! Ainsi, la pièce est composée de 98% coton et de 2% d’élasthanne. C’est un choix délibéré de la marque, qui n’hésite pas à faire du 100% coton sur d’autres créations. Ici, l’élasthanne permet d’améliorer le confort en procurant une meilleure élasticité au blouson. La doublure est, quant à elle, entièrement réalisée en coton. Quant à la doublure des manches, elle est en polyester recyclé. La même matière qui compose le col ! Et oui, pas de fourrure ici. Et c’est tant mieux. D’autant que l’effet visuel n’en est pas moins réussi. Enfin, la fabrication du blouson a été réalisée au Portugal. Il est désormais temps d’essayer cette pièce !

Blouson aviateur Olow details doublure

Essayage

Lorsque j’enfile le blouson, un élément me frappe immédiatement au niveau des manches. Les bords-côtes sont comme élastiques et permettent un parfait ajustement autour des poignets. Ils forment une doublure qui n’est pas visible puisque la manche du blouson tombe par-dessus. Le blouson surprend (un peu) par sa longueur : il m’arrive en bas des fesses. Nous sommes donc plutôt sur une longueur de veste que de blouson. D’autant que, niveau taille, c’est parfaitement adapté. Mesurant 1m82 pour 74kg, j’ai opté pour ma taille M habituelle. La toile de coton est plutôt épaisse tout en étant douce et légère. Mais on sent que c’est du solide !

Je suis satisfait de la manière dont le blouson dessine mes épaules d’autant que cela n’entrave en rien ma liberté de mouvement. Je trouve le blouson très confortable, c’est presque comme si je me blottissais dans ma couette grâce à la doublure épaisse. Celle-ci permettra de supporter les températures de l’automne avec un pull en-dessous. Le col est doux et se ferme facilement avec le bouton pression au bout de la bande. Il s’avère efficace afin de me protéger du vent. Même si, esthétiquement, je préfère le port d’une écharpe, cela pourra s’avérer utile si j’ai oublié la mienne.

Blouson aviateur Olow port zoom

L’avis de notre styliste

Ce blouson est inspiré du vestiaire militaire, plus précisément de la « Deck Jacket » de la US navy. Cette veste chaude et plutôt courte se porte en automne avec une chemise ou un t-shirt. En hiver, on la porte plutôt avec un pull épais. Le col en fausse fourrure, une fois levé, remplacera une écharpe.

Blouson aviateur Olow stylisme

Blouson Olow | Chemise Première Manche | Chino Paname Collections | Boots Timberland

Avis

Ce blouson aviateur Olow a de quoi satisfaire mes attentes pour la saison automne-hiver. D’abord, son design est très réussi (comme toujours chez la marque française). Sobre, il possède des finitions soignées et un beau col en fausse-fourrure. Dommage que celui-ci ne soit pas amovible, cela aurait fait 2 vêtements en 1 ! Côté confort, il n’y a rien à redire. On se love dans cette pièce et on n’a pas envie de la quitter. Avec des doublures plutôt épaisses, elle tient suffisamment chaud pour l’hiver si l’on porte ce qu’il faut en-dessous. Le prix est relativement élevé mais il est à mettre en perspective avec la qualité de la composition et une fabrication au Portugal. Personnellement, je trouve que la dépense n’est pas abusive, puisque ce genre de pièce devrait passer un paquet d’hivers à nos côtés.

les plus

  • Qualité au rendez-vous
  • FInitions soignées
  • Confortable et chaud : une vraie couette (mais légère)

les moins

  • Une qualité qui a un coût plutôt élevé
  • Dommage que le col ne soit pas amovible

Blousons

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux blousons l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs blousons préférés !

Découvrez nos blousons

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Blouson aviateur Olow port zoom
Chez Olow (chez Les Alliés)

285€

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles