S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Pull col roulé Octobre : Test & Avis

Je peux enfin le dire, j’ai emménagé dans mon nouvel appartement. Poutres apparentes, mezzanine, emplacement de rêve, etc. Bref, les calculs étaient bons. Du moins, jusqu’à la reprise du télétravail. Il n’a pas fallu une semaine pour que je me rende compte que j’avais certainement choisi l’appartement le moins bien isolé de l’Hexagone. Assis une bonne partie de la journée devant mon ordinateur, j’accumule les couches de plaids au fil des heures pour vous servir. Alors autant vous dire que lorsque le pull à col roulé de chez Octobre est arrivé, je me suis jeté dessus ! Par chance, je suis un fidèle de la grosse maille d’hiver. Et depuis quelques années, le col roulé fait un retour en force dans cette catégorie. Exit les pulls fins bourrés d’élasthanne et portés sous une chemise, il est grand temps d’arborer fièrement le col roulé comme l’élément principal de sa tenue. Octobre revisite ce classique du vestiaire masculin dans sa collection d’hiver et après plusieurs jours avec, voici mon verdict.

Pull-octobre-homme-maille-laine

Fiche technique

        • Modèle : Fitz
        • Couleurs : anthracite (existe aussi en camel)
        • Type de col : roulé
        • Composition : 100% laine mérinos
        • Poids : 490 grammes
        • Bords-côtes : poignet taille et col
        • Coupe : ajustée
        • Tailles proposées : XS-XXL
        • Fabrication : Portugal

Pull-octobre-homme-maille-etiquette

Design

En voilà un col roulé pour passer l’hiver ! Comme évoqué plus haut, ce pull n’a pas grand-chose à voir avec ses ancêtres moulants dont l’origine se trouve dans les années 70. Octobre a voulu fournir son catalogue d’un pull qui, à première vue, est fait pour durer. Un vêtement à mettre quand les dents claquent, quand les chaussures dérapent et que les mains se raidissent sous l’effet des températures négatives. La maille est épaisse et le motif côtelé. Le montage épaule est épuré, les bords-côtes sont légèrement plus fins et serrés que le reste du pull. Et le col, forcément roulé, est imposant. Pas de doute, c’est bien un pull d’hiver auquel nous avons affaire. Personnellement je trouve le design très réussi en ce qu’il est sobre, efficace, mais laisse paraître une vraie qualité de fabrication.

Pull-octobre-homme-maille-epaule

Conception

La fabrication justement. L’atelier qui produit le pull Fitz se situe au Portugal et c’est de la laine mérinos qui a été choisie pour le tricoter. C’est un matériau très en vogue pour ses propriétés thermorégulantes notamment. On trouve cette laine sur d’énormes moutons mérinos dont les élevages sont principalement situés en Océanie. C’est un choix qui m’a d’abord étonné car le fil issu de cette filière est le plus souvent utilisé pour créer des pièces très fines et proches du corps. L’usage du mérinos est plus rare pour ce type de pull épais.

Pull-octobre-homme-maille-merinos

Mais les nombreux avantages de cette laine ont dû peser dans la balance au moment de concevoir le Fitz. Au-delà de son pouvoir de régulation de la chaleur, la laine mérinos est réputée antibactérienne, elle ralentit donc l’arrivée des odeurs. C’est aussi un produit qui ne gratte pas, qui ne se déforme pas et sèche rapidement. La marque préconise d’ailleurs un lavage à la main dans de l’eau tiède et un séchage à plat. La laine est tricotée en côtes anglaises appelées aussi « point de brioche », ce qui lui confère cet aspect côtelé. Ce tricot a, par ses lignes verticales, tendance à amincir celui qui le porte. Enfin, ce n’est que visuel, pour les tablettes de chocolat, il n’y changera rien !

Pull-octobre-homme-maille-montre

À noter que Octobre s’engage à fournir 95% de ses pulls en « free mulesing », c’est-à-dire non issus de filières lainières pratiquant le mulesing. Pour les non-initiés (moi le premier), le mulesing est une opération chirurgicale faite sur les jeunes moutons et visant à la prévention de maladies. Seulement, la pratique est très controversée et seule l’Australie l’autorise encore aujourd’hui. En effet, le mulesing consiste à enlever la peau autour de la queue des moutons mérinos. Ce qui a tendance à abimer fortement le derrière de nos amis lainés et leur laisser un sérieux traumatisme.

Pull-octobre-homme-maille-col

Essayage

Au premier essayage, une chose me marque tout de suite : ce pull ne gratte pas. Et pourtant je suis très sensible à cette problématique. Le choix de la laine mérinos n’y est certainement pas pour rien. Le pull tombe bien sur la taille et sur les poignets. Pour information, je mesure 1m80 pour 75 kilos et le pull est en taille M. Parlons également du col, roulé donc. Il monte franchement et s’arrête sous le menton. Peu de chances d’attraper froid. Je trouve qu’il ne sert pas trop tout en étant assez proche du cou pour conserver la chaleur. Je ne dénote pas de changement de taille après une semaine d’essai. Ici associé à un pantalon de costume et une veste en cuir, je l’ai également marié à un jean clair et à mon manteau bombardier en peau lainée, pour me donner un look aviateur à la Tom Hardy dans le film « Dunkerque ». On peut aussi l’imaginer sous une veste en velours.

Pull-octobre-homme-maille-marche

Veste Balibaris | Pull Octobre | Montre Seiko
Pantalon Adresse | Sneakers Axel Arigato

Avis

Ce pull de chez Octobre est proposé à 140€. C’est une somme, mais compte tenu de la qualité du produit et du fait qu’il devrait durer dans le temps, ce n’est pas étonnant. J’avoue avoir été un peu sceptique vis-à-vis du design avant de recevoir le colis. Finalement, c’est peut-être ce que j’aime le plus après l’avoir associé à plusieurs tenues. Un look très « outdoor » à l’épreuve du froid, qui se rapproche presque des pulls des dockers d’antan. Porté, le pull donne cette sensation d’avoir une petite côte de maille sur les épaules. Personnellement, c’est ce que j’attends d’un gros col roulé d’hiver : qu’il pèse son poids. Si vous cherchez un petit pull à mettre sous une doudoune ce n’est peut-être pas celui qu’il vous faut. En revanche, si vous avez besoin d’une belle maille pour garder votre manteau ouvert pendant l’hiver, ce col roulé arrive à point nommé !

les plus

  • La provenance de la laine (95% non issue des filières pratiquant le mulesing)
  • La qualité de fabrication
  • Le design
  • La fabrication au Portugal

les moins

  • Trop peu de coloris disponibles

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

Pull-octobre-homme-maille-sourire
Chez Octobre

140€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles