Surchemise Atelier Privé Roman : Test & Avis

C’est sans aucun doute la pièce la plus étrange de notre dressing. Souvent considérée comme une sorte de blouson à part entière, il n’est toutefois plus si anodin de la voir sous une épaisse parka ou bien un quelconque manteau. Parfois doublée d’une polaire, on ne fait plus vraiment la différence entre vêtement de protection et simple haut. Cette pièce, je veux bien entendu parler de la surchemise. Il en existe de toutes les formes, dans presque toutes les matières, afin de nous satisfaire au mieux. L’automne étant la saison la plus propice pour ce genre de test, on s’est procuré un modèle réalisé par Atelier Privé. Nommé Roman, il représente sans aucun doute l’archétype de ce que, pour moi, doit être une surchemise. Le temps d’un café en terrasse (merci les Grands gamins) lors d’une après-midi ventée, j’ai pu la passer. Voici ce que j’en ai pensé :

Fiche technique

  • Modèle « Roman »
  • Toile twill 100% coton gratté (double retors)
  • Tissu italien de la maison Albiate
  • Motif tartan marine, vert et noir
  • Col italien
  • Poignets simples
  • Boutons jaspe blanc
  • Poches poitrine

Comment choisir une chemise ?

Design

Au premier regard, cette surchemise Atelier Privé a tout d’une pièce casual taillée pour l’hiver : elle est douce, son twill semble relativement épais et son tartan, mais également son coloris, lui permettent de se glisser dans de nombreuses tenues. Petite précision sur le tissu d’ailleurs : ce twill de coton en double retors est réalisé par la maison italienne Albiate, spécialisée depuis 1830 dans la conception de toiles originales, résistantes et de bonne facture. En parcourant le twill des yeux, les diagonales (détails propres à ce type de tissu) sont clairement visibles et donnent alors un joli relief à la pièce.

Je continue de parcourir la pièce et m’arrête un temps sur le col. Ce dernier est présenté par la marque comme étant italien. Plutôt ouvert, il est relativement court puis qu’il fait environ cinq centimètres. Souple, il garde néanmoins un beau maintien et ce notamment grâce à un montage solide. Bien évidemment, Atelier Privé l’a muni de baleines amovibles afin que ses pointes gardent une certaine raideur.

Conception

Du col, je suis passé à la gorge. Celle-ci est dite simple. En d’autres termes, son montage est tourné vers l’intérieur de sorte à ne laisser apparentes que les boutonnières (et les boutons lorsqu’ils sont glissés dedans). Parlons des boutons justement ! Ces derniers, au nombre de sept, sont réalisés à partir de jaspe blanc, ce qui leur donne un léger côté transparent et laiteux. Cousus en croix, ils sont sensés tenir un bon bout de temps.

La face avant de la surchemise accueille deux poches poitrine. Joliment découpées, leurs coutures sont également parfaitement réalisées et je note même des points de renfort à leur extrémité pour plus de tenue. En parlant de coutures, celles qui parcourent le reste de la pièce sont également impeccables : que ce soit celles réalisées à l’anglaise ou celles qui sont doublées, chaque point est bien réalisé.

Les coutures de flans sont d’ailleurs terminées par de discrètes hirondelles de renfort réalisées dans le même twill que le reste de la chemise. Je termine ce tour d’horizon en m’attardant sur les poignets. Arrondis, ils accueillent une patte capucin mais également deux boutons permettant de les fermer de deux façons différentes.

Essayage

Pour les besoins du test, j’ai commandé cette surchemise en XL, soit une taille au-dessus de celle que je porte habituellement. Et la raison est toute simple : je considère que ce type de pièce doit être porté de façon plutôt ample. Qui plus est, la longueur n’est pas excessive dans cette taille puisque la chemise fait alors 79,75 centimètres.

Pull Paname Collections | Pantalon Paname Collections | Boots Rudy’s
Les photos parlent d’elles-mêmes, la chemise est dans la bonne taille ! La carrure est parfaite ainsi que la longueur de manches également. J’ai pile l’aisance que je voulais et bien que je ne porte qu’un col roulé plutôt fin, il ne me sera pas impossible de glisser en-dessous de cette Roman un pull plus épais lorsque les températures auront chuté. Je m’attendais à ce que les pointes de col tiennent bien en place mais, malheureusement, elles ont davantage tendance à se soulever ! Un point que je vais essayer de corriger à l’aide d’un bon vieux fer à repasser.

Avis

Cette surchemise Roman est proposée au tarif de 92€ (115€ période hors promotion). Malgré des pointes de col qui n’en font qu’à leur tête, cette surchemise Atelier Privé m’apparaît comme un bon produit. Je ne peux qu’approuver le choix de ce twill provenant de chez Albiate pour son toucher, sa douceur, sa relative épaisseur mais également son motif, parfait pour la saison automnale. Son côté à la fois simple mais élégant permet à la pièce de se glisser dans pléthore de tenues, de la casual-chic à un look plus casual. Les finitions sont de bonnes factures et il y a fort à parier que je ne suis pas prêt de perdre un seul des boutons présents sur cette surchemise. Un beau vêtement, qui a sa place dans un beau dressing de basiques.

Design

  • 3
  • 4

Finitions

  • 3.25
  • 4

Coupe

  • 3.25
  • 4

Confort

  • 3.5
  • 4

Engagement environnemental

  • 2
  • 4
#

Notre note finale

  • 15
  • 20

les plus

  • Le twill
  • Belle coupe
  • Un côté passepartout appréciable

les moins

  • La tenue du col

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

Chez Atelier Privé

115€

92€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles