Boots Solovair : Test & Avis

À l’origine de la fameuse « 1.4.60 » de chez Dr Martens, Solovair est l’un des chausseurs les plus anciens que l’Angleterre abrite en son sein. Née dans le Northamptonshire, réputée dans le monde entier pour être la région d’origine des chaussures de ville actuelles, l’entreprise a longuement produit pour des marques dites fabless (soit sans lieu de production) avant de réaliser ses propres modèles. Son nom est sans doute moins connu que celui de sa consoeur anglaise mais elle propose néanmoins des pieds de qualité égale, si ce n’est supérieure. N’ayant jamais eu une paire entre nos mains, nous nous sommes procurés son modèle mythique, la « 8 eye derby boots », que nous avons trouvée chez British Shoes. Voici ce que l’on en a pensé :

Solovair Intro

La marque

Il ne vous aura pas échappé que cette paire de boots ressemble furieusement à des Dr Martens. L’histoire des deux marques est intimement liée et pour bien comprendre celle de Solovair, il faut remonter presque 140 ans en arrière. En 1881 naît la NPS, la Northamptonshire Productive Society, dans le village de Wollaston, dans la région du Northamptonshire, berceau de la chaussure. Du fait de l’industrialisation du pays à la fin du XIXème, la demande de chaussures, et plus particulièrement de boots, va exploser, rendant ainsi la coopérative comme un incontournable du secteur. NPS va connaître alors une belle croissance et ce jusque dans les années 50. L’année 1959 marque un tournant décisif pour l’entreprise car c’est à cette date qu’un certain docteur allemand répondant au nom de Klaus Märtens lui commande la fabrication d’une boots à huit oeillets et montée sur une semelle gomme abritant des coussins d’air. NPS devient alors fabricant officiel de Dr Martens et ce pendant plus 35 ans. En 1995, Dr Martens décide de délocaliser l’ensemble de sa production. NPS fait alors le choix de changer de nom pour Solovair, en rapport avec les semelles sur coussin d’air (sole of air).

Fiche technique

  • 8 eye derby boots
  • Tige en cuir
  • Non doublée
  • Semelle cuir uniquement au talon
  • Laçage huit oeillets métalliques et lacets ronds
  • Semelle gomme sur coussins d’air
  • Montage Goodyear
  • Fabriquée en Angleterre

Solovair Languette

Test

La paire est livrée dans une boîte en carton tout ce qu’il y a de plus classique mais floquée de plusieurs infos intéressantes. Outre le nom de la marque en (très) grand sur le couvercle, on retrouve la date de création de NPS (1881) ainsi que le lieu de fabrication de la paire (dans le Northamptonshire donc). À l’intérieur, la paire est uniquement enroulée dans un papier de soie floqué du logo de la marque. Une fois sortie de son écrin, difficile d’ignorer le lien de parenté entre Solovair et Dr Martens ! La comparaison passée, penchons-nous maintenant sur les caractéristiques de cette « 8 eye derby boots ».

Solovair Couverture

Et cela commence par l’observation de son cuir. Teint dans un coloris appelé « burgundy », il présente plusieurs teintes sombres allant du bordeaux au lie-de-vin en passant par le noir. Très brillant, il est lisse et doux, nous faisant presque douter de sa véritable origine. Pour comprendre ce rendu, il faut une nouvelle fois se plonger dans l’histoire de Solovair. Au début de son histoire avec Dr Martens, les bottines qui sortaient de sa chaîne de production étaient destinées au monde du travail. Elles étaient alors traitées afin d’être imperméables à l’eau mais également à l’huile ainsi qu’à certains corps caustiques (comme la soude par exemple). La marque a gardé ce principe et propose ainsi des modèles au cuir complètement hermétique (mais qui, de fait, ne respirent clairement pas).

Solovair Cuir

De son passé de workboot, cette Solovair en a gardé caractéristiques principales. Cela se traduit par exemple par la présence de renforts au niveau du bout mais également de la base du contrefort. Son laçage, si caractéristique, est obtenu à l’aide de huit oeillets métalliques (d’où son nom) et d’un long lacet rond, lui donnant alors un léger style de combat boot. Tout en haut du contrefort, une retrouve une tirette noire et verte brodée du logo de la marque. Une fine pièce de cuir noire cousue sur les revers vient les finir et les consolider. Le rendu est plutôt sympa, dommage qu’il ne soit que sur cette partie la chaussure (j’aurais par exemple aimé voir ce type de finitions au niveau des garants).

Solovair Oeillets

Solovair Lacet

Solovair Revers Cuir

En parlant de finitions, je me suis intéressé aux coutures qui parcourent la chaussure. Ces dernières sont globalement réussies, même si on remarque ici et là quelques erreurs de points. Observant les coutures, je me suis bien évidemment tourné par la suite vers la trépointe. Réalisée à l’aide d’un épais fil gris et de larges points, elle traduit l’utilisation par Solovair d’un montage Goodyear, couplé à une vulcanisation de la semelle en gomme. Translucide, elle nous permet de bien observer les coussins d’air qu’elle abrite, véritable signature de la marque.

Solovair Trepointe

Je termine cette inspection en me penchant sur l’intérieur. Et autant dire que le tour va être vite fait ! En effet, cette partie de la chaussure apparaît comme plutôt sommaire : on y trouve une demie-semelle en cuir (uniquement au niveau du talon donc) floquée du logo de la marque et il n’y a pas de doublure. Clairement, à ce stade du test, je m’attends à quelque chose de vraiment peu confortable. Mais passons à l’essayage pour en avoir le coeur net !

Solovair Interieur

Essayage

Personnellement, il fût un temps où j’ai été un grand consommateur de Dr Martens. Je suis donc plutôt au fait de son sizing et, lien de parenté oblige, j’ose espérer que celui de Solovair s’en rapproche. British Shoes nous précise d’ailleurs sur la fiche produit du modèle qu’il faut choisir sa taille habituelle. Je commande une paire en 44, la pointure que je porte le plus souvent. Ceci fait, il ne me reste plus qu’à attendre de réceptionner les boots.

Solovair Portees Marche

Pull Faguo | Pantalon Noyoco
Une fois la paire aux pieds, certaines de mes craintes s’envolent, mais d’autres sont confirmées. Premièrement, et bien qu’elles pèsent leur poids, ces Solovair sont étonnamment légères ! Aussi, et malgré l’absence d’une première de propreté digne de ce nom, elles sont vraiment confortables. La semelle d’usure amortit bien les chocs et on marche sur n’importe quel revêtement sans aucune gêne. Là où le modèle pèche par contre, c’est au niveau de sa souplesse. J’entends bien que le cuir est encore nouveau et qu’il va se faire avec le temps mais la combinaison d’un cuir rigide à un laçage relativement haut n’est pas des plus agréables lors des premiers torts. Il va donc falloir prendre son mal en patience pour travailler le cuir de ces boots.

Solovair Portees

Solovair Portees Profil

Solovair Portees Dos

Avis

British shoes, revendeur officiel de Solovair en France, propose ces 8 eye derby boots à 199€. Pendant tout ce test, je n’ai pu m’empêcher de comparer cette paire à une de ses soeurs jumelles provenant de chez Dr Martens. Notons tout de même quelques différences : le laçage débute plus bas sur le coup de pied, le nez est donc plus court et la forme plus bombée. Autre différence : le prix ! Une Dr. Martens « Made in England » coûte jusqu’à 70€ de plus. Revenons toutefois au modèle que j’ai eu entre les mains. Si j’ai noté quelques défauts de finitions (coutures imparfaites, semelle coupée parfois de façon hasardeuse), la paire est, dans sa globalité, de bonne facture. Le cuir semble bon et je trouve la teinte particulièrement réussi ! La semelle, imposante, donne un caractère certains aux boots et les coussins d’air qu’elle renferme apporte le fameux confort qui a fait une partie de la renommée de ce modèle. Puis au-delà de ses caractéristiques, cette « 8 eye derby boots » est chargée d’histoire, elle séduira ceux qui recherchent de l’authenticité, et la version donc originelle d’un modèle mythique.

Matières

  • 3
  • 4

Finitions

  • 2.75
  • 4

Design/style

  • 3.5
  • 4

Confort

  • 3
  • 4

Engagement environnementa

  • 2.5
  • 4
#

Notre note finale

  • 14.75
  • 20

les plus

  • Un modèle iconique
  • Une jolie teinte
  • Le type de laçage
  • Made in England

les moins

  • Finitions hasardeuses
  • Cuir un peu rigide aux premiers ports

Boots

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux boots l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs boots préférées !

Découvrez nos articles boots

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

Solovair Couverture
Chez British Shoes

199€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles