Parka Nobis Yves : Test & Avis

Il y a certains signes qui ne trompent pas ! Quand on fait face à la petite couche de glace qui recouvre sa voiture avant de partir au boulot, deux constats s’imposent. La première est qu’il va falloir re-goûter à la joie de gratter son pare-brise chaque matin mais aussi et surtout que c’est le moment d’abandonner son petit blouson de mi-saison. Cet article n’étant pas destiné à réaliser un top 5 des meilleures astuces pour dégivrer sa voiture, on va plutôt s’intéresser à une pièce qu’il est temps de ressortir avec l’arrivée du froid : la parka. Et en fonction des températures à affronter durant la saison froide, autant se diriger vers des spécialistes. Nobis fait partie de ces marques tout droit venues du Grand Nord Canadien et tabernacle, ils s’y connaissent en matière de températures négatives ! Nous avions eu l’occasion de tester le modèle « Rosco » l’année dernière à la même époque. C’est cette fois-ci la parka « Yves », plus sobre, que j’ai eu le plaisir de porter en cette fraîche journée ensoleillée. voici mon ressenti :

test parka yves nobis portrait

La Marque

Nobis est née en 2007 après un désaccord entre certains membres de l’équipe de Canada Goose. Ils décident alors de lancer leur propre marque tout en s’appuyant sur l’expérience acquise lors de leurs précédentes fonctions. En ressort une collection de manteaux mêlant exigences techniques, design et modularité, le tout adapté à une utilisation urbaine. Le but étant de proposer des pièces fonctionnelles pouvant répondre à toutes les contraintes imposées par la vie citadine. Imperméables, coupe-vent et doublées en duvets de canard 100% canadien, leurs manteaux sont taillées pour affronter les rudes hiver mais savent aussi s’adapter aux températures plus clémentes.

test parka yves nobis poche marque

Fiche Technique

  • Parka Nobis « Yves » bleu foncé
  • Tissu extérieur quadrillé 100% polyester
  • Tissu respirant, coupe-vent, imperméable avec traitement déperlant durable DWR
  • Tissu intérieur : 100% Nylon
  • Garnissage : 100% duvet de canard blanc canadien premium
  • Membrane Sympatex thermo-régulatrice, technologie allemande brevetée
  • Poignets doublés en jersey avec passage pour le pouce
  • Fermeture zippée double curseurs + rabat aimanté
  • Zip d’aération sous les bras et sur les flancs
  • Coutures étanches
  • 4 poches extérieures
  • Col en coyote amovible

Test

En faisant un tour d’horizon de mon dressing, je me rends compte qu’à l’approche de l’hiver, mes options en matière de « grosses pièces » sont assez restreintes. Régulièrement en costume, je possède surtout des pardessus, et au final, aucune parka. De prime abord et qui plus est rembourrée de plumes, j’ai toujours eu une certaine réticence à sauter le pas de peur de ressembler à un bonhomme Michelin. Ayant précédemment testé la marque à travers son modèle « Rosco », je savais que je pouvais être rassuré sur ce point. Alors que la « Rosco » fourmillaient de poches en façade, j’ai préféré partir sur un modèle beaucoup plus sobre en accord avec l’idée que je me fais d’une parka mi-longue « classique » dans sa version la plus basique en terme de style.

test parka yves nobis 2018

Faisons donc connaissance avec « Yves » à travers un premier contact visuel (allons y doucement !). Alors que sa toile en polyester bleu marine paraît des plus classiques, il suffit de s’en rapprocher pour en apprécier les subtilités. En effet, constituée d’une alternance de chevrons bleu foncés, au delà de lui donner du relief et de beaux reflets en fonction de la lumière, elle est également très agréable au toucher. Il suffit de tirer dessus pour confirmer l’impression de solidité qu’il en ressort. Dotée d’une membrane Sympatex (technologie allemande, équivalente à Gore-Tex) celle-ci garantie l’imperméabilité totale de la parka et surtout sa respirabilité, histoire de ne pas passer en mode sauna dans les transports ou après 3 coups de pédales en Vélib’. Il convient aussi de préciser que l’ensemble des coutures extérieures sont scellées pour garantir un produit 100% étanche à l’épreuve des tempêtes de neige de pluie.

test parka yves nobis coutures

test parka yves nobis aeration aiselles

La face extérieure comprend également 4 poches en deux, je m’explique :) On distingue à première vue 2 larges poches à rabats fermées par un bouton gravé du crâne d’élan, logo de la marque. Mais subtilement intégrées sur chaque côté de celles-ci, il est possible d’accéder à deux autres, cette fois protégées par des fermetures Éclair et doublées polaire. Histoire de pouvoir aérer nos aisselles en mal d’air frais, deux fermetures qui s’ouvrent sur un filet respirant sont également prévues. Pour compléter la liste des options, les manches sont agrémentées d’un prolongement en bord côte avec un espace dédié pour y glisser son pouce et ainsi pouvoir enfiler une paire de gants sans qu’une once de vent frais puisse venir s’y engouffrer. On termine cette inspection extérieure par la capuche réglable et orné d’une fourrure de coyote (je l’ai laissé pour les photos mais je précise qu’elle est amovible). Elle est par contre intelligemment renforcée d’un fil en métal qui permet de pouvoir l’ajuster à sa guise.

test parka yves nobis poche 1

Venons en maintenant à l’intérieur de cette parka, plus sommaire. Il se limite au strict essentiel en matière de poches à savoir, une seule et unique, protégée par une fermeture Éclair et située sur le côté gauche. La doublure en nylon noir satinée laisse présager un port agréable mais surtout, le garnissage 100% duvet de canard blanc, promet d’être des plus molletonnés. Enfin la parka se ferme à l’aide d’une large et solide fermeture Éclair à double sens, elle même recouverte de 2 bandes aimantées doublées en polaire. Au-delà de l’aspect pratique et technique, le fait de ne pas utiliser de boutons sur toute la longueur de la fermeture Éclair principale permet aussi d’alléger visuellement le style de la parka.

test parka yves nobis poche interieure

Essayage

J’ai commandé cette parka « Yves » en taille M, qui est généralement ma taille (mes excès alimentaires de ces derniers mois m’orientent parfois vers le L, je le confesse). La première bonne surprise une fois sur le dos est son poids. Cela reste une pièce relativement imposante et pourtant elle est assez impressionnante de légèreté. Deuxième bonne surprise, son confort ! Dès que les bras passent dans les manches, l’effet duveteux et molletonné est des plus agréables, semblable à la sensation ressenti lors du port d’une bonne doudoune, l’effet Bibendum en moins ! Son imposante fermeture Éclair promet une belle durée dans le temps et presque qu’automatiquement le rabat aimanté se ferme dessus lorsqu’on la remonte. Il fallait s’en douter, la petite quinzaine de degrés qu’il faisait durant ces photos, n’a bien évidemment pas eu raison d’elle mais je n’ai surtout pas eu excessivement chaud malgré les températures qu’elle est capable de supporter. Cette (sympathique) membrane Sympatex prend alors tout son sens. Et pour avoir également rédigé ce test en intérieur avec la parka sur le dos (j’avais l’option aisselles ouvertes je vous rassure), je confirme qu’elle sait aussi bien conserver la chaleur que l’évacuer. En terme de style, c’est un basique qui s’intégrera aussi facilement à une tenue casual que plus habillée, voir même sportswear. Sa sobriété et ces détails discrets (hors la fourrure en coyote je vous l’accorde) lui permette de s’intégrer sans fausses notes à une multitudes de tenues hivernales.

test parka yves nobis look

Pull Montlimart | Chino Paname Collections | Chelsea Boots Pied de Biche

Avis

Vient le moment du bilan et celui-ci commence généralement par le prix de la pièce testée : 999€. Alors oui, on ne va pas se mentir, c’est un budget conséquent. Mais qui ne choquera pas les amateurs de belles parkas puisque c’est dans une gamme de prix équivalente à celles proposées par des marques dans la même lignée. Et ce tarif ne peut objectivement pas être dissocié de toutes les caractéristiques techniques qui en font une pièce haut de gamme. En effet que cela soit pour la robustesse de ses finitions, mais aussi l’utilisation de matières premium, on pouvait difficilement espérer beaucoup moins. Par contre, entre la fourrure en coyote et le duvet de canard blanc canadien, il est clair que cette parka ne ravira pas les fervents défenseurs de la cause animale. Mais à croire qu’on n’a pas encore trouvé mieux pour se protéger efficacement du (grand) froid ! Et Nobis remplit parfaitement cette fonction principale en respectant aussi bien l’aspect technique, que le côté stylistique.

Plus d’infos sur https://www.la-canadienne.com/

les plus

  • Sa légèreté
  • Son imperméabilité
  • L'utilisation de la technologie Sympatex pour la respirabilité
  • Un style qui ne se fait pas au détriment de son côté technique

les moins

  • Un prix élévé
  • L'utilisation de matières d'origine animale (duvets de canard, fourrure)

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
test parka yves nobis miniature
Chez La Canadienne

999€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles