S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Top 10 des marques mortes puis ressuscitées

Lorsqu’on essaye de faire le point sur son dressing, on constate évidemment que quelques pièces n’ont pas bien supporté le passage des saisons et des modes. Car oui, même si la mode est bien souvent présentée comme un phénomène cyclique, certaines marques, certains motifs et certaines coupes portent les stigmates d’une époque révolue. On se dit alors que se débarrasser des pièces en question ne serait pas une si mauvaise idée. Mais voilà, la corde nostalgique s’agite et fait vibrer les souvenirs d’un temps qui se conjugue au passé. C’est avec cette mélancolie que je me suis repassé les marques qui ont accompagné mon enfance ainsi que mon adolescence. Force est de constater que certaines de ces marques sont tombées dans les limbes de l’oubli et du dépôt de bilan. Cependant d’autres entreprises, certaines de leur potentiel à reconquérir un public, se sont lancées à la reconquête des dressings. Alors quelles sont ces marques qui, tel le phénix, sont parvenues à renaître de leurs cendres ?

Champion USA

Création : 1919
Site officiel : http://www.champion-eu.com

Champion 2

Je crois que cette marque a réalisé la publicité la plus marquante de mon adolescence. Vous vous en souvenez forcément : « We are the champions » de Queen en fond sonore, des images de football américain et de basket qui s’enchainaient avec force et émotion… J’ai même versé une petite larme quand je me la suis repassée pour la rédaction de cet article. Publicité des années 90 quand tu nous tiens ! De plus, à cette époque, la marque était l’équipementier de grandes équipes de NFL telles que les Bears de Chicago ou les New-York Jets (et même de la Dream Team de 92 !). En somme, de quoi s’asseoir une bonne réputation. Après une traversée du désert au début des années 2000, Champion USA est aujourd’hui de retour avec les t-shirts et les hoodies qui ont fait sa renommée. Les légendes ne meurent jamais !

Champion

Cross Colours

Création : 1989
Site officiel : http://crosscoloursla.com

Cross Colours 2020

« Clothes Without Prejudices », Cross Colours a depuis ses débuts revendiqué une proximité avec la jeunesse noire-américaine. Créée en 1989 par Carl Jones, la marque véhiculait à travers ses t-shirts, vestes et casquettes des messages prônant la non-violence ainsi que l’éducation. Tout cela à un prix très abordable. Après avoir disparue de la circulation, la marque est réapparue au printemps 2014 aux USA. Les nouvelles collections s’inspirent fortement de l’esprit des origines de la marque, conservant des revendications relatives à la tolérance. En même temps, c’est (malheureusement) toujours autant d’actualité !

cross-colours-marque

Diadora

Création : 1948
Site officiel : http://www.diadora.com

Diadora fut fondée en Italie en 1948 par Marcello Danieli. C’est un équipementier sportif connu notamment dans le domaine du football avec sa chaussure mythique : la « Brazil ». Il fut, du milieu des années 80 jusqu’au milieu des années 90, l’équipementier national de la Squadra Azzura. La marque renait à partir de 2009 lors de son rachat par Geox. Elle continue alors à produire des équipements à destination des sportifs. Mais se positionne également sur la basket Lifestyle, s’inspirant à la fois des vieilles gloires de la marque et des designs innovants en matière de baskets.

Diadora N9000

Fila

Création : 1911
Site officiel : http://www.fila.co.uk

Fila Lookbook

À la base, la marque Fila fut créée en Italie par deux frères habitant la commune de Biella. Ils se spécialisèrent alors dans le vêtement de sport de luxe et furent progressivement adoptés par les sportifs italiens avant de s’étendre à l’international. La marque a sponsorisé d’ailleurs de grands noms du sport, notamment le tennisman suédois Björn Borg. En France, Fila connut l’apogée de son succès durant les années 90 et fut alors une des icônes du sportswear de l’époque. Succès qui s’étiola au début des années 2000, avec son dernier succès en date, les tongs (favorites des personnes au goût douteux) jusqu’à plus ou moins disparaître de l’imaginaire collectif. Mais récemment, en s’appuyant sur le regain d’affection du public pour les sneakers et l’esthétique typée 90’s, la marque a redorée son blason et s’affiche à nouveau comme un des acteurs renaissants du sportswear.

Fila Lookbook 2

Le Coq Sportif

Création : 1882
Site officiel : https://www.lecoqsportif.com

le-coq-sportif-erco-lookbook-jersey-look

La marque voit le jour dans les environs de Troyes, dans l’Aube, grâce à Émile Camuset. Elle se lance réellement dans la réalisation de vêtements et accessoires sportifs dans les années 20. Le Coq Sportif devient fournisseur officiel de nombreuses fédérations sportives (athlétisme, baskets, football, rugby) à partir des années 30. La marque sera associée à de nombreux sportifs et exploits : l’épopée des verts de Saint-Étienne dans les années 70, les titres de Bernard Hinaut au Tour de France, la victoire de Yannick Noah à Rolland-Garros. La marque sera rachetée par Adidas en 1974 et perdra beaucoup en visibilité à la fin du XXème siècle. Mais en 2005, Robert Louis-Dreyfus alors président de la marque à trois bandes, décide de la relancer. Le Coq Sportif est de retour et elle fait honneur au sport avec notamment une collection dédiée à Arthur Ashe, le tennisman.

LCS Chaussures

Kappa

Création : 1916
Site officiel : http://www.kappastore.fr

Kappa

Bien que je ne sois pas un fan absolu du logo, je dois bien admettre que l’identité visuelle de la marque italienne de sportswear entretient une force évocatrice assez impressionnante. Depuis les débuts du sponsoring sportif, Kappa a misé gros sur les maillots et dossards de sportifs issus de multiples disciplines à travers le monde : rugby, football, ski, golf… Ce positionnement a permis à la marque de devenir, à l’image de Fila, l’un des acteurs majeurs du sportswear des années 90. Toutefois, bien que toujours présente dans le sport, la marque avait quelque peu disparue de nos gardes-robes. Elle revient aujourd’hui en pariant sur la diversité et propose ainsi des collections s’écartant du domaine purement sportif.

Kappa 2

K-Way

Création : 1965
Site officiel : http://www.k-way.fr

K way 2

Ai-je seulement besoin de vous parler de cette innovation française conçue en 1965 ? Nous avons tous porté un de ces coupe-vents en nylon au moins une fois dans notre vie. Savez vous toutefois d’où vient le nom « K-Way » ? Il vient de la phrase « En cas (de pluie) », qui, anglicisée pour une portée plus internationale, devient « K-Way ». Non, l’information en elle-même n’est pas très importante, mais je pense qu’avec ce genre d’anecdote, on peut vraiment briller en société. K-Way a connu un déclin important à partir de 1995, face à la concurrence asiatique, et passe finalement dans les mains de la banque italienne « Sopaf ». Après un passage à vide de plusieurs années, K-Way se refait une santé en opérant un positionnement plus haut-de-gamme et en valorisant l’héritage frenchy de la marque.

K way 1

LA Gear

Création : 1979
Sie officiel : http://lagear.com

la-gear-shoes

Quant on était enfants, il y avait deux catégories de cool kids. Ceux qui avaient une Super Nintendo et qui voulaient bien que l’on squatte chez eux le samedi après-midi, et ceux qui avaient des baskets clignotantes. Un jour dans un cinéma, j’ai vu un de ces gamins rentrer dans la salle alors que toutes les lumières étaient éteintes. J’ai compris une nouvelle définition du « cool ». LA Gear, c’est la marque qui a popularisé les baskets avec des leds dans le talon, mais pas que. L’entreprise a également sponsorisé de grands basketteurs tels que Kareem Abdul-Jabbar ou Karl Malone et a été pendant les années 80-90, un concurrent direct de Jordan ou Reebok. 
Après une banqueroute en 1998, la marque tenta plusieurs retours, sans rencontrer de francs succès. Cela jusqu’à très récemment où la marque semble renouer avec une certaine forme d’engouement de la part du public, notamment avec des running colorées du plus bel effet et toujours la présence de ce talon luminescent.

la-gear-marque

Poivre Blanc

Création : 1984
Site officiel : http://www.poivre-blanc.com

Poivre Blanc

Si vous avez été adolescent durant les années 90, il y a de grandes chances que vous ayez porté un pull à capuche Poivre Blanc ou que votre stylo quatre couleurs ait été stocké dans une trousse de la même marque. Avec des dessins très cartoon et des visuels reconnaissables au premier coup d’oeil, l’entreprise a fait les beaux jours de tous les kids à cartable. Mais voilà, les années passent et les enfants changent ! Aujourd’hui, Poivre Blanc est de retour avec une refonte de son identité et un positionnement plus minimaliste. Sans renier un certain passé avec les sports de glisse, ils proposent également des tenues autour du ski.

Poivre Blanc 2

Von Dutch

Création : 1951
Site officiel : http://www.vondutch.fr

Von Dutch

On se souvient tous de LA casquette Von Dutch, la trucker hat que tout adolescent du début des années 2000 devait posséder pour avoir l’air cool en toute circonstance. En dehors de tous les collèges, la marque s’est fait connaitre en habillant des célébrités telles que Britney Spears, Justin Timberlake ou … Bill Clinton ! Après un passage à vide et de multiples rachats, la société a tenté un premier retour en s’inspirant de la culture custom de grosses cylindrées américaines. Des tons plus sobres ainsi que des matières authentiques comme le cuir et le denim donnent aux dernières collections un vrai cachet vintage. Plus récemment, elle s’est illustrée en réalisant une collection en collaboration avec Avnier. Va-t-elle de nouveau s’imposer ? Nul ne le sait. Une chose est sûre, elle ne connait toujours pas le bon goût !

Von Dutch 2

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles