Conseils en mode masculine

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Vans Authentic : origine et histoire du premier modèle de Vans

Cette semaine, je vous propose de monter à bord de la DeLorean DMC-12 du « Doc » pour retourner sur les traces de la célèbre Vans Authentic. Pour ceux qui ne le savent pas (encore), la Vans Authentic est la première paire créée par les frères Van Doren, Paul et Jim, en 1966 (soit l’année de création de la marque californienne). Leur souhait est simple : proposer des baskets en toile robustes à seulement $5. Une idée devenue possible en réduisant tous les intermédiaires et en fabriquant uniquement sur commande. Sans plus attendre, voyageons dans les États-Unis du milieu des années 60 à la découverte de l’origine et de l’histoire de la Vans Authentic :

Sommaire

1. Lancement de Vans en 1966
2. Naissance du modèle #44 (Authentic)
3. Un boom dans les années 70 avec l’arrivée du skateboard
4. La Vans Authentic aujourd’hui

Histoire vans authentique 1966

Paire de Vans Authentic de 1966 (comme neuve)

1. Lancement de Vans en 1966

Passionné de courses équestres, Paul Van Doren, quitte l’école très tôt pour se consacrer entièrement à sa passion (et ce, contre l’avis de sa mère). Très vite, il est ramené à la raison et finit par travailler dans une entreprise spécialisée dans la fabrication de chaussures à Boston : Randy’s. Il y travaille durant une vingtaine d’années avant de décider de lancer sa propre entreprise en 1966. C’est donc cette même année que Paul, accompagné de son frère (Jim Van Doren), décide de faire construire une usine de chaussures et d’ouvrir une boutique de 40 m2 au 704 E.Broadway à Anahein, en Californie du Sud. Les deux frères comptent également deux collaborateurs dans leur rang : Serge D’Elia, un investisseur basé au Japon, puis Gordon Lee (qui a déjà une longue expérience dans la chaussure). Leur idée de départ est de fabriquer des chaussures au compte-goutte et de les vendre directement au public pour couper les marges des boutiques. À l’époque, ce sont les précurseurs du « Direct au consommateur », un concept qui s’est largement généralisé aujourd’hui !

 

1966 ouverture usine vans

Les fondateurs de Vans qui fêtent l’ouverture du premier magasin (mars 1966)

À l’origine, la Van Doren Rubber Company propose trois modèles, dont celui que l’on connaît aujourd’hui sous le nom d’Authentic. La boutique met en avant uniquement des modèles d’exposition posés sur des piles de boîtes vides. Le premier jour de l’ouverture, le 16 mars 1966, la marque propose des prix allant de $2.99 à $4.99. Pour la petite anecdote, le jour de l’ouverture, au 704 E.Broadway dans la petite ville d’Anaheim, en Californie, 12 clients franchissent la porte et choisissent le modèle qu’ils veulent dans la couleur qu’ils veulent. N’ayant pas de stock, les paires #44 (aujourd’hui appelées Authentic) sont fabriquées le jour même dans l’usine. Vans n’ayant pas d’espèces pour rendre la monnaie, on dit que les 12 clients sont revenus le lendemain pour payer leur commande. D’après une interview du fils du fondateur, Paul Van Doren souhaitait que ses chaussures soient aussi résistantes que les victorieux chars Sherman et que les gens en parlent autour d’eux. Dès le premier jour, il y avait un panneau « Parlez de Vans à un ami ». À l’époque, il y avait peu de communication, tout était réalisé en interne, dans l’entreprise familiale. Toujours d’après le témoignage du fils de Paul Van Doren, c’est la famille qui distribuait des dépliants pour faire connaître la marque. Le tout premier magasin en dehors de la région d’Anaheim a été ouvert à Costa Mesa, lieu où habitait la famille de Paul. Et à cette époque, la directrice n’est autre que la femme du fondateur.

Usine Vans 1966 histoire

L’usine Vans : 704 E.Broadway, Anaheim, Californie

2. Naissance du modèle #44 (Authentic)

Le design de la #44, soit l’Authentic, est inchangé depuis 1966. Ainsi, on retrouve une paire de baskets en toile simple et minimaliste. Elle est composée d’une toile en canvas robuste et d’une semelle en gomme résistante et anti-dérapante. Le premier défaut relevé par les clients de la marque se trouve au niveau de la semelle en caoutchouc gaufrée qui équipe les chaussures, cette dernière n’est pas assez solide. Pour y remédier, Van Doren dépose le brevet d’une nouvelle semelle, toujours en gomme, mais plus robuste. Il y fait ajouter plus de striures pour améliorer l’adhérence. Son nom : la semelle « waffle ». Bien que le nom de l’entreprise ne change pas, leurs adeptes commencent à appeler leur chaussures des « Van’s ». Les années qui suivent sont prospères pour l’entreprise et la Van Doren Rubber Company commence à ouvrir de nombreuses boutiques sur l’ensemble des États-Unis. Le petit plus de la marque est certainement la proximité avec le consommateur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gurvan Calcagni (@gurvan_calcagni) le

3. Un boom dans les années 70 avec l’arrivée du skateboard

Dès le début des années 70, la marque californienne se fait une place parmi les amateurs de glisse : les skateurs. Pour favoriser sa popularité et faire connaître davantage son modèle Authentic (#44), Vans s’entoure de skateurs professionnels. Avec l’expansion des sports alternatifs comme le skateboard, le patin à roulettes ou encore le BMX, la marque trouve un nouveau public. On apprécie les modèles de la Van Doren Rubber Compagny pour leur adhésion quasi-parfaite sur les planches de skateborad. En 1976, la #44 évolue vers la « Era », notamment grâce Tony Alva et Stacy Peralta qui vont fortement participer au nouveau design de la paire. Initialement déclinée en rouge et en bleu, la Era est très vite devenue une référence chez les skateurs (ceux d’hier et d’aujourd’hui). Durant les années 70, Vans a sorti des modèles légendaires : la Vans #36 the Old Skool (1977), la Vans Sk8-Hi (1978) ou encore la Vans #98 Slip-on (1979). Leur point commun ? Toujours un succès auprès des skateurs !

Vans era 1976

Publicités de la Vans Era

4. La Vans Authentic aujourd’hui

Malgré plus d’une cinquantaine d’années au compteur, la Vans Authentic est toujours bien présente ! C’est un modèle qui a marqué les sports de glisse, la mode et les nombreuses générations qui ont eu un jour ou l’autre une paire de Vans aux pieds. Avec un design simple et efficace, cette basket en toile de coton est l’une des plus versatiles ! On vous conseille d’aller jeter un coup d’œil à la ligne Vans Vault ou encore aux modèles vintage Anaheim, si vous recherchez des modèles originaux, plus solides et avec des finitions plus poussées. Pour avoir eu pas mal de paires de Vans dans ma jeunesse, mais aussi plus récemment, je ne peux que confirmer que les Vans ne sont pas immortelles. Et oui, qu’on se le dise, ça reste une paire de baskets en toile ! Par contre, il existe des marques comme Doek, Officine Générale, Wakouwa et Asahi qui proposent une vision plus qualitative de la célèbre Vans Authentic. On parle très souvent de Deck Shoes. Quoi qu’il en soit, difficile de se lasser de ce design intemporel !

Vans authentique histoire origine

Vans Authentic 44 DX bleue (crédit photo : footshop)

vans authentic histoire

Pour terminer, voici une petite vidéo intéressante sur l’histoire de Vans :

Plus d’infos sur : www.vans.com

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

vans authentic histoire
Chez Vans

75€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles