S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Brosse à dents en 10s de Y-Brush : Test & Avis

Je plaide coupable. Oui, pendant cette pandémie, il m’est -parfois- arrivé de faire l’économie d’un brossage de dents avant d’aller acheter ma baguette de pain ou mon journal. Mais c’est parce que j’avais un masque ! Et, surtout, parce que j’avais la flemme. Et je suis loin d’être une exception. Selon une étude réalisée par les laboratoires Pierre Fabre Oral Care et l’Union française pour la santé bucco-dentaire ; 26% des Français ne se brossent pas les dents au moins deux fois par jour pendant deux minutes. De mon côté, hors pandémie, je suis pourtant un bon élève ! De ceux qui se brossent les dents 3 fois par jour, pendant 3 minutes et en effectuant les petites rotations indiquées par mon dentiste. Le tout avec une brosse à dents « manuelle », en bambou. Alors, quand on m’a proposé de tester une brosse à dents électrique, je me suis dit que c’était l’occasion d’enfin devenir un homme moderne. Et quand on m’a dit qu’il s’agissait d’une Y-Brush, une brosse en forme de Y qui promet un brossage impeccable en 10 secondes, je me suis dit que c’était l’occasion de devenir un homme en avance sur son temps. Place au test de cette brosse qui pourrait révolutionner un geste du quotidien.

Y Brush brosse pack

Marque

La brosse à dents électrique Y-Brush a été imaginée et lancée par la startup française Y-Brush, installée à Lyon. En 2018, elle lance et réussit haut la main une campagne de crowdfunding afin de développer et de commercialiser sa brosse à dents innovante. Entre 2018 et 2020, la marque est présente à la grande messe de l’innovation technologique : le CES de Las Vegas. C’est dans ce salon qu’ont été présentées pour la première fois des technologies révolutionnaires comme Pong, le premier jeux vidéo, le DVD, le caméscope numérique, etc. Au total, il faudra quatre années de recherche et développement, menées aux côtés de dentistes, pour finaliser la Y-Brush. À l’heure actuelle, les brosses sont disponibles exclusivement sur le site de la marque.

Y brush pose

Fiche technique

  • Charge complète : 1 nuit (environ 8h)
  • Autonomie : 3 mois en charge complète, avec 2 brossages par jour
  • Forme : En Y (semblable à un protège-dents)
  • Brosse : 35 000 filaments en nylon
  • Vibrations : Soniques
  • Modes de vibration : Doux, Standard et Intensif
  • Fabrication : France

Présentation

Puisqu’il n’existe, pour l’instant, pas de point de vente physique, la brosse à dents Y-Brush arrive dans notre boîte aux lettres. Le carton rectangulaire est estampillé de la marque sur les deux faces latérales et s’avère léger. Une fois ouvert, il révèle un design soigné sur un fond bleu-vert. À l’intérieur, la face supérieure est occupée par le logo d’Y-Brush, sous lequel trône la phrase « Oubliez tout ce que vous savez sur le brossage dentaire ». La partie inférieure est composée de quatre boîtes dans lesquelles nous retrouvons : la brosse, le manche (avec le câble d’alimentation), le support et l’applicateur de dentifrice.

Enfin, au fond de la boîte se trouvent deux fins livrets qui seront très précieux : le mode d’emploi et le manuel d’utilisation. Oui, oui, je compte bien lire le mode d’emploi avant d’utiliser une brosse à dents. Les explications y sont bien détaillées, étapes par étapes. Un QR-Code (on commence à avoir l’habitude de les utiliser ceux-là !) dirige vers des tutoriels vidéo pour réaliser son brossage. J’ai déballé et placé les différentes pièces de la Y-Brush devant moi. Première surprise : la taille. Contrairement à une brosse à dents électrique, le tout est petit et semble facilement transportable, puisque le manche et la brosse se déboîtent et que le chargeur est un simple câble USB. Penchons-nous maintenant sur le fonctionnement de cette brosse.

Technologie

La brosse de la Y-Brush possède une forme de Y. Elle est en gomme souple et se met dans la bouche afin de recouvrir toutes les dents de la mâchoire inférieure ou supérieure. Sur la brosse, on trouve 35 000 filaments de nylon inclinés à 45° afin d’atteindre l’ensemble des zones à brosser, même les plus difficiles (que l’on oublie facilement avec un brossage classique). La Y-Brush utilise la technologique de vibration sonique : un brossage par mouvements de balayages latéraux de haute fréquence et de grande amplitude (au contraire de l’oscillo-rotative qui est faite de mouvements rotatifs). C’est ce qui permet d’éliminer la plaque collée sans que cela n’abîme les gencives. Les poils de nylon vibrent ainsi jusqu’à 31 000 fois par minute !

Y brush chargement

Sur le manche, un bouton central permet de régler le mode de vibrations. Trois sont disponibles : doux, standard et intensif, qui durent respectivement 15, 10 et 5 secondes. Un brossage complet se compose de deux cycles (un par mâchoire). En mode intensif, il suffit donc de 10 secondes au total ! Une bien belle promesse, que je m’apprête désormais à tester. Juste avant, il est toujours utile que préciser que, Cocorico !, toutes les brosses sont fabriquées en France et que la plupart des partenaires d’Y-Brush sont situés à moins de 150 km du site de production de la marque. Enfin, une fois complètement chargée (environ 8h), la brosse possède 3 mois d’autonomie à raison de 2 brossages par jour.

Y brush rincage avant utilisation

Test

Le mode d’emploi sous les yeux, me voilà désormais dans ma salle de bain. Je commence par fixer la brosse au manche, ce qui se fait sans forcer et émet un petit « clic » bien sympathique. Vient ensuite le moment de placer mon applicateur au bout de mon tube dentifrice. Celui-ci permet de déposer facilement la pâte sur toute la longueur de la brosse, entre les filaments de nylon. Maintenant que c’est fait, il convient de choisir le mode de vibration.

Y Brush dentifrice application

Pendant toute la première semaine d’utilisation, il est recommandé de n’utiliser que le mode Doux, qui nettoie en 15 secondes par mâchoire. Bainteman é la broffe dans la boube don pas babille de barler. Mhh pardon. J’avais mis la brosse dans ma bouche. Rien de difficile pour cela car la brosse est bien souple. Pour démarrer le brossage, il faut rester appuyé sur un bouton (du haut pour le mode Doux, de droite pour le mode Normal et de gauche pour le mode Intensif). Il est conseillé de mâchouiller la brosse sans forcer et de la faire pivoter de droite à gauche pour un brossage optimal.

Y brush essai

La sensation surprend pendant les 5 premières secondes, puis semble naturelle les 10 suivantes, comme si on procédait ainsi depuis le début de notre vie. Place à la mâchoire du bas et, 15 secondes plus tard, voilà le travail ! J’ai terminé de me faire brosser les dents. J’ai l’haleine fraîche et en passant ma langue sur mes dents, la sensation de propreté est bien là. Il faut désormais abondamment rincer la brosse, dans laquelle un peu de dentifrice est resté accroché aux filaments. Il ne reste plus qu’à la déposer sur son support. Le mode d’emploi précise qu’il est recommandé, une fois par semaine, de laisser tremper la brosse toute une nuit dans du bain de bouche dilué.

Avis

Changer une routine établie depuis l’enfance, même pour un geste aussi anodin que le brossage de dents, est surprenant, surtout au début ! Mais nous nous y habituons si vite que cela semble alors naturel. Ce fut mon cas. Au bout de deux jours, cette nouvelle routine pour ma santé bucco-dentaire était établie. Plus rapide, plus confortable et, selon mes propres sensations, aussi efficace qu’un brossage classique (je ne suis pas dentiste pour en juger). Et ici, pas de risque de négliger une partie de notre dentition ou de se faire saigner les gencives en brossant comme un bourrin. Seul petit changement : la brosse ne se passe pas sur la langue. L’autonomie très importante de la brosse à dents (3 mois pour une utilisation quotidienne, deux fois par jour) permet de s’éviter la mauvaise surprise d’une brosse inutilisable car déchargée, d’autant qu’un voyant lumineux rouge signale qu’il reste moins d’une semaine de batterie. Évidemment, cette révolution du brossage de dents a un coût. Le pack complet est actuellement soldé à 99€ (au lieu de 139,99€) jusqu’au 19 septembre 2021. Il est également conseillé de changer la tête de brosse tous les 6 mois (30€). Rien de comparable avec une brosse à dents classique. Mais c’est justement tout le concept de la Y-Brush. Le gain de temps n’est pas négligeable, surtout lorsqu’il est couplé à une efficacité renforcée comme l’expliquent les créateurs. Le tout est compact, léger et donc facilement transportable (sur son lieu de travail, comme de vacances !).

les plus

  • Intuitif et simple à prendre en main
  • Un réel gain de temps
  • Sensation agréable, plus douce
  • Grande autonomie (3 mois)

les moins

  • Pas de brossage sur la langue
  • Un coût non négligeable (109€) même si en promotion (au lieu de 139,99€)

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Y Brush dentifrice application
Chez Y-Brush

139,99€

99€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles