S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Comment avoir une barbe plus dense ?

Dans la vie, deux sujets inquiètent particulièrement les hommes d’un point de vue esthétique : la calvitie et le bide à bière les trous dans la barbe. Deux sujets qui concernent la pilosité, mais qui ont une nette différence. Si années après années, nous avons tendance à perdre des poils sur le caillou, à plus ou moins grande échelle, pour la barbe c’est le contraire : parfois peu fournie durant l’adolescence, cette dernière a tendance à se densifier au fil du temps là où le crane peut a contrario se dégarnir. Cependant, et je parle en connaissance de cause, comme pour les cheveux, nous sommes loin d’être tous égaux en ce qui concerne la barbe. Dense chez les uns, inexistante chez les autres, nous ne partons pas tous égaux sur ce plan-là. Alors, pour ressembler à notre camarade doté d’une barbe de Père noël depuis ses 15 ans, nous commençons à suivre une légende : se raser, beaucoup, énormément même. Mais rien n’y fait, on a toujours cette bouille d’enfant. C’est alors que nous nous sommes intéressés au sujet pour tenter d’apporter quelques réponses pour avoir une barbe plus dense. Ci-dessous, voici une liste de commandements qui nous permettront, peut-être, de devenir l’hipster de demain !

Barbier Baume Barbe

I. La patience tu apprendras

Comme le dit l’adage, « Rome ne s’est pas faite en un jour ». Eh bien, il en est de même pour notre barbe. C’est bel et bien avec de la persévérance que l’on parvient à obtenir des résultats. On pourra faire un parallèle avec la musculation. Lorsque j’ai débuté, je souhaitais obtenir un corps sculpté assez rapidement. Puis, semaine après semaine, mois après mois, je me suis rendu compte que le processus serait assez long et nécessiterait beaucoup de patience (entre nous, aujourd’hui, avec la fermeture des salles de sport dûe au covid, c’est retour à la case départ… ou presque !). Bref, pour avoir une barbe plus dense, la meilleure solution est tout simplement de la laisser pousser, et ce le plus longtemps possible. Alors, oui ça va démanger, oui ça ne ressemblera à rien, mais cela permettra d’avoir d’ores et déjà une certaine base assez conséquente pour la retailler ensuite à sa guise.

baume bivouak barbe homme regard a lhorizon

Inutile de pleurer sur son sort, cela n’arrangera rien. Et puis, relativisons : à l’heure où la barbe est à la mode, il suffit d’arpenter les rues pour s’en conforter, on se démarquera en n’en portant pas, voyons le positif ! Mais si pour nous, c’est hors de question d’être imberbe, retenons que c’est au bout d’un mois d’attente que la plupart des barbes commenceront à s’étoffer et obtiennent leur plein potentiel. Alors au lieu de céder à la tentation du ciseau ou du rasoir, l’important sera de ne pas couper la poussee dans son élan et laisser la croissance du poil se faire. Un conseil également valable s’agissant des cheveux ! À titre personnel, j’attends toujours un certain délai avant de retourner chez le coiffeur afin qu’il ait de la matière sur laquelle travailler, quitte à ne pas trop apprécier ma tête quelque temps. Comme disait Horace (pas la marque, soyons bien d’accords !), « La patience adoucit tout mal sans remède ».

II. L’hygiène de vie tu adopteras

La patience est une qualité bien utile dans la quête d’une barbe digne de ce nom, mais elle ne suffira pas. Un point clé à ne pas négliger : l’hygiène de vie Messieurs ! Nous la sous-estimons bien de trop souvent, alors qu’elle est essentielle pour avoir une barbe plus dense. Quand on parle d’hygiène de vie, on pense à beaucoup d’éléments qui individuellement semblent insignifiants, mais mis bout à bout, ont un réel impact. On pensera donc à bien dormir (chacun ayant, nous en sommes conscients, un capital sommeil différent), sachant qu’une bonne partie du renouvellement cellulaire de notre peau a lieu pendant la nuit. Mais on pensera aussi à bien s’hydrater et se nourrir : je compare toujours le corps humain à une machine, telle une voiture, qu’il faut remplir du carburant approprié afin qu’elle fonctionne brillamment. Si l’exemple fait sourire, il a pour mérite d’être facilement mémorisable !

coaching homme avis ABC coach sportif squat tuck jumps 2

Bien s’alimenter, cela signifie éviter au maximum les éléments extrêmement gras et/ou sucrés et favoriser en revanche les aliments riches en protéines (viande, légumes…) ainsi que ceux étant riches en vitamines (fruits…) et en calories (mais pas trop non plus !). Bien s’hydrater, cela signifie boire environ 1,5 L par jour (d’eau, non pas d’alcool !). En outre, on fera également en sorte de pratiquer de manière régulière une activité physique, qu’elle quelle soit, afin de favoriser la production de certaines hormones essentielles à la croissance de notre barbe. Les exercices intenses sur une courte période font augmenter le taux de testostérone, qui elle-même a un impact sur la pousse du poil. Enfin, tout comme l’alcool, on veillera à limiter la cigarette le plus possible, et on se préservera dans la mesure du possible de toute source de stress. On le sait, difficile de cocher toutes les cases ! Avec la réouverture des bars, il se pourrait que les tentations soient fortes, mais soyons encore plus forts !

Éric Mallet, auteur de « Bodybuilding, Cross training, et sports de force : Quels compléments choisir ? » et fondateur du site Espace Corps Esprit Forme :

Les aliments riches en vitamines du groupe B sont à privilégier, notamment la B5, B8 (biotine) et B12 (cobalamine). Ainsi, la levure de bière est le premier aliment à sélectionner. Le PABA, ou vitamine « B10 » est également réputé pour son lien avec la croissance des cheveux. Les produits laitiers sont riches en PABA. À noter que la feuille d’ortie est fréquemment consommée pour fortifier la fibre capillaire et lutter contre la chute des cheveux.

III. Les huiles et sérums tu utiliseras

Après avoir suivi les deux premiers conseils, on pourra recourir à certains produis tels que des huiles et sérums dont le but est de fortifier les poils ainsi que favoriser la pousse. On pense notamment à l’huile de ricin dont l’action sera de renforcer la texture de nos poils afin de leur donner une apparence plus épaisse. De plus, cette huile appliquée de manière quotidienne aura également un rôle à jouer pour accélérer légèrement la croissance de la barbe. L’huile de ricin est présente dans la plupart des huiles à barbe et, si elle n’a pas l’effet escompté sur nous en matière de pousse du poil, elle aura au moins pour effet d’hydrater notre barbe et notre peau et d’éliminer éliminant les démangeaisons extrêmement courantes qui surviennent lorsque le poil se développe. En outre, l’huile de jojoba, connue pour ses vertus pour la peau, permettra aussi de fortifier le poil de manière durable. On veillera bien à scruter la liste des composants inscrite sur le flacon et à prioriser les ingrédients naturels le plus possible.

Samy Petot, Coiffeur Formateur American Crew :

Les huiles et sérum n’ont pas, où en tous cas très peu d’effet sur la pousse de la barbe, même si l’huile de ricin notamment est connue pour ses vertus, ses effets restent vraiment très modérés voire inexistants, contrairement à ce que certaines marques de produits sensés faire pousser la barbe promettent !

monsieur barbier huile ricin

IV. Dans la taille de barbe tu excelleras

Ces conseils ont commencé à faire un petit effet sur nous, mais nous n’obtenons toujours pas le résultat escompté ? Alors il est temps de procéder au brossage et à la taille de la barbe ! Pour cela, il y a deux équipes : les aventuriers qui se lancent seuls dans l’opération, et les plus frileux qui préférerons laisser leur barbe entre les mains d’un expert. On recommande cette dernière option, notamment car de part leur expertise, ils sauront équilibrer toutes les surfaces de notre peau en jouant notamment avec différentes hauteurs de coupe, afin de créer une certaine harmonie entre les espaces les plus fournis et les autres. Sinon, il faudra investir dans une tondeuse à barbe fiable, avec suffisamment d’options (mais pas trop, pour ne pas s’y perdre), qui sera complétée par un peigne ou une brosse à barbe qui démêlera le poil. Car une barbe longue et fournie c’est bien, mais pour qu’elle ressemble à quelque chose, c’est comme pour les cheveux, il faut savoir la « coiffer » !

Tondre barbe soi-même joe tonte moustache

V. Masser ton visage tu n’oublieras pas

Cela peut paraître anodin pour certains, mais le massage du visage, au-delà de nous faire plaisir et de faire du bien à notre peau pour freiner son vieillissement, stimulera sensiblement notre épiderme ainsi que notre circulation sanguine là où nos doigts sont passés. À condition de bien le faire ! Il ne s’agit pas de se tripoter le visage dans tous les sens, mais bien de réaliser des mouvements circulaires au niveau de la zone de barbe afin de tonifier le poil et de stimuler la pousse de la barbe. Ce massage de la peau, on pourra l’effectuer au moment de l’application de notre crème hydratante quotidienne par exemple. Cela ne demande pas un temps considérable et peut contribuer à avoir une barbe plus dense, alors ne nous privons pas ! On n’oubliera pas également de bien nettoyer notre visage avec les produits appropriés, voire exfolier la peau pour bien ouvrir nos pores. Ah, et les mouvements, toujours de l’intérieur vers l’extérieur du visage !

huile les candides barbe2

VI. Les compléments alimentaires tu étudieras

Bien, malgré le sérieux suivi des précédents commandements durant une certaine période donnée, on ne perçoit pas le moindre changement, la moindre évolution ? Il est peut-être temps de passer à l’option compléments alimentaires. S’il n’existe pas de produits magiques pour avoir une barbe plus dense, il conviendra néanmoins de recourir à des suppléments alimentaires qui auront pour effet d’accroître la pilosité, mais en prenant bien de consulter au préalable son médecin traitant. Si ces compléments sont parfois vus comme des « produits de sorciers », il ne s’agit parfois ni plus ni moins que d’aliments naturels présents dans notre alimentation, mais que nous ne consommons pas à assez grande échelle dans une alimentation dite « classique ». Un petit coup de pouce peut donc s’avérer utile.

complements alimentaires nutraceutiques nutri&co test avis curcuma ressenti

C’est, encore une fois, un petit peu le même principe que les protéines consommées lorsque l’on pratique la musculation. Cette étape des compléments alimentaires ne doit intervenir que si notre régime alimentaire n’est pas suffisamment varié. Ces compléments, comme leur nom l’indique, viennent compléter notre alimentation, s’additionner, et non pas le remplacer. Certains compléments peuvent agir comme des amplificateurs de testostérone et donc des acteurs de la poussée du poil.

Éric Mallet, auteur de « Bodybuilding, Cross training, et sports de force : Quels compléments choisir ? » et fondateur du site Espace Corps Esprit Forme :

Un complément alimentaire favoriserait la pousse de la barbe si les nutriments qu’il contient y contribuent sur le plan nutritionnel. Pourtant, ce dernier joue sur un terrain précis, celui des nutraceutiques. En cela, il s’agit de formules qui apportent des micronutriments spécifiques, ce qu’ils ne font pas en général. Les compléments de « Madame la Présidente » présentent peut-être un premier pas mais de véritables nutraceutiques dédiés ne sont pas encore présents sur le marché.

VII. De ta génétique tu te satisferas

Quel est le bilan de toutes ces recommandations ? S’il existe quelques trucs et astuces qui participent sans aucun doute à stimuler la croissance du poil, notons qu’avant tout, c’est bien la génétique qui est responsable de la densité de notre barbe, et que nous devons nous accepter tel que nous sommes, avec nos différences. Nous avons tous des gênes différents qui font de nous des êtres différents, et vouloir sans cesse ressembler à untel ou lutter contre nos caractéristiques naturelles est un combat sans fin source de frustration. Acceptons nous tel que nous sommes, et remémorons nous que l’épaisseur de notre barbe dépend en grande majorité de notre patrimoine génétique contre lequel nous ne pouvons pas lutter. On pourra alors toquer à la porte de son papa ou de sa maman pour venir se plaindre :)

Samy Petot, Coiffeur Formateur American Crew :

La barbe ne pousse en effet uniquement qu’avec la production d’une hormone naturellement produite en quantité plus ou moins élevée par l’être humain, c’est la testostérone. Certains prendront des compléments nutritionnels à base de plantes telles que le tribulus-terrestris notamment, pour aider le corps à générer la testostérone en quantité plus importante, mais là non plus, n’attendons pas de miracle pour autant !

coloration pour barbe test avis

Mais si ce sujet nous obsède, il reste encore l’option de se colorer la barbe ! Ou alors, une ultime étape vers laquelle on pourra se pencher : la greffe de barbe, ou la pose d’implants. Non-expert, je ne m’aventurerai pas sur ce terrain là et laisserai le soin à un médecin d’expliquer à chacun les éventuels risques liés à cette opération, pour évaluer le bénéfice coûts / avantages de ce type de méthode. Bon entretien à tous !

Comment tailler sa barbe soi-même ?

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles