S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Comment choisir ses lunettes de soleil ?

Le saviez-vous ? Il y a peu, et pour la seconde année consécutive, la Bretagne a été élue l’une des régions les plus ensoleillées de France au mois d’avril, et ce devant la Corse et la Côte d’Azur. Ça tombe bien, pour ceux qui l’ignoraient, le camion est basé à Rennes… en Bretagne ! Si nous nous en réjouissons, nos yeux, eux, s’inquiètent quelque peu. Et je sais de quoi je parle, étant moi-même doté d’yeux assez clairs, et sensibles à la lumière (tu l’as la rime ?). Est ainsi lancée la période pour sortir sa plus belle paire de lunettes de soleil. Une paire à ne pas choisir au hasard, car les prévisions météorologiques annoncent un été beau et chaud ! N’ayant pas une multitude d’accessoires, nous les hommes, autant miser sur une belle paire de solaires qui pourra faire la différence. Si l’argument esthétique nous laisse de marbre, de même que l’argument utilitaire, voyons d’un bon œil un autre argument : la santé. Vous ne voudriez tout de même pas altérer votre vue par négligence ? Formes de visage, protection souhaitée, tendances et marques : voici le programme de cet article :)

conseils lunettes solaire

I. Quelle paire choisir en fonction de la forme de son visage ?

Quelle tête ça me fait ? Ça, c’est la question que notre ami(e) qui nous accompagne a probablement entendu un million de fois lorsqu’on l’a emmené pour savoir si la paire tombait bien sur notre nez. Faux débat pour les uns, véritable enjeu pour les autres, une chose est certaine : certaines montures nous siéent mieux que d’autres. On fera donc un point sur les différentes formes de visage existantes, puis sur les différentes montures, avant de tenter d’établir quelle monture est adaptée à quel visage.

A) Les différentes formes de visage existantes

Il n’aura échappé à personne que nous avons tous une forme de visage différente : plutôt rond, plutôt étroit, rectangulaire et j’en passe, Dame Nature s’est amusée à modeler notre tête à sa guise pour éviter l’uniformisation. On présentera ici une infographie résumant les types de visages que l’on rencontre, pour essayer d’établir à quelle catégorie nous correspondons. Mais attention, rien de scientifique ici, juste des grandes lignes directrices pour nous guider !

formes visages homme coupe de cheveux

  • Visage rond : le visage rond est aussi long que large, avec un menton et des pommettes de forme arrondie.
  • Visage carré / rectangle : pour un visage carré ou rectangle, on a une mâchoire carrée presque aussi large que le cou et les pommettes s’alignent sur la mâchoire.
  • Visage ovale : les visages ovales sont considérés comme la forme « idéale », avec une mâchoire et un menton légèrement arrondis. Ils peuvent généralement tout porter (les chanceux !)
  • Visage oblong : si on a un visage oblong, alors notre visage est plus long que large et notre mâchoire et nos pommettes sont de la même largueur.
  • Visage triangle : pour un triangle, on retrouve une mâchoire proéminente avec un petit menton et la base du visage est plus large que le sommet de la tête. Il s’agit d’une forme de visage moins courante.
  • Visage triangle inversé : le visage en triangle inversé signifie qu’on a un large front et / ou les arcades sourcilières ainsi que des pommettes saillantes avec un menton pointu.
  • Visage diamant : moins courant également, le visage en diamant signifie que les pommettes sont plus larges que le front et le bas du visage, et la mâchoire est plutôt allongée avec un menton carré.

B) Les différentes montures de lunettes existantes

À l’instar des formes de visages, il existe une multitude de montures sur le marché et les marques rivalisent d’imagination pour nous concocter des montures des formes les plus classiques aux plus extravagantes. S’il est trop fastidieux d’énoncer toutes ces formes, nous pouvons tout de même dessiner les principales formes et motifs que l’on retrouve le plus fréquemment lorsqu’on se rend chez un opticien.

Comment Porter Lunettes

  • Monture clubmaster : mon actuelle monture favorite ! Elle apportera immédiatement un côté vintage à notre look, rappelant les années 50 et 60. Ce type de monture va relativement bien avec la plupart des visages sauf sur un nez particulièrement fin. La marque Ray-Ban a participé au grand retour de cette forme de lunettes, mais Persol se distingue également dans cette catégorie.
  • Monture rectangulaire : idéale sur un visage rond, elle apportera des lignes droites, de la structure à notre visage, pour trancher avec ses lignes rondes. Bien sûr, ces montures carrées / rectangulaires ont une connotation un peu stricte. Les modèles les moins angulaires de type Wayfarer peuvent alors être une bonne alternative !
  • Monture papillon : et voici ma deuxième monture favorite ! Pour éviter un effet trop « féminin », on choisira des montures assez épaisses, ni trop fines ou allongées, qui se rapprochent d’un mélange de forme ovale et rectangle.
  • Monture ronde : depuis quelques années, elles fleurissent de plus en plus sur le nez des hommes. Elles sont tendance notamment grâce à leur touche rétro assumée ! Ce type de monture adoucit les traits des visages carrés et rectangulaires. À l’inverse, sur un visage rond, ces montures accentueront la rondeur et la douceur de ce dernier. Ce qui n’est peut-être pas le meilleur choix !
  • Monture pantos : dite la monture un peu « hipster » ! Comme la précédente, on la voit de plus en plus chez les opticiens, et son succès est probablement du, une nouvelle fois, au retour fulgurant de la tendance rétro.

conseils lunettes solaire9

Après avoir sélectionné une forme de monture, nous ne sommes pas sortis d’affaire. Il faudra en effet faire le choix de la couleur et / ou des motifs ! À ce sujet, tout dépend de notre personnalité, de nos goûts… S’il s’agit de notre première paire, on conseillera d’opter pour une valeur sûre. Au choix, du marron (motif écailles ou non), du noir, voire du gris. Néanmoins, si l’on possède déjà une ou deux paires dites « classiques », pourquoi pas oser un peu plus en choisissant des couleurs plus prononcées, plus dynamiques ?

Attention cependant, pour éviter les fautes de goûts, évitons le combo « forme excentrique + couleur excentrique » ! Cela risquerait d’être too much, à moins que nous n’ayons un style très affirmé et atypique. Mais cela ne sera pas pour Monsieur Tout-le-monde. Et en donnant ce conseil, on fera un parallèle avec le milieu de la coiffure. N’essayons pas de ressembler absolument à quelqu’un. Avoir la coupe d’untel, les lunettes d’untel… Non, soyez vous-même, c’est suffisant :)

C) Quelle monture pour quelle forme de visage ?

Ce n’est un secret pour personne : toutes les formes de montures ne vont pas sur tous les visages. D’une manière générale, il faut aller à l’inverse de la forme du visage, l’idée étant d’équilibrer plutôt que d’accentuer. Et à ce titre, nous sommes directement allés interroger Optique Lafayette à Rennes, une grande enseigne d’optique. Car des visages, ils en voient défiler une grande quantité chaque jour ! Voici leurs préconisations :

« Sur un visage rond, on optera davantage pour des lunettes rectangulaires, de préférence pas trop hautes. À l’inverse, sur un visage rectangulaire ou sur une mâchoire plus carrée, le rond ou ovale mettra mieux en valeur le visage. Sur un visage plus allongé, une lunette plus épaisse, voire, encore une fois arrondie, cassera un peu la forme du visage. Un visage ovale sera plus chanceux, car pourra se permettre quasiment tout type de forme ! »

Cependant, il ne s’agit que de règles très générales. Comme pour la mode, en aucun cas il ne s’agirait d’enfermer les gens dans des cas, dans des règles strictes. Tout est une question de style. À ce propos, notre interlocuteur chez Optique Lafayette est bien d’accord avec nous, en soulignant la chose suivante :

« Personnellement, j’aime beaucoup le rond sur un visage rond. Cela accentue en effet et il faut oser l’assumer, mais c’est un look plein de panache que j’aime beaucoup ! »

conseils lunettes solaire3

En dehors de ces éléments, il y a toutefois certaines règles morphologiques / esthétiques à respecter. Optique Lafayette nous dévoile trois conseils à suivre :

  • Conseil n°1 : « Surtout, évitez les montures qui montent plus haut que le sourcil, c’est la catastrophe esthétiquement ! »
  • Conseil n°2 : « Soyez attentif à la taille de la monture : rien de pire qu’une monture trop étroite ! Lorsque l’on regarde la personne de face, les branches ne doivent pas donner l’impression d’être écartées, mais au contraire d’être bien droites, dans l’alignement des tempes. Ce qui posera potentiellement problème sur un visage assez large par exemple, car on ne pourra pas adapter toutes les formes (les montures rondes / arrondies étant souvent un peu plus petites) ».
  • Conseil n°3 : « Lorsque vous avez les pommettes un peu hautes ou plus saillantes, faites attention à ce que les solaires ne touchent pas ! Ce sera inconfortable et esthétiquement pas terrible lorsque vous allez sourire ».

conseils lunettes solaire8

Outre la forme de notre visage et des montures, prenons en compte nos caractéristiques physiques. Et quand on évoque les caractéristiques physiques, on pense à la couleur des cheveux, de nos yeux ou encore à la carnation de notre peau. Une couleur plus foncée que notre peau mettra en valeur la personnalité de notre visage et les couleurs vives nous donneront bonne mine et rehausseront notre teint. Une monture dans les rouges profonds, bordeaux, oranges mettra en valeur les yeux bleus et les cheveux noirs alors qu’une monture sombre s’accordera avec des cheveux poivre et sel ou des yeux clairs/gris. Ainsi, à forme de visage similaire avec une autre personne, telle ou telle paire, idéale pour l’un, n’ira pas à l’autre.

Quelles lunettes pour quel visage ?

Enfin, n’omettons pas notre dressing. Bien évidemment, nous ne disons pas d’acheter une paire pour chaque tenue, sinon il se pourrait que le banquier nous rappelle manière insistante. Mais prenons en compte le fait d’acheter une monture qui pourra s’accorder avec bon nombre de nos tenues. Sachez en tout cas qu’un bon opticien saura s’adapter à nos envies ! Bref, vous commencez à vous dire que cet achat s’avèrera finalement plus compliqué que prévu ? Alors vous n’avez pas encore lu notre seconde partie, consacrée cette fois-ci à l’aspect plus sécuritaire : comment choisir sa paire en fonction de la protection souhaitée !

conseils lunettes solaire5

II. Comment choisir sa paire en fonction de la protection souhaitée ?

Après le style, pensons à nos yeux ! Comme pour les vêtements, faire le choix d’une belle monture peut être un véritable atout. Toutefois, n’oublions pas l’objet premier des solaires : la protection de notre vue. Et cette protection, elle passe évidemment en premier lieu par ce qui fait l’essence même de la paire de lunettes : les verres. Alors, comment s’y retrouve-t-on parmi les types de verres ? C’est ce dont nous allons parler dans un premier temps, avant d’envisager les différentes protections existantes et lesquelles privilégier pour lutter contre les UV.

A) Les différents types de verres

Tous les verres de lunettes ne se valent pas. Un bon verre (de lunettes, soyons clairs, comme notre vue, qui sera trouble si l’on choisit le mauvais verre, l’autre !), c’est un verre qui cumule plusieurs critères. Le plus évident, celui de filtrer les rayons UV. Le second, c’est celui qui n’affectera pas la vue (ce serait dommage de voir flou !), et le troisième, c’est celui de respecter au mieux la colorimétrie (sauf si vous voulez voir la vie en rose, c’est comme vous le sentez). Deux éléments sont alors à prendre en compte : la composition du verre et la teinte du verre.

– La composition des verres

Nous pouvons distinguer sur le marché plusieurs types de verres :

  • les verres minéraux : ceux-là, je vous mets au défi de les rayer ! Néanmoins, ils sont moins résistants aux chocs et demeurent assez lourds.
    Ces derniers sont notamment recommandés par la marque LESCA que nous sommes allés interroger. Voici leur réponse :

    « Les verres minéraux utilisés par LESCA permettent d’avoir un rendu couleur qu’on ne trouvera pas sur des verres plastiques. De plus, les verres minéraux ne rayent pas ! » 

  • les verres organiques : ceux-là, il faudra y faire très attention pour ne pas les rayer ! Toutefois, si comme moi vous êtes du genre à vous asseoir malencontreusement dessus, pas de panique, ils sont bien plus résistants aux chocs et également plus légers
  • les verres polycarbonantes : sous ce nom un peu plus barbare, se cachent les verres les plus résistants, légers et les plus minces.

conseils lunettes solaire2

– Les teintes de verres

Au-delà de la composition du verre, on prend en considération le traitement de ce dernier. Et sur ce point, nous avons à nouveau interrogé Optique Lafayette. Alors, que va-t-on bien pouvoir porter d’après eux avec la future réouverture des terrasses ? (J-11 !). Réponse ici :

« Le verre qu’on va le plus retrouver, c’est le verre dégradé. C’est hyper confortable avec un verre moins foncé que la teinte unie classique et donc le parfait compagnon pour un verre en terrasse avec un soleil couchant en fin de journée. Au-delà du confort, c’est nettement plus chic qu’une solaire teinte unie, et autre point intéressant, c’est bien plus agréable pour notre interlocuteur de voir un peu mieux nos yeux à travers les verres. »

Mais, le verre dégradé n’est pas la seule option. Optique Lafayette nous évoque un autre verre bien connu de tous :

« Deuxième option plus technique : le verre polarisant. Le principe étant d’éliminer la lumière réfléchie. Il s’agit donc du verre qui offre la meilleure protection vis-à-vis de la luminosité. C’est la base pour les pratiquants de voile/sports nautiques, mais aussi pour la montagne (et éventuellement aussi pour les personnes qui roulent beaucoup). Ce type de verre se retrouve assez peu sur les montures les plus tendances, mais c’est le top en termes de confort »

Enfin, depuis quelques mois, l’opticien nous explique qu’un autre verre est dans les tendances ces derniers temps :

« Petit point optionnel : le verre photochromique (notamment issu de la marque Transition) commence à trouver sa place auprès d’une clientèle plus jeune et n’est absolument plus réservé à nos grands-parents. Il s’agit d’un verre qui est de base blanc et se teinte au soleil. L’option parfaite pour tout porteur de verres correcteurs qui peut, grâce à cette technologie, bénéficier de la protection solaire en tout temps et sans avoir à alterner entre ses solaires et ses lunettes de vue. »

Cette dernière technologie existe aussi sur les solaires classiques, avec un verre de base légèrement teinté qui fonce complètement au soleil. Le top étant le verre dégradé qui se fonce au soleil (type verre Evolve de chez Ray-Ban), et là, on cumule ainsi l’esthétisme et le confort !

conseils lunettes soleil

B) Les catégories de protection existantes

Pour commencer, on va mettre de côté une fausse légende : celle de la corrélation entre la teinture des verres et la protection. Vous la connaissez ? Selon cette légende, plus le verre est foncé, meilleure sera la protection. Eh bien, c’est FAUX, oubliez tout de suite cette idée, cela n’aura aucun impact sur la filtration des rayons nocifs. Alors, comment s’y prend-t-on du coup ? Tout d’abord, on vérifie bien que la paire respecte la législation européenne au niveau de la protection UV. Quand j’étais gamin, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai acheté des lunettes sur le marché à 10€ parce que je les trouvais « stylées », mais sans qu’aucun mention CE ne soit présente. Naif et insouciant que j’étais, n’est-ce pas ?

On en vient logiquement au deuxième rayon d’indices : le prix. Oublions tout de suite les paires qui s’annoncent comme protectrices pour quelques billets de 10. A coup sûr, il s’agira d’une paire n’ayant passé aucun contrôle préalable. Enfin, on tachera de vérifier les indices de protection UV, qu’on classe généralement en quatre catégories numérotées, 0 correspondant à la plus faible luminosité, 4 à la plus forte. C’est un peu comme l’échelle de la douleur à l’hosto !

Les indices de protection :

  • Catégorie 0 : celle-ci laisse passer une grande majorité des UV et est donc à proscrire, sauf si le style est l’unique intérêt de la paire.
  • Catégorie 1 : celle-ci laisse passer entre la moitié à 2/3 des UV et est à utiliser uniquement en cas de très faible luminosité.
  • Catégorie 2 : celle-ci laisse passer entre un quart et la moitié des UV et est à utiliser en cas de luminosité moyenne, notamment durant la mi-saison. On la trouve bien plus régulièrement que les deux catégories précédentes.
  • Catégorie 3 : celle-ci laisse passer environ 10 à 20% des UV est parfaite pour une forte luminosité pour toutes nos sorties estivales. C’est probablement la plus courante de toutes les catégories. Et c’est tant mieux, car c’est la catégorie à privilégier. Si vous n’avez qu’une paire, prenez-en une en « cat 3 » donc ! Et la marque LESCA précédemment mentionnée nous le confirme lorsque nous l’interrogeons :« On vous recommande de toujours sélectionner des verres 100% anti-UV cat 3 pour l’été, et cat 2 pour l’hiver ! »
  • Catégorie 4 : celle-ci laisse passer moins de 10% des UV et agit comme un vrai bouclier ! Plus rare, cette catégorie n’a de sens que pour une luminosité extrême, mais ne sera pas utile dans la vie courante. Sauf recommandation spéciale de l’ophtalmologiste, on pourra s’en passer.

conseils lunettes solaire7

III. Quelles sont les tendances en matière de lunettes ?

Après la théorie sur les montures à privilégier pour notre visage et les recommandations du point de vue de la protection des yeux face au soleil, place à la pratique ! Qu’est ce qui se profile pour l’année 2021 en matières de solaires, et quelles sont les valeurs sûres ? C’est ce que nous allons étudier dans un premier temps, avant d’observer un phénomène courant dans ce secteur : la contrefaçon.

A) Un point sur les tendances

Camionneurs ou opticiens, il faut choisir ! Pour faire un point sur les tendances, nous nous sommes rendus à la maison COLLIAUX OPTICIENS dans le centre ville de Rennes, que l’on remercie d’ailleurs chaleureusement pour nous avoir prêté leur boutique afin d’illustrer cet article. Lorsque nous leur avons posé la question des montures qui sont des valeurs sûres, voici leur réponse :

« Tout ce qui est forme pantos, acétate, écaille, pilote métal et windsor ! » 

Ensuite, nous les avons questionné sur les meilleures ventes homme en boutique, pour ceux qui veulent ne pas faire de faux-pas ! Voici les modèles pour les intéressés :

« 1. La Zephirin de Jacques Marie mage (créateur de Los Angeles, avec une fabrication japonaise) : un modèle iconique pour un look chic et pointu sans concessions.
2. La Scala de Chez Anne & Valentin (créateur toulousain, fabrication japonaise) : un classique intemporel en titane aux accents vintage.
3. La Gregory Peck de Oliver Peoples (créateur Los Angeles, fabrication italienne) : un modèle emblématique de la marque, cette monture rétro est parfaite en toutes circonstances! » 

Enfin, nous nous sommes logiquement demandés quelles étaient les dernières tendances en matière de lunettes de soleil. La maison COLLIAUX OPTICIENS nous a rétorqué ceci :

« Depuis plusieurs années la tendance était au minimalisme avec beaucoup de montures en métal, on voit revenir pas mal de montures en acétate ou des combinées de matières (cf photo Garret Leight ci-dessus). Au-delà des tendances, l’important est de choisir sa monture en fonction des lignes de son visage, de son style, du confort et surtout de ne pas se sentir déguisé ! »

conseils lunettes solaire4

B) Le phénomène de contrefaçon : comme la reconnaître et lutter contre ?

Nous ne pouvions pas rédiger un sujet sur les lunettes sans envisager un paragraphe sur la contrefaçon, un aspect proéminant dans ce secteur (à moins qu’il ne s’agisse d’un de mes vieux réflexes de juriste lutte anti contrefaçon !). Cette dernière est un véritable fléau, à laquelle il est difficile de faire face tant elle s’est installée, notamment dans l’industrie textile et le secteur optique. Qui n’a pas dans sa vie été exposé à un vendeur à la sauvette qui nous propose des lunettes « de luxe » ? Mais surtout, qui n’a pas été exposé à un site internet lui promettant des lunettes de qualité et peu onéreuses ?

Au niveau du design, les contrefacteurs sont parfois de véritables « génies », si bien qu’on ne remarque pas la différence au premier coup d’oeil. Cependant, si l’on achète ses lunettes sur internet comme je l’ai déjà fait, même si rien ne vaut un essayage chez un opticien, on prêtera attention à la qualité des finitions sur la monture. Est-ce que le matériau semble solide ? Est-ce que les vis tiennent la route ? Est-ce que le poids de la paire semble correct ? Est-ce que les mêmes écritures sont bien gravées sur la branche de la lunette ? On vérifiera également les verres, un point encore plus important car il joue directement sur notre vue. Et notamment, on verra s’il sont bien fixés, et surtout si la signature de la marque est bien correctement gravée.

La contrefaçon est de plus en plus difficle à détecter, mais si l’on est attentif à tous ces détails, on peut l’éviter. Il est à la fois dangereux pour le consommateur, mais aussi responsable d’un grand manque à gagner pour les créateurs.

IV. Quelles paires pour quel budget ?

Comme à notre habitude, on vous propose de découvrir une liste (non exhaustive) de marques classées par gammes de prix (et par ordre alphabétique dans chaque gamme) !

A. Lunettes de soleil à moins de 150€

B. Lunettes de soleil entre 150€ et 300€

B. Lunettes de soleil au-dessus de 300€ (et les marques no limit…)

Lunettes

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux lunettes l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs lunettes préférées !

Découvrez nos articles lunettes

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles