Combat Boots Pied De Biche : Test & Avis

Hier, j’ai eu l’occasion de prendre un verre avec un ami de longue date, le genre d’ami qu’on voit peu, une fois par an, peut-être. Si la vie nous sépare, c’est aussi pour nous permettre de faire un certain bilan de nos mouvements à chacun, parfois parallèles, parfois opposés. Et si, comme à chaque retrouvaille, le plaisir de la discussion est au rendez-vous, cette année a quelque chose en plus, un élan dans la conversation rendant mon ami plus bavard qu’à l’accoutumé, pour une belle raison : cet homme, habituellement plus aventureux qu’aventurier, a décidé, de traverser une bonne partie de l’Europe en camion aménagé. Loin de l’idée de sortir de quoi-que ce soit ou fuir qui-que ce soit, au contraire, mon ami veut voir, sentir, photographier, filmer, peindre de nouveaux paysages, de nouvelles personnes. Etant aussi équipé pour voyager que moi sportif, c’est dire, mon acolyte est maintenant à la recherche de vêtements pour son voyage, et surtout d’une bonne paire de bottes, solides et robustes mais assez fines et élégantes pour ne pas lui donner des allures de baroudeur, il n’est pas hippie, hippie chic mais quand même… Alors c’est dans une joie non dissimulée, que j’ai testé, en la présence d’un vieil ami et jeune voyageur, ce modèle de combat boots de la marque Pied de Biche.

pied-de-biche-combat-boots-

La marque

Pied de Biche est une marque française créée en 2015 par deux amis. Après avoir débuté par une première collection de Chelsea boots, homme et femme, la marque étend sa gamme de chaussures vers différents modèles (combat boots, derbys, sneakers, chukkas, et deserts boots) ainsi que l’ensemble de son offre, proposant aussi des accessoires, de la petite maroquinerie, des ceintures (produites au Portugal) et des chaussettes (produites en France). Pied de Biche possède maintenant deux boutiques parisiennes, une rue Commines (dans le Marais) et une située rue des Abbesses (à Montmartre). Se basant sur des valeurs de transparence, de progrès et de proximité, l’objectif premier de Pied de Biche est de produire des chaussures haut de gamme à un prix maîtrisé.

Fiche technique

  • Combat Boots
  • Laçage 5 oeillets + 3 crochets
  • Cuir gras pull-up et veau-velours
  • Doublure cuir de vachette
  • Semelle en cuir de vachette et surépaisseur en gomme
  • Montage Blake
  • Cuir provenant de Trentin, Italie
  • Livrées avec des patins provisoires
  • Fabrication au Portugal

Présentation

Les bottes sont livrées dans une boîte bleue et blanche couleurs de la marque, avec ce logo qui sent bon la forêt, elles sont protégées par un papier de soie. A l’intérieur de la boîte, on retrouve une carte de remerciements sur laquelle sont inscrites différentes informations comme des détails sur le cuir, sur la fabrication, ainsi qu’un guide d’entretien. Dernier élément, Pied de Biche livre avec cette paire en semelle d’usure en cuir lisse, des patins provisoires afin de pouvoir la porter avant de faire poser des patins chez un cordonnier. Si cette étape est, certes, une affaire de goût, la marque la recommande vivement pour la durée de vie des bottes. Plus d’infos sur la pose des patins ici.

pied-de-biche-combat-boots-packaging

Design

Visuellement, le modèle combat boots Pied de Biche est un très beau compromis, avec une certaine finesse qu’on ne retrouve pas sur les tous modèles de ce type de bottes. Les qualités esthétiques de ces bottines proviennent du mélange, bi-matière cuir gras et veau-velours, dans un esprit très chaleureux. Tout dans ce modèle est double, et raisonne de paradoxes comme j’aime, vintage et moderne à la fois, cuir et velours, baroudeur et urbain, sauvage et élégant, subtil et affirmé. Une paire de bottes qui a l’air tout terrain, et qui a la beauté de la largeur de son utilisation, élégante et technique !

pied-de-biche-combat-boots-design

Conception

Parlons d’abord du cuir car il mérite certaines explications. C’est donc un cuir gras, un cuir pull-up. Pour les non-initiés, ce cuir est agrémenté en graisse pendant son tannage, il doit avoir été au minimum enrichi de 15% de son poids en graisse ou huile pour en avoir l’appellation. Ce type de cuir est réputé pour ses qualités à la fois techniques et esthétiques. Très lisse au toucher, et gras, celui-ci (pull up) se déforme lorsqu’on passe les doigts en dessous, (voir photo) devient plus clair. Oui, il blanchit, mais pas de panique ! Le cuir marque, justement parce que, étant bien nourri, il va se faire dans le temps, il va gagner en caractère, et se patiner. Il est aussi plus facile d’entretien et un simple passage de graisse lui redonnera toute sa superbe et sa belle couleur havane. Niveau technique, il est plus isolant et hermétique qu’un cuir lisse.

Je parcours maintenant ce modèle, d’une vision large avant d’être minutieuse. Le montage semble très bien réalisé, l’ensemble très réussi, les coutures sont impeccables. Avant même de rentrer dans les détails de conception, on peut assez vite s’apercevoir de la très bonne facture de cette paire de bottes. le contrefort comme le bout sont bien renforcés, pour éviter que ces endroits ne se déforment.

Concernant le laçage, ces Pied de Biche sont équipées de 5 oeillets renforcés (à l’intérieur) surmontés de 3 crochets en métal sur le haut de la tige dans la bande en veau-velours qui est du plus bel effet. J’apprécie aussi la fine tige de cuir à l’arrière de la chaussure, partant du contrefort, traversant le cuir puis le velours à l’arrière du coup de pied, où on retrouve d’ailleurs le logo de la marque gravé.

pied-de-biche-combat-boots-conception

Regardons maintenant à l’intérieur, la doublure est une doublure intégrale en cuir de vachette, assurant un certain confort, la semelle de propreté, également en cuir de vachette, semble plutôt souple, elle possède un coussinet bien épais au niveau du talon pour y améliorer le confort. Sous cette semelle de propreté, Pied de Biche a choisi, dans l’esprit combat boots de rajouter une semelle en gomme pour l’isolation thermique, et enfin, la semelle d’usure quant à elle, est fabriquée en cuir lisse, qu’on peut pleinement apprécier par le montage Blake, tout comme le talon cloué et le bonbout biseauté en caoutchouc.

pied-de-biche-combat-boots-conception

Si on fait le bilan de cette conception, Pied de Biche réalise là un très bon compromis, cuir gras résistant à l’eau, montage Blake pour la finesse et la forme élancée de la botte, semelle de propreté en cuir de vachette pour le confort et semelle intermédiaire en gomme pour la resistance au froid, dans une fabrication franchement sans défaut, c’est plutôt parfait, mais maintenant, passons à l’essayage.

Essayage

J’ai commandé cette paire de combat boots en 43, ma taille habituelle, aucun problème, ce modèle taille juste. Principe obligatoire de la combat boots, on se bat un peu avec les lacets, mais cela permet par contre une grande ouverture pour les chausser. Une fois aux pieds, on peut se rendre compte que la combinaison du montage Blake et du cuir gras donne un ensemble très souple, qui suit et accompagne le mouvement de la cheville, l’élasticité du cuir offre un grand confort de chausse. Evidemment, comme c’est souvent le cas sur les semelles d’usure en cuir, ça glisse ! Je n’ai pas pris le temps de poser les patins provisoires offerts avec les bottes, c’est vrai, mais de toute évidence, il sera quasi-obligatoire de passer chez un cordonnier très rapidement après l’achat de cette paire de boots.

pied-de-biche-combat-boots-cuir

Le point très positif de ce modèle est d’avoir réussir à créer une combat boots, confortable avec l’ensemble des caractéristiques techniques de robustesse de ce style de bottes en conservant une finesse aux pieds. Cette élégance qu’on ne retrouve pas toujours sur ce type de boots augmente très nettement le nombre de tenues qu’on pourra porter pour les accompagner, du casual au plus habillé.

pied-de-biche-combat-boots-essayage

pied-de-biche-combat-boots-essayage

 Blazer The Nines | Pull Paname Collections | Ceinture Pied de biche | Jean AVN

Crédit photos : Mickaël Auffret

Avis

Pied de Biche nous propose cette paire de combat boots au prix de 190€, auquel il faudra rajouter entre 20 et 25€ pour la pose de patins chez un cordonnier. Si on est habitué à le faire sur un certains type de souliers, l’idée de l’aller-retour chez le cordonnier pour une combat boots me semble un peu plus difficile à avaler, c’est pour moi le seul reproche que je pourrais faire. Pour concilier, la marque offre des patins provisoires et propose même une adresse de cordonnerie en partenariat, proposant des tarifs préférentiels. Au-delà de ce léger mauvais point, si le but était de moderniser, d’élancer, d’affiner et de rendre élégante la combat boots, sans rien toucher de l’âme et des spécificités techniques, il est clair, pour moi, que Pied de Biche valide son pari. La qualité de montage et fabrication très réussie, j’aime le mélange cuir gras de couleur havane et le veau-velours plus foncé, les crochets plutôt discrets, et l’ensemble très chaleureux, à porter habillé dans les rues de Paris ou en road trip en van !

Matière

  • 4
  • 5

Finitions

  • 4.5
  • 5

Design/style

  • 4
  • 5

Confort

  • 3.5
  • 5
#

Notre note finale

  • 16
  • 20

les plus

  • Un cuir qu'on a envie de voir vieillir
  • Des finitions très réussies
  • Un modèle plus élégant et plus fin qu'un modèle combat boots ordinaire

les moins

  • La pause de patins obligatoire en plus de l'achat des bottes

Boots

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux boots l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs boots préférées !

Découvrez nos articles boots

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

pied-de-biche-combat-boots
Chez Pied de biche

190€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles