Carnet de route #9 : notre arrivée à Rennes

Bonjour à tous,

Cette rentrée est l’occasion d’ouvrir une nouvelle page de notre carnet de route. En début d’année, on vous annonçait notre décision de quitter notre port d’attache pour venir nous installer à Rennes. Ben et Gurvan ont été les premiers à venir déposer leurs valises. Max a quant à lui fait le choix de rester dans le 56. Tout comme Rody. Mais n’y voyez aucun lien. Et pour ma part, j’ai emménagé cet été. On travaille à Rennes depuis début mai, ce qui nous a permis d’accueillir en stage Ewen et Hugues, puis Maxime et à présent Adeline. Certains apéros sont devenus beaucoup plus animés et on espère bien que d’autres viendront payer leur pot d’arrivée ou de départ à leur tour !

Mabilais intérieur

Recrutement

C’était vraiment le fondement de ma décision. L’époque où j’étais travailleur indépendant (dans mon salon) était révolue mais pour autant nous n’avions pas réellement passé l’étape suivante : celle où une société se structure. Et clairement, on peut le dire : on a bossé comme des ouf ! Soirs et week-ends pour compenser le fait de n’être que 5 alors qu’il aurait fallu être le double pour avoir des journées de travail à peu près normales. Mais le projet nous motivait tellement, et vos encouragements nous y poussaient également, que chacun semblait tenir le cap malgré les bouclages d’articles en toute fin de journée, les relectures jusqu’à 22h le soir, les newsletters écrites le samedi, les commentaires, messages et mails en retard traités le dimanche, etc. D’un côté on peut être fiers du travail accompli, et je félicite tout le monde (grosse pensée également à Romano), mais à un moment j’ai eu envie de dire STOP ! Alors que Comme un camion est une formidable aventure. Aujourd’hui, je ne suis pas forcément convaincu d’être sur la bonne voie mais au moins d’être sorti du tunnel.

Mabilais Extérieur

Depuis le mois de mai, c’est un véritable plaisir de transmettre cette passion à de nouveaux camionneurs, de faire le plein d’énergie à leurs côtés et de pouvoir déléguer un peu plus chaque mois. Il y a des idées restées dans les cartons qui vont pouvoir prendre vie et de nouvelles qui émergent ; les prochains mois s’annoncent passionnants ! On s’apprête à accueillir de nouvelles recrues : David en tant que rédacteur, Mélanie aux relations commerciales et aux partenariats, Vincent à la direction technique et Marie à la comptabilité. Même si ce n’est pas à temps complet pour tous, les choses se mettent en place, avec évidemment ce défi permanent d’arriver à financer cette nouvelle organisation tout en restant fidèles à nos valeurs.

Les bureaux

Quelle aventure aussi ! En arrivant à Rennes, on a tout d’abord pensé prendre un appartement pour reproduire notre environnement de travail précédent (cf. la Maison Comme un camion). J’ai mis tout de suite de côté l’idée d’acheter un bien pour le transformer en bureaux (pour les quitter un an après, hum hum). Sachant que les précédents bureaux n’étaient pas vendus et qu’idéalement il me faudrait acheter une maison pour la famille en arrivant à Rennes. Bref, il ne pouvait s’agir que d’une location ! Sauf que trouver un appartement, que l’on puisse occuper en tant que bureaux, et bien situé à Rennes, c’est un petit peu plus compliqué. Et surtout, comme partout, lorsqu’il s’agit d’un bien professionnel, on signe pour 3 ans ! Hors au moment de repenser en grande partie notre organisation, j’ai eu bien du mal à me projeter aussi loin. Dans l’idéal, j’essaie tout de même d’apprendre de mes erreurs.

Mabilais Max Asus

On a donc enclenché le plan B (oui comme « Bureaux », ou « Bis » tiens) en recherchant un espace de coworking. Étant tout de même 6 au moment de lancer les recherches, on a éliminé certains lieux plus dédiés aux travailleurs indépendants pour finalement brancher nos ordis, claviers et souris au sein du Poool, l’espace de coworking de la French Tech de Rennes, où on croise pas mal de geeks de notre genre (même si on tente parfois de faire illusion en mettant des derbies double boucle). L’histoire aurait pu s’arrêter là si nous n’avions pas eu besoin d’un lieu pour stocker le dressing nécessaire à la réalisation de nos sujets. On a donc carrément enclenché le plan C comme « Studio loué à proximité des bureaux » (ah mince, ça ne fonctionne pas, il n’y a pas de C dans cette phrase). Mais globalement, il remplit surtout la fonction de lieu de stockage, de repassage et d’essayage. Pour le décor, c’est à nouveau la débrouille : des restaurants, des bars, les copains sympas qui prêtent leur appart, etc.

Mabilais Joe Iphone

Tommy étant à Paris, tout comme David, et moi-même de plus en plus grâce à la proximité par rapport à Rennes, la première solution assez naturelle (et qui s’impose de toute manière pour pas mal de sujets type reportages) a été de réaliser bien plus de photos à Paris. La deuxième solution pour retrouver un lieu de shooting fixe, notamment pour illustrer les sujets conseils, va être un retour aux sources : les shootings à la maison ! Chez moi, avec le chat ! Mais dans la nouvelle maison… de Rennes ! C’est donc reparti pour des travaux (les plus bricoleurs peuvent suivre l’avancée des premiers travaux sur mon compte Instagram) et je vous présenterai d’ici quelques jours ce nouveau projet de maison / lieu de shooting (et non pas « maison / bureaux » car on est à présent un peu trop nombreux).

Mabilais intérieur portrait

Le mot de la fin

En attendant d’aller remettre mon casque de chantier (au sens propre comme au sens figuré avec les évolutions de rentrée envisagées sur le site), je vous signale également que dans la continuité des petites annonces, nous organisons un vide-dressing à Rennes fin septembre où on espère pouvoir fédérer autant de passionnés de mode et permettre à chacun d’accéder à une offre de seconde main de qualité. C’est un projet parallèle mais qui nous tient vraiment à cœur et que l’on aimerait pouvoir dupliquer notamment à Paris (j’anticipe les demandes en commentaires hein ;). Si vous êtes Rennais, on compte donc sur un maximum de soutiens et de participations pour que cet événement soit une réussite ! On vous explique tout dans les prochains jours. Et plus globalement : merci à tous de nous suivre depuis bientôt 15 ans pour certains et on vous souhaite une excellente rentrée :))

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles