Baskets Caval : Test & Avis

Est-ce qu’il vous ai déjà arrivé de partir de chez vous, la trace de l’oreiller encore imprimée sur le visage, en vous disant qu’à 8h27, on est large pour aller au travail ? Et puis il est 8h29, et on se dit qu’il faudrait peut-être se dépêcher finalement. On enfile le premier jean venu, les premières baskets, et, en descendant les escaliers, on réalise qu’on n’a pas mis les mêmes chaussures. Ca ne vous ai jamais arrivé ? Ah non, vraiment ? (solitude) Bref, quoiqu’il en soit, cette super petite anecdote n’avait d’autre but que d’introduire Caval. Une marque de chaussures dépareillées, qui fonde son identité sur ce concept, en un peu plus réfléchi, on demande à voir !

La marque

Caval, c’est l’histoire de trois compères qui, en juillet 2017, se sont lancés dans l’aventure Caval. Grâce à une campagne Ulule menée de front en décembre 2017, la marque est née, et les premiers produits sont arrivés. Avec pour ambition de démocratiser l’asymétrie, et de rendre celle-ci pilier de la ligne artistique, Caval s’est lancé le défi de proposer des chaussures dépareillées, de sorte à libérer la folie qui est en nous. En partant du principe que nous avons (à peu près tous) deux pieds, les trois associés se sont donc demandé pourquoi porter des chaussures similaires. Et bien la réponse est ici, avec cette petite paire de baskets.

Caval Baskets Ulule

Fiche technique

  • Modèle Korben et Leeloo
  • Baskets en cuir
  • Fabriquées au Portugal
  • Doublure en cuir
  • Semelle en caoutchouc naturel
  • Marquage asymétrique

Caval Chaussures Baskets

Test

Le moment du déballage, c’est un peu comme les cadeaux de Noël. Est-ce que le packaging va ressembler à ce qu’il y a à l’intérieur ? Est-ce que le produit sera emballé, protégé ? Dans le cas de ces Caval, en ouvrant la boîte, on retrouve un petit pochon en tissu, de sorte à pouvoir y ranger les chaussures en week-end ou autre. Puis, on accède aux fameuses baskets, emballées dans du papier de soie ET du plastique. Nicolas Hulot (enfin…) serait peut-être furax, mais niveau protection, on est au top !

Caval Chaussures Packaging

En premier lieu, d’un point de vue extérieur, les chaussures font bonne figure, et le côté asymétrique saute aux yeux tout de suite. Les couleurs ne sont ni fades, ni classiques, on est sur des teintes véritablement travaillées et, surtout, très belles ! Le orange est une espèce de « terracotta » mélangé à du « rouille », bref, pas vraiment orange, mais pas vraiment marron, une subtilité qui retient mon attention ! Le travail du cuir est également un point notable. En effet, alors que Caval produit ses chaussures au Portugal, le cuir utilisé est italien. Au toucher, on sent une certaine robustesse, et on voit directement qu’il est pensé dans les moindres détails, jusqu’au boudin au niveau de la cheville, qui permet un plus grand confort. Les empiècements colorés en cuir velours sont nets, les surpiqures sans défaut apparent, et les lacets sont assez grands, mais pas trop (oui, je ne sais pas pour vous, mais pour moi, la longueur des lacets est parfois un « problème » !). Sur le côté, on retrouve trois petits trous, qui surmontent les deux bandes colorés, vertes pour le pied gauche, et orange (appelons ça comme ça) pour le pied droit. Et Caval joue sur l’asymétrie jusqu’au bout. En effet, à l’arrière, les deux petites languettes qui dépassent de la baskets et qui appartiennent à l’empiècement de couleur porte la lettre « V » à l’endroit pour l’une, inversée pour l’autre. On retrouve également un renfort arrière, et un renfort avant, dans l’espoir que les baskets gardent leur forme initiale le plus longtemps possible.

Caval Baskets Details

À l’intérieur, on retrouve encore une fois cette complémentarité des deux chaussures, avec le début du nom de la marque inscrit sur la chaussure gauche, et poursuivi sur la droite. Même chose pour le « Inspiré en France » à gauche, et le « Fabriqué au Portugal » à droite. Caval, c’est avant tout une « paire » de chaussures dépareillées, mais dont l’une n’existe pas sans l’autre. Cette asymétrie pourra probablement être un frein pour certains, habitués aux baskets simples et plus classiques, mais l’idée est lancée ! Si on se penche à nouveau sur l’intérieur, on note une doublure en cuir, qui témoigne d’une véritable envie de qualité, appuyée par des finitions impeccables. Du bon boulot en somme !

Caval Baskets Interieur

Essayage

Tout d’abord, concernant la taille, je chausse du 45, j’ai pris du 45, et le 45 me va. Jusque là, rien de fou, mais c’est dit. Je n’ai pas eu de difficulté particulière pour enfiler cette paire, et je dois même dire que la semelle est assez confortable. Lors des premiers pas, le cuir est peut-être un poil trop rigide sur le devant, mais, comme on dit, il faut attendre « qu’il se fasse ». Non vraiment, en les ayant portées toute la journée, je pense pouvoir dire qu’elles sont assez confortables, ces Korben et Leeloo !

Caval Baskets Look

Chemise Abbie & Rose | Chino NUS

Avis

Ces chaussures « Hors Paires » ont une identité bien marquée, qui ancre le concept de Caval : le monde est trop lisse, vive l’asymétrie. Cet esprit sera probablement un peu trop atypique pour certains, qui se tourneront davantage vers une bonne vieille paire de baskets blanches, mais pour les autres, on est là sur une vraie réussite. Pour 150€, on a accès à des chaussures de qualité, dont les matériaux sont choisis et travaillés avec grand soin. Les couleurs sont plus recherchées qu’un vert fade, pour un confort qui est au rendez-vous. En bref, même si les opposés s’attirent, savoir choisir ses chaussures, c’est une autre paire de manches ! (superbe conclusion, c’est tout pour moi !)

les plus

  • Le concept plutôt sympa
  • La recherche esthétique
  • La qualité globale

les moins

  • La rigidité du cuir (au début)
Caval Baskets Test
Chez Caval

150€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles