La maison Comme un camion : la terrasse

Lorsque que la fin d’une saison approche et que la suivante n’est pas encore d’actualité, on essaie de trouver un thème qui nous donne l’occasion de parler de mode de manière différente ou d’aborder des sujets nouveaux. Avec notre projet de maison, notre saga de l’été était toute trouvée cette année. Amis du bricolage et de la déco, pour débuter notre série d’articles consacrée à la découverte de nos nouveaux bureaux, on vous propose de découvrir aujourd’hui la pièce que nous avons souhaité finaliser rapidement ; et pour cause, puisqu’il s’agit de la terrasse, haut lieu de la période estivale ! On revêt donc notre casque de chantier pour revenir sur l’origine de ce projet et les choix que nous avons faits pour pouvoir profiter d’un petit carré de ciel bleu au-dessus de nos têtes.

Une terrasse pour quel usage ?

Assez rapidement, il nous a paru évident qu’il ne fallait pas que le jardin nécessite un entretien important s’agissant avant tout d’un lieu de travail (on se voyait mal revenir le week-end pour tondre la pelouse et couper les rosiers). On a donc imaginé cet espace comme un prolongement du salon dédié aux plaisirs de l’été : apéro, barbecue, chaises longues, etc. Et on a misé sur une terrasse qui occupe entièrement le jardin pour pouvoir en profiter au maximum ! Et pour la rendre plus sympa on l’a rythmée par la création de différents espaces, lignes et textures.

Terrasse vue gauche

Les matériaux

Pour réaliser cette terrasse, on s’est appuyé sur l’expertise de Silverwood qui nous a proposé de nous accompagner sur ce projet. C’est une société française qui est leader sur le marché du bois raboté (bardage, terrasse, lambris). Ça nous a permis d’aborder le sujet du « Made in France » dans un autre domaine que le nôtre et de comprendre que la provenance d’un bois ne pouvait pas être le principal critère de choix d’un bois. Ce qui est important « c’est de choisir le bon bois pour le bon usage » dixit les experts. En l’occurence, le pin français (aussi français soit-il) n’est pas la meilleure option pour une terrasse ; aussi bien à court terme qu’à long terme. On a donc envisagé d’autres possibilités, en prenant en compte les propriétés et l’esthétique des différentes terrasses bois proposées par Silverwood, puis évidemment en étudiant le facteur prix.

Terrasse vue droite

Le choix n’a pas été simple, il y a un eu des quarts de finales, une demi-finale et c’est finalement un bois américain qui l’a emporté ! Une essence que l’on appelle le « Yellow Pine » qui nous a séduits par son esthétique avec sa teinte chaleureuse et son absence de noeuds. Ce bois a été traité pour résister aux attaques biologiques de types champignons, insectes, rongeurs, etc et il est également teinté dans un beau brun chaud qui finira par griser lentement. Silverwood possède par ailleurs les chaînes de certifications PEFC et FSC garantissant que le bois est extrait de forêts gérés durablement. Et vous savez que ô combien c’est un critère auquel nous sommes habituellement sensibles ! Pour agrandir visuellement cette terrasse, nous avons réalisé deux niveaux : un premier où nous avons posé les lames perpendiculairement à la façade et un second, légèrement plus bas, où les lames sont disposées parallèlement. Si vous voyez quelques imperfections ça et là, soyez indulgents car c’est une terrasse que nous avons posée nous mêmes.

Terrasse vue dessus

Le coin barbecue

On a délimité cet espace avec un gravier décoratif des Pyrénées qui s’installe très facilement sur du feutre géotextile et qui ne nécessite pas d’entretien (on adore donc notre petit gravier blanc). Evidemment le barbecue est l’élément central de cet espace, et le camionneur étant amateur de grillades, il nous fallait un barbecue digne de ce nom ! On s’est fait plaisir avec ce fantastique Platinum 2200 S de chez Char-Broil qui est ce qui se fait de mieux parmi les barbecues à gaz. Bercés par des séries américaines, ça nous faisait rêver et j’ai sorti ma plus belle chemise à fleurs à oiseaux pour l’occasion :)

Terrasse barbecue convivialité

Je compte bien profiter de cette belle saison pour améliorer ma technique de cuisson et de fumage. Et entre les travers de porc, les sardines et les brochettes en tout genre, ce ne sont pas les idées recettes qui manquent pour profiter encore un peu plus de ce coin terrasse cet été ! Si bien que pour la rentrée, on prévoit une série d’articles sur le port de la cravate, ainsi qu’un guide de nos meilleures recettes au barbecue ;) En attendant, Max a lui testé le nouveau Kamender pour faire cuire au charbon la toute première côte de boeuf de la saison. La cuisson était au top, on s’est régalé ! Et on a bien rigolé en réalisant les photos.

Terrasse Charbroil repas

Moulins en bois Le Creuset

La voile d’ombrage

Le jardin est orienté plein sud, ce qui permet de bénéficier d’un ensoleillement important. Mais avoir le soleil qui tape sur nos têtes au moment de déjeuner, ce n’est pas forcément agréable (en plus s’exposer à midi, c’est mal). On a donc réfléchi à une solution pour avoir un peu d’ombre. Si le parasol est une option que l’on envisage rapidement dans ce cas de figure, on a préféré une solution plus esthétique et plus pratique au moment du rangement avec la pose d’une voile d’ombrage.

Terrasse voile ombrage

Lunettes Atelier Particulier | T-shirt Balibaris | Short Bask in the sun

Celle-ci vient de chez Dickson tout comme le tapis d’extérieur. C’est une société basée dans le nord de la France (à Wasquehal) et qui est spécialisée dans les textiles d’extérieur depuis 180 ans. Elle réalise de très beaux produits dont la plupart sont de plus labellisés Oeko Tex®. Dickson propose aussi des textiles d’intérieur dont une collection de vinyles tissés graphiques « Made in France » qu’on a trouvé top également. On a pris des sols chez eux pour la salle de bain et la partie bureau. On vous montrera le résultat à la rentrée ! Mais si vous suivez nos stories sur Instagram, vous avez déjà eu un premier aperçu ;)

Terrasse tapis Dickson

Tasses Le Creuset

L’équipement

Pour compléter la déco, on a pas mal chiné et bricolé. On a fabriqué un abri de jardin avec les lames de terrasse restantes, on a découpé deux palettes pour en faire des assises, on a a récupéré une table avec deux bancs, on a détourné l’utilisation de piliers en béton pour nos carrés potager, on a repeint des boîtes de conserve qu’on a assemblé pour réaliser des porte-ustensiles, puis on a mis des coussins (plein de coussins), des draps, des plantes, des lanternes, etc. pour faire de cette terrasse « the place to be » de l’été  en attendant la fin des travaux dans le reste de la maison :)

Terrasse recyclage boites conserve

Lunettes Mykita | Chemise Percival | Short 1789 Cala

Terrasse abris jardin

Serviette Lartigue 1910

Terrasse palettes

Lunettes Binocle | T-shirt Norse Projects | Chino Carhartt | Baskets Veja

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles