Baskets Espadrilles Canal St Martin : Test & Avis

L’été dernier, dans le sud de la France, j’étais en vacances. Le rosé, la crème solaire, le sable entre les orteils, tout allait pour le mieux. Après une petite session plage, j’ai remis mes plus belles espadrilles, et je suis parti me balader en ville le coeur léger, le bronzage impeccable. Sauf que, à peine avais-je fait trois pas, que ces dernières se sont déchirées sans demander leur reste ! Adieu la détente, bonjour l’angoisse de marcher sur les cailloux sans semelles pour protéger ma belle voûte plantaire. Alors, bien évidemment, rien ne me prédisposait à ce scénario catastrophe, et je n’avais donc pas de paire de rechange. Et c’est là que je me suis dit que plus jamais de ma vie je ne remettrai d’espadrilles (comment ça je suis névrosé ?). Alors malgré tout, on tente de se dire que c’est quand même bien pratique, que de jolis coloris existent désormais sur le marché, mais que ça n’égalera jamais une bonne basket, et puis on tombe sur Canal St Martin. Canal St Martin c’est quoi ? Ce sont des baskets espadrilles, l’archétype du produit qui m’aurait sauvé l’été dernier.

canal st martin assis

La marque

C’est au bord du Canal Saint-Martin (ah tiens), à deux pas de la rue Bichat, que les créateurs de la marque ont imaginé une basket légère. Légère, avec une touche d’évasion en plus, qui permettrait de marcher en ville en toute détente. Sur le papier, pourquoi pas ! C’est donc au sein des ateliers de la rue de Lancry que le premier modèle pour femme a été lancé : les Lancry. Un nom simple mais efficace. Ces petites baskets ont donc été déclinées en plusieurs modèles, avec ou sans paillettes, fleuris, fermés par des Velcro, etc. pour correspondre à un maximum de personnes. Devant le succès des premières paires, la marque s’est dit que la gent masculine ne devait pas être mise sur le bas côté. Les Bichat sont donc nées ! Dans l’idée, il s’agit ni plus ni moins que les petites soeurs des Lancry, développées pour convenir à un pied masculin. Et nous voici donc avec ce petit modèle de baskets-espadrilles, que l’on va s’empresser de tester à l’air libre !

Canal St Martin Marche

Fiche technique

  • Espadrille sneakers Bichat pour hommes
  • Oeillets en métal
  • Cuir de vache
  • Empiècement en daim vert foncé sur le talon
  • Semelle intérieure en mousse
  • Semelle extérieure en corde et en gomme

espadrilles baskets canal st martin

Test

Lorsqu’on observe l’aspect de la chaussure de manière globale, la semelle en corde saute tout de suite aux yeux, et s’accorde, selon moi, parfaitement avec le vert de l’empiècement en daim. L’esprit est assez authentique, et donne presque des allures d’artisanat. Par ailleurs, c’est précisément le genre de pièce clivante, qu’on aime ou qu’on déteste, en raison du parti-pris évident de son caractère hybride. Pour le coup, j’aime beaucoup, mais qu’en est-il de la qualité ?

cote baskets canal st martin

arriere espadrille canal st martin

On retrouve des petits trous (19 exactement) sur chaque côté de la chaussure, pour une respiration maximale, qui contribue probablement à cette ambiance espadrille-été-on respire-c’est super. Blague à part, ces « aérations », au-delà de leur fonction d’aération, donnent un côté un peu plus casual à la chaussure, à mi-chemin entre la « Stan Smith » et la « Victoria ». Sur tout le pourtour de la Bichat, il y a ces petites coutures, régulières et impeccables, qui terminent leur route près du talon. Talon qui, même s’il est visiblement un peu moins fini que le reste, dispose de cet empiècement en daim vert qui donne du caractère à la chaussure, et un véritable supplément d’âme. On note également qu’il existe en bleu !

devant baskets canal st martin

semelle canal st martin

Si on se penche sur l’avant, on retrouve sept oeillets métalliques au niveau des lacets, qui sont eux-mêmes blancs, et tout à fait classiques. La languette en cuir est assez malléable, ce qui facilite, encore une fois, l’essayage, et donne par la même occasion un côté encore moins strict au produit. Mais venons en à ce qui fait la véritable identité, le véritable atout de la chaussure : la semelle en corde. Alors, cette semelle, comment elle tient ? De loin, on a l’impression d’apercevoir un boudin de cuir sur lequel on aurait cousu de la ficelle. Bon, en réalité, c’est un peu différent, car le boudin est tout bêtement le prolongement de la basket, qu’on a peu retroussé, et sous lequel on a déposé délicatement cette fameuse semelle-espadrille, par-dessus une semelle en gomme (faut pas déconner !). Le rendu esthétique peut, à mon sens, être amélioré, mais a le mérite d’être sans fioritures et à l’image du produit. La couture est simple, un peu comme si on avait tricoté de la ficelle, si bien qu’on se demande si elle tiendra toujours après un an d’utilisation.

interieur baskets canal st martin

semelle interieur canal st martin

Et l’intérieur dans tout ça ? Si on se penche un peu mieux dessus, on réalise qu’il est excessivement simple, ce qui n’est absolument pas un point négatif. Il n’y a que peu de coutures, et, lorsque c’est le cas, elles sont très régulières, presque dignes d’un travail d’artisan. Car oui, les coutures que l’on est censé apercevoir sont en réalité à l’extérieur. Vous savez, cette fameuse ficelle qu’on a cousue sur la semelle ? On retrouve le nom de la marque, sobrement inscrit sur la semelle intérieure, de la discrétion, de la distinction, le produit semble avoir beaucoup de choses pour lui !

Tommy canal st martin

Lunettes Faguo | T-shirt Breizhclub | Short Olow

Essayage

Des baskets-espadrilles… Sur le papier, l’idée m’a interpellé. J’avais déjà vu passer les modèles pour femme sur les réseaux sociaux, et me questionnais principalement au sujet du confort, du maintien du pied. J’ai donc commandé une paire de Bichat dans ma taille habituelle. On reçoit alors une boîte en carton blanche, estampillée « Canal St Martin », tout ce qu’il y a de plus sobre. La paire est emballée dans (beaucoup) de papier de soie blanc, on sent la volonté de délivrer un produit fini, jusqu’au packaging. Au niveau de l’essayage, rien à signaler, elles me vont très bien, et sont même plutôt très confortables. Je dois avouer être très content de voir que le cuir est assez souple pour pouvoir enfiler la chaussure sans trop de difficultés. Une matière plus dure m’aurait peut-être contraint à m’énerver à utiliser un chausse-pied, et, pour une marque dont l’esprit est à la détente, ça aurait été dommage. Au niveau des lacets, la taille est idéale, et la talon ne me fait pas mal, c’est donc un sans faute pour le moment.

baskets espadrilles canal st martin

Avis

Même si les finitions paraissent peut-être « trop » authentiques à mon goût (notamment au niveau de la couture de la semelle), Canal St Martin a fait le choix de proposer une paire, qui, même si elle ne révolutionne pas le monde de la basket, a le mérite d’être originale et de proposer un réel concept. Vendue au prix de 135€, cette paire de Bichat allie la mode parisienne à ce côté artisanal et hybride, qui justifie le prix. Car oui, qu’on se le dise, ici, on est plus dans le budget d’une paire de baskets que d’une paire d’espadrilles. Des lignes simples et épurées que la semelle en corde vient casser, un cuir souple mais qualitatif, un confort qui satisfait ce qu’on peut attendre d’une espadrille, c’est probablement le type de produit atypique qui peut (qui va) faire parler de lui cet été !

les plus

  • Le concept hybride
  • La souplesse du cuir
  • Le talon en daim coloré

les moins

  • Les finitions de la semelle

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
baskets espadrilles canal st martin
Chez Canal St Martin

135€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles