Casque sans fil Bose QC 35 II : Test & Avis

Quand on y repense, nous vivons dans une époque plutôt paradoxale. Si on la prend dans son ensemble, la société dans laquelle nous vivons n’a jamais été aussi urbaine et sédentaire mais notre façon de vivre revêt de plus en plus un caractère nomade. La technologie qui nous entoure, comme les smartphones, nous accompagne partout, se glisse dans chacune de nos poches et, de fait, nous épaule chaque jour. C’est bien simple, lorsqu’on prend le temps d’analyser le barda que l’on emporte avec nous quotidiennement, on se rend assez rapidement compte que l’on pourrait passer des jours sans fouler le seuil de la porte de notre appartement. Comme toutes sources de culture, la musique a embrassé la révolution technologique de notre siècle. La façon de la créer mais également de l’écouter a considérablement évolué depuis des décennies. Ce point passe bien entendu par l’utilisation d’oreillettes mais surtout de casques audio, toujours de plus en plus performants. On continue notre série sur les casques audios en s’intéressant aujourd’hui à un autre réducteur de son, le QC35II de chez Bose :

Bose QC35II Main

La marque

Qu’on soit un passionné de musique ou bien que l’on préfère écouter la soupe son autoradio et ce au détriment de la qualité, il est presque impossible d’affirmer catégoriquement n’avoir jamais entendu parlé de Bose. Tout commence en 1964. À son origine, on trouve un homme, le Dr Amar G. Bose. L’homme obtient en 1956 un doctorat en électrotechnique du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (précision qui a son importance pour comprendre la création de l’entreprise). Sa volonté entrepreneuriale vient d’un banal achat d’enceintes pour son système audio. À son grand étonnement, il se rend malheureusement compte que le son qu’elles produisent est médiocre. En bon ingénieur qu’il est, il s’étonne que le laboratoire à l’origine des enceintes n’ait pas inclus la notion de qualité sonore à ses produits.

Bose QC35II Logo

Bague Tant d’Avenir | Bague AD Studio | Bracelet Stude Baker

Il se lance dans plusieurs recherches, dont la psychoacoustique, qui s’intéresse à comment l’Homme perçoit la musique. Ses recherches l’amènent alors à déposer plusieurs brevets, dont celui de la Bose Company en 64. L’entreprise lance quatre ans plus tard la fameuse enceinte Bose 901. Cette dernière est le fruit des recherches d’Amar Bose, qui s’était rendu compte que 80% de la musique perçue par nos oreilles provenaient de sons réfléchis. En d’autres termes, la musique a besoin de mur, de plafond, de sol pour être écoutée de la meilleure des façons. La 901 a alors pour spécificité d’optimiser la distribution spatiale du son. Le succès est alors immédiat. Fort de cette réussite, l’entreprise développe de plus en plus d’appareils et améliore ses créations. Aujourd’hui, Bose fait partie des leaders du marché de l’audio.

Fiche technique

Comme son nom l’indique, le Quietcomfort 35 est le deuxième du nom. Si son design ne laisse apparemment présager aucune modification esthétique comparé à la première mouture, sa plus grande différenciation avec son grand frère se passe en premier lieu l’ajout de la touche Google Assistant. Promettant une autonomie d’une vingtaine d’heures (pouvant varier en fonction de l’utilisation que l’on a du casque), ce Bose se situe dans ce qui se fait habituellement pour ce type d’appareil.

Bose QC35II Boite Transport

Au-delà de la modification de la source d’énergie, Bose n’a pas réellement apporté de changement à son casque. Nous sommes toujours en présence de deux larges écouteurs circum-auriculaires qui viennent se placer autour des oreilles pour plus de confort. L’arceau les liant, très souple, se voit habillé d’une pièce en mousse recouverte d’alcantara (oui, comme dans ta Renault Safrane série limitée Palme d’Or) pour améliorer le confort. Chacune des branches est réglable afin que le casque s’adapte au mieux à chaque morphologie. Chaque écouteur possède deux axes de rotation, là encore pour optimiser le confort. Enfin, que ce soit sur celui de gauche comme celui de droite, on retrouve les boutons ainsi que les prises nécessaires au bon fonctionnement de l’appareil.

  • Casque QC35II Bose
  • Deux coloris disponibles : gris et noir
  • Casque circum-auriculaires avec réducteur de bruit
  • Équipé du Google Assistant
  • Fonction NFC ou Bluetooth 4.1
  • Autonomie : environ 20 heures
  • Batterie rechargeable via câble USB

Prise en main

Le QC35 II est livré dans une petite boite rectangulaire blanche. Son compartiment, noir, est coulissant et possède un couvercle en papier glacé se soulevant verticalement. En dessous, une petite plaque de mousse vient protéger son contenu. Une fois ôtée, on découvre que le casque est contenu dans une housse de transport solide le protégeant des chocs, petite attention des plus appréciables de la part de Bose.

Bose QC35II Boite

Bose QC35II Boite Ouverte

Le Saint Graal (ou peu s’en faut), se trouve bien entendu dans ladite housse. Soigneusement plié à l’intérieur, il est accompagné de deux câbles : une double prise Jack (au cas où votre Bluetooth aurait rendu l’âme) et un cordon d’alimentation USB. Comme pour le E65BTNC que j’avais testé il y a quelques mois, aucune prise secteur n’est présente. C’est un peu dommage, surtout lorsqu’on garde en tête le service premium qu’offre la firme américaine.

Bose QC35II Sacoche Ouverte

Chaussures Rudy’s

Une fois en main, on peut à présent pleinement profiter de l’appareil. Son poids plutôt moyen (environ 230 grammes), promet de longues heures de port sans problème. Son arceau, entièrement en plastique, est réglable afin de permettre au casque de bien se caler sur notre tête. Sa partie haute est doublée d’une pièce de mousse recouverte par de l’alcantara pour un toucher doux et agréable. Au niveau des écouteurs, Bose a joué la carte de la solidité en sélectionnant un acier inoxydable ultra léger situé sur leur face extérieure mais également sur leur arceau. De belles finitions qui témoignent du soin qu’apporte Bose à ses produits, les classant immédiatement dans une catégorie haut-de-gamme.

Bose QC35II

Arrêtons nous maintenant sur les écouteurs. Dès le départ, j’ai été assez surpris par leur incroyable facilité à tourner sur leur axe de rotation. Si c’est tout à fait normal, j’espère seulement que ce « jeu » ne s’accentuera pas avec le temps, rendant le casque importable. Leurs coussinets sont relativement épais et fins afin d’optimiser la sortie des écouteurs. Sur celui de droite, plusieurs boutons sont présents. Le premier est bien entendu celui de mise sous tension de l’appareil, qui permet également d’activer son Bluetooth lors de la première utilisation. Sur le côté, on note le logo NFC, qui pour rappel est une option permettant de jumeler automatiquement un casque par exemple à un téléphone et ce juste en les rapprochant l’un l’autre.

Bose QC35II On Off

Bose QC35II NFC

Bose QC35II Leds

Un micro port USB y est également présent, faisant figure de prise afin de recharger le casque. Enfin, sur son côté gauche, trois boutons complètent cet écouteur. Deux, basiques, sont là pour régler le volume. Le dernier, situé entre les deux précédents, est défini comme multifonctions par la marque. En effet, il permet entre autre de prendre un appel, de mettre en attente, de changer de piste ou de revenir sur la précédente, etc. Bref, un bouton avec un paquet d’options mais pas si simple à utiliser dans le sens où il n’est pas rare de mélanger ses raccourcis. L’écouteur gauche est somme toute beaucoup moins chargé de boutons. En réalité, il n’y en a qu’un, mais sa fonction est sans doute la plus intéressante. En effet, celui-ci est préparamétré afin d’être lié à Google Assistant (dont je parlerais plus longuement après). En dessous, une prise Jack viendra accueillir un câble comme il se doit.

Bose QC35II USB

Bose QC35II Jack

Essai

Avant de mettre la bête en route et de la jumeler avec notre smartphone, il convient de télécharger l’application Bose Connect. Si cette dernière n’est pas indispensable, elle se révèle néanmoins très utile et ce pour plusieurs raisons. La première est directement liée au système de réduction de son de l’appareil. En effet, le QC35II offre trois stades de contrôle de sons différents. Le premier, nommé « Élevée » (en rapport avec la réduction du bruit), permet un étouffement ultra-performant des nuisances sonores le tout avec un son optimisé. Le second niveau, « Faible », correspond en réalité à une réduction de bruit adaptée pour une écoute dans des environnements calmes. Enfin, le troisième stade permet de désactiver totalement la réduction de bruit.

Bose Connect

Outre ce contrôle de réduction, l’application pousse le paramétrage du casque assez loin. Bien entendu, on y retrouve les fonctions classiques comme le contrôle du volume, le niveau de batterie ou bien la possibilité d’appairer un autre appareil mais elle permet également de retrouver ses écouteurs via localisation GPS (option malheureusement uniquement disponible pour les produits Soundsport Free de la marque). Aussi, il y est possible de paramétrer la touche Action (reliée par défaut à l’assistant Google), de mettre en veille le casque après la durée choisie sans écoute et de mettre à jour le QC35II. Bref, une appli fort utile afin de personnaliser le casque comme on le souhaite.

Parametre Bose Connect

Allumons à présent ce casque. Une fois cette action faite, une voix robotique (par défaut en anglais) se fait alors entendre. Elle nous annonce le niveau de batterie mais également à quel téléphone (ou ordinateur) il est appairé. Même sans musique, le QC35II est bluffant par sa capacité à nous couper de l’extérieur. Pour vous donner un exemple, j’ai écrit une partie de ces lignes avec le casque sur la tête et j’entendais à peine le bruit des touches de mon clavier. Fraîchement passé sur Android, j’ai pu tester la connexion NFC. Comme je m’y attendais, cette dernière est ultra rapide.

Bose QC35II Main Bague

Bose QC35II Mains Oreille

Je l’ai mentionné quelques lignes plus haut, passons maintenant à l’une des caractéristiques les plus intéressantes du QC35II : sa relation avec le Google Assistant (non, laisse tes pensées étranges de côté). J’étais plutôt excité quant à tester cette option tant elle me semble indispensable à tout détenteur de casque, du moins si il l’utilise à outrance comme moi. J’ai cependant vite déchanté lorsque, candide, j’ai appuyé sur ladite touche. Si il y a bien eu la petite sonnerie propre au Siri Google Assistant, rien ne s’est passé. J’avais beau parler comme un idiot à mon casque (Joe m’a même demandé si j’allais bien et si je n’avais pas besoin de repos), rien n’y a fait : toutes les demandes que je lui ai faites sont restées sans réponse.

Bose QC35II Ecouteur

Comme je n’avais pas lu la notice d’utilisation (où il y était clairement stipulé qu’il fallait télécharger l’application Google Assistant), j’ai mis du temps à résoudre le problème.  Il m’a donc fallu télécharger l’application, pourtant déjà plus ou moins présente sur mon téléphone. Une fois cela fait, je l’ai paramétrée afin que je puisse me servir de mon téléphone sans le « regarder », ni le « toucher ». En effet, depuis mon casque, j’ai pu faire lire les différentes notifications que j’avais reçu, répondre à des appels mais également lui dicter mes messages et, bien sûr, lancer ma musique. Si je ne suis généralement pas fan de ce type d’interface, je dois bien avouer que celui-ci est drôlement bien fichu et qu’il m’évite de déverrouiller toutes les deux secondes mon téléphone, plutôt pratique quand on court entre deux rendez-vous et que l’on a pas le temps de s’arrêter pour changer de chanson. Deux problèmes cependant : cela nous rend flemmard et parler tout seul en donnant des ordres peut faire peur à vos collègues de bureau.

Accueil Google Assistant

Après avoir trifouillé ce pauvre casque dans tous les sens, passons maintenant à sa propriété première : diffuser de la musique. Comme à mon habitude, j’ai sélectionné quelques morceaux différents dans des styles opposés pour voir ce que ce Bose avait dans le ventre. J’ai également joué avec la réduction de bruit afin de voir si elle affectait ou non la qualité d’écoute. Le premier morceau est « Oiseaux » de Django. Un flow plutôt rapide sur une instru principalement réalisée autour d’un piano droit au son mélancolique. Il n’y a pas à dire, le QC35II retranscrit parfaitement le morceau du rappeur parisien. La fonction réduction du bruit en mode élevé permet d’apprécier le titre à sa juste valeur.

Bose QC35II Porte

Bose QC35II Face

Chemise Jack & Jones

Dans un registre un poil plus gai (si toutefois on ne se réfère pas aux paroles), je suis ensuite passé sur « Bye bye love » des Everly Brothers. Les reefs de guitare, les voix mélancoliques des chanteurs; là encore, pas grand chose à redire sur la qualité du son émise par le casque. J’ai profité de ce morceau pour changer la puissance de la réduction de bruit et je dois avouer que la différence en terme de qualité de son est inexistante. Même désactivée, il est difficile d’entendre quoique ce soit d’autre que sa musique.

Bose QC35II Rody

Avis

Bose nous propose son QC35II au tarif de 379,95€. Qu’on se le dise tout de suite, cela peut faire mal pour un casque audio. Si l’on aurait aimé un design un peu plus travaillé pour cette pièce, difficile de faire la fine bouche, surtout quand on observe les finitions du produit : acier inoxydable, alcantara, etc. Tout est bien à sa place et les différents boutons faciles d’accès, leur emplacement devenant rapidement intuitif. Comme lors de mes précédents tests, j’ai passé du temps avec le QC35II sur la tête et il n’y a pas un seul instant où il m’a gêné. Ces écouteurs circum-auriculaires viennent embrasser nos oreilles pour se caler parfaitement sans que ces dernières ne soient écrasées. Niveau ergonomie, l’ajout du Google Assistant est un vrai plus et ne fait à aucun moment gadget. Enfin, pour ce qui est de l’audio, nous sommes en présence de ce que sait faire de mieux Bose. Une retranscription parfaite sans défaut, propre et nette. Rajoutez à cela une connexion ultra rapide et quasi autonome et vous aurez entre les mains l’un des meilleurs casques sur le marché.

les plus

  • Une réduction de bruit très efficace
  • Un paramétrage très complet
  • L'intégration de Google Assistant
  • Un confort optimal
  • Une qualité sonore parfaite

les moins

  • Le prix
  • Design peu sexy

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
Bose QC35II Main Bague
Chez Bose

379,95€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles