Enceinte nomade JBL Pulse 3 : Test & Avis

Si dans la high-tech de nombreux objets ont vu leur évolution les emmener vers plus de mobilité, ce n’est que très récemment le cas pour les enceintes audio en terme de performances et d’autonomie. Le marché laisse ainsi désormais le loisir de pouvoir acquérir des modèles de plus en plus esthétiquement aboutis et techniquement efficaces sans forcément trop se ruiner. Dans le milieu de gamme, une enceinte a particulièrement fait parler d’elle, venant prendre la suite de ces deux prédécesseurs que le public estimait déjà réussies. On poursuit aujourd’hui notre série de tests d’enceintes nomades avec la Pulse 3 de chez JBL.

Enceinte JBL Ouverte

La Marque

L’histoire de JBL prend place au début des années 1900, dans une époque voyant l’âge d’or du cinéma et son expansion. Evidemment, le son y joue un rôle particulier. James Bullough Lansing, neuvième d’une famille de quatorze enfants se passionne très vite pour les technologies du son et gravit les échelons chez un autre grand nom du secteur, Altec Lansing qu’il quitte en 1946 pour fonder sa propre entreprise nommée selon ses initiales : JBL. L’entreprise se focalise alors sur un marché de niche, à savoir les installations sonores pour application domestique. La suite du récit est jonchée de réalisations techniques, de rachats, d’événements malencontreux et de réussites commerciales. Aujourd’hui, JBL fait partie des acteurs majeurs en matière de son. Plus récemment, ce sont surtout ses gammes d’équipement pour la maison, pour la voiture et ses produits sans fil qui ont marqué les esprits.

Enceinte JBL Logo

Fiche Technique

Comme annoncé en introduction, la JBL Pulse 3 vient prendre la suite des deux éditions précédentes et vient renforcer le concept lancé par la marque américaine : celui d’associer lumière et musique. Elle se présente sur la forme d’un cylindre d’une hauteur de 22 cm et d’un diamètre de 9 cm visuellement séparée en deux parties. Celle du bas représente le haut parleur d’une puissance de sortie de 20 W sur des fréquences 65 Hz – 20 kHzn, celle du haut est un affichage LED animé en fonction de la musique diffusée, le tout à 360 degrés. Esthétiquement, elle se veut minimaliste et sur le papier la technique semble également soignée avec tout l’attirail des attributs modernes d’une enceinte nomade.

Enceinte JBL Bleu

La Pulse 3 propose ainsi une autonomie de 12h avec sa batterie Li-ion rechargeable de 6000 mAh et se connecte via une technologie Bluetooth 4.2 au smartphone. Elle permet d’appareiller deux téléphones pour une diffusion stéréo, mais également d’adapter les jeux de lumières de façon personnalisée à l’aide de l’application de la marque. Aussi, cette dernière a intégré le JBL Connect+ permettant de lier 100 enceintes différentes de la firme pour permettre de créer une ambiance acoustique plus immersive. Enfin, l’enceinte bénéficie d’un boîtier étanche ne craignant ni projections d’eau ni même l’immersion dans un mètre d’eau pendant 30 minutes !

Prise en main

La Pulse 3 est livrée dans une imposante boîte rectangulaire. Sur celle-ci, JBL annonce la couleur (jeu de mot facile) : la face avant bénéficie d’une impression lenticulaire (vous vous rappelez des Pogs ultra rares qu’on s’arrachait à la récré et qui changeaient de face en fonction de leur inclinaison ?). Ici, l’enceinte s’illumine et nous donne un bel aperçu des capacités de l’objet. Outre cette information, elle nous précise que JBL fait partie du groupe Harman, un autre grand nom dans le monde des enceintes.

Enceinte JBL Boite

Après avoir joué avec cette madeleine de Proust qu’est la face à impression lenticulaire, passons au contenu de ladite boîte. On y retrouve évidemment l’enceinte, bien calée dans son compartiment et protégée par une plaque de mousse. Sur le côté, une boîte en carton contient toute la connectique nécessaire au bon fonctionnement de l’appareil : une prise secteur et un câble USB mais également un manuel d’utilisation et un autre de garantie. Notons également la présence d’un adapteur pour prise, pratique si on embarque cette Pulse 3 lors d’un road trip au Royaume-Uni. Le tout est orange, la couleur phare de la marque.

Enceinte JBL Contenu

Sortons maintenant l’engin de son écrin afin de rentrer dans le vif du sujet. Cela commence en premier lieu par une inspection visuelle. À première vue, cette enceinte nous fait penser à un gobelet thermose géant. Sa forme cylindrique, bien que classique, ne nous fait pas immédiatement penser à une enceinte et c’est plutôt un atout, surtout si l’on veut l’intégrer dans un intérieur de façon subtile. Sur le côté, on retrouve tous les boutons utiles lorsque que la Pulse est en marche : touche marche/arrêt, gestion du volume et émission Bluetooth.

Enceinte JBL Boutons

Mais on observe également des bouton propre à l’enceinte : le JBL Connect+ (qui pour rappel permet à 100 enceintes JBL d’être interconnectées), un bouton de commande vocale (utilisable via notre smartphone) et une touche permettant de changer d’ambiance lumineuse. Enfin, une prise auxiliaire et une micro USB sont cachées sous une épaisse couche de silicone, leur permettant d’être au sec si il vous vient l’envie d’écouter le dernier album de Jul sous l’eau. Avant de mettre la bête en route, on termine ce coup d’oeil par la partie supérieure et le socle de l’objet. Ces derniers font office de radiateurs passifs pour l’enceinte mais également de subwoofers.

Enceinte JBL Connectique

Enceinte JBL Subwoofer Logo

Enceinte JBL Subwoofer

Essai

Place maintenant à la mise en route de l’enceinte. Au préalable, il convient de télécharger l’application JBL Connect pour profiter au maximum de la Pulse. Grâce à elle, plusieurs options sont disponibles. Outre le fait qu’elle fait apparaître l’autonomie de l’appareil, cela commence par le jeu de lumières que l’on souhaite. Au nombre de huit à savoir Vague, Jet, Explosion, Égaliseur, Rave party, Arc-en-ciel, Feu de camp, et Personnalisé, ces derniers illuminent de façon bien différentes (et en fonction de la musique choisie) la partie LED de l’enceinte. Et si les lumières prédéfinies ne nous plaisent pas, il est possible de les modifier via l’appareil photo de notre téléphone. À la rédaction, on a « photographié » la plupart des objets qui nous passaient sous la main ! Une roue de couleur permet également d’obtenir la couleur souhaitée. L’intensité de la lumière est également réglable. Autre petit détail sympa au niveau de l’écran LED : le réglage du volume « remplit » ou « vide » ce dernier de lumière.

Enceinte JBL Volume

Outre cette option plutôt ludique, l’application permet deux fonctionnalités vraiment intéressantes. La première s’appelle Party et est directement liée au JBL Connect+. Elle permet alors de connecter plusieurs enceintes JBL entre elles si jamais notre soirée « tranquille » se transforme en Project X et que la capacité d’une seule Pulse ne suffit plus. L’autre fonctionnalité est en parallèle à la première si ce n’est que celle-ci ne permet la connexion que de deux enceintes similaires. La musique est alors divisée, rendant ainsi un son stéréo. Enfin l’application permet de maintenir l’enceinte à jour.

Enceinte JBL Connexion Bluetooth

Enceinte JBL Musique

L’enceinte est allumée, l’application JBL téléchargée et notre smartphone connectée à la Pulse. Place donc à l’intérêt principal d’un tel objet : la musique ! Et plus particulièrement la qualité du son. Comme pour le test de la Beoplay, nous avons choisi des musiques différentes afin d’appréhender au mieux l’enceinte. La première n’est autre que la désormais célèbre « True Sorry » d’Ibrahim Maalouf. Contenant beaucoup de parties jouées avec des cuivres, elle nous a permis de nous rendre compte que la Pulse 3 donnait la part belle à ces derniers sans pour autant en privilégier un plus que l’autre. Le second morceau est le très funk « Time to move » (« le monde chico, et tout ce qu’il y a dedans » pour les connaisseurs) de Carmen. Plutôt rythmé, il a cependant révélé la première faiblesse de la JBL : les aigus.

Enceinte JBL Marion

La Pulse 3 est munie de trois haut-parleurs. Sur le papier, JBL assure une propagation des sons de façon omnidirectionnelle (de manière homogène dans toutes les directions). Une enceinte à 360 degrés donc, permettant un rendu optimal qu’importe l’endroit où l’on se trouve par rapport à l’enceinte. Pour en avoir le coeur net, rien de plus simple. On a posé l’enceinte en plein milieu d’une pièce et avons tourné autour avec plus ou moins deux mètres de distance. Constat implacable : la Pulse 3 tient toutes ses promesses et répartit de façon homogène le son émis.

Enceinte JBL Reglagle Manuel Volume

Enceinte JBL Marion Flamand Rose

Avis

Il n’y a pas de doute, la forme, l’ergonomie et l’option boule à facettes 2.0 de cette Pulse 3 sont ces trois plus grandes qualités. Dans l’ensemble, le son émis par cette enceinte est globalement bon. On notera toutefois quelques difficultés de cette dernière à proposer des aigus bien nets et également le fait de diminuer la qualité lorsqu’on la pousse dans ses retranchements une fois le volume augmenté. Son autonomie en fait un parfait compagnon de route de soirée avec 12 heures de capacité. Son application est bien pensée et vraiment ludique même si elle apparaît comme dispensable pour le bon fonctionnement de l’appareil. En somme, cette Pulse 3 est à déconseiller pour tout ceux qui recherchent la plus pur qualité de son mais est parfaite pour prolonger encore l’été et pour son aspect ludique :)

les plus

  • L'association lumières / musique
  • La qualité des basses
  • L'autonomie

les moins

  • Les aigus un peu faibles

Disponible chez Fnac au tarif de 249,99

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles