Richelieu LodinG Pearl : Test & Avis

Trouver la paire de chaussures adéquate peut s’avérer parfois quelque peu difficile. En effet, le modèle que l’on a repéré est très certainement joli mais la largeur n’est pas bonne (ou inversement), le montage rend la paire trop rigide, etc. Qu’on se le dise, il reste difficile de trouver des souliers de qualité, agréables à porter et à un prix n’avoisinant pas un demi SMIC. Si vous avez suivi notre série « Suit Monday » (dont le dixième et dernier épisode est en préparation) ou bien tout simplement si vous avez un tant soit peu quelques notions stylistiques, il ne vous est pas inconnu qu’une paire de chaussures doit venir magnifier une tenue. Pour confirmer cet adage, nous nous sommes procurés une paire de Pearl 439 de la marque LodinG, connue pour allier qualité et prix attractif.

LodinG Pearl Profil

La Marque

LodinG voit le jour en 1998 grâce à Michel Gozlan. Si elle apparait en premier lieu comme une classique marque de chaussures de ville, elle a cependant la particularité de proposer l’ensemble de ses différentes collections à un prix unique. Ainsi, richelieus, derbies, bottines et autres sneakers affichent le même tarif : 180€. Pour la plupart de ses cuirs, la marque se fournit dans les meilleures tanneries françaises. Le montage s’effectue en revanche dans la péninsule ibérique, l’Espagne et le Portugal étant des pays réputés pour leurs ateliers de confection. Consciente qu’un montage solide est indéniablement gage de qualité, elle monte la quasi totalité de ses pieds en Goodyear. Enfin, si la chaussure est indéniablement le produit phare de LodinG, celle-ci a également développé une ligne de prêt-à-porter.

LodinG-Pearl-Logo-Couvercle

Fiche Technique

Cette paire de richelieu Pearl est ce que l’on appelle un brogue. Elle doit cette dénomination à un modèle de chaussures traditionnel venant du Royaume-Uni. Ainsi, son bout est dit golf fleuri et elle est parcourue de découpes crantées et de coutures fleuries, caractéristiques intrinsèques de ce type de souliers. Ces « Pearl » sont montées sur la forme que LodinG appelle « 439 ». Cette dernière est idéale pour toute personne ayant un cou-de-pied fort (comme c’est mon cas). Le laçage se fait par 5 oeillets, tous renforcés par des anneaux métalliques invisibles. La présence d’une trépointe nous confirme que la marque préfère le Goodyear aux autres types de montage. Par ces caractéristiques, on est donc bien en présence d’une paire respectant au maximum les codes du classicisme anglais.

  • Modèle Pearl 439
  • Couleur : noir
  • Cuir Box Calf provenant de la tannerie du Puy-en-Velay
  • Bout golf fleuri
  • Semelle cuir
  • Doublage cuir
  • Montage Goodyear

Test

Comme pour chacune des paires de la marque, ces richelieus sont livrés dans une élégante boite marron avec aspect peau de reptile. Sur le couvercle, le logo LodinG y est floqué en lettres d’or. Une fois celui-ci ôté, on prend pleinement conscience du soin apporté par la marque pour protéger ses pieds : la paire en délicatement enveloppée dans un fin papier de soie. Par-dessus, on retrouve deux sacs de transport en toile de coton. Une deuxième paire de lacets est même présente en cas de rupture de la première. Sobre, élégante et raffinée sont les premiers mots qui nous viennent en tête lors de cette première prise de contact avec la paire.

LodinG Pearl Couvercle

LodinG Pearl Couvercle Ouvert

Une fois sortie de leur écrin, on peut pleinement observer ces richelieus dans leur ensemble. A première vue, la paire semble parfaitement réalisée, aucun défaut grossier ne sautant aux yeux. Leur bout golf fleuri est bien réalisé : ses « ailes » sont équilibrées et la découpe finement conçue. Un point important, surtout lorsque l’on sait que certains modèles de brogue présentent une découpe et un collage approximatif, rendant le bout déséquilibré. Petite précision cependant : cette vue d’ensemble me fait penser que la paire, même en 44, semble longue et élancée. A voir donc lors de l’essayage si l’effet paquebot est confirmé ou non.

LodinG Pearl Bout

Si la vue d’ensemble nous a globalement séduite, intéressons nous à présent aux détails. Du fait de leur décoration si particulière, les « Pearl » sont construites grâce à quatre pièces de cuir. Ainsi, la première recouvre le bout, la seconde la claque, la troisième les garants ainsi que les ailes de quartiers et enfin la quatrième le contrefort et les quartiers. Lorsqu’on se penche sur les différentes coutures reliant ces parties, on s’aperçoit qu’elles sont droites, fines et proprement réalisées. On notera toutefois quelques défauts de couture en haut du contrefort. Notez également que le cuir utilisé est un cuir Box Calf : un cuir de veau tanné au chrome présentant un aspect lisse et généralement utilisé dans la confection des chaussures haut de gamme.

LodinG Pearl Situation

Après l’examen approfondi de l’extérieur de la chaussure, passons à l’intérieur. Celui-ci est entièrement tapissé de cuir. Cependant, chacune de ces parties a reçu un traitement de faveur bien particulier. Ainsi, le contrefort est habillé d’une peau retournée qui a la particularité, une fois la paire chaussée, de bien maintenir le pied. Les parois ainsi que la languette (cousue à un garant pour une tenue idéale) et le talon sont eux recouverts d’un cuir lisse classique couleur chair. Le talon bénéficie par ailleurs d’un coussinet de confort et est gravé du logo de la marque.

LodinG-Pearl-Logo-Semelle-Interieur

LodinG Pearl Doublure

LodinG Pearl Doublure Close

On termine cette inspection par l’un des points les plus importants pour une chaussure de ville : la semelle d’usure. Comme nous avons choisi ces richelieus en noir, cette dernière a subi le même traitement et arbore une robe nuit. C’est plutôt original, d’autant plus lorsque l’on sait que, la plupart du temps, cette partie de la chaussure est de couleur marron. On peut y observer les coutures petits points, très propres ! Vers le milieu de la chaussure, un V vient séparer la chaussure en deux. Si ce marquage semble purement décoratif, on peut espérer que celui-ci aide à évacuer l’eau vers l’extérieur de la chaussure et, ainsi, augmenter sa capacité adhérente. Enfin, le montage est, comme pour la plupart des pieds de la marque, un Goodyear. Mais c’est un Goodyear Welted, c’est-à-dire soudé puis cousu !

LodinG Pearl Semelle Usure

Essayage

Lorsque je cherche une nouvelle paire de chaussures de ville, je rencontre assez régulièrement un problème. En effet, si le modèle que j’ai sélectionné me plait et est à la bonne longueur, la largeur et le cou-de-pied de la chaussure sont très souvent serrés. En parcourant l’e-shop de LodinG, je me suis mis en tête de chercher leurs modèles les plus larges. Ces « Pearl » se sont alors imposées d’elle-même, du fait principalement de leur forme, nommée « 439 ». Je les ai commandé en 44, ma pointure habituelle. Une fois enfilée, le confort ressenti me le confirme : la forme « 439 » est idéale pour ma morphologie ! L’effet paquebot que j’avais pressenti en les sortant de la boîte s’est d’ailleurs estompé.

LodinG Pearl Portee Face

LodinG Pearl Lacage

Mes pieds sont bien maintenus et je ne sens à aucun moment un point de compression, même lorsque les garants sont très serrés. Cela dit, quelques jours de port seront nécessaires afin d’assouplir le cuir et de maximiser le confort de port. Les semelles d’usure, très glissantes, seront également à travailler afin par exemple d’accueillir des patins. De par principalement leur bout long et pointu ainsi que leur côté relativement strict, ces brogues seront à porter de préférence avec un costume dans les tons bleus, noirs ou gris.

LodinG Pearl Portee Close

LodinG Pearl Portees Assis

Avis

Lorsqu’on cherche à investir dans une paire de chaussures de ville sans se ruiner, LodinG est souvent l’une des marques que l’on cite en premier. Si sa renommée n’est plus à faire, ce test vient une nouvelle fois souligner le fait que la marque propose de très bons pieds à un prix correct. Si j’ai pu noter quelques légers problèmes comme par exemple des coutures sur les revers quelque peu bancales et un cuir peut-être un peu trop rigide, cette paire de « Pearl » rassemble plus de qualité que de défauts : un cuir propre et sans défaut, un bout golf fleuri parfaitement réalisé et un montage efficace. Certes, elle ne brille pas par son originalité mais son rapport qualité/prix reste un des meilleurs du marché. Si vous devez acquérir une paire de souliers et que votre budget est limité, ces LodinG font donc indubitablement partie des rares marques à connaître.

les plus

  • De belles finitions
  • Une construction solide
  • Un rapport qualité/prix très intéressant

les moins

  • Quelques légers défauts de couture
  • Un cuir rigide au départ
logo loding 2017

Disponible chez LodinG au tarif de 180€

Richelieus

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux richelieus l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs richelieus préférés !

Découvrez nos articles richelieus

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
  • Nok

    Superbe !

  • Anthony

    Bonjour,

    Comment vous situez Meermin par rapport à Loding ? Équivalent ou l’une des deux marques a votre faveur ?

    Bien à vous

    Anthony

  • Joe dit le demonte-pneu

    Salut Anthony, au niveau du style et des cuirs, avantage Meermin. Pour l’offre et la possibilité d’essayer en boutique, avantage Loding.