Quels sont les ingrédients dans nos cosmétiques ?

Quand je parle de cosmétiques j’englobe produits d’hygiène, de soin ou à vocation esthétique. Les ingrédients doivent être mentionnés d’après la nomenclature INCI (International Nomenclature Cosmetic Ingredient), sorte de dictionnaire de termes techniques et incompréhensibles, basé sur un système multilingue (mélange d’anglais et de latin -> même pas du franglais, du latanglais ?) utilisé partout dans le monde (ah bon ?). Bien sûr impossible pour le consommateur de comprendre l’étiquette mais cela faciliterait le travail des médecins et des allergologues…

En gros 2 types d’origines pour les ingrédients. Naturelle (source végétale ou animale) : le composant existe dans la nature, on l’utilise tel quel ou purifié. Cela ne veut pas dire qu’il soit sans danger mais généralement les fabricants font attention …. Pour les ingrédients synthétiques on se dirige plus vers des dérivés pétrochimiques (appétissant n’est-ce pas ?).

Nous allons passer quelques ingrédients au crible :

  • Les antioxydants (vitamines A, E, C, selenium, etc.) : présents naturellement dans notre organisme, leur efficacité n’est pas prouvée en usage externe.
  • Le collagène et l’élastine, présents dans le derme, sont responsables de la fermeté de la peau. En apport externe, ces fibres trop grosses pour passer à travers l’épiderme, ne peuvent se substituer, aux fibres altérées, ni les régénérer, mais elles ont un effet hydratant.
  • La vitamine A acide (trétinoïne ou acide rétinoïque) : en grande concentration, elle est utilisée uniquement par les dermatologues et sur prescription médicale, c’est la seule substance dont l’efficacité anti-vieillissement a été démontrée scientifiquement. Il s’agit d’un médicament et non d’un cosmétique. Cette vitamine peut être ajoutée en très faible quantité à des cosmétiques, mais elle perd de son efficacité du fait de la dilution.
  • Les liposomes et les niosomes sont de petites sphères microscopiques utilisées pour transporter des principes actifs dans la peau. Bien qu’ils ne traversent pas l’épiderme, ils ont une action d’hydratation des couches supérieures de l’épiderme.
  • Les acides de fruits (AHA, BHA : alpha et bêta hydroxy acides) ont deux effets qui dépendent de leur concentration : à faible concentration (2-5%) un effet hydratant en retenant l’eau à la surface de la peau, à forte concentration (12 à 70%) un effet exfoliant (70% pour les peeling chez le dermatologue) qui stimule la formation d’élastine et de collagène dans le derme. Pour être efficace, la crème qui contient les acides de fruits ne peut pas avoir un pH supérieur à 5 (ça devient compliqué là …). Pour repérer les acides de fruits sur l’étiquette des cosmétiques voici leur dénomination INCI : glycolic acid, lactic acid, malic acid, citric acid, glycolic acid + ammonium glycolate, alphahydroxyethanoic acid + ammonium alpha-hydroxyethanoate, alpha-hydroxyoctanoic acid, alpha-hydroxycaprylic acid, alpha-hydroxyproprionic acid, hydroxycaprylic acid, mixed fruit acid, triple fruit acid, tri-alpha hydroxy fruit acids, sugar cane extract, alpha hydroxy and botanical complex, L-alpha hydroxy acid, glycomer in crosslinked fatty acid alpha nutrium, salicylic acid… ARRRRRRRRRRGH
  • Les provitamines sont présentes dans notre alimentation et sont converties en vitamines. La provitamine B5 (panthénol) est sensée “nourrir” la peau. En tout cas, elle retient l’eau à la surface de la peau et a donc un effet hydratant.
  • Le propylène glycol est un hydratant, il retient l’eau à la surface de la peau. Le butylène fait de même.
  • Les facteurs naturels d’hydratation NMF (natural moisturing factor). Ils se trouvent naturellement à la surface de la peau mais peuvent également faire partie de la composition d’une crème hydratante : acides aminés, urée, acide lactique, acide pyrrolidone carboxylique, sels minéraux et sucres.
  • Le phénoxyéthanol ou phényl glycol est un solvant de la famille des glycols, utilisé comme conservateur, il est toxique chez l’animal (gasp!).
  • L’hydroxide de potassium ou Potassium hydroxide, règle le pH de la crème.
  • Xanthan gum, cellulose gum, carrageenan, stearic acid, Sorbitan oleate, algin, Carbomer, cetearyl alcohol sont des excipients (ils sont responsables de la consistance du produit).
  • Cetyl, cetyl palmitate, cetyl alcohol sont des stabilisateurs, les parabens des conservateurs (reconnus comme allergisants !)

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles