fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Comment choisir son linge de lit ?

Il semble évident que le linge de lit n’est pas plus seulement ce morceau de tissu utilitaire dont on se sert pour se couvrir la nuit. Non, aujourd’hui, pour certaines personnes, choisir son linge de lit est une question parfois aussi importante que choisir un pull ou une paire de chaussures. Concrètement, une parure se compose d’une housse de couette, d’un drap housse, de taies d’oreiller, et parfois d’un drap. Cet assemblage permet de laisser libre court à ses envies, afin de faire de son lit un élément de décoration à part entière. mais au-delà de l’aspect esthétique, on retrouve aujourd’hui bon nombre de matières qui participent à faire du lit un espace de bien-être, symbole d’un sommeil de meilleure qualité. De nos jours, les tendances et les critères oscillent, mais toutes se regroupent autour d’un élément central : opter pour un tissu de bonne qualité, et éviter les motifs trop imposants, trop figuratifs. Désormais, les couleurs se font plus douces, on dépareille certains oreillers, voire : on adapte les tons à ceux de la chambre. En bref, le linge de lit s’est imposé comme un vrai terrain de jeu, où les motifs et les matières se côtoient pour nous permettre de le choisir au mieux. Et lorsqu’on sait qu’on passe près d’un tiers de notre vie à dormir, il semblerait que cette question ne soit pas si anodine !

Sommaire :

1. Quelles dimensions choisir pour son linge de lit ?

parure de lit percal lave orage most

Parure de lit percale de coton lavé MOST

C’est peut-être LA question principale à se poser lorsqu’on souhaite changer de linge de lit. Car oui, aujourd’hui, au-delà du lit une place, les lits deux places se scindent en plusieurs tailles qui, à quelques centimètres près, pourraient bien ne pas correspondre au matelas.

Tout d’abord, partons du lit pour une personne. Ce dernier mesure généralement 90 cm x 190 cm. Dans cette perspective, le drap housse correspondra à la taille du matelas. La housse de couette, quant à elle, sera plus grande : souvent 140 cm x 200 cm. il en va de même pour le drap plat, qui mesurera 180 cm par 290 cm environ.

Pour un lit deux personnes, les choses sont un peu plus variables.

parure de lit madura maison plume

Housse de couette Lou Rose Madura

Le drap

Dans une parure de lit, le drap est probablement l’élément le moins utilisé, laissé de côté pour la housse de couette. Et pourtant, certaines personnes optent pour lui sous une couette ou même sous une housse de couette.

Pour choisir la taille de son drap, il suffit de le faire en fonction la taille de matelas. Pour un lit de 90 cm x 190 cm, on optera donc pour un drap de 180 cm x 190/200 cm, et pour un lit de 140 cm, un drap plat de 240 cm x 300 cm fera l’affaire. Cette dernière taille couvre aussi bien les lits en 140 cm de largeur qu’en 160 cm. À partir de 180 cm de largeur, il existe des draps de 270 cm x 300 cm.

Le drap housse

De la même manière que le drap plat, le drap housse doit être choisi en fonction des dimensions du matelas, puisque son rôle est bel et bien de l’englober pour le protéger. Toutefois, pour choisir son drap housse, il est important de mesurer l’épaisseur du matelas en plus. La plupart du temps, un matelas standard sera épais d’une vingtaine de centimètres. Cela peut varier, mais généralement, la plupart des draps housses s’y adaptent assez bien.

Ainsi, dans une optique standard, choisir son drap housse dans la dimension de son matelas semble être la solution la plus simple. Lorsque son matelas semble très épais, il peut être utile de vérifier : certaines marques proposent des draps housses spécial “matelas épais” qui disposent d’un grand bonnet.

La housse de couette

Les Pensionnaire Housse Couette Percale

Housse de couette en percale Les Pensionnaires

Si elle s’impose toujours comme une épreuve lorsqu’il faut la changer, la housse n’en reste pas moins une pièce essentielle dans une parure de lit. Pour bien la choisir en fonction de la taille de son lit, il n’y a rien de plus simple : la housse de couette doit concorder avec la taille de la couette, tout simplement !

Et si l’on conseille d’adopter une couette un peu plus grande que le matelas, afin de profiter d’un maximum de confort (et que la couette puisse retomber un peu), on comprend rapidement que, pour une housse de couette, c’est la même chose. Un lit de 90 cm x 190 cm aura donc une couette et une housse de couette de 140 cm x 190 cm, tandis qu’un matelas de 180 cm x 200 cm aura une housse de couette plus proche des 240 cm x 260 cm.

Les taies d’oreiller

Choisir la dimension de sa taie d’oreiller dépend de plusieurs critères, à commencer par la forme de ce dernier. En effet, il existe très basiquement deux formes principales : le carré (dit « européen ») et le rectangle (dit « américain »). Si on dit que l’oreiller rectangulaire a un maintien un peu plus poussé de la nuque, il n’en reste pas moins que tous les deux ont des atouts selon l’usage qu’on souhaite en faire. Mais concernant les dimensions, l’oreiller se décline en deux tailles principales :

  • 65 cm x 65 cm pour les carrés,
  • 50 cm x 70 cm pour les rectangulaires.

Les dimensions des taies correspondent généralement à ces deux standards, et il y a rarement de différences. Reste à savoir sur quelle matière viendra se poser notre visage pour “le grand voyage” (enfin, pour dormir quoi).

Les dessus de lit

On les ajoute par-dessus une couverture ou une housse de couette, les dessus de lit sont là pour ajouter un supplément d’âme esthétique à une parure, mais aussi pour des raisons thermiques. En hiver, certains d’entre eux permettent de réchauffer les nuits sans prendre le risque d’avoir trop chaud.

Mais alors comment différencier le plaid, le couvre-lit et l’édredon ?

Maud Mainil, directrice de collection chez Madura, nous en dit plus :

Le plaid est à l’origine un grand tissu en laine au motif tartan, ramené d’Ecosse. Désormais le plaid est une grande couverture, en coton ou en laine, parfois doublé avec de la polaire, uni ou à motif. Il trouve sa place dans toutes les pièces de la maison, jeté sur un canapé, un lit ou un pouf.

Le couvre-lit est destiné à recouvrir l’intégralité de la literie. Aussi appelé boutis, jeté de lit ou dessus de lit en fonction de l’étoffe et des techniques de tissage employés : il peut être plat, piqué, rebrodé ou matelassé, fin ou garni, uni ou à motif. En plus d’ajouter une touche de décoration à la chambre à coucher, il permet de réchauffer les fraiches nuits d’hiver et de protéger le lit de la poussière la journée.

L’édredon est plus court que la couette et n’a pas de retombée sur le côté du lit contrairement au couvre lit. Comme la couette, il possède une garniture en plumes, en duvet ou en matière synthétique. Il se place généralement sur la couette, en renfort, pour permettre de se tenir au chaud toute la nuit, mais ne doit recouvrir les oreillers.

2. Quelles matières choisir pour son linge de lit ?

parure de lit lin naturel most

Parure de lit lin lavé MOST

Le choix de la matière est primordial lorsqu’on souhaite une nuit la plus douce possible, mais pas seulement ! Jonathan Taieb, co-fondateur de MOST, nous explique que :

Choisir des fibres naturelles pour son linge de lit est la première des choses à faire si on veut avoir un sommeil de qualité. Les fibres synthétiques sont à bannir car, d’une part elles sont de très mauvaise qualité, ne sont pas faites pour durer et d’autre part elles ne permettent pas d’avoir un sommeil de qualité. Les fibres naturelles telles que le coton ou le lin ont un pouvoir d’absorption fort quand il s’agit de contenir la transpiration émise par le corps durant le sommeil. Enfin, les fibres naturelles ont des certifications environnementales importantes (GOTS, Oeko-Tex) et offrent une douceur nettement supérieure que les fibres synthétiques.

Le coton

Le coton est la matière classique par excellence, qui se trouve également être la plus répandue dans le linge de lit. De qualité standard, il n’épouse pas toujours les mouvements du corps, mais a l’avantage d’être assez robuste. Une housse de couette en coton sera donc durable, mais pas toujours la plus confortable, notamment en raison de son tissage qui est parfois laissé à désirer.

En revanche, le coton étant une fibre végétale, il se décline dans tous les coloris et imprimés possibles et imaginables, ce qui en fait un allié des mises en scènes esthétiques. Dans une perspective très concrète, le coton est donc un bon tissu pour toute l’année.

La percale de coton

Version haut de gamme du coton simple, la percale de coton est une matière très appréciée en linge de lit, notamment en raison de ses qualités pratiques. À la fois douce et résistante, la percale de coton s’adapte à n’importe quelle taille de lit, et permet d’apporter une sensation de confort très agréable au cours de la nuit.

Le tissage est ici réalisé de façon traditionnelle, mais est souvent plus serré et plus qualitatif que le coton classique, ce qui permet d’obtenir un aspect plus aérien, qui, couplé à sa bonne respirabilité, en fait une matière parfaite pour dormir. En bref, été comme automne, la percale de coton est une alliée de taille dans le lit !

Le satin de coton

bonsoirs parure satin coton

Parure satin de coton Bonsoirs

Très apprécié pour le linge de lit, le satin de coton est une autre alternative “premium” au coton classique. Grâce à son tissage resserré, cette matière se distingue par une douceur incomparable, mais aussi une souplesse très appréciable lorsqu’on tourne toute la nuit dans ses draps. Attention toutefois, le satin de coton peut être assez lourd.

De plus, s’il n’est pas inadapté à l’été, le satin de coton est particulièrement utile en hiver, notamment pour sa capacité à conserver la chaleur. Et comment ne pas évoquer son aspect brillant, qui fait parfois débat dans une chambre, mais qui a l’avantage d’être reconnaissable ?

La gaze de coton

À la fois légère et fine, la gaze de coton a connu un véritable engouement ces dernières années pour le linge de lit. Et pour cause, son aspect esthétique proche des tissus enfantins donne à une pièce un style instantanément plus cosy, dû à son tissage particulier.

Mais si la gaze de coton est apprécié, c’est surtout pour sa souplesse et sa respirabilité, deux qualité essentielles pour une parure de qualité. Et si en plus, on vous disait qu’elle sèche très vite ?

Le lin

taies d'oreillers lin lave most 2

Taies d’oreiller en lin lavé MOST

Parfois confondu avec la gaze de coton lorsqu’il est “lavé”, le lin est un tissu dont la fabrication est plus simple. En effet, il s’agit avant tout d’une fibre naturellement douce, qui s’accompagne d’une respirabilité et d’une fraîcheur très agréables en été. Mais si le lin a bien un avantage, c’est qu’il est thermorégulant. Dans cette optique, il s’adapte aussi bien à un lit d’été qu’à un lit d’hiver.

Le lin reste et restera une fibre durable pour un linge de lit, qui ne semble avoir que des atouts : hypoallergénique, souple, écologique, toutes les cases sont cochées pour en faire un tissu parfait sur un lit. Ces dernières années, le lin lavé s’est largement démocratisé, notamment en raison de sa force esthétique, entre le naturel et le raffinement !

Au-delà de la saison, Jonathan Taieb, co-fondateur de MOST, dirige le choix de la matière vers la manière dont celui ou celle qui l’utilise la perçoit :

Pour une personne plutôt frileuse, on la dirigera vers le satin de coton qui retient très bien la chaleur. Pour un individu ayant chaud la nuit, on le dirigera vers la percale de coton lavée qui est plutôt fraîche. Enfin, pour des personnes dont la température corporelle varie souvent, on peut les diriger vers le lin lavé qui a des vertus thermorégulatrices et qui est idéal aussi bien en été qu’en hiver.

Le Lyocell

De plus apprécié en mode, le Lyocell (ou Lyocel) est une fibre naturelle et écologique, directement issue de la pulpe du bois (souvent d’eucalyptus). Dans le linge de lit, les caractéristiques du Lyocell sont parfaitement adaptées, puisque sa douceur est l’incarnation même du confort apprécié pendant la nuit.

Mais ça n’est pas tout, car en été, le Lyocell se démarque par sa grande respirabilité, que l’on appelle parfois la “soie végétale”. Et pour cause, visuellement, les deux se ressemblent, à ceci près que le Lyocell est naturellement hypoallergénique.

parure lyocel blancheporte

Parure coton et Lyocell Blancheporte

Le bambou

Avec une culture plus respectueuse de l’environnement que le coton, le bambou se fait une place de plus en plus importante lorsqu’il s’agit du linge de lit. À la fois hypoallergénique et absorbant, il permet d’éviter la sensation de sueur en été, puisqu’il évapore l’humidité.

Au toucher, on pourrait le comparer à de la soie qui ne glisse pas. De plus, le bambou évite l’électricité statique, ce qui est toujours bon à prendre pour une nuit bonne nuit de sommeil.

La soie

Et justement, la soie, parlons-en ! En drap housse ou en oreiller, son aspect satiné en fait une matière naturelle reconnaissable entre mille. La soie est une matière que l’on considère luxueuse, et qui, de ce fait, est souvent plus fragile qu’un coton classique.

Comme le bambou, la soie est respirante. Elle permet d’évacuer l’humidité en été, et de conserver la chaleur en hiver. Une matière tout-terrain, qui est fine et très solide à la fois. On nous dirait même dans l’oreillette que sur des taies d’oreillers, la soie pourrait avoir des propriétés anti-âge. On vous laissera tester !

La flanelle

On la retrouve souvent dans nos vestiaires, mais sur nos lits, la flanelle se décline également. À la fois douce et duveteuse, elle est une fibre réconfortante par excellence dans une parure.  Et malgré le fait qu’elle peut boulocher selon sa qualité, une parure de lit en flanelle saura parfaitement trouver sa place dans une chambre d’hiver.

Tissée à partir de laine ou de coton, la flanelle a un grattage qui permet de retenir la chaleur, ce qui l’impose comme une matière jamais froide au toucher. La sensation des pieds frais en se mettant dans le lit n’existe plus ici ! Aujourd’hui, il est encore possible de trouver de la flanelle pure, mais elle est souvent présentée en mélange pour le linge de lit.

3. Quelles couleurs ou motifs choisir pour son linge de lit ?

madura parure lin

Parure de lit en lin Madura

Choisir la bonne taille pour son linge de lit, c’est une chose. Sélectionner la bonne manière, c’est très bien, mais une housse de couette ne se résume pas qu’à une fibre, loin s’en faut. Un lit, c’est aussi un véritable lieu, dans lequel on a envie (ou non) de se rendre. C’est également un périmètre capital dans une chambre, dont on peut tirer partie comme un vrai élément de décoration. Et bien évidemment, la parure de lit a un rôle primordial à jouer.

Le choix le plus sûr et le plus efficace reste de jeter son dévolu sur du linge de lit uni. Il s’intègrera très facilement à tous les types de pièces. Le plus universel reste le blanc, qui assure de ne faire aucun faux pas, et qui a cet avantage (comme toutes les couleurs claires) de fertiliser le sommeil.

Toutefois, une parure de lit plus colorée peut devenir un geste de décoration efficace, au même titre que les tons sombres. Attention toutefois à ne pas étriquer la pièce si le lit est la pièce principale.

Et effectivement, selon Maud Mainil, directrice de collection chez Madura, la tendance n’est pas aux motifs figuratifs :

[L’uni] est plus intemporel — et comme la notion de durabilité est très importante — on s’en lasse moins. Uni ne veut pas dire ennuyeux, car les matières sont belles, texturées comme la gaze de coton, le satin lavé ou le lin et elles mettent en valeur de jolies teintes. Ces matières lavées apportent une grande subtilité aux coloris avec leurs effets froissés et une patine délicate. Elles sont aussi douces , moelleuses pour un confort optimal.

Un des avantages également avec les unis, c’est qu’il est facile de dépareiller les taies d’oreillers des housses de couette et ainsi mélanger les différentes tonalités pour créer des associations originales.

Aujourd’hui, les couleurs sont davantage aux tons naturels : ocre, terracotta, beige, moutarde, vert amande, autant de coloris élégants qui restent assez sobres. Car oui, une parure peut être un vrai atout déco dans une chambre, il suffit de bien choisir la couleur !

Pour Maud Mainil, directrice de Collection chez Madura:

Les coloris qui plaisent le plus sont les blancs, les teintes naturelles, minérales mais aussi les verts de gris ou sauge et les tons rosés comme le pêche.

En effet , on observe un intérêt particulier pour les coloris qui rappellent la nature. Les couleurs sont douces, assez fraîches, printanières pour créer une atmosphère enveloppante et apaisante.

Et les imprimés dans tout ça ? On l’aura compris, le linge de lit peut se décliner comme l’objet principal de la chambre. Et les imprimés ne sont pas proscrits, loin s’en faut. Néanmoins, tous les imprimés ne se valent pas. Les rayures sont une base universelle, qui ne convient toutefois pas à toutes les décorations : en quelques gestes, il est possible de donner à une chambre des allures de cabine de marin sans le vouloir.

Les imprimés figuratifs sont, quant à eux, (évidemment) envisageables voire intéressants, mais en règle générale, leur identité est trop imposante pour s’intégrer facilement dans une pièce. Et si certains diront qu’ils ne sont pas de bon goût, les gros imprimés ont toutefois cet avantage de marquer une pièce trop sobre.

4. Qu’est-ce qu’un linge de lit de qualité ?

parure de lit satin blanc most

Parure de lit en satin de coton MOST

Comme n’importe quel domaine, il existe du linge de lit plus ou moins travaillé. Une matière en apparence luxueuse ou qualitative n’en reste pas moins une matière qui n’a pas été bien choisie, mais aussi une matière dont le tissage n’a pas été correctement réalisé. Car oui, en premier lieu, c’est bien de cela dont il est question lorsqu’on parle de qualité : le tissage.

Le tissage

Pour Jonathan Taieb, co-fondateur de MOST:

Le tissage et la densité ont une incidence sur la qualité de votre linge de lit, puisque ces deux indicateurs déterminent la densité de fils/cm2 ou de g/m2. Par exemple chez MOST, nous avons choisi un tissage de 120 fils/cm2 pour notre percale lavée et notre satin de coton ce qui en fait des tissus de très grande qualité conçus pour durer dans le temps. En plus du tissage, on peut également dire que la fibre sélectionnée joue un rôle primordial dans la qualité du linge de lit. Par exemple, lorsqu’on choisit du linge de lit en coton, sa méthode de tissage a une influence directe sur sa qualité globale. À partir de la densité de fils utilisés par centimètre carré, on obtiendra un drap housse ou une taie d’oreiller plus ou moins dense, plus ou moins satiné, plus ou moins fluide.

De façon très concrète, plus le tissage est dense, plus le nombre de fils est important, et plus la toile sera résistante. On considère qu’en dessous de 57 fils, un coton sera de qualité moindre.

Côté matière, les fibres naturelles sont largement plus résistantes et durables que les fibres synthétiques. De plus, pour le linge de lit, ces dernières sont bien moins agréables qu’une belle parure en lin lavé !

Les labels

Aujourd’hui, dans la mode comme dans le linge de maison, il existe des labels qui certifient qu’une matière est plus durable qu’une autre, plus qualitative, sans produits nocifs, etc. Cela peut tout à fait constituer un critère dans le choix de son linge de lit.

Il est aujourd’hui de plus en plus difficile de s’assurer qu’une parure a été bien faite, et ces labels sont précisément des repères, comme des petits phares dans la nuit. Et parmi les labels principaux qui peuvent aider à choisir son linge de lit, on retrouve :

  • GOTS (Global Organic Textile Standard) : un label international qui garantit que la fabrication du textile a été responsable et respectueuse de l’environnement,
  • OEKO-TEX : un label international, symbole d’un textile sans produits nocifs pour le corps comme pour l’environnement,
  • OEKO-TEX Made In Green : ce label assure un textile sans produits nocifs, mais aussi respectueux des travailleurs,
  • Écolabel européen : ce label garantit une production écologique dans les fibres naturelles comme synthétiques.
  • Et bien d’autres encore !

De quoi se rouler dans des draps dont on est sûr qu’ils sont bons pour nous… et pour la planète ! Quitte à y mettre le prix.

5. Où trouver son linge de lit ?

Parure Lit Greige

Parure de lit percale Greige

Disons-le clairement : en règle générale, un bon linge de lit — qui regroupe tous les critères optimaux — n’est pas toujours accessible. Il est donc difficile de classer des marques qui tentent de faire les choses le mieux possible dans une catégorie “petit budget” ou “budget sans limite”. De plus, selon la matière souhaitée, la taille, ou encore le coloris, les prix peuvent varier du tout au tout. Une moyenne difficile à établir, donc, qui révèle surtout que bon nombre de marques s’alignent entre elles.

Voici donc une petite liste non exhaustive des marques que l’on retrouve sur le marché du linge de lit :

10 marques de linge de lit à connaître

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles