fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Mocassins Le Moc Maison Hardrige : Test & Avis

Pour jouer à la pétanque, au-delà de la partie en elle-même, plusieurs équipes s’affrontent. Il y a ceux qui viennent habillés de leurs vieilles chaussures du dimanche, abîmées par la vie. Il y en a d’autres qui foulent le terrain en étant pieds-nus, sans pression. Et puis il y a une troisième catégorie : celle qui, comme moi, porte des mocassins. Oui Messieurs ! Pourquoi n’y aurait-il que les golfeurs qui auraient le droit d’avoir la classe sur leur parcours ? Ces mocassins, nous sommes allés les chercher chez Maison Hardrige, une marque française née en 1985 dont nous avons régulièrement parlé. Après les boots, les Derby et les baskets, la suite logique était de s’attaquer à un classique de la chaussure : le mocassin, dit « Le MOC » par la marque. Au camion, nous ne manquons jamais les occasions. Cela tombe bien, aujourd’hui il y a un évènement spécial. Outre la journée internationale de la danse et la sainte Catherine (bonne fête Catherine, si tu nous lis !), c’est l’ouverture de la précommande de cette paire ! Et vous savez comme on aime ce type de procédé, permettant de ne produire que les modèles commandés au préalable. Sans plus attendre, voici notre test :-)

moc hardrige design

Fiche technique

  • Modèle : Le MOC
  • Coloris : bleu marine
  • Tige : cuir veau velours
  • Doublure : cuir de veau
  • Laçage : fermeture à languette
  • Semelle intérieure : 100% cuir
  • Semelle extérieure : gomme recyclée
  • Montage : cousu
  • Fabrication : Portugal

Comment choisir ses chaussures ?

moc hardrige marque

Design

C’est par une journée ensoleillée que me parviennent ces mocassins que je m’empresse de saisir. Alors, qu’observer ? Il s’agit d’une paire en daim de couleur navy, présentant un design assez sobre sur le dessus, mais plus original au niveau de la semelle. En effet, cette dernière présente un design bicolore blanc et bleu, ponctué de petites touches de couleurs par-ci par -là (nous y reviendrons plus tard.). Ce mocassin tire son inspiration des driver loafers, créés pour la course automobile. Son empeigne en veau velours est surmontée d’une fermeture à languette dans les mêmes tons. Cette matière est particulièrement adaptée pour les temps secs comme aujourd’hui, et donc pour ce printemps ou bien l’été qui arrive.

mocassins hardrige

Si l’on catégorise généralement ce type de souliers dans la case chic, on peut tout à fait l’imaginer porté de façon casual, en raison de son esthétique. La chaussure est relativement basse, son bout est arrondi et le contraste de couleurs entre la tige en daim bleu marine et l’intérieur marron est joliment réussi, non prétentieux. Aimant la discrétion, je déplore toutefois le nom de la marque écrit dans une police assez grande sur la semelle interne, mais ce n’est qu’un détail qui ne se verra évidemment pas une fois ces mocassins enfilés.

mocassins hardrige profil2

Conception

Tout comme les Derby qui sont passés entre mes mains l’hiver dernier, ces mocassins ont été confectionnés au Portugal, le pays européen généralement privilégié et reconnu pour la qualité de fabrication de chaussures. Lors de ma prise en main, je constate que la marque a recours à une tige en cuir de veau suede de coloris navy, une matière que j’affectionne en raison de sa douceur, sa souplesse et de son aspect décontracté. D’ailleurs, ce cuir d’une épaisseur de 12 à 14 millimètres a été sélectionné auprès des tanneries Mastrotto en Italie, connues pour la qualité de leurs peausseries ainsi que leur engagement d’un point de vue environnemental. Elles sont en effet certifiées LWG (Leather Working Group), un groupe de travail crée en 2005 qui s’assure d’évaluer la conformité et les pratiques d’intendance environnementale des fabricants de cuir. En outre, elles font partie du projet Green LIFE (Green Leather Industry for the Environment), un projet financé par la Commission Européenne dont l’objectif est de réduire l’impact environnemental de l’industrie du tannage, et ce, dans divers secteurs.

mac hardrige face

Outre ces aspects environnementaux, j’apprécie la légèreté de la paire lorsque je la soupèse, un point que je ne manquerai pas de confirmer dans la partie dédiée à l’essayage. Lorsque je prête attention aux finitions, je ne déplore aucun défaut. La couture plateau, reliant le cou-de-pied aux côtés du mocassin, est parfaitement réalisée, et les lignes sont régulières. Une opération spécifique a d’ailleurs eu lieu pour éviter les plis malvenus qui peuvent apparaître suite à la couture du plateau. De plus, l’intérieur de la paire est entièrement doublé en cuir de veau. Des ailettes latérales intérieures viennent notamment renforcer la paire, dans un but : que la chaussure garde sa forme et qu’on se sente tout de suite à l’aise. Encore une fois, cela se vérifiera durant l’essayage. Un mot sur la semelle évoquée précédemment, et qui fait l’originalité de la paire : il s’agit d’une semelle en gomme lisse, entièrement fabriquée à partir de caoutchouc recyclé (d’où les points de couleurs !).

Notons que le montage de ce mocassin est dit tubulaire. Je ne parle pas de l’animal marin, mais d’une construction cousue. Cela signifie ici qu’une couture vient solidariser la semelle d’usure au reste de la chaussure. Sous la semelle extérieure, on peut voir une ancre dessinée par la marque. Pas d’animal marin donc, mais une influence marine toutefois présente ! Le talon est la zone sensible de la chaussure et Maison Hardrige l’a bien compris en prévoyant un contrefort à l’arrière avec cocarde, ni trop rigide, ni trop souple. Cependant, je suis plus mitigé d’un point de vue esthétique sur la valeur ajoutée de cette pièce cousue qui dépasse sur laquelle est brodée la cible bleu blanc rouge. Cependant, si vous êtes de même avis que moi, la marque propose une fabrication sur-mesure en ne la brodant pas. Enfin, même si cela relève de l’évidence, il n’y pas de lacets sur ce modèle. Insertion facile garantie !

mocassins hardrige semelle

mocassins hardrige profil

Essayage

Trêve de bavardages, voici venu le moment d’essayer la paire ! J’oscille souvent entre du 43 et du 44 et je ne sais donc jamais sur quoi miser. Pour le coup, j’ai choisi la pointure 43, et j’ai eu du flair, car je dois avouer que même en 43, les mocassins me sortaient un peu des pieds. Ainsi, si vous hésitez entre deux tailles, prenez-donc la taille inférieure. Pour une belle journée, comme c’est agréable d’enfiler ces mocassins pieds-nus ! On recommandera cependant à ceux qui transpirent le port de chaussettes « invisibles ». En matière de confort, mes premières impressions furent les bonnes : la chaussure est moelleuse, souple, légère et douce. On a un peu l’impression d’être dans un chausson. Ces mocassins ont tout des chaussures dans lesquelles je passerais bien la journée pour continuer cette partie de pétanque, mais non, du travail m’attend !

L’avis de notre styliste

Ce mocassin est la solution pour une tenue décontractée mais pas trop. C’est donc tout naturellement que j’ai composé cette tenue d’une marinière et d’une chemise sur-teinte ouverte pour le rappel de bleu foncé. Et pour apporter un peu de clarté, un jean bleached était idéal !

moc hardrige petanque

Chemise Lautrec | T-shirt Frenchaholic | Montre LIP
Jean LePantalon | Mocassins Maison Hardrige

Derby Maison Hardrige Tom : Test & Avis

Avis

La partie est terminée, la fête est finie, concluons mes amis. Vendus à 109€ en tarif précommande, ces mocassins proposés par Maison Hardrige cochent plusieurs cases. D’abord, sur le papier : un cuir de veau suede sélectionné en Italie, une fabrication portugaise et le respect des certifications environnementales. Ensuite, dans la pratique : une chaussure légère, souple, et véritablement confortable. Les finitions sont, elles aussi, au rendez-vous. Il ne reste plus qu’à voir l’utilisation qu’on pourrait faire de ces mocassins. Et là aussi, la paire apporte sa solution, puisque ce MOC pourra être porté comme je le fais, de manière chill (notamment pour les pétanques du dimanche). Mais il fera également tout à fait l’affaire dans un look casual chic ou même plus formel. Pour résumer, nous avons donc là des mocassins avec un cuir de qualité et certifié, cousus et fabriqués au Portugal pour 109€. C’est ce que j’appelle un rapport qualité-prix intéressant ! Bref, vous savez ce qu’il vous reste à faire jusqu’au 10 mai, la date de la fin de la précommande (et veille de mon anniversaire…) ;-).

les plus

  • Le confort instantané
  • La souplesse
  • Les certifications environnementales
  • Le rapport qualité-prix

les moins

  • Rien à déplorer :)

Mocassins

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux mocassins l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs mocassins préférés !

Découvrez nos articles mocassins

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

moc hardrige pied
Chez Maison Hardrige

109€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles