Conseils en mode masculine
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Blouson cuir aviateur Daytona 73 Corsair : Test & Avis

Depuis que j’ai passé le cap de la trentaine, j’ai une obsession : m’acheter un beau blouson en cuir. Malheureusement pour moi, je suis quelqu’un de très trop tatillon, ce qui fait que je suis rarement satisfait des modèles que je vois : cuir trop brillant, finitions approximatives, style loin d’être efficace et j’en passe. Peut-être suis-je un petit peu capricieux mais toujours est-il que je ne trouve pas chaussure à mon pied, enfin cuir pour mes épaules. Récemment, au fil d’une énième tentative pour trouver le Saint Graal au cours d’une pérégrination sur les Internets du Web, je suis tombé un peu par hasard sur Daytona 73. N’en ayant jamais entendu parler jusqu’alors, j’ai appris que la marque est rennaise et, surtout, spécialisée dans la réalisation de pièces en cuir, le tout à un prix compétitif. En parcourant son offre, j’ai craqué sur le modèle Corsair. J’en ai réalisé un test, voici ce que j’en ai pensé :

Blouson-Daytona73-Couverture

La marque

Si Daytona 73 existe depuis les années 70, ce n’est qu’en 2003 que Laurent Bézier et Vincent Chrétien décident de racheter Daytona 73, originellement tournée vers la fabrication de vêtements pour courses sportives. Ils prennent alors le pari de démocratiser la marque en déclinant ses meilleurs produits dans des styles à la fois classique, casual, luxe ou encore tendance. Évoluant dans le milieu du cuir depuis plus de 25 ans, ils mettent alors un point d’honneur à choisir des peaux (mais aussi des tissus) de qualité. L’origine des cuirs est alors scrupuleusement surveillée et rigoureusement sélectionnée dans des tanneries de renom.

Blouson-Daytona73-Etiquette

Fiche technique

  • Modèle : Corsair
  • Coloris : Bison (deux autres coloris disponibles)
  • Cuir d’agneau épais
  • Col amovible en agneau réel
  • Bords-côtes poignets et taille
  • Deux poches extérieures à rabat
  • Trois poches intérieures
  • Doublure coton certifiée Thermocore
  • Fabriqué au Pakistan

Design

Basiquement, ce Corsair s’apparente à ce que l’on appelle un blouson aviateur. On a donc une pièce entièrement en cuir et dont les manches ainsi que la taille sont terminées par des bords-côtes. Disponible en trois coloris, c’est vers la teinte « Bison » que je me suis tourné. Si cette appellation peut paraître pour le moins obscur, sachez que cela correspond à un marron relativement clair. Qui dit aviateur dit col doublé. Amovible, celui de ce Corsair est réalisé à partir d’une véritable toison de mouton. Sur la face avant, on retrouve deux poches fermées par des rabats et un bouton pression. Ces dernières accueillent d’ailleurs sur leurs flancs des poches pour maintenir nos mains au chaud. La fermeture s’effectue à l’aide d’un zip double navettes doublé d’une rangée de boutons pression. Bref, un blouson aviateur quoi !

Blouson-Daytona73-Porte-Look

Blouson-Daytona73-Bords-Cotes

Conception

Lorsque l’on se décide à acquérir un blouson en cuir, le premier point sur lequel on se penche est bien évidemment… le cuir (bien vu l’aveugle). Pour cette pièce, Daytona a misé sur un cuir d’agneau épais. Pour rappel, le cuir d’agneau a pour propriétés d’être souple, léger et très agréable au toucher. Et je dois dire que c’est clairement le cas ici ! Malgré le fait que Daytona 73 précise que c’est un cuir « épais », la peau subit mes torsions et pliures sans broncher. Aussi, elle présente une certaine brillance. Si cela peut gêner de prime abord, cet aspect, propre au cuir neuf, s’estompera au fil des ports pour donner une jolie patine. Enfin, lorsque je soupèse la pièce, cette dernière est relativement lourde. Non pas que cela soit un critère de qualité indiscutable mais, personnellement, j’aime sentir mes blousons et manteaux. Ici, je suis servi !

Blouson-Daytona73-Cuir

Le col étant amovible, je me suis penché sur ce dernier afin de voir comment la marque l’avait pensé. En temps normal, je ne suis pas friand de ce genre de détails car la façon dont la partie amovible est maintenue au col est médiocre. Ici, peu de risques pour que les coins de notre moumoute se fassent la malle. En effet, Daytona 73 y a monté sur son envers une fine pièce de cuir qui vient recouvrir le col principal. Dessus, elle a fixé cinq boutons pression pour un maintien optimal. À la base de la toison, on trouve une fermeture Éclair et deux petits boutons à ses extrémités pour toujours plus de maintien. C’est bien fait, pratique et esthétique : ce col est franchement réussi. À souligner cependant que cette gorge en cuir qui assure un maintien sans faille du col mouton, est assez inesthétique une fois celui-ci enlevé. Personnellement je ne compte pas le porter sans mais je préfère le préciser.

Blouson-Daytona73-Col

La face avant du blouson est relativement uniforme et n’est perturbée que par deux grandes poches plaquées. Ces dernières sont refermées par un rabat qui comprend un bouton pression. Une fois celui-ci ôté, l’intérieur se dévoile : celui-ci est entièrement tapissé d’un tissu polaire marron ! Sur les côtés des poches, on retrouve deux ouvertures qui permettent d’y glisser facilement les mains. L’intérieur est réalisé avec le même tissu que celui des poches, pratique pour garder les mains au chaud en hiver !

Blouson-Daytona73-Poches-Exterieures

Blouson-Daytona73-Interieur-Poches-Exterieures

Passons maintenant à l’intérieur ! Et pour cela, il nous faut dégrafer trois boutons pression et ouvrir un double zip SAB (concurrent européen direct d’YKK). Une fois fait, on tombe nez à nez avec tout un tas de petits détails, qu’il vaut mieux prendre au cas par cas. Le premier qui saute aux yeux n’est autre que la doublure. En 100% coton, elle se pare d’un très joli marron caramel qui fonctionne particulièrement bien avec le cuir. Je note la présence d’une petite étiquette « Thermocore », qui me précise indirectement que ce tissu est léger, résistant et thermorégulant (et accessoirement très facile d’entretien).

Blouson-Daytona73-Bouton-Pression

Blouson-Daytona73-Zip-Long

Blouson-Daytona73-Zip

En plein milieu du dos, Daytona 73 a floqué des messages en anglais nous rappelant son passé de marque technique mais aussi la source de son inspiration, à savoir les vêtements militaires américains datant de la Seconde Guerre mondiale. Au niveau de la poitrine, côté cœur, on retrouve une poche zippée et passepoilée par deux petites lamelles de cuir. De l’autre côté, on trouve également une poche mais fermée par un bouton pression cette fois-ci et, juste en-dessous, une poche tabac. Dernier petit détail (le plus important assurément) : un petit Gwen Ha Du (le drapeau breton), cousu dans une couture !

Blouson-Daytona73-Thermocore

Essayage

Je ne suis vraiment pas un habitué des blousons de cuir et étant abonné aux pièces « classiques », c’est avec une certaine appréhension que je me décidais à l’enfiler sur mes épaules. En toute franchise, vu le caractère fort de ce type de pièce, je craignais tout simplement ne pas pouvoir en assumer le port. C’est d’ailleurs pour cela que je n’ai pas souhaité partir sur une version badgée avec écussons. Je suis au final très agréablement surpris par le rendu. Bien qu’ayant une présence affirmée, le blouson s’intègre naturellement au combo jean brut/boots que j’ai l’habitude de porter en hiver sans pour autant monopoliser toute l’attention. Bien que pesant son poids, il est très agréable à porter et malgré la présence d’un simple henley dessous et la petite dizaine de degrès dehors, il tient chaud ! Regorgeant de poches à gauche à droite, je ne devrais pas manquer de place pour transporter mes plans de vol ou plus simplement ma carte Korrigo (carte ferroviaire bretonne) ! Après avoir échangé avec la marque, je suis parti sur une taille L, un chouilla trop grande à mon goût, ce qui permet néanmoins d’envisager le port d’un pull épais dessous. Mais pour qu’il me sied à merveille, je pense tout de même procéder à un échange (les retours sont d’ailleurs offerts sur le site) pour une taille M.

Blouson-Daytona73-Look-Entier

Blouson Daytona 73 | Henley Splice | Jean AVN | Boots Shoepassion

Avis

Bizarrement, j’ai toujours appréhendé de porter ce type de pièces. Pourtant l’aviateur fait partie des blousons en cuir les plus populaires ! Inconsciemment, j’avais peut-être peur de ressembler à Looping dans l’Agence tous risques. Ce modèle proposé par Daytona 73 possède en tout cas de sérieux arguments. Tout d’abord, son prix : 399€. Ce qui est raisonnable pour un blouson aviateur en cuir. Je n’étais pas prêt à mettre beaucoup plus cher pour un premier uirc’ ! Il m’a semblé d’autant plus intéressant qu’à ce tarif, la marque ne fait pas de compromis sur la qualité. Le cuir est vraiment beau (je pense que les images parlent d’elles-mêmes). Le montage et les finitions sont également au niveau de ce qu’on peut attendre d’un bon blouson en cuir. Au-delà de son offre de cuir, Daytona 73 propose également de très belles vestes en toile cirée et au regard de cette première expérience réussie avec la marque, je sens que je ne vais pas tarder à craquer sur cette veste dont la toile est à l’origine utilisée pour la conception des toiles de tente de l’armée américaine et de certaines ONG !

Matières

  • 3.25
  • 4

Finitions

  • 3.5
  • 4

Design/coupe

  • 3
  • 4

Confort

  • 3.75
  • 4

Engagement environnemental

  • 2.5
  • 4
#

Notre note finale

  • 16
  • 20

les plus

  • Montage rigoureux
  • Cuir de qualité
  • Un col amovible toute option

les moins

  • Brillance du cuir à l'état neuf (à nuancer néanmoins)
  • Gorge en cuir peu esthétique sans le col lainé

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

Blouson-Daytona73-Couverture
Chez Daytona 73

399€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles