Conseils en mode masculine
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Manteau Le Modeste : Test & Avis

Lorsque l’on décide d’acquérir une grosse pièce, plusieurs critères rentrent en compte. On va s’intéresser évidemment en premier lieu à la protection qu’elle va nous offrir et donc se pencher sur les matériaux utilisés à sa confection. Son style est également à prendre en compte, puisqu’il sera influencé par les tenues et looks que l’on porte le plus au quotidien. Ce qui viendra assoir et terminer de valider notre choix seront les finitions, qui lui donneront (ou non) un certain caractère. Tous ces points réunis nous donnent alors un produit fini, dont le prix va dépendre et augmenter en fonction. Mais depuis quelques années maintenant, la donne a légèrement changé et on a ajouté un paramètre indispensable : le responsable. Les matières ne doivent plus être seulement de qualité mais produites de manière réfléchie. Les pièces ne doivent plus seulement avoir les plus belles finitions mais être réalisées au plus près du consommateur. Avec sa marque Le Modeste, Laëtitia Modeste tend vers ce mode de production. On a découvert la marque lorsque l’on a listé les marques Made in France et après avoir parcouru son offre, on a rapidement accroché avec ses manteaux. C’est donc le sujet de ce test, voyons ce que vaut ce manteau Modeste !

Manteau-Modeste-Porte-Face

La marque

À l’origine de la marque, on retrouve Laëtitia Modeste. Après des études de modélisme (Laëtitia est diplômée de l’Académie Internationale de Coupe de Paris) et une carrière de gestionnaire RH, elle se lance en 2018 et crée Laëtitia Modeste Couture, qui devient par la suite Le Modeste en septembre 2020. Son objectif est clair : créer des vêtements de qualité de manière réfléchie. Pour ce faire, elle s’appuie sur un mode de fonctionnement responsable, privilégiant ainsi le circuit court et les productions locales. L’intégralité des matières que la marque utilise est donc naturelle et produite en France. Mais plus que du Made In France, Le Modeste a à coeur de proposer au consommateur une traçabilité exemplaire, qui permet de savoir d’où provient exactement chaque partie qui constitue notre vêtement. Un clin d’oeil aux pièces d’antan, qui étaient soit réalisées dans le foyer familial, soit chez le tailleur. En somme, Le Modeste souhaite produire des vêtements de qualité, réalisés dans l’Hexagone à partir de matières premières françaises et ayant une belle histoire à raconter.

Manteau-Modeste-Etiquette

Fiche technique

  • Modèle : nuage de chevrons
  • Coloris : beige/crème, avec chevrons
  • Toile extérieure : deux laines, brebis Ile de France et noire du Velay
  • Doublure : lin (belge, certifié Master of linen)
  • Boutons : quatre en corozo marron
  • Poches extérieures : deux, en biais
  • Coupe : droite
  • Col : simple
  • Fabrication : France (Nîmes)

Présentation

Comme disait mon papy : « on ne juge pas un livre à sa couverture ». Si cela est vrai dans la plupart des cas, le soin qu’apporte une marque au packaging utilisé pour l’envoi de ses pièces peut pourtant être un bon indice sur la relative qualité dudit produit. Ici, le manteau m’est parvenu dans… un sac à pain ! Si cela peut surprendre, cela s’explique relativement facilement. Lorsque Laëtitia a appris que les boulangeries se servaient de ces sacs uniquement pour contenir de la farine ou transporter du pain (et que le sac partait ensuite à la poubelle), elle a tout simplement décidé de les récupérer afin de s’en servir. Ce n’est clairement pas le packaging le plus « quali » que j’ai vu mais c’est sans aucun doute mon préféré, tout simplement pour son côté non conventionnel. Qui plus est, ce fameux sac est robuste et possède le volume idéal pour protéger le manteau. Original et pratique donc ce packaging ! Avec le manteau, on retrouve à l’intérieur de notre sac à pain un petit fascicule présentant la marque et le produit et comprenant également un mot de la fondatrice. Si j’ai tendance à ne pas prêter attention à ce genre de « paperasse », je dois dire que celui de Le Modeste est original et joliment réalisé. Un déchet revalorisé donc, qui offre une belle entrée en matière et qui donne envie d’en découvrir davantage (et qui m’a accessoirement donné faim mais ça, on s’en fiche un peu).

Manteau-Modeste-Sac

Design

Le Modeste est parti sur un style simple, intemporel et sans risque : le manteau droit. On retrouve donc toutes les caractéristiques d’un manteau classique, à commencer par un col simple. En-dessous se trouve bien évidemment un boutonnage droit qui comprend quatre gros boutons. La toile, obtenue à l’aide d’un mélange de deux laines françaises, se pare d’un joli (et discret) motif chevrons. Plutôt uniforme, la face avant du manteau n’est perturbée que par la présence de deux poches en biais ainsi que d’un panneau (un bavolet) situé sur la poitrine gauche. A l’arrière, on retrouve une fente centrale. Pas de boutonnière au niveau des poignets cependant, choix étonnant mais qui n’est pas non plus mauvais puisque cette absence ne dénote pas avec le reste. Allez, rentrons dans le détail !

Manteau-Modeste-Porte

Conception

En pensant ce manteau, Laëtitia l’a souhaité recyclable et biodégradable. Pour cela, elle a bien entendu choisi la laine, matière naturelle et biodégradable, pour réaliser la toile de ce Nuage de chevrons. Pour réaliser cette teinte et ce motif, elle se sert de deux laines différentes françaises : la brebis Ile de France et la brebis noire du Velay. La première produit une toison blanche, fermée et tassée à mèches carrées qui se rapproche du mérinos. La seconde, comme son nom l’indique, produit une toison noire (ou brunâtre), fine et ondulée. Ce joli mélange donne alors une toile de base beige avec un léger chinage gris et des chevrons anthracites tissés par l’atelier Le Passe Trame, dans le Tarn. Qui plus est, la laine est fongicide, ce qui fait qu’il n’est pas nécessaire de la laver régulièrement. Evidemment, elle est également l’une des meilleures matières en terme de régulation thermique et offre une très bonne protection contre la pluie.

Manteau-Modeste-Matiere

Manteau-Modeste-Bavolet-2

Manteau-Modeste-Poche

M’intéressant à la toile, je me suis naturellement tourné vers les boutons. Ces derniers, au nombre de quatre, sont marron et relativement grands. Ils sont obtenus à l’aide de corozo, aussi appelé ivoire végétal. Issu du fruit de Tagua, qui pousse sur un type particulier de palmier, il a l’avantage de présenter une alternative à la traditionnelle corne provenant d’un animal. Le Modeste les a sourcé chez Brochot, entreprise reconnue dans la conception de boutons (elle est par exemple le fournisseur d’une grande partie des maisons de mesure françaises). Avant de passer à l’intérieur du manteau, je m’intéresse à son montage et je constate que, malgré une grande souplesse, il conserve un certain maintien, qui peut être expliqué par du thermocollage. En farfouillant sur le site de la marque, je trouve ma réponse : c’est bien le cas ! Ici, on est en présence d’un entoilage recyclé et thermocollé avec une colle biosourcée, réalisé dans le nord de la France par Lainières de Picardie. À noter que la marque propose de l’entoilage traditionnel mais sur ses modèles d’été en lin.

Manteau-Modeste-Col

Manteau-Modeste-Bouton

Passons à l’intérieur. Celui-ci est entièrement tapissé d’une doublure à rayures blanches et vertes. Outre le fait qu’elle se marie particulièrement bien avec la toile extérieure, je trouve l’idée de l’avoir réalisée en lin vraiment pertinente. Pourquoi ? Et bien premièrement parce que cela correspond complètement à la ligne directrice de la marque de vouloir produire bien et mieux. Aussi, le lin a plusieurs propriétés qui donnent à une doublure plus qu’un simple rôle ornemental. En effet, les fibres de lin ont un fort pouvoir d’absorption, ce qui permettra, couplé à la laine, de ventiler le manteau et de nous garder à une température optimale, quelle que soit la chute ou la hausse des températures. On a tous passé un manteau avec une doublure en viscose (ou autre tissu synthétique) et eu la désagréable sensation d’être enfermé dans une cabine sauna portative (ah pas vous ?). Ici, ce ne sera pas le cas ! Je note également la présence de deux petites poches ainsi que d’une étiquette qui liste les matériaux utiles à la conception du manteau (laine et lin donc) et qui indique la date de fabrication du manteau.

Manteau-Modeste-Doublure

Manteau-Modeste-Etiquette-Matieres

Essayage

Ne connaissant pas le sizing de la marque, je me suis tourné naturellement vers un 52, ma taille habituelle. Mais afin d’en être complètement sûr, j’ai envoyé certaines de mes mesures à la marque, qui m’a confirmé que c’était la bonne taille à prendre. Le manteau étant proposé en précommande, j’ai dû attendre quelques semaines afin que la pièce soit réalisée. Pour ceux que cela intéresse, Le Modeste fait confectionner ses pièces chez le Vestiaire de Jeanne, un atelier crée à la base pour une marque de vêtements nîmoise mais qui a par la suite étendu ses services !

Manteau-Modeste-Porte-Look

Pull Balibaris | Jean Asphalte | Baskets Asphalte

Une fois mon sac de farine reçu, je peux enfin passer le manteau. Première bonne surprise, le poids. Je m’attendais à un manteau relativement lourd (ne me demandez pas pourquoi, je ne le sais pas moi-même), je suis au final en présence d’une pièce au poids classique, ni trop lourd ni trop léger. La marque présente la coupe de son manteau comme classique et je suis plutôt d’accord avec elle. J’ajouterais cependant que j’ai l’impression qu’elle est légèrement appuyée ou, du moins, « modernisée » comme disent les gens qui font du marketing. Les épaules tombent pile comme je le souhaitais et la pièce s’arrête à mi-cuisse, une longueur qui permet au manteau de jouer dans plusieurs styles. Seules les manches sont un poil courtes pour couvrir convenablement l’intégralité de mes trop longs bras. La laine est magnifique, brute et un peu rêche, et donne au manteau un caractère certain.

Avis

Quand vient le moment de conclure sur ce manteau Le Modeste, une seule chose me vient en tête : chapeau bas. Pourquoi ? Eh bien cela passe par plusieurs points. Le premier est indéniablement la qualité des matériaux sélectionnés. Que ce soit la laine, le lin ou le corozo des boutons, rien n’est laissé au hasard et tout semble fait pour durer. La coupe du manteau ainsi que son montage sont impeccables et on ressent presque le travail artisanal qu’il y a derrière. Mais plus qu’un choix pertinent de matières et qu’un travail de conception réussi, c’est le discours de Le Modeste qui m’a séduit. Enfin une VRAIE marque responsable, éthique et qui véhicule de vraies valeurs, bien loin du green washing que l’on peut voir et/ou entendre quotidiennement. Le Modeste prouve qu’il est possible de réaliser de très belles pièces en France, à moins de 300 kilomètres, et de les proposer à un tarif raisonnable. Elle prouve également qu’il ne suffit pas d’acheter du coton GOTS comme tout le monde pour proposer une autre vision de la mode, plus responsable et en phase avec l’environnement. Certes, le coloris pourra déplaire à certains (à noter que la marque propose d’autres coloris) mais, pour moi, il représente le caractère même de cette pièce. Si vous cherchez un manteau responsable, Made in France, avec une histoire et au style réussi, ce Nuage de chevrons est fait pour vous.

Design

  • 3.5
  • 4

Finitions

  • 3.75
  • 4

Coupe

  • 3.25
  • 4

Confort

  • 3.25
  • 4

Engagement environnemental

  • 4
  • 4
#

Notre note finale

  • 17.75
  • 20

Manteaux

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux manteaux l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs manteaux préférés !

Découvrez nos articles manteaux

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

Manteau-Modeste-Porte-Face
Chez Le Modeste

590€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles