Conseils en mode masculine
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

10 paires de chaussures pour l’automne

Ce qu’il y a de bien avec le changement de saison, c’est que cela permet bien souvent de faire un tri dans notre dressing. En effet, outre le fait d’échanger des pièces légères contre des vêtements plus épais, c’est l’occasion de vérifier ce que l’on garde et ce que l’on doit réparer ou, malheureusement, changer. Et bien souvent, les chaussures sont les pièces que l’on devra renouveler assez fréquemment du fait de leur usure inévitable. Avec l’automne qui est bien installé désormais, un autre facteur entre en jeu : la protection. L’avant-dernière saison de l’année ayant la fâcheuse tendance à jouer avec nos nerfs d’un point de vue météorologique, mieux vaut donc opter pour des paires plus ou moins polyvalentes. C’est donc dans cette optique que l’on a regroupé 10 paires de chaussures idéales pour l’automne, pour passer d’une violente averse à un grand ciel bleu irradié par les rayons du soleil :

Une paire de hiking boots

On commence notre liste par un modèle qui puise son origine dans le monde de l’alpinisme. En effet, la hiking boot, ou chaussure de randonnée, était au départ destinée à l’ascension des monts puis, plus tard, à la pratique de la randonnée et du trekking. Le modèle « traditionnel » se distingue d’une bottine classique par l’utilisation d’un laçage long, de crochets et d’oeillets métalliques. Le cuir est souvent assez épais mais reste souple afin de proposer le meilleur compromis entre durabilité et confort. La semelle, généralement en gomme, prend la forme d’une semelle commando, pour proposer une adhérence optimale. Pour cette paire de « Hawthorn », Faguo reprend dans les grandes lignes ces caractéristiques afin de proposer une paire de boots urbaines au caractère affirmé. Une belle alternative aux modèles de hiking boots iconiques, proposés bien souvent à un prix deux à trois fois supérieur.

Boots Faguo Hawthorn chaussures automne 2020

Hiking boots Faguo Hawthorn : 175€

Une paire de Chelsea boots

Pour moi, la Chelsea boot est LA paire de boots pour l’automne. Elle voit le jour en Angleterre, en pleine période Victorienne. C’est le chausseur de la reine Victoria, J. Sparkes-Hall, qui lui en aurait offert en 1837. Il aurait alors créé une paire de bottines courtes, munies d’élastiques sur les côtés pour chausser et déchausser Sa Majesté rapidement. Très vite, les officiers britanniques en tombent amoureux (de la paire, pas de la reine !) et se l’arrachent. Habitant pour la plupart à Chelsea, le quartier londonnien lui donnera son nom. En 1900, ce sont les cavaliers du monde entier qui s’en emparent du fait de la facilité avec laquelle elle se chausse. Enfin, dans les années 60, la scène rock l’intègre dans son uniforme. Avec sa semelle commando en caoutchouc et son cuir nubuck marron, cette paire de JULES & JENN s’écarte quelque peu du côté élégant pour opter pour un style plus casual, plus brut.

Chelsea-Jules-Jenn

Chelsea boots JULES & JENN : 120€

Une paire de Derby

Encore une paire à l’origine britannique ! Pour celle-ci, les avis divergent : d’un côté, il y a ceux qui affirment qu’elle aurait été conçue pour le comte de Derby, aux petons plus que prononcés et qui avaient du mal à se chausser. De l’autre, certains affirment qu’elle aurait vu le jour lors des guerres napoléoniennes et serait l’invention d’un certain général prussien afin que ses soldats se chaussent plus vite et, de fait, se rendent plus rapidement sur le champ de bataille. Quoi qu’il en soit, la chaussure Derby se distingue d’un Richelieu par un laçage ouvert, facilitant effectivement son enfilage. Outre ce bon point, les Derby peuvent aussi bien évoluer dans un style habillé que plus décontracté. Et cette paire Roma de chez Schmoove en est la preuve : avec un pantalon élégant ou un jean, il ne fait aucun doute qu’elle trouvera sa place dans une pluralité de tenues.

Roma-Schmoove

Derby Schmoove Roma : 159€

Une paire de sneakers

Évidemment, l’automne est aussi la saison de la sneaker. Si on privilégie en été des modèles légers, réalisés dans des matières souples et dans des coloris plus doux, la troisième saison de l’année permet de changer les styles et d’opter pour des paires plus baroudeuses. Et quand on voit cette paire d’Air Force 1, difficile de ne pas croire que Nike l’a réalisé pour cette saison ! Subissant un léger restylage de sa midsole, cette réédition du modèle sorti en 2001 (exclusivité japonaise à l’époque) se part d’un joli « Wheat », autrement dit un marron très clair. Réalisée à partir d’un suédé très duveteux, il faudra absolument imperméabiliser cette paire avant de pouvoir la « rocker » !

Air-Force-1

Sneakers Nike Air Force 1 : 190€

Une paire de bottines

Que serait l’automne sans une paire de bottines ? Pas grand-chose ! Clairement, les boots apparaissent comme l’une des paires principales de nos différentes tenues de la saison. Workboots, commando ou plus habillées peu importe, tant qu’elles s’accordent au mieux avec notre style. Si elle propose des chaussures depuis son lancement il y a quatre ans maintenant, Octobre développe de plus en plus sa gamme de souliers. Parmi tous ses modèles, c’est vers cette paire de bottines que l’on s’est tourné. Réalisée dans un joli cuir lisse marron foncé, elle mélange habilement sobriété et élégance. Montée en Blake, il ne fait aucun doute que la paire est légère et agréable dès les premiers ports. Si vous cherchez des boots simples mais efficaces, ces John doivent être dans votre liste !

Octobre-john

Bottines Octobre John : 190€

Une paire de sneakers, le retour

Parce que l’on en a jamais assez, on a sélectionné une seconde paire de sneakers. Mais attention, pas n’importe laquelle : la 991 Made in UK dans son coloris « Beige with Green ». Fondée en 1906 aux États-Unis, la marque a, comme beaucoup d’équipementiers sportifs, délocalisé sa production en Asie (principalement en Chine, en Indonésie et au Vietnam). Cela dit, New Balance continue de produire aux États-Unis et en Angleterre, où elle possède une usine à Flimby. Si les paires qui sortent de ces deux usines sont proposées à des tarifs supérieurs, la qualité est indéniablement plus haute, ce qui en fait des baskets premium.

New-Balance

Sneakers New Balance 991 : 200€

Une paire de boots en cuir graîné

Comme pour les sneakers, nous n’avons jamais assez de boots (en tout cas en automne) ! C’est pourquoi, cette paire de Orban’s fait partie de cette sélection. La marque voit le jour en 2015 et on retrouve à son origine un certain Marcos Fernandez, déjà père de différentes marques de chaussures comme Septième Largeur ou encore Emling. Avec Orban’s, il souhaite proposer des souliers de qualité à des prix abordables. Optant pour un style classique, la marque réunit les standards de chaussures de ville : Richelieu, double boucles, Derby, etc. Sur cette paire de Rushmore, plusieurs points nous ont séduit. Le premier est irrémédiablement le style, à mi-chemin entre élégance et côté plus brut. Ensuite, c’est le cuir utilisé par la marque qui est intéressant, avec une jolie teinte marron clair et un grain prononcé mais pas trop. Montée en cousu norvégien (une sorte de dérivé du Goodyear à double couture), elle accueille une semelle en caoutchouc pour terminer d’assoir son style ambivalent.

Orbans-Boots

Boots Orban’s Rushmore : 220€

Une paire de sneakers, la trilogie du samedi

« Tiiiin tin, tin tin tin, tin tin teu tin, tin ! ». Les plus vieux d’entre vous auront peut-être reconnu le générique de la « Trilogie du samedi soir » dans ma veine tentative de l’imiter à l’écrit. Pour les plus jeunes, il y a peu de chances que vous sachiez de quoi je parle (et que vous me preniez donc pour un vieux qui ne fait que vivre dans le passé). Toujours est-il que si je fais allusion à l’un de mes programmes préférés de mon enfance, c’est pour vous parler de la troisième et dernière paire de sneakers de cette liste. Cette fois-ci, c’est chez Veja que l’on a trouvé notre bonheur avec cette V-10. Conçue pour les 10 ans de la marque, elle embarque plusieurs spécificités. La première réside dans sa tige, réalisée à partir d’un coton recouvert de PU ainsi que de la résine obtenue à partir de déchets de maïs. Ensuite, sa doublure intérieure en jersey comprend 33% de coton biologique et 67% de polyester recyclé. Enfin, sa semelle est réalisée à partir de caoutchouc sauvage d’Amazonie. Une paire stylée et responsable, que demander de plus !

Veja-V10

Sneakers Veja V-10 : 130€

Une paire de boots 4×4

Il y a 6 ans, Max nous proposait son look intitulé « Chasseur de Menhirs ». Parmi toutes les pièces que présentait le Chauffeur, c’est la paire de chaussures qui m’avait alors fait de l’oeil : une sorte de workboot sur une semelle en gomme blanche de la marque Pointer, malheureusement disparue aujourd’hui. Plus que le shape, c’est la patine qu’a pris le cuir qui m’a vraiment séduit, d’autant plus que Max porte toujours la paire ! J’ai mis des années avant de retrouver un modèle similaire et c’est chez Sorel que j’ai trouvé le Saint Graal. Nommée Kezar, la paire possède une tige en cuir nubuck imperméable. Au niveau des talons, des renforts moulés en TPU viennent soutenir les contreforts. La semelle intérieure en EVA est moulée afin d’offrir le meilleur confort qui soit. Enfin, la semelle extérieure en caoutchouc offre un grip idéal.

Sorel-Kezar

Boots Sorel Kezar : 189,99€

Une paire de baskets

On termine cette sélection par une paire de baskets. Provenant de la marque Panafrica, elle présente quelques caractéristiques intéressantes. La première est sa tige qui, non seulement associe deux coloris (ici le kaki et le marron) mais aussi deux matériaux. On a ainsi du cuir marron sur une partie du bout, les garants, les contreforts et du polyester recyclé Seequal vert (issu de bouteilles de plastique collectées et recyclées) sur les quartiers et le bout. La languette accueille un tissu wax, signature de la marque. Le tout est monté sur une semelle en gomme marron unie. Une paire originale, réalisée de manière artisanale et en édition limitée dans deux ateliers familiaux au Maroc.

Panafrica-Sahara

Baskets Panafrica Sahara : 125€





Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles