S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Conseils en mode masculine




Chino The Initialist : Test & Avis

Cela fait déjà plusieurs années qu’on met en avant des jeunes marques qui ont souvent un objectif commun : celui de proposer de bons basiques abordables. Si dans les faits l’absence d’intermédiaires permet de réduire le prix de vente final, toutes les marques ne sont pas à mettre dans le même panier. Ainsi, certaines vont se démarquer par la qualité de leurs matières, leur expérience client, leurs prix ou encore par leurs démarches environnementales et sociétales. Si on reste toujours méfiants à la découverte d’une nouvelle marque de basiques, on apprécie celles qui se distinguent des autres par leur concept et surtout par leurs pièces. Fraîchement découverte en mai dernier, on a décidé de tester la marque minimaliste The Initialist. Et c’est donc le chino de la gamme Initial qu’on va passer au crible aujourd’hui :

marque the initialist

Marque

Créée par Charles Gaston-Dreyfus (un des fondateurs de Geym, une marque streetwear), The Initialist se démarque en proposant des pièces réalisées à partir de matières japonaises ou italiennes et assemblées au Portugal, en Corée du Sud ou encore en Inde (t-shirts en coton pima). Même si on y déniche des basiques du vestiaire masculin, les pièces sont travaillées et on retrouve une véritable identité. Comme beaucoup d’autres marques qui optent pour l’absence d’intermédiaire, il n’y pas de stock, ni de soldes. Avec un principe du direct au consommateur, la marque dit proposer des pièces avec un prix 3 fois moins élevé qu’en temps normal.

Avis the initialist

Le vestiaire parfait par The Initialist !

Pour ce faire, The Initialist propose deux lignes : Initials et Essential. La première ligne est uniquement composée de basiques permanents (chemises, t-shirts et chinos) alors que la seconde est constituée de pièces plus travaillées et au stock limité. Pour cette dernière, The Initialist lance la production une fois que les commandes sont passées. En suivant cette démarche, la marque a récemment lancé une veste M-51 (qui ressemble davantage à une jungle-jacket) ou encore une veste en denim selvedge. Enfin, la marque s’engage à respecter les normes environnementales et sociales en optant pour un transport limitant au maximum les émissions et en garantissant de bonnes conditions de travail.

Fiche technique

  • Référence : chino stretch
  • Coupe : slim
  • Couleurs : beige, bleu marine, camel et noir
  • Tailles : 29, 30, 31, 32 et 33
  • Composition : 97% de coton, 3% d’élasthanne
  • Type de poches : en biais
  • Lieu de fabrication : Corée du Sud

Comment choisir et porter un pantalon chino ?

Chino the initialist

Présentation

Quelques jours après la prise de commande vient le moment de la réception du colis. À l’intérieur, on y trouve un joli tote bag en coton naturel où il y est inscrit : The Initialist. C’est certainement un détail, mais lors de la prise de commande sur l’e-shop de la marque parisienne, je n’avais pas vu que les « i » étaient à l’envers sur le logo. Je trouve l’idée originale et visuellement intéressante. Revenons en au fait, le chino est recouvert d’un papier de soie fermé par un autocollant portant le nom de la marque. Que dire ? La présentation est soignée et particulièrement minimaliste, on retrouve l’identité même de la marque. Qui plus est, j’aime l’idée du tote bag à la place du blister, car on a toujours besoin d’un tote bag (moi oui). C’est pour dire, quelques jours après le shooting, j’ai utilisé ce dernier pour faire deux trois courses dans le centre ville de Rennes ! ;)

presentation the initialist

Design

Niveau design, rien de plus classique qu’un chino ! Si son style est simple et épuré, c’est avant tout la coupe et la matière qui vont ici nous intéresser. Le chino The Initialist est dit « slim », mais on pourrait qualifier sa coupe de semi-slim. Il est donc ni trop serré ni trop large, ce qui est un avantage puisqu’il peut convenir à la majorité des morphologies. L’ouverture au niveau de la cheville reste quant à elle légèrement étroite, permettant de l’accorder avec tous types de chaussures. La marque propose quatre coloris : beige, bleu marine, camel et noir. Le modèle qu’on a entre les mains n’est autre que le coloris camel. Comme la grande majorité des chinos, on retrouve deux poches en biais et deux poches arrières. L’intérieur ainsi que les sacs de poche sont réalisés dans un tissu blanc. C’est un chino qui peut s’accorder autant dans un style formel que purement casual.

Chino the initialist camel

Conception

Passons à la conception de ce fameux chino The Initialist ! Ce dernier est composé à 97% de coton et à 3% d’élasthanne. Avec un pourcentage minime, ces 3% permettent au pantalon d’avoir un tissu strech, en d’autres termes étirable. On gagne alors en confort et en solidité. Pour la confection de ce chino, la marque a fait le choix de se tourner vers la Corée du Sud. C’est d’ailleurs ce même lieu de fabrication que The Initialist a sélectionné pour le montage de ses chemises en denim (toile japonaise) et de ses chemises Oxford. Ainsi, la marque a fait le choix de ne pas tout produire au même endroit, préférant alors les spécificités de chaque pays.

focus chino the initialist

chino the initialist interieur

Si on s’attarde sur les coutures de la pièce, on remarquera quelques fils qui dépassent par endroit et quelques coutures fragiles comme à l’intérieur de l’une des poches arrières. Rien de bien méchant compte tenu du prix de vente certes, mais il est tout de même important de souligner ce point. Les autres coutures sont régulières et bien réalisées dans l’ensemble. On est sur du quatre points au centimètre. Dans cette gamme de prix, on retrouve des boutons en plastique qui imitent parfaitement des boutons en corne. Ceux-ci sont cependant renforcés au niveau de la boutonnière et des poches arrières (pas de risque qu’ils lâchent au bout de quelques ports). L’intérieur est propre dans son ensemble et on ne remarque pas de défaut particulier. Les sacs de poche sont fins mais semblent être réalisés dans un tissu robuste. À noter que ce chino possède des points d’arrêts au niveau des poches (il s’agit de l’équivalent des rivets sur les jeans). Leur rôle est de venir terminer la couture de la poche afin de la rendre plus robuste et d’éviter qu’elle ne se déchire.

chino the initialist boutons

Chino the initialist poches

La marque a fait le choix d’y placer 7 passants au lieu de 5 habituellement, ce qui va permettre de mieux maintenir le pantalon et la ceinture. D’ailleurs, on remarquera que les 7 passants sont également renforcés par une couture supplémentaire. La fermeture du pantalon se fait avec l’aide de deux boutons décalés et d’un zip. Même si la fermeture Eclair ne vient pas de chez YKK ou RIRI (deux références en zips solides et durables), elle semble être de qualité au premier abord. Enfin, caractéristique de ce chino, le bas de pantalon est légèrement plus court sur l’avant que sur l’arrière, certainement pour favoriser un meilleur tomber sur la chaussure. Les coutures du bas de pantalon sont assez hautes car même si la marque livre ses chinos en longueur 32, elle laisse de la marge pour rallonger au besoin le chino. Elle propose donc de faire retoucher le chino en fonction de sa taille en nous laissant plusieurs options !

chino the initialist bas

Essayage

Jonglant désormais entre une taille 29 et 30, je me suis tourné vers du 30 pour être plus à l’aise ! Une fois le chino enfilé, je me suis vite rendu compte que ce dernier était trop large à la taille. La marque conseille de prendre une taille en dessous, ce qui veut dire que dans mon cas, j’aurai dû le prendre en 29 pour qu’il corresponde davantage à ma morphologie. Il reste cependant tout à fait portable avec une ceinture, et c’est là qu’on se rend compte de sa réelle utilité. Ce n’est pas dérangeant pour ma part, car je préfère avoir de la marge et privilégier le confort. La toile est légère et agréable à porter. C’est ce qui en fait un chino idéal pour la mi-saison, voire même pour la saison estivale. En voyant les photos de la fiche produit, je pensais que la coupe était légèrement ample et cropped. Cela peut porter à confusion, mais The Initialist précise bien que les pantalons portés par les mannequins ont été retouchés en longueur pour un tomber juste.

Chino the initialist avis

La longueur standard étant 32, j’ai du faire quelques revers à la main (je mesure 1m71). Mission un peu compliquée à cause des coutures du bas de pantalon qui sont assez hautes. J’ai cependant rusé et opté pour une autre technique de revers : faire un premier pli large, puis un deuxième moins large qu’on vient plier sur le premier. Sur ce shooting, je porte également la chemise en denim japonais proposée par The Initialist, dont la toile est fine et légèrement rigide. Elle est cependant un poil longue aux manches et au niveau du dos pour mon gabarit. Je précise que j’ai opté pour une taille S.

Test avis the initialist

Chemise The Initialist | Chino The Initialist | Sneakers Nike

Merci à AVEC & Co pour leur accueil !

Avis

The Initialist est une jeune marque qui comme beaucoup propose des pièces basiques du vestiaire masculin. Si on peut regretter que toutes les finitions ne soient pas poussées sur ce chino, la marque a le mérite de proposer un chino qualitatif avoisinant une soixantaine d’euros. On a en tout cas apprécié le confort, la légèreté de la toile, ainsi que la coupe semi-slim. Pour 65€, The Initialist est une bonne alternative à la fast-fashion (pour ne pas citer de nom) et ce, pour un tarif quasi-similaire ! De façon générale, on apprécie la marque parisienne pour ses pièces intemporelles, qualitatives et proposées à des prix très compétitifs. Avec ses deux lignes, Initials et Essentials, la marque propose des basiques ainsi que des pièces plus fortes avec une vraie identité. C’est d’ailleurs le cas pour la jungle-jacket réalisée en tissu italien et confectionnée au Portugal (les stocks sont limités). C’est donc avec enthousiasme qu’on va continuer à suivre l’évolution de cette toute jeune marque !

Design

  • 4
  • 5

Conception

  • 3.5
  • 5

Confort

  • 4
  • 5

Engagement environnemental

  • 3.5
  • 5
#

Notre note finale

  • 15
  • 20

les plus

  • Un prix compétitif
  • Une toile légère et confortable
  • Un bon basique

les moins

  • Coutures du bas de pantalon hautes
  • Quelques défauts de finitions

Chinos

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux chinos l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs chinos préférés !

Découvrez nos articles chinos

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

Chino the initialist avis
Chez The Initialist

65€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles