S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Conseils en mode masculine




10 paires de chaussures pour le printemps 2020

Il fait beau, il fait bon, les journées s’allongent et on entend les oiseaux gargouiller. Pas de doute, nous sommes rentrés dans le printemps ! Si le changement de saison ne s’effectuera officiellement que demain, il faut bien avouer que la mi-saison s’est installée depuis quelques semaines déjà. Avec ce changement de saison vient bien évidemment un changement important de notre dressing. Finis les épais manteaux et les pièces chaudes, bonjour les vestes légères et les t-shirts ! Autres pièces qui vont devoir s’adapter à la montée des températures : nos chaussures. Les boots sont alors remisées au profit de modèles plus légers. Au programme de l’article du jour : des baskets, mais aussi des chaussures plus habillées et même des bottines. Et promis, on a fait en sorte d’éviter une sélection spéciale « confinement », histoire de préparer au mieux l’après Corona !

Une paire de sneakers

On débute donc cette sélection avec un incontournable de la belle saison : la paire de sneakers. Si on en porte facilement toute l’année, le retour du printemps permet de choisir des modèles plus colorés. Depuis quelques saisons maintenant, Karhu fait partie des marques de baskets que nous suivons de près. Si la marque finlandaise ne révolutionne pas ses formes à chaque nouvelle collection, elle met cependant un point d’honneur à (re)travailler ses modèles existants. C’est le cas par exemple de sa Fusion 2.0, l’un de ses modèles phares. Comme pour cette version, nommée « Lantana/Gargoyle », parée d’un rouge et d’un rose poudrés du plus bel effet. Le tout est relevé par du marron et du beige, pour un ensemble doux et idéal pour les beaux jours.

Karhu Fusion Printemps

Baskets Karhu Fusion 2.0 : 129€

Une paire de baskets blanches

Autre incontournable : la basket blanche. La plupart du temps sobre et épurée, cette paire de baskets se distingue bien souvent par le choix des matériaux nécessaires à sa construction mais aussi par sa fabrication. Ici, c’est un modèle de chez Scarosso qui a su attirer notre oeil : la « Ugo Bianco ». Ultra simple de prime abord, la paire brille par des finitions exemplaires. Parmi elles, on notera par exemple l’utilisation d’un cuir de veau souple blanc, d’une semelle Margom de 3 centimètres et, surtout, d’un montage main réalisé en Italie. Une paire simple mais efficace, prévue pour durer et s’imposer comme un basique de qualité dans n’importe quel dressing.

Scarosso Printemps

Baskets Scarosso Ugo Bianco : 216€ (227€)

Une paire de Desert boots

Difficile d’aborder la belle saison sans parler de la mythique paire de Desert boots. Moult fois réinterprétée (et même parfois confondue avec sa cousine, la Chukka), la Desert possède une histoire étroitement liée à celle de Clark’s et pour cause, la marque en est la génitrice ! Nathan Clark, petit-fils d’un des fondateurs, est alors envoyé en Birmanie pour servir l’armée britannique. Là-bas, il constate que ses frères d’armes portent d’étonnantes chaussures, au style simple, en suède et en semelle crêpe. En se renseignant, il découvre que ce modèle provient d’un souk du Caire, là où les soldats passent commande pour se les faire faire sur-mesure. Très enthousiaste, Nathan réalise alors de croquis sur papier qu’il envoie à son frère resté en Angleterre pour réaliser les premiers prototypes. Là suite, on la connaît : la paire s’installe comme un basique du vestiaire masculin !

Velasca Printemps

Desert boots Velasca Umbrelèe : 95€

Une paire de chaussures hautes

Je parlais de Clark’s juste au-dessus, j’aimerais qu’on s’arrête un moment sur l’un de ses autres modèles phares (et que je trouve particulièrement bien adapté à la belle saison) : les Wallabee. Inspirée des (vrais) mocassins portés par les amérindiens, elle voit le jour dans les années 1880. Il faudra cependant attendre les années 1950 lorsque Nathan (encore lui) rapportera cette fameuse semelle crêpe de Birmanie pour la monter sur les Wallabee et que celles-ci connaissent donc un premier succès. Cela dit, leur côte de popularité n’explosera réellement que dans les années 90 avec l’avènement… du Hip-Hop ! Plus précisément, c’est la sortie de l’album « Enter the 36 Chambers » du Wu-Tang Clan qui les mettra sur le devant de la scène, notamment avec le classique « Gravel Pit ». Clairement fan de la paire, le Clan les portera dans ses clips et rappera même quelques couplets sur le modèle !

Wallabee Printemps

Bottines Clark’s Wallabee : 160€

Derbies

Autre pied qui fonctionne particulièrement bien durant le printemps : les derbies. Plus casual que les richelieus, cette paire puise sa force dans le fait qu’elle fonctionne bien dans une tenue aussi bien habillée que plus décontractée. Pour la belle saison, le choix le plus judicieux est sans aucun doute de partir sur un modèle réalisé à partir d’une peau suédée. Clairement, ces Pied de Biche remplissent plusieurs critères ! Sa teinte fauve par exemple, idéale pour les beaux jours et facile à associer dans plusieurs tenues. Sa forme élancée, son côté fin ainsi que son cousu Blake apporteront quant à eux la touche de légèreté et de souplesse qu’il faut pour passer des journées de port agréables.

Derbies Pied de Biche Printemps

Derbies Pied de Biche Fauve : 160€

Derbies semelle gomme

Autre version du derby que l’on peut envisager durant la mi-saison, un modèle monté sur une semelle gomme. Si ce procédé ne date pas d’hier, associer une semelle épaisse/commando à un derby est une subtilité de plus en plus appréciée. Là, la partie formelle est plus effacée afin de laisser davantage de place au casual. Le derby peut alors se porter dans d’autres styles, je pense notamment à l’americana ou plus simplement le workwear. Plus brut, voire plus « rustique » (dans le sens noble du terme), le derby se transforme alors en soulier baroudeur. On aimera ainsi le traîner dans la poussière, le salir afin qu’il patine et qu’il délivre un vrai caractère.

Derbies Moustache Printemps

Derbies M.Moustache Simon : 165€

Chaussures bateau

On est d’accord, c’est une paire très clivante. D’un côte, on se rappelle tous, lorsqu’on était au collège, de Jean-Eude De la Botte Fourrée qui vouait un véritable culte à cette paire (et qui était franchement relou) en la déclinant dans à peu près toutes les couleurs, la portant alors toute l’année. De l’autre, il y a ceux qui lui ont trouvé un certain potentiel, l’on ôté de son style traditionnel pour la porter dans des tenues très street. Pour ce faire, c’est bien entendu sa version montée sur une semelle commando qu’il faut privilégier. Lui donnant un léger côté outdoor, la paire se mariera facilement avec bon nombre de tenues.

Bateau Jules Jenn

Chaussures bateau JULES & JENN : 90€

Chelsea boots

Autres bottines qui peuvent très bien fonctionner pour la saison : les Chelsea boots. Pour ce modèle, on veillera à le choisir assez fin. Cuir lisse ou cuir suédé peu importe, l’idée est de sélection une paire au look parfaitement casual. On lui préfèrera des teintes dites authentiques comme le cognac ou le brun foncé afin que les chaussures se marient au mieux avec un maximum de pantalons. Un point sera toutefois à bien observer : la semelle. En cuir ou en gomme, le choix est plutôt libre, du moment qu’elle soit fine et qu’elle ne dénature pas la paire. Remplissant tous les points cités précédemment, ces Sparkes sont clairement faites pour le printemps !

Boots Sparkes Printemps

Chelsea boots Sparkes Oscar : 95€

Une paire de mocassins à pampilles

Outre profiter du beau temps, le printemps est également l’occasion pour les amateurs de sartorial de porter des tenues au doux accent italien. Veste destructurée en seersucker, pantalon à pinces et ceinture haute, chemise légère, etc. Bref, tout pour un look molto bello. Bien entendu, les chaussures y occupent une place importante et il faut donc les choisir avec soin pour ne pas faire de fausses notes. Les mocassins sont sans aucun doute les souliers les plus appropriés pour ce genre de tenue. Qui plus est, si ils sont habillés de pampilles, leur donnant alors un style chic et décontracté à la fois. Avec cette paire de 734, SHOEPASSION nous propose sa vision de la dolce vita !

Shoepassion Printemps

Mocassins SHOEPASSION 734 : 239€

Une paire de double-boucles

Dernière paire de la liste : les double-boucles. Aussi appelées monk shoes, elles réaffirment leur statut de chaussures classiques pour homme. Très habillées lorsqu’elles sont recouvertes d’un cuir lisse, elles le sont moins lorsqu’elles se parent d’une peau retournée. Ainsi, il est possible de porter la paire avec des chinos, mais aussi un jean ! Il faudra alors sélectionner un modèle qui ne soit pas trop brut ni trop large, afin de ne pas gâcher le raffinement certain de la paire. Si vous cherchez une paire très confortable immédiatement et au beau rapport qualité/prix, ces In Corio sont sans aucun doute la paire qu’il vous faut.

https://www.premieremanche.com/fr/chemises/85-chemise-chambray-italien-bleu.html

Double-boucles In Corio Victor : 249€





PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles