Conseils en mode masculine




FIGARET habille Les Fêtes Extravagantes

Figaret est une marque qu’on ne présente plus chez Comme un camion, vous avez même voté en 2017 pour qu’elle figure dans le top 10 des marques de chemises à connaître. Depuis on a beaucoup testé ses produits, ses chemises et pas que, et oui, on n’a cessé de le dire et de le répéter : Figaret représente l’élégance à la française, armée de ce petit côté canaille qu’on lui décerne aisément. Maintenant, quelle est la ressemblance entre Figaret, Joey Starr et Beigbeder (les deux dernières égéries de la marque) ? J’en vois deux, un amour de la fête certain, et une capacité à surprendre. Aujourd’hui, Figaret nous surprend encore en proposant une capsule « Fêtes extravagantes » où se mélangent nids d’abeille, jabots et plastrons ! À la simple vue des pièces, j’ai eu soif, soif d’un verre élégant, qui embaume la pièce d’une tourbe épaisse et iodée. Bon allez, je finis de vous présenter cette news et je fonce effondrer ce qu’il reste de mon maigre compte en banque au bar Hemingway !

News-Figaret-capsule-noel

Cette capsule est donc bel et bien pensée pour la fête, un amour nocturne, et un matin difficile. Elle se compose de 12 pièces chez l’homme, et 7 pièces pour la femme. (Merci !). Parlons d’abord de monsieur, Figaret nous propose donc 4 chemises blanches (et pas que, on en reparle !) : une classique à col long dans un coton satiné, une deuxième en popeline blanche avec plastron plissé, col figaret (ma préférée), une autre avec plastron, col double, gorge et boutonnière cachées, et enfin une dernière, col droit (Mao) avec une bande de coton noir grainée contrastante (osé !). Figaret nous propose aussi, un smoking dans un twill de laine super 110’s aux éléments satinés (pantalon et veste vendus séparément), et enfin des cravates et noeuds papillons en velours et soie.

Toute cette collection respire un certain standing et une non moins certaine classe. N’en parlez pas à ma dame, puisque je me ruine au bar, mais côté femme c’est pas mal non plus ! Une belle veste en laine vierge aux revers satinés, une chemise blanche en crêpe de soie, et une noire en jacquard, de belles pièces bien ajustées, réalisées dans de luxueuses matières. De quoi accompagner soit madame, soit la fierté de monsieur, soit les deux !

Personnellement, je suis conquis par cette collection, encore une fois Figaret a trouvé un juste milieu entre élégance et légère impertinence, un doux « m’as-tu-vu », qui ne manque pas d’effets, dans l’esprit de la nuit et de la fête, nous donnant envie de croiser un Gainsbourg ou un Boris Vian. Des pièces d’une grande élégance, un caractère habillé loin d’une nouvelle « coolitude » trop décontractée à mon goût. Et pour terminer, ma grande revanche, et ma pièce phare de cette collection : depuis toutes ces années à défendre la hautement critiquée, damnée chemise noire, voilà que je découvre dans cette collection « Fêtes extravagantes » cette sublime chemise, qui plus est à jabot ! J’ose et on fait la fête ! Merci Joey Starr de nous donner la fièvre (je n’aurai jamais imaginé dire ça un jour) !

Plus d’infos sur : https://www.figaret.com

Chemises

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux chemises l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs chemises préférées !

Découvrez nos articles chemises

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles