Boxer Loïc Henry Underwear : Test & Avis

Au camion, outre le fait que je sois le chauffeur officiel lors des déplacements de l’équipe, je suis également le « monsieur sport » du blog. Du fait de mes séances régulières à la salle, j’ai au fur et à mesure des années, cherché à me construire un vestiaire équipé de pièces adaptées. Cependant, j’ai toujours eu du mal à trouver des sous-vêtements prévus à cet effet : soit ils n’étaient pas assez « techniques » soit ils étaient proposés à des prix exorbitants. Cet été, je découvrais la marque Loïc Henry Underwear, qui venait de mettre au point des boxers étudiés pour la pratique sportive. J’avais alors été véritablement séduit par les qualités du produit. Non content de cette première approche, je m’étais alors posé la question de savoir ce que valait la ligne plus lifestyle de la griffe. Pour en avoir le cœur net, j’ai commandé une pièce de sa nouvelle collection, réalisée à partir de modal. Me voici donc une nouvelle fois en boxer pour vous expliquer ce qu’il en retourne :

Loic Henry

Fiche Technique

  • Boxer modèle Graphic kaki
  • Tissu stretch 95% modal, 5% élasthanne
  • Maille micro-compacte
  • Hold up balls
  • Doublure anti-irritations à l’avant
  • Coutures flatlock
  • Respirant
  • Garanti OEKO-TEX

Test

Avant de débuter pleinement ce test, je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec la version sportive de la pièce. Et premier point intéressant, les deux boxers se ressemblent, mis à part un style plus travaillé sur la version de tous les jours. Mais là où ils divergent, c’est au niveau de la matière. Si l’Underwear Performance était obtenu via un mélange de polyamide et d’élasthanne, ce modèle utilise une toile composée à 95% de modal. Pour la petite histoire, le modal est une fibre textile artificielle, obtenue par le filage de fibres de cellulose de bois (bien souvent du hêtre). La toile se teinte de kaki et se pare de formes graphiques stylisées formant un « H ». Lorsqu’on l’étire, on remarque que cette dernière est plutôt aérée, ce qui promet un port des plus agréables. La ceinture, bien entendu élastique, est entièrement noire. On y observe également des « H » réalisés en relief et une imposante étiquette Loïc Henry Underwear cousue en plein milieu.

portrait test loic henry max

Loic Henry Stretch

Loic Henry Ceinture

Bien souvent, le plus grand défaut des boxers est leur montage. Des coutures mal faites, placées au mauvais endroit, etc. Chacun d’entre nous a au moins une fois dans sa vie expérimenté cette désagréable sensation. Loïc Henry Underwear y a remédié en proposant sur l’ensemble de ses pièces ce que l’on appelle des flatlocks. En français, cela correspond ni plus ni moins qu’à des coutures réalisées de sorte qu’elles soient complètement plates. De plus, elles sont positionnées de façon à être le moins gênantes possible : sur les côtés et à l’avant du boxer. D’ailleurs, si on s’intéresse à cette partie de la pièce, on constate qu’elle comporte ce que la marque appelle un « Hold Up Balls ». Breveté, ce système est composé de deux filets de tissu et permet de soutenir les parties intimes.

Loic Henry Couture

Loic Henry Gros Close

Loic Henry Hold Up

Essayage

J’ai commandé ce boxer en taille M. Une fois sorti de son sachet plastique zippé, je m’empresse de l’enfiler. Le tissu est étonnamment doux, fin et léger et sait se faire très discret. À aucun endroit, le boxer ne me sert de trop, que ce soit au niveau de la ceinture comme de l’entrejambe. Comme pour le modèle spécial sport, le « Hold Up Balls » joue ici parfaitement son rôle. Mes parties sont bien maintenues sans être complètement compressées. Bref, niveau confort, Loïc Henry Underwear fait à nouveau un sans faute ! Comme lors de mon précédent test, je ne suis par contre toujours pas fan de cette imposante étiquette sur la face avant de la ceinture élastique (qui mériterait peut être de gagner encore quelques millimètres en largeur). Sur le modèle sport, que je porte encore régulièrement, je l’ai tout simplement décousue pour gagner en sobriété.

test boxer modal loic henry ventilateur

Avis

Loïc Henry Underwear propose son boxer « Graphic » à 35€. Un prix qui peut paraître élevé mais qui est justifié par plusieurs points. Et clairement, cela passe en premier lieu par le tissu utilisé, conçue presque entièrement à base de modal. La pièce est alors très extensible, extrêmement légère et suit ainsi nos mouvements sans provoquer la moindre gène (sauf lorsque l’on se rend compte qu’elle est légèrement transparente). J’aime assez le motif et le coloris du produit, même si ce n’est clairement pas pour moi un point capital. Le « Hold Up Balls » rend le port de ce boxer très agréable. On se sent libre de nos mouvements et la sensation de ne rien porter est vraiment appréciable. Enfin et surtout, les propriétés « respirantes » du modal supprime tout effet « sauna » parfois rencontré avec certains sous-vêtements. Clairement, difficile de porter autre chose après avoir goûté à ça.

Matière

  • 3.75
  • 4

Montage

  • 3.5
  • 4

Design/Style

  • 3
  • 4

Confort

  • 3.75
  • 4

Engagement environnemental

  • 3
  • 4
#

Notre note finale

  • 17
  • 20

les plus

  • Le tissu
  • Le Hold Up Balls
  • Confort incomparable

les moins

  • Légèrement transparent
  • L'étiquette au milieu de la ceinture

Sous-vêtements

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux sous-vêtements l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs sous-vêtements préférés !

Découvrez nos articles sous-vêtements

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

Loic Henry
Chez Loïc Henry Underwear

35€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles