Manteau Octobre Alexandre : Test & Avis

Avec cette entrée dans le mois de décembre, il est presque temps de faire une rétrospective de l’année écoulée. Une fois de plus, ces douze mois ont défilé à une vitesse folle. Douze mois durant lesquels nos journées ont été rythmées par les découvertes de nouvelles marques, que nous avons pris plaisir à vous partager. Parmi toutes celles qui se trouvent dans nos différentes boîtes mail, il y en a une qui nous a particulièrement plu : Octobre. Pendant masculin de Sézane, la griffe avait su nous convaincre, grâce d’une part à son bel univers mais également à la pertinence de ses produits. Par la suite, on avait eu entre les mains plusieurs pièces, que ce soit au travers de tests que de looks, ce qui avait eu pour effet de confirmer ce que l’on pensait : Octobre, c’est vraiment sympa ! Aujourd’hui, on s’attaque à l’une des grosses pièces de la marque :

Octobre Alexandre Look Ouvert

Fiche technique

  • Manteau Alexandre
  • Drap de laine italien (Lanificio Becherucci) : 80% laine, 20% polyamide
  • Peak lapels
  • Fermeture double boutonnage
  • Deux poches à rabat
  • Une poche intérieure
  • Fabriqué en Roumanie

Octobre Editions Logo

Test

Personnellement, ma toute première rencontre avec la marque remonte à janvier dernier. J’essayais alors le dénommé Chuck, un pull bien épais en 100% laine de mérinos qui m’avait fait forte impression, notamment grâce à une matière très agréable et de belles finitions. C’est donc avec un apriori positif que je teste cet Alexandre, l’un des nombreux manteaux proposés par la marque. Voyons donc ce qu’il a à nous offrir !

Octobre Alexandre Face

Et pour commencer l’inspection, je me suis bien entendu arrêté sur la toile extérieure de la pièce. Provenant de la filature italienne Lanificio Becherucci, elle est composée à 80% de laine et 20% de polyamide. À dominante grise, elle est discrètement parsemée de fibres noires et blanches lui donnant un léger côté chiné. Par définition, un pardessus est un manteau relativement long. Celui d’Octobre fait 94 centimètres, de la base de la nuque jusqu’à son extrémité basse. À noter que cette mesure ne s’applique que pour un Alexandre en 50.

Octobre Alexandre Dos Matiere

Octobre Editions Lanificio Ber

En parcourant la toile, je me suis penché sur un détail des plus importants, le col. Plutôt larges (environ 11 centimètres), ses revers se terminent en pointe (et peuvent alors être appelés peak lapels). Pour appuyer ce côté rétro, la marque a monté ce manteau de sorte à accueillir un double boutonnage. Les pans se croisent alors et font ainsi terminer les revers relativement bas, juste en dessous de la cage thoracique. Deux grandes poches droites à rabat viennent habiller la face avant du manteau. Petit détail intéressant : elles sont passepoilées, ce qui permet aux rabats d’être dissimulés à l’intérieur afin de donner un look plus formel à l’ensemble. On trouve également une poche simple au niveau de la poitrine.

Octobre Alexandre Epaule

Comme pour tout pardessus qui se respecte, cet Alexandre bénéficie de boutonnières au bout de ses manches. Bien que ce détail soit plutôt anodin, on notera toutefois que les boutons sont fonctionnels, ce qui est plutôt rare dans cette gamme de prix, même si on voit ce principe se démocratiser. À l’arrière, et de par sa longueur, le manteau est terminé par une longue fente centrale, ce qui permet de gagner en aisance même en portant un long manteau. En passant à l’intérieur de la pièce, on remarque que celui-ci est plus simple que l’extérieur. Doublé entièrement à l’aide d’une viscose bleu marine, on n’y trouve qu’une poche portefeuille, côté gauche, passepoilée et fermée par un bouton.

Octobre Editions Boutonniere Poignet

Octobre Alexandre Fente

Octobre Editions Doublure

Essayage

Comme dit précédemment, le test du pull Chuck a été ma première expérience avec Octobre. J’avais alors pris un M, ma taille habituelle, qui s’était révélé être ce qu’il me fallait. Petite appréhension cependant lors de la commande. En effet, je fais généralement du 50 pour tout ce qui est veste et manteau. Or, le 50 Octobre correspond à un L. Après quelques minutes d’hésitation, je suis toutefois parti sur cette taille, d’après la recommandation de la marque de choisir la taille supérieure lorsqu’on est entre deux.

Octobre Alexandre

Chemise Octobre | Pantalon Maison Standards | Boots Shoepassion

Avant toute chose, il convient de préciser que ce paragraphe a été rédigé après essayage du manteau sur une tenue contenant un blazer, pièce capitale que j’ai bêtement oubliée lors du shooting ! Certains d’entre vous auront d’ailleurs reconnu comme toile de fond la ville de Nantes. J’étais donc loin de mon camp de base (Lorient), difficile de faire demi-tour pour aller la récupérer. En témoigne les photos, le manteau paraît ainsi un peu trop large. Bref, revenons à l’essayage en bonne et due forme. Une fois sur les épaules, première bonne surprise : la carrure. Cette dernière est bonne et accueille comme il se doit le padding d’une veste. Les manches s’arrêtent là où il faut, c’est à dire juste après la naissance du pouce. Pour le buste, Octobre lui a préféré une coupe droite. Ainsi, on a assez d’aisance pour ne pas se sentir engoncé et ce, même le manteau fermé. Une pièce qui s’adaptera à pratiquement tous les styles, du plus urbain au plus formel, mais pas à une tenue qui ne compte comme unique haut une simple chemise !

Octobre Alexandre Look

Octobre Alexandre Ferme

Octobre Alexandre Intro

Avis

Si on peut reprocher au drap de laine son toucher un peu rêche (proche de celui d’un caban), les finitions sont d’un très bon niveau et cet Alexandre proposé sous la barre des 300€ est vraiment un beau manteau. J’aime beaucoup le style rétro que procure ce double boutonnage et ces larges revers en pointe, et l’allure générale du manteau. Contrairement à moi, n’oubliez pas que ce type de pièce est initialement prévue pour être portée par-dessus un costume ou bien un blazer, donc il est normal qu’elle paraisse relativement large si vous l’essayez sans. Et la coupe droite permet de conserver suffisamment d’aisance lorsqu’on commence à empiler les couches de vêtements. Si toutefois vous souhaitez détourner son usage en le portant dans des tenues plus décontractées, en cas de doute entre 2 tailles, je vous recommande de prendre la taille inférieure. Et de relever le col au premier coup de vent ;)

Matière

  • 2.75
  • 4

Finitions

  • 3.5
  • 4

Design/style

  • 3.75
  • 4

Coupe/Confort

  • 3
  • 4

Engagement environnemental

  • 2.5
  • 4
#

Notre note finale

  • 15.5
  • 20

les plus

  • Le style rétro
  • Une jolie teinte
  • De bonnes finitions

les moins

  • Toile un peu rêche
manteaux

Manteaux

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux manteaux l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs manteaux préférés !

Découvrez nos articles manteaux

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
Octobre Alexandre Face
Chez Octobre

295€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles