Baskets Boris Hardrige : Test & Avis

Doucement mais sûrement, nous sommes en train de quitter l’hiver pour entrer dans la belle saison. Le printemps étant annoncé à la fin du mois, on en profite alors pour faire péter les dernières raclettes préparer son dressing au changement de saison. On commence donc à remiser nos pièces chaudes au profit de vêtements plus légers. Bien qu’on en porte également l’hiver, les baskets vont bien entendu une nouvelle fois s’imposer comme la paire qui ne nous quittera quasiment pas dès que les températures augmenteront à nouveau. Seulement voilà, il est parfois compliqué de combiner le confort octroyé par ce type de chaussures à un milieu professionnel. Hardrige, maison française reconnue pour ses chaussures habillées, vient tout juste de lancer une nouvelle ligne, la « Vintage Sport 1985 », qui concentre différentes paires de baskets. Parmi elles, nous avons sélectionné la « Boris », parfait compromis entre chaussures détente et chaussures habillées. Voici ce que l’on en a pensé :

Hardrige Boris Chaussures Carrelage

La marque

En plus de cent ans d’existence, Hardrige a connu plusieurs vies. Il faut remonter à la fin du XIXème sicèle et fouiller à Sillans en Isère pour entendre parler pour la première fois de la marque. À l’époque, elle s’appelle alors « Les Chaussures du Dauphiné » et se spécialise dans la confection de chaussures de marche adaptées au relief montagneux de la région. Dans les années 60, elle développe son activité en créant la marque « Le Trappeur », cantonnée à la réalisation de chaussures de ski. Mais il faudra attendre l’année 1985 pour la voir porter le nom « Hardrige ». Elle se recentre alors sur deux activités : la réalisation de chaussures techniques pour l’armée et l’apparition de sa première collection pour le grand public. Aujourd’hui, la firme est dirigée par les enfants du fondateur et continue de conserver son caractère familial.

Hardrige-Boris-Logo

Fiche technique

Traditionnellement, Hardrige est davantage connue pour ses modèles habillés, cela venant principalement du fait qu’elle utilise des semelles bien spécifiques. Mais bien décidée à développer une large gamme de modèles, la marque vient de sortir une toute nouvelle ligne, baptisée « Vintage Sport 1985 ». S’inspirant en grande partie des tenues de tennis des années 80, elle fait la part belle aux baskets que Hardrige a voulu avec « un esprit Vintage, de beaux matériaux et le sens des détails ». C’est donc ce que nous allons tenter d’observer en passant cette Boris au crible. Cette dernière est réalisée dans un cuir de veau dont le tannage est dit CRUST (il est fait à la main), lui donnant alors un aspect volontairement vieilli. Il est d’ailleurs réalisé de façon inégale afin d’accentuer son côté vintage. La partie chaussant de la basket surplombe une épaisse semelle blanche cousue de trois centimètres d’épaisseur. Plusieurs pièces de cuir viennent habiller cette paire de Hardrige, lui donnant un caractère singulier. Pour le laçage, la marque l’a doté de cinq oeillets circulaires et renforcés par des anneaux en métal associés à un lacet blanc et plat.

  • Modèle Boris
  • Cuir de veau avec tannage CRUST
  • Doublure cuir de veau
  • Semelle cousue (cousu latéral)
  • Laçage via cinq oeillets avec renforcement métallique et lacets plats
  • Fabriquée au Portugal

Hardrige Boris Made Portugal

Test

En fin d’année dernière, j’avais pu avoir entre les mains aux pieds un modèle de baskets montantes siglé He Spring. Avec ce test, j’avais pu avoir un bon aperçu de la capacité de la marque à produire des chaussures autres que ce qu’elle avait l’habitude de proposer. Quand on a su que Hardrige sortait des baskets, nous n’avons pas hésité longtemps avant de nous décider à voir une paire de plus près. Celle-ci est livrée dans une imposante boîte noire estampillée du logo de la marque. Une fois ouverte à l’aide d’un système de tiroir, on tombe nez à nez avec un fin papier de soie blanc, également siglé Hardrige. Et c’est a peu près tout ce qui protège la paire.

Hardrige Boris Chaussure Boite

Comme précisé plus haut, Hardrige voit sa collection Vintage Sport comme un clin d’oeil aux tenues des joueurs de tennis des années 80. Et une fois la paire déballée, on comprend ce qu’elle avait en tête. Le bout de la chaussure est habillé d’une fine pièce de cuir doublement cousue à la claque. Celle-ci se voit d’ailleurs perforée d’une trentaine de petits trous juste en-dessous des garants. En parlant de ces derniers, on apprécie leur petite découpe singulière et arrondie les liant à la claque. Les oeillets, au nombre de cinq, sont renforcés à l’aide de petits anneaux métalliques. Les lacets, plats et parfaitement blancs, viennent réveiller cette partie de la basket.

Hardrige Boris Bout Close

Hardrige Boris Perforation

Hardrige Boris Lacet

Afin de leur donner du relief, Hardrige a habillé chacun des flancs de la chaussure avec une large pièce de cuir. Celle-ci part du bas du laçage, passe par les quartiers, habille le contrefort et se termine au pied de l’autre garant. Une seule et même pièce de cuir donc, travaillée afin qu’elle s’adapte aux différentes tensions que vont subir ces parties de la basket. On remarque d’ailleurs que trois fils cousus à la manière de sutures sont placés juste en dessous du revers (petit détail que l’on aurait aimé ne pas voir). Le contrefort est terminé par une petite pièce de cuir où est gravée l’année 1985. Enfin, on voit gravé finement sur le haut de la languette les termes « Hardrige Vintage Sport ».

Hardrige Boris Profil

Hardrige Boris Contrefort

Hardrige Boris Languette

On termine cette inspection par la semelle extérieure et l’intérieur de la chaussure. La première, entièrement blanche, fait parfaitement trois centimètres d’épaisseur sur tout son long. Sur son avant, comme sur son talon, Hardrige l’a renforcé à l’aide d’une bande gravée. Sur sa partie haute, on distingue très nettement sa couture latérale qui la maintient au reste de la chaussure. Elle n’est donc pas collée comme la quasi totalité des baskets que l’on peut croiser sur le marché, un très bon point. À l’intérieur, cette Boris est tapissée d’une doublure couleur chaire, également en cuir de veau. Le contrefort est quant à lui recouvert d’une peau retournée pour plus de maintien. Enfin, la mention « Hardrige 1985 » est gravée au niveau du talon.

Hardrige Boris Contrefort Semelle

Hardrige Boris Semelle Usure

Hardrige Boris Peau Retournee

Essayage

À n’en point douté, Hardrige a réalisé un travail tout aussi impeccable pour la conception de sa ligne de baskets que pour ses chaussures habillées. Mais aussi soigné soit-il, le plus important reste le confort une fois cette paire aux pieds ! Pour s’en faire une idée, nous l’avons commandée en 44, pointure que Max et moi faisons. Nous avons donc pu tester tous les deux cette paire et ainsi comparer nos ressentis, sachant que nous n’avons pas du tout la même morphologie au niveau des pieds. Pour rappel, Max aura davantage le pied long et fin que moi, ayant un cou-de-pied beaucoup plus prononcé.

Hardrige Boris Portee Assis

Blouson Jaqk | Jeans Asphalte

Pour le Chauffeur, aucun problème niveau longueur. Son pied occupe bien toute la chaussure sans pour autant qu’il ne se sente trop serré. Pour la largeur cependant, c’est une tout autre histoire : il lui faudrait serrer la chaussure plus que de raison pour que son pied soit parfaitement maintenu. Pour ma part, pas grand chose à redire. Si j’ai l’impression d’avoir un peu trop de matière au niveau du bout de la chaussure, cela n’est en rien handicapant. Mon pied est bien maintenu, sans être engoncé. La combinaison de la semelle intérieure à la semelle extérieure est parfaite, si bien que l’on a l’impression de marcher sur une petit matelas ! Plus sérieusement, il n’y aucun doute sur le fait que cette paire de Boris ne se fera que très peu sentir, même après des heures de port. Côté style, on l’aimera associée à un beau jeans soit brut, soit légèrement délavé pour affirmer son côté vintage.

Hardrige Boris Portee Profil

Hardrige Boris Portee Quart

Hardrige Boris Portee Dos

Avis

Hardrige propose cette paire de Boris au tarif de 179€. Un tarif qui peut faire grincer des dents si on ne s’arrête qu’au simple fait que nous sommes en présence de baskets. Cependant, il faut savoir aller chercher au-delà de cela pour comprendre et pouvoir justifier le prix. Ces Boris bénéficient en premier lieu du savoir-faire d’une marque trentenaire. De plus, Hardrige a su transposer des techniques de conception et de montage propres aux chaussures de ville à une paire de baskets (semelle cousue, tannage main, etc). Cela dit, lorsque j’ai commencé ce test, je partais avec une certaine appréhension. Qu’on se le dise clairement, je ne trouvais pas l’aspect de ces Boris particulièrement réussi en photos. De plus, j’avais pu tester la paire de Roby de la marque He Spring (chapeautée on le rappelle par Hardrige) et j’avais trouvé ces baskets un poil trop rigides lors des premiers ports. J’imaginais la même chose pour ces Boris mais au final, ce n’est clairement pas le cas. Une fois aux pieds, elles délivrent leur côté vintage et donnent ainsi un certain cachet à une tenue classique. Malgré des « sutures » qui auraient clairement pu ne pas être présentes, j’ai particulièrement bien apprécié la patine de la chaussure, qui lui donne un caractère certain. À n’en pas douter, cette dernière se bonifiera avec le temps ! Une paire qui sort de l’ordinaire donc, une bonne alternative à ce que l’on peut voir sur le marché actuellement.

les plus

  • Un look sympa
  • La patine du cuir
  • De belles finitions

les moins

  • Des sutures clairement dispensables
basiques baskets

Baskets

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux baskets l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs baskets préférées !

Découvrez nos articles baskets

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
Hardrige Boris Portee Profil
Chez Hardrige

179€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles