Choisir son équipement pour courir

A l’occasion de cette nouvelle rentrée, vous avez décidé de vous remettre au sport. Félicitations, bonne décision ! Et à force d’observer ces gens qui courent matin, midi et soir en baskets fluo, short fluo et maillot fluo est née cette folle envie de rejoindre à votre tour le « club des lucioles ». Vous voici donc motivé comme jamais, prêt à en découdre, mais avant de vous élancer tel le guépard dans la savane à la recherche d’un premier exploit sur 2 km 67, il va falloir vous équiper un minimum ! Mais de quoi avez-vous besoin ? Fondamentalement, d’une paire de baskets. Et je sens bien que vous avez les jambes qui frétillent à l’idée de prendre le départ dès à présent en saisissant les premières baskets qui trainent mais ô patience, jeune bébé guépard, mieux vaut être un minimum préparé si tu ne veux pas revenir à cloche pied de ta première course. Prends donc le temps de suivre ces quelques recommandations.

Les lucioles par Kalenji

Le club des lucioles – Crédit photo Kalenji

1. Pour débuter

A. Des baskets de course

Vous l’avez vu venir et vous aviez bien raison : il vous faut avant tout vous équiper d’une paire de baskets ! On trouve actuellement sur le marché des modèles pour toutes les bourses avec une offre allant de 20€ à plus de 200€. Le plus important est de courir avec une paire de chaussures qui soient adaptées à la pratique de la course. Exit donc les vieilles Converse avec lesquelles vous avez fait vos premiers « Rock en Seine ». Et ouais, il vous faut de vraies baskets de sportif pour maintenir votre pied et vous éviter une entorse au premier obstacle, et qui soit suffisamment résistantes et légères pour vous emmener le plus loin possible ! Et pour choisir cette première paire de running, l’idéal est de vous rendre dans un magasin spécialisé pour être bien conseillé. Pour vous préparer à ce premier entretien, vous pouvez consulter au préalable notre article « Choisir des baskets running adaptées ». Découvrez également notre sélection de baskets abordables juste en dessous du mec qui court en bleu :

choisir baskets running asics

Cheveux gominés, les baskets assorties au reste de la tenue, je fais du sport mais avec style – Crédit photo Asics

B. Une tenue technique

A moins de vivre à l’année dans un club naturiste, il va vous falloir également prévoir une tenue textile. Deux écoles en la matière : les « rois de la récup’ » retrouveront un short qui a servi un jour à faire de la muscu et un vieux t-shirt « Foire du Trône 2007 » qui ne craindra pas d’être souillé de votre transpiration ; les plus perfectionnistes rechercheront eux la tenue adéquate pour éviter de passer pour un newbie. Si vous faites partie de la première catégorie, sachez que le short comme le t-shirt en coton ne sont vraiment pas des options idéales pour courir. La fibre n’étant pas capable d’évacuer la transpiration, votre t-shirt comme votre short vont s’imbiber fur et à mesure, s’alourdir et vous coller à la peau. Ca ne sera pas très esthétique et surtout pas très confortable ! Cela constituera donc une solution de dépannage en attendant de vous équiper de vêtements techniques, respirants, sans coutures (et sans auréoles). Tant que le temps le permet, un short et un t-shirt suffiront. Mais dès que les mauvais jours reviendront, il vous faudra investir dans de nouvelles pièces si votre motivation est toujours intacte ! Voir notre article « Comment s’habiller pour courir en hiver ». Vous trouverez en dessous de cette bande de champions une nouvelle sélection de produits abordables :

Les Champions Kalenji

On est champion, on est tous ensemble (Johnny Hallyday, 2002) – Crédits photo Kalenji

C. Accessoires

Si vous possédez des chaussettes de sport, les « blanches de base » peuvent très bien convenir pour débuter. Si vous n’en avez pas, profitez en pour faire directement l’acquisition de chaussettes de running qui sont spécialement conçues pour limiter les frottements et donc les risques de voir apparaitre de belles ampoules sur vos petits petons de bébé guépard. Pour vous protéger du soleil, la casquette est également un accessoire bien pratique et pas trop couteux que l’on peut donc facilement envisager parmi ses premiers achats. Surtout si vous êtes chauve ! Ce qui arrive à des gens très bien (hum, hum…). Un produit deux-en-un voire trois en un puisque la visière rend l’utilisation de lunettes de soleil pas forcément indispensable et protège également des averses. Sachant que seuls les plus snobs d’entre nous peuvent envisager de courir avec un parapluie. Enfin, avant de s’aventurer dans la jungle urbaine, il peut être utile de s’équiper d’une ceinture ou brassard pour prendre avec soi ses clés ou son téléphone. Celui-ci pourra vous permettre de mesurer vos premiers exploits voire de négocier un rapatriement à mi parcours en cas d’urgence. Prévoir un ticket de métro ou un peu de monnaie peut également faciliter votre retour en lieu sûr. Voici à nouveau quelques suggestions d’achats :

2. Pour progresser

Vous êtes un coureur averti et vous aimeriez aborder cette rentrée avec le challenge d’aller toujours plus loin et plus vite. Vous allez pouvoir commencer à taper dans un équipement un peu plus haut de gamme. Lorsqu’on court régulièrement, il faut composer avec les caprices du temps. Hors de question de rester devant la fenêtre en regardant la pluie tomber en se disant « Oh tant pis, je courrai plutôt demain ». Non, si vous voulez vraiment être un coureur, un runner, un vrai débile, vous devez vous équiper pour en prendre plein la gueule :)

mizuno trail 2017

Toi aussi, vole au-dessus des montagnes – Crédit photo Mizuno

A. De nouvelles baskets

Posséder deux paires de baskets peut vous permettre de varier les entrainements. Si vous possédiez un modèle orienté route, faites donc l’acquisition d’un modèle trail pour les courses en nature, chemins en sous-bois, sentiers côtiers, exploration de grottes souterraines, etc. Si ce n’est pour varier le type de terrain, ça peut être pour pratiquer le fractionné en prenant une paire plus dynamique en complément de vos baskets d’endurance. De manière générale, vous allez vous orienter vers des modèles plus robustes qui vous permettront de parcourir plus de kilomètres chaque semaine. Un putain de runner je vous dis !

Running

Trail

B. Un coupe-vent

Le coupe-vent représente souvent un des premiers gros investissements. D’autant plus que vous remarquerez rapidement que, plus il sera fin, plus il coutera cher ! Mais techniquement, ça s’explique. Alors si vous souhaitez progresser et continuer à courir au retour de l’automne, il va falloir contacter votre banquier pour lui faire part de vos bonnes résolutions. Ou vous orienter vers des modèles pas trop onéreux comme ceux qui suivent :

Running Odlo

Bioman fait du running – Crédit photo Odlo

C. Un porte-bidon

Puis si votre objectif est de courir plus d’une heure, il va falloir vous équiper d’une solution pour vous ravitailler en vol : boisson + alimentation. Le porte bidon est la solution la plus simple et la moins coûteuse pour emmener avec vous un peu d’eau additionnée de sirop, de miel ou de jus de citron selon les goûts. En matière d’hydratation, on trouve également des gilets porte bidon ou des sacs à dos, qui ont pour intérêt essentiel d’être autonome sur une course de type trail. Investissez donc en fonction de vos objectifs.

En conclusion

La course à pied est un sport qui nécessite un investissement de départ relativement faible. Avec une marque comme Kalenji, on peut repartir de chez Decathlon (en courant) avec une paire de baskets, un short et un t-shirt technique pour moins de 50€ ! Du côté des grands noms du sportwear (Adidas, Asics, New Balance, Nike, Reebok), on peut trouver des chaussures relativement abordables et s’équiper pour 100-150€. Mais vous verrez que la facture peut aussi très vite grimper ! Surtout lorsqu’on commence à lorgner sur les marques spécialisées, que l’on souhaite mettre une montre connectée à son poignet et que l’on finit par s’équiper de la tête aux pieds pour courir dans toutes les conditions ! Si vous commenciez à manquer d’idées cadeaux pour votre anniversaire, vous verrez qu’en continuant à progresser, votre wish list va vite se compléter ;) Bon run les bébés guépards !

  • Jérôme Blin

    Pas de Nike voyons !

  • Joe dit le demonte-pneu

    Salut Jérôme ! Pourquoi, tu as eu un problème avec des Nike ? Une bulle à exploser ? ;) Ca fait longtemps que je n’ai pas couru en Nike mais je n’ai jamais eu à m’en plaindre. Et niveau style, ils sont toujours bons.

  • Jérôme Blin

    C’est bien le problème de Nike. Ils privilégient le style au delà des performances.

  • Jérôme Blin

    Brooks aussi fait d’excellentes chaussures. J’ai des Asics Nimbus et des Brooks Ravenna et je préfère quand même les Brooks car plus légères pour mon poids. Bon après, elles ne sont pas destinées au même type de course.

  • Marek

    Je confirme que les Ravenna sont de très bonnes chaussures, un drop de 10 avec tout de même une très bonne dynamique! Pour le confort c’est clair que ça reste la référence pour moi cette marque Brooks!

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles