Parka JAQK Alaska : Test & Avis

Trouver une bonne parka pour la saison froide n’est pas une chose facile. Généralement, au moment d’envisager les différentes options qui s’offrent à nous, on a au préalable établi une check-list de points clés jugés incontournables afin d’acquérir sa protection hivernale. De ce fait, on considère généralement l’imperméabilité, l’isolation, la présence d’une doublure ou non, la qualité et le lieu de fabrication, le prix comme des points cruciaux à remplir pour obtenir ce que l’on considère comme « la parfaite parka d’hiver ». Cette quête nous a aujourd’hui mené à JAQK, une marque spécialisée dans l’homme proposant dans sa gamme une superbe veste qui ne nous a pas laissé indifférents. On a testé la parka « Alaska » de chez JAQK :

parka jaqk test

La Marque

L’histoire de JAQK commence en 2008, lorsque six amis originaires de Lille et ses alentours habitués des tables de poker commencent à réfléchir à une marque de mode qui s’inspirerait du monde du jeu. Car après tout, si certains le font autour du foot et du rugby, pourquoi leur passion commune ne pourrait-elle pas les imiter ? Deux ans plus tard, en 2010 naît ainsi JAQK (comme Jack, Ace, Queen, King, anagramme anglo-saxon de valet, as, dame, roi), une marque masculine autour de l’univers du jeu qui ne renie pas son côté mode. Car en effet, elle présente des collections complètes de basiques avec une touche de vice ajoutée. La confection, les matières choisies, le soin apporté aux finitions et le soucis du détails permettent de hisser JAQK dans la catégorie haut-de-gamme. Au fur et à mesure du temps, la marque a suivi un cheminement croissant et possède désormais quatre boutiques. Aussi, elle a dévoilé ses cartes en enrichissant sa gamme. Récemment, c’est une parka qui vient de s’asseoir à la table, pièce que nous avons eu entre les mains aujourd’hui.

jaqk marque homme.jpg

Fiche Technique

JAQK possède dans sa collection un modèle de parka nommé « Alaska » décliné en deux coloris : bleu marine et tabac. Les deux se présentent sous la forme d’un classique du genre, mi-long comportant une capuche, deux poches à rabat boutonnées sur le devant, deux autres au niveau de la poitrine en biais et une fermeture double, via zip et boutons pression. La parka possède également comme de coutume une taille que l’on peut ajuster à l’aide d’un cordon dissimulé à l’intérieur. Là où la marque a souhaité donner du caractère à son modèle « Alaska », c’est surtout via la présence sur tout le haut d’un empiècement en contraste comportant sur l’épaule gauche son logo « as de pique » brodé en ton sur ton, mais aussi au niveau de la capuche qui se voit doublée de fourrure et équipée d’un cordon de serrage.

parka jaqk avis

cordon serrage capuche parka alaska

parka jaqk poches

parka jaqk dos

A l’intérieur, la marque choisi une doublure imprimée à carreaux de type tartan très colorée. On y trouve également de multiples poches de part et d’autre. Elles sont au nombre de 5 avec une zippée à gauche, suivie de deux au format ticket, puis une boutonnée et une nouvelle « coin pocket » à droite. Enfin, la parka est annoncée comme composée de 62% coton, 28% Polyamide. Son lieu de production n’est pas mentionné sur la fiche du site.

parka jaqk interieur

Test

Si les prix pratiqués et la fiche technique prometteuse des produits JAQK laissent présager une bonne surprise, impossible de savoir sur quel pied danser avant de recevoir cette parka. En effet, l’image de la marque et surtout le message qu’elle transmet me laisse penser que je ne suis pas vraiment dans la cible, n’étant pas joueur. Quoi qu’il en soit, leur parka « Alaska » semble visuellement très réussie et nous allons la juger en tant que pièce de mode. D’emblée, JAQK fait les choses bien et on la trouve emballée soigneusement dans une housse en tissu estampillée de son logo à réception, laissant dépasser à son extrémité supérieure le cintre. C’est assez rare pour être souligné, une marque chez qui l’on commande un manteau et qui offre un cintre étant devenue une denrée rare. Une fois sortie de son étui, la parka confirme le bon pressentiment qu’elle avait laissé en image : c’est une très jolie pièce !

housse parka jaqk

parka jaqk avis

A vrai dire, on ne sait pas vraiment où donner de la tête tant tout attire l’oeil, dans le bon sens du terme évidemment puisque la parka regorge de détails. C’est tout d’abord la capuche avec sa finition en fourrure (synthétique) qui remporte la première main avec ses reflets créés par l’orientation des poils. L’empiècement laineux de la partie haute fait également belle figure avec sa couleur marron mouchetée offrant de légères touches de jaune. Au passage, notons la finition impeccable de son insertion sur le tissu.

parka jaqk capuche fourure

parka jaqk finition laine

parka jaqk finition laine

A ce propos, le tissu lui même est une toile de coton mélangée qui a subi un traitement déperlant. En se rapprochant, on peut observer les lignes diagonales de son tissage twill traditionnel. Aussi, si l’on parcourt la veste de haut en bas, on peut prendre le soin d’examiner la qualité de ses différentes finitions au niveau des poches et de la taille ou encore des manches qui se voient fermées par un bouton pression. Ces différents endroits sont marqués par de nombreuses coutures parfaitement exécutées, là ou les marques d’aujourd’hui auraient tendance à les éviter ou les dissimuler. C’est donc un parti pris en terme de style, mais également une preuve de la qualité de fabrication de cette parka « Alaska ».

poches poitrine parka jaqk

finitions parka jaqk

poche parka jaqk

manche parka jaqk

Toujours sur la même lignée, JAQK a continué d’appliquer tous les éléments qualitatif pour faire de cette parka une vraie veste haut de gamme. Le zip est ainsi fourni par le légendaire YKK, référence en la matière, puis au dos, on constate enfin la broderie « pique », qui sort de sa cachette comme une carte que personne n’attendait. D’ailleurs, le dos présente une spécificité que la marque ne laisse que peu transparaître : sa parka « Alaska » est munie de deux fentes d’aisances réglables à l’aide de deux boutons pression. Elle n’était que peu perceptible jusqu’à présent, mais la doublure apparaît enfin sous son vrai jour.

parka jaqk zip ykk

broderie parka jaqk

fente arrière parka jaqk

Elle se présente sous la forme d’un tartan très coloré à dominance d’un vert foncé éclairci par des lignes jaunes, blanches, oranges, rouges, etc. (oui, ça fait pas mal de couleurs). En effet, il aurait à mon sens été préférable d’en choisir une un poil plus sobre qui s’accorde d’avantage avec le reste des caractéristiques de l’intérieur. Voyez ci-dessous la présence d’un tissu à l’aspect chambray bleu moyen créant un contraste trop incohérent avec le corps en laine, sans toutefois que les finitions ne soient mal exécutées. Au contraire, tout est encore parfait à ce niveau là. Aussi, on peut apprécier la présence de multiples poches souhaitées par JAQK et les jolis ornements bleus à motifs rouges de celles au format « ticket ». Ici, niché dans la poche zippée, on trouve l’étiquette de la parka renseignant son lieu de fabrication « Made in Romania ».

parka jaqk alaska

finitions doublure parka jaqk

parka jaqk poches interieures

parka jaqk poches interieures

Essayage

Alors, ça taille comment ?

Pour ce test, j’ai suivi les conseils de JAQK sur son site en sélectionnant la parka « Alaska » en taille M, ma taille habituelle (je mesure 1h88 et pèse 80kg). Dès le première port, on sent immédiatement la doublure ainsi que la capuche faire leur effet et prodiguer chaleur à tout le haut du corps ainsi qu’à la nuque. En terme de coupe, rien n’était mentionné jusqu’à présent par la marque mais elle a choisi de créer une veste cintrée. C’est à dire que les épaules, les bras, puis le buste de haut en bas sont ajustés sans excès, une réussite à mon sens, en somme ce que que certains nomment « coupe moderne ». Néanmoins, il sera impossible de compter y loger une veste, l’espace sous les aisselles et à la poitrine étant trop exigu. Pour ce qui est du coloris, j’ai été séduit par la version « tabac » très automnale et bien plus casual qu’un bleu marine. Etant un porteur de jeans à 95% du temps, c’est surtout le contraste que cette couleur marron tirant vers le jaune offre qui est intéressant. D’ailleurs, elle s’accorde selon moi parfaitement avec les bleus foncés.

Parka Jaqk alaska test avis

Avis

Comme vous avez pu vous en rendre compte tout au long de ce test, JAQK propose une ligne de vêtements haut-de-gamme parmi laquelle sa parka « Alaska » au tarif de 390€. Si évidemment cela peut paraître élevé pour un nom à la notoriété si restreinte (réaction primaire plus qu’acceptable), vous avez pu constater le soin tout particulier apporté par la marque à cette pièce. Malgré ses défauts qui restent avant tout des parti-pris de style, notamment pour la doublure, la marque peut se targuer de rendre une copie quasi parfaite en terme de choix de matières et de fabrication, points sur lesquels on ne trouve absolument rien à redire. Indéniablement, c’est un investissement qui vous tiendra au chaud durant de nombreuses années.

les plus

  • Finitions parfaites
  • Modèle très chaud

les moins

  • Doublure trop chargée
Logo Jaqk
prix conseillé  
390€

sur Jaqk

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles