Chelsea boots Rudy’s Figo : Test & Avis

« London calling to the faraway towns… ». Lorsque l’on parle de Chelsea boots, il parait difficile de ne pas faire un parallèle avec le rock britannique – et plus particulièrement londonien – des années 60-70. L’époque faisant, cheveux longs, perfecto, slim noir, Chelsea et Rock n’ Roll étaient alors l’armure du parfait contestataire, lassé d’une époque déjà touchée par la précarité et la lutte des classes. Fait d’ailleurs ironique lorsque l’on sait qu’à l’origine, ce type de bottines a été réalisé pour la reine Victoria à la fin du XIXè siècle. Aujourd’hui, et si on ne peut nier son intime lien avec la culture rock, la Chelsea boots se porte avec une tenue décontractée comme une plus habillée Après avoir testé les modèles de chez Orban’s, Bexley et Pied de Biche, on s’attarde aujourd’hui sur un modèle quelque peu différent de chez Rudy’s.

Chelsea Rudys Duo Profil

La Marque

1981. Rémi Sfez s’installe dans le 6ème arrondissement de Paris, rue St Placide, et ouvre sa toute première boutique de chaussures. Cette dernière est alors spécialisée dans la revente de pieds de créateurs. Rapidement, Rémi se rend compte que son offre de chaussures ne satisfait pas la plus grande majorité de ses clients. Un an plus tard, il décide donc de lancer sa propre marque, Rudy’s est née. La ligne directrice de la marque est simple : proposer des pièces de qualité et intemporelles à des prix justes. Pour ce faire, Rudy’s décide de supprimer les intermédiaires et est alors présente du design de la chaussure à sa commercialisation en boutique. Aujourd’hui, Rudy’s possède pas moins de 12 boutiques disséminées dans tout Paris. Ses gammes, déjà conséquentes, s’élargissent au fil des saisons afin de pouvoir contenter le plus grand nombre. L’ensemble de ses pieds est réalisé en Italie, au Portugal ou en Espagne.

Chelsea Rudys Boite

Fiche Technique

Pour habiller cette paire de « Figo », Rudy’s a misé sur un cuir nubuck (qu’elle appelle velours) de couleur tabac (appelée Gold). Ce modèle est décliné en deux autres coloris à savoir marine et taupe. Les chaussures sont montées sur une fine semelle de cuir cousue en Blake, donnant à l’ensemble une relative finesse. Comme pour une paire de Chelsea classique, ces « Figo » sont équipées de larges élastiques de couleur marron, permettant ainsi de les enfiler plus facilement. Deux languettes sont positionnées tout en haut de chaque contrefort, là encore pour les chausser plus aisément.

  • Modèle « Figo »
  • Cuir nubuck dit « velours »
  • Couleur tabac dite « Gold »
  • Montage Blake
  • Bandes élastiques verticales marron
  • Semelle cuir

Test

Les chaussures sont une nouvelle fois livrées dans une boite siglée John Mac Gray de couleur noire et simplement enroulées dans un fin papier de soie. Si l’écrin d’une paire de chaussures ne reflète pas automatiquement sa qualité, force est de constater que l’on aurait largement préféré une boîte Rudy’s et un emballage quelque peu plus recherché.

Chelsea Rudys Boite Ouverte

Si ce type de souliers est plus fréquemment réalisé à partir de cuir lisse, Rudy’s a revêtu ses Chelsea d’un cuir nubuck de couleur tabac qu’elle nomme Gold. Le grain irrégulier du cuir donne un aspect résolument rock à la paire. Inévitablement, et en fonction du sens dans lequel il est brossé, le cuir présente différentes teintes. Lorsque l’on regarde la paire dans son ensemble, on remarque que chaque pièce a été montée correctement : les coutures sont nettes et précises et les pièces de cuir découpées soigneusement. Le bas du contrefort ainsi que le bout de la chaussure sont renforcés, gage indéniable de qualité.

Chelsea Rudys Pointe

Chelsea Rudys Couture Elastique

Chelsea Rudys Contrefort Zoom

Particularité propre à une paire de Chelsea, les élastiques habillent les côtés de chaque pied. De couleur marron chocolat, ces derniers viennent parfaitement s’associer à la teinte principale des « Figo ». Facilitant déjà grandement le chaussage, Rudy’s les a toutefois associé à deux languettes de la même couleur. L’intérieur de la paire de chaussure est entièrement tapissé d’une fine doublure de cuir quasi ton-sur-ton avec le nubuck extérieur. Étonnamment, la semelle de confort est réalisée à partir d’une seule et même pièce de cuir.

Chelsea Rudys Elastique

Chelsea Rudys Contrefort

Chelsea Rudys Interieur

Comme précisé précédemment, le cousu Blake de cette paire de « Figo » lui garantie une semelle extérieure fine et souple (cette dernière fait à peine 1 centimètres d’épaisseur !). Rudy’s l’a verni afin de lui donner un aspect foncé, semblable à du bois de cerisier. Cette semelle, très lisse, est uniquement habillée par le logo de la marque et la pointure de la paire et est également dentelée sur toute son extrémité. Le talon des deux pieds est clouté et possède un bonbout biseauté en caoutchouc.

Chelsea Rudys Semelles

Chelsea Rudys Talon

Essayage

Habitué à la marque, j’ai commandé cette paire dans la taille que je prends machinalement à savoir 44. Du fait de son bout relativement pointu et étroit, j’ai assez d’espace à l’avant de la paire pour ne pas me sentir trop serré. Par contre, je n’aurais pas pu pallier ce « surplus » de chaussure en prenant la taille en dessous tant cette paire est étroite. Toutefois, je ne me sens pas compressé dans la paire : mon pied est serré certes, mais il n’étouffe pas ! Le haut de la chaussure s’arrête à peine au dessus de la malléole, rendant la paire vraiment agréable à porter. Enfin, difficile d’associer ces « Figo » avec autre chose qu’un jeans brut, gris clair ou d’un skinny noir tant le nubuck doré lui donne un côté résolument rock.

Chelsea Rudys Essayage

Chelsea Rudys Look

Chelsea Rudys Look Back

Chelsea Rudys Look Dessus

Avis

Malgré quelques finitions hasardeuses (points de colle apparents, dépôts de cuir dans les élastiques, semelle extérieure et bonbout biseauté mal coupés), cette paire de « Figo » reste dans l’ensemble une bonne paire de boots. Proposées (seulement !) à 99€, ces « Figo » représentent une très bonne alternative aux autres modèles de Chelsea classiques. Quelque peu atypique, cette paire assume pleinement son côté rock. Confortables, ces Rudy’s sont agréables à porter et ce dès les premiers jours. Assurément, ce ne sont sans doute pas le « Saint Graal » de la Chelsea mais force est de constater le bon rapport qualité / prix proposé par cette paire de Chelsea. « London calling to the underworld… »

les plus

  • La teinte générale
  • Le rapport qualité / prix

les moins

  • Dépôts de cuir dans les élastiques et les languettes
  • Quelques finitions hasardeuses
logo Rudy's
prix conseillé  
99€

sur Rudy's

basiques bottines

Boots

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux boots l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs boots préférées !

Découvrez nos articles boots

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles