Ford GT aux 24 Heures du Mans : une histoire d’amour éternelle

Aaaah, les supercars américaines ! Moins représentées que leurs consoeurs européennes, ces super sportives du pays de l’oncle Sam méritent cependant qu’on s’y attarde tant elles sont une vitrine parfaite pour les États-Unis : longueurs sans fin, poids gargantuesques pour ce type de véhicule, jantes démesurées et puissance à faire pâlir le diable. Des voitures se baignant dans l’excès, le « toujours plus haut, toujours plus fort » américain en somme. Mais il y en a une, à mon sens, qui déroge -légèrement- à cette règle, j’ai nommé la Ford GT40. Créée spécialement pour concurrencer Ferrari sur le segment du Grand Touring, la GT40 a su dès ses premiers tours de piste s’affirmer comme une des références du genre. Petit focus sur une des histoires les plus marquantes du sport automobile.

Ford Gt40 Cinq

Ford GT40, un pur sang Made in USA

Début des années 60. Henry-Ford II, petit-fils d’Henri Ford, souhaite participer aux 24 Heures du Mans. N’ayant pas de voiture spécifique à aligner sur la grille de départ, Ford a en tête de racheter la compagnie d’un certain Enzo Ferrari, qui connait alors de forts déboires financiers. Mais Ferrari décide à la dernière minute de se retirer de la vente. Adepte du « on est jamais mieux servi que par soi-même », Henri Ford II décide de créer sa propre voiture spéciale Le Mans. Après seulement un an de préparation, une première GT40 fera chauffer l’asphalte du célèbre circuit de la Sarthe en juin 1964. Le mythe est né. Enfin presque né. Il faudra attendre l’édition de 1966 pour voir une Ford s’installer sur la plus haute marche du podium. Et comme la pôle position ne suffisait pas à la marque, la seconde et troisième place sont également occupées par une GT40 ! Coup de maître de la part du constructeur, qui met un terme à plus de six ans de règne Ferrari. Cette victoire sera d’ailleurs décrite comme un pied de nez au refus d’Enzo Ferrari de vendre sa société. La GT40 ne sera produite qu’entre 1964 et 1968 mais s’imposera jusqu’à l’édition 1969 des 24 Heures. Sur cette courte période ne verront le jour qu’une centaine de GT40, toutes principalement destinées à la compétition. Il faudra attendre le milieu des années 80 pour que Safir Engineering, une société anglaise, ne rachète les droits pour produire la GT 40. Cette dernière la produira jusqu’à l’aube du deuxième millénaire. Difficile donc de croiser de nos jours une véritable GT40 tant cette voiture est rare et difficilement accessible. En effet, il vous faudra débourser en moyenne 300 000 euros pour obtenir un modèle des années 60.

Ford Gt40 Gulf Sable

Ford Gt40 Circuit

Ford GT, la digne héritière

Récapitulons. Un triplé en 1966, cinq ans de production pour la « vraie » GT40 et quatorze ans pour la réplique. En somme, en une trentaine d’années, la GT 40 n’a -quasiment- pas évolué d’un pouce mais a su occuper une place de choix dans le coeur des amateurs de sports automobiles. Une seule ombre (et pas des moindres) persistent toutefois sur le tableau. Si la GT40 a su briller sur piste, elle est moins à l’aise sur route. En 2002, Ford décide donc de pallier à ce problème en dévoilant au salon de Détroit un prototype nommé GT40. Les critiques sont unanimes, le concept est incroyablement bien accueilli. La raison de ce succès est d’une simplicité sans nom. Côte à côte, les deux modèles sont quasi identiques, seules quelques pièces (comme les optiques et les jantes) et un habitacle modernisé permettent de différencier la GT de la GT40. Le modèle final sortira deux ans plus tard, en 2004, sous le nom de Ford GT. Quid du 40 me direz vous. La raison est toute bête : ce nouveau modèle est légèrement plus haut (trois pouces) que l’original. Partant sur le même principe d’exclusivité, Ford ne produira « que » 4000 modèles entre 2004 et 2007, tous exclusivement réservés pour une pratique sur route. En effet, la marque voulait avec ce modèle que tout à chacun puisse jouir d’une voiture taillée pour le circuit mais adaptée à la conduite quotidienne.

Ford Gt Rouge

Ford Gt 2006

Ford GT 2016, mariage parfait entre tradition et modernité

Salon de Detroit, janvier 2015. Ford, lors d’une conférence de presse, présente trois modèles : le Raptor, la Shelby Mustang GT350R et -suspense insoutenable- la toute dernière Ford GT édition 2016 ! Si de prime abord, cette dernière moulure ressemble à celle des années 2000, on remarque toutefois très rapidement les différences : prises d’air latérales proéminentes, absence d’un bec de canard arrière, etc. Cette GT ressemble davantage à une hyper car qu’à ses grandes soeurs ! Cela dit, difficile de ne pas l’identifier tant le constructeur a su garder tous les détails qui faisait l’adn de sa GT40 à savoir optiques arrières circulaires rouges, deux énormes sorties d’échappement, une double prise d’air sur le capot et portes en élytres. Pour faire simple, prenez une GT40 des années 2000, boostez là à grands renforts de testostérone et vous obtiendrez cette toute nouvelle GT. En somme, ce bolide trace un pont entre tradition et modernité. La voiture est racée, nerveuse, prête à dévorer l’asphalte. Mais cette prise de masse n’est pas anodine. En effet, en sortant cette GT, Ford a voulu célébrer le cinquantenaire de son triplé au Mans. Qui plus est, le constructeur veut renouer avec son passé glorieux en alignant ce week-end cette toute nouvelle GT.

Ford Gt Gt40

Ford Gt Depart

Ford Gt Feux

Car oui, ce week-end a lieu (en plus du mariage de mon frère pour ceux que ça intéresse) la 84ème édition des 24 Heures du Mans. Presque cinquante ans après son triplé, Ford va une nouvelle fois fouler l’asphalte d’un des meilleurs circuits d’enduro au monde. Pas moins de quatre voitures siglées Ford prendront donc le départ de la course ce samedi à 15 H. Pour l’évènement, Ford a créé spécialement le compte Snapchat FORD24STORY afin de nous donner la possibilité de suivre au plus près la course.

Planning de la journée

9h00-9h45 : Warm-Up
11h10-12h10 : Course Road to Le Mans
15h00-00h00 : Départ des 24 Heures du Mans

Ford Gt Paddock

Ford Gt Gt 40

Ford Gt Double

Ford Gt Back

Pour assister à la course en direct du stand de Ford, rendez-vous sur le compte Snapchat FORD24STORY mais également sur leur Facebook et leur compte Twitter !

snapcode Ford

Au programme : interviews de pilotes, reportages dans les paddocks, contenus exclusifs… nous pourrons suivre l’intégralité de la course dans les coulisses sans avoir besoin de pass VIP ! Avis aux fans des 24 Heures n’ayant pu faire le déplacement, c’est l’occasion de vivre l’événement à distance autrement.

[Article sponsorisé]

    ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

    Voir plus d'articles